27
Commentaires

Quand la CGT décline sur France 2

Commentaires préférés des abonnés

Elle est bien, cette chronique.

A quel degré de partialité et d'imbécilité les journalistes mériteront-ils le tribunal populaire ?

Voila ce que j’attends d'@si ! 

Quand un media te donne une info factuellement vrai mais sous un angle biaisé, on a besoin de journalistes qui replacent l'info dans le contexte.

Excellent décryptage de la propagande anti-syndicale consciencieusement assurée par une chaîne de service public.

Derniers commentaires

C'est bizarre, à l'hiver 2003, la CGT appelait à soutenir Villepin pour son discours à l'ONU contre la guerre en Irak,  personne ne disait que les syndicats étaient trop proches des politiques...

Tout le journal est construit pour faire éviter de penser et de ressortir en vous distant que votre quota d attention est dépassé ????

Ce qui me déprime le plus dans tout ça, c'est quand j'entends des amis, des collègues ou des membres de ma famille relayer ce type de discours antisyndical, et plus particulièrement anti-CGTiste. On a souvent tendance, sans les milieux politisés, à relativiser l'effet de la propagande médiatique, mais force est de constater qu'à force d'être martelée, celle-ci finit par devenir vraie dans l'esprit d'un grand nombre de gens.

"les syndicats rassemblent 2 300 000 adhérents, alors que les partis politiques n'en rassemblent que moins de deux fois moins (100 000) " ...J'ai du mal à comprendre le calcul ...une coquille (1 000 000) ou "moins de vingt fois moins" ?

Ces journalistes, ces chiens de garde, ces gardiens de la ploutocratie, ces cerbères en talons aiguilles ou barbes de trois jours taillées faut voir comme...sont des riens.


Ma radicalité grandissante m'interdit de leur trouver un quelconque alibi.

Ce sont même des allumeurs de mèche.

Ils entretiennent la "haine" des élites dont ils croient faire partie, serpillière qu'ils sont.

Ces magouillages qui dénotent une malhonnêteté intellectuelle  congénitale les font tomber dans un bayou boueux, nauséabond, putride.


Savent-ils qu'ils n'existent pas quand on tend en permanence à n'être rien?


On continue à vivre une vie formidable.

Je suis tristement défait.





"présenter tout succès de l'ennemi comme une preuve de sa déconfiture. "

Attention Daniel, à désigner ainsi des journalistes comme des ennemis des syndicats, on risque de vous accuser d'être un danger pour le journalisme!

ah ! .....lapix ! si ça continue , ce sont les politiques qui vont devenir les chiens de garde de lapix ! ....a vomir ! 

Où ont-ils été chercher les chiffres ? Sur Wiki, en 2016 ils indiquent 649 000 et non 664 000. Ca change tout !!! Là on est sous la barre des 650 000. et la barre des 650 000 tout le monde sait qu'elle est terrible.


Diagramme échelle linéaire :


Echelle linéaire


Diagramme échelle log :


Echelle Log

Lapix pas loin ( de son mari ).


Etre l'épouse du patron de Publicis donne sûrement un grand esprit d'ouverture et d'empathie  envers les syndicats, et surtout envers la CGT.

Qué linda es la democracia
....

Ésta permite que el pobre
y el rico de igual a igual
tengan los mismos derechos
cuando llaman a votar.


Soy demócrata, tecnócrata,
plutócrata e hipócrita,


Quant tout commence par un graphe trompeur, le reste va à la suite

D'autantque le graphe trompe doublement car le télespectateur n'a que le temps de rétiner la courbe plongeante sans pouvoir la relativiser comme cet article nous le permet


D'accord total avec Kadife, cette duperie éhontée fabriquée en coulisse mérite le tribunal populaire

d'autant que la circonstance atténuante de l'imbécilité n'existe pas

et que la partialité dépasse même le degré absolu, elle n'est que propagande

"Excellent décryptage de la propagande anti-syndicale consciencieusement assurée par une chaîne de service public. " ++++++++++!

Y'a un moment il va falloir constater l'évidence que ces propagandistes sont irrécupérables et dangereux : ils ne méritent rien d'autre qu'un procès et une peine de prison ferme. Position modérée, car fut un temps où on décapitait les lécheurs de bottes du Roi.

Voila ce que j’attends d'@si ! 

Quand un media te donne une info factuellement vrai mais sous un angle biaisé, on a besoin de journalistes qui replacent l'info dans le contexte.

les effectifs au total ont-ils également diminué au cours de ce pseudo déclin, ce qui le relativiserait encore.

100000 pour 1000000


Jour-na-lis-tique-ment les zéros sont importants.

Excellent décryptage de la propagande anti-syndicale consciencieusement assurée par une chaîne de service public.

Souvent , dans les boites, appartenir à la CGT et c'est la mise au placard, même à France2

Elle est bien, cette chronique.

A quel degré de partialité et d'imbécilité les journalistes mériteront-ils le tribunal populaire ?

Petite coquille: "les syndicats rassemblent 2 300 000 adhérents, alors que les partis politiques n'en rassemblent que moins de deux fois moins (100 000)." Il manque un zéro.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.