39
Commentaires

Quand les journalistes s'entre-photographient aux distributeurs grecs

Tandis que la Grèce est "officiellement" déclarée en défaut de paiement et que le retrait d’argent est drastiquement limité, photographes et télés se ruent aux guichets pour filmer… les ruées aux guichets. Quitte à photographier... d'autres journalistes, comme le fait remarquer l’envoyée spéciale de Libération Maria Malagardis qui épingle sur twitter une illustration d’un article du site francetvinfo.fr sur laquelle elle apparaît avec trois de ses confrères.

Derniers commentaires

https://sarafidis.wordpress.com/2015/07/05/etymologies-en-temps-de-detresse/

Que veulent dire psífos, speirô, kairós, ôraíos ?
Une tite photo d'une oeuvre de Goin, artiste de rue anonyme.

https://www.facebook.com/sortirdunucleaire.org/photos/a.478638125492108.100126.110825562273368/788898097799441/

Dans la mythologie grecque, les Danaïdes sont condamnées, aux Enfers, à remplir sans fin un tonneau sans fond.
C'est la question que je me pose après avoir entendu dans la même journée Léa Salamé interogeant Costa Gavras, Ruth Elkrief avec Alain Minc ou encore Fabrice Pozzoli dans "regard sur la politique" en débat avec Romaric Godin (excellent journaliste de la Tribune voir ASI). Tous affirment ou posent la même question de "comment est ce que cela se fait il, que A. Tsipras (ouh le vilain!) n'a pas tenu ses promesses concernant la taxation de l'église et des oligarques grecs".

Au delà de l'ironie de la question, par des soutiens d'une ligne économique néo libérale, c'est la simultanéîté de ce questionnement qui m'interroge. Y at 'il une agence de com spéciale journalistes avec des éléments de langage comme pour certains partis politiques? Peut être ASI a t'il des commentaires à faire sur ce sujet?
Tous affirment ou posent la même question de "comment est ce que cela se fait il, que A. Tsipras (ouh le vilain!) n'a pas tenu ses promesses concernant la taxation de l'église et des oligarques grecs".
Oui, surprenant. Entendu encore ce dimanche matin dans la revue de presse de France Inter.
D'autant plus surprenant qu'à ma connaissance les "institutions" européennes n'ont jamais demandé cette taxation des églises et des armateurs.
"D'autant plus surprenant qu'à ma connaissance les "institutions" européennes n'ont jamais demandé cette taxation des églises et des armateurs."
C'est bien pour cela que je parle de "l'ironie de la question, par des soutiens d'une ligne économique néo libérale".
"D'autant plus surprenant qu'à ma connaissance les "institutions" européennes n'ont jamais demandé cette taxation des églises et des armateurs."

D'autant plus que lémédias ne s'en étonnent pas ,

ni du non-paiement de la dette des Allemands qui leur a permis de bien vite se remettre en selle économiquement , plus vite que les pays dévastés par leurs soins ,

ni d'aucune demande de piocher dans les confortables comptes optimisés des responsables des gouvernements précédant celui de Tsipras responsables de la gabegie et de la ruine .
"Y at 'il une agence de com spéciale journalistes avec des éléments de langage comme pour certains partis politiques?"

Oui, on appelle ça Twitter...


Edit: rajout de la citation
il ya aussi l'AFP annonçant que les nombres de manifestants du OUI et du NON étaient équivalents, Quatremer prenant ses désirs pour la réalité twitte même que les seconds étaient plus nombreux que les premiers, un media grec privé mettant une photo de la manif du NON présentée comme celle du OUI ... alors que les photos aériennes montrent l'énorme différence au profit du NON. Arrêt sur images !!!
Syndrome de 2005, tous les grands médias mobilisés pour le OUI. Pas étonnant dans la mesure où c'est au fond de la même question qu'il s'agit : OUI ou NON aux politiques ultralibérales européennes.
Depuis une semaine la Troïka organise un bank run et même la panique tout court : d'abord des propos alarmistes, suivis d'un rationnement des liquidités et enfin l'ejection des entreprises grecques du système de règlement international en euros (Target 2).

On est donc passé de fait à un embargo, puisque les entreprises grecques ne peuvent plus s'approvisionner auprès de leurs fournisseurs de l'eurozone.

Après les guichets bancaires que l'on a bloqué, on veut également vider les rayons des supermarchés et des pharmacies.

Et à l'exception de quelques voix, biens isolées, la presse tient le rôle jadis dévolu à la Pravda et aux Izvestias dans cette communication diaboliquement performative.
Entendu sur une chaîne d'info en continu : Une jeune journaliste compare deux journaux grecs, le premier " de gauche", le second " plus modéré". Voilà ce qu'est devenue la gauche pour les médias : l'outrance. On est mal barrés.
40 ans en arrière on louait les Grecs pour leur courage face à la dictature des colonels
Aujourd'hui, c'est contre la dictature de la finance... Puissent-ils gagner ! Mais ce n'est pas facile car s'ils bénéficiaient de soutiens du peuple européen autrefois, aujourd'hui, ils doivent en plus faire face à la courte vue et le plafond bas des ceusses qui ont peur de payer pour eux alors qu'ils ont tout à y gagner : les Grecs nous montrent le chemin, suivons-les.
Pourquoi iraient-ils tous retirer leur argent ,

Les grecs savent très bien, que ce soit oui, ou non au référendum, que l'Europe (le contribuable ... ) leur donnera à nouveau des milliards ! Afin qu'ils profitent de leurs plages ...
Il me semble que la Grece n'est pas encore déclaré officiellement en defaut de paiement, le 1er juillet c'est plutot un constat de non paiement par le FMI accompagné d'une lettre de relance, et 1 mois apres si toujours pas de paiement la diectrice du fmi convoquera un comité qui va constater le defaut.
Lien du blog de " Volontairement " sur Médiapart au sujet de Avaaz :

http://blogs.mediapart.fr/blog/pat-de-bretagne/060213/avaaz-piege-ou-panacee-democratique

De quoi réfléchir avant de signer n'importe quelle pétition…

Ne ratez pas le lien de Dominique Guillet de Kokopelli…:

http://kokopelli-semences.fr/articles/les_petitions
N’est-ce pas un marronnier, de relever les turpitudes d'une certaine presse aux ordres ?
Si, c’est un marronnier. Mais c’est peut-être le seul marronnier qu’il faut replanter sans cesse et toujours.

Alors merci pour votre opiniâtreté.
A force d'être pressés , ils vont oublier d'être sadiques , la petite fille qui meure noyée pendant 3h , le petit vieux qui pleure , la gamine nue fuyant les bombes au napalm , etc....

Enfin , s'ils oublient leur "devoir d'objectivité" , .....on s'y fera
S'ils n'étaient que pressés !
Ils sont aussi victimes d'une auto-propagande qui confine à la bêtise crasse !
Cela me rappelle un sketch de Coluche qui disait :
"Dans les milieux autorisés, on s'autorise à penser ! Donc le mec fait les 100 pas en se disant : Qu'est ce que je vais m'autoriser à penser aujourd'hui ?"
Aujourd'hui, il dirait :
"Comment vais-je m'auto-intoxiquer moi-même avec des images ou des concepts d'abrutis ?"
Cette profession est tombée bien bas.

Un peu de contre-propagande, il faut lutter avec les armes de l'adversaire, un peu de pression idéologique :

https://secure.avaaz.org/fr/stand_with_greece_loc_eu/?bSaVphb&v=61438
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.