13
Commentaires

Quand 20 000 nazis américains se réunissaient à New York

Retour vers le passé. Alors que plusieurs responsables politiques dénoncent l'absence de condamnation des mouvements de suprémacistes blancs par Donald Trump, quelques jours après la mort d'une militante anti-raciste à Charlottesville, quelques médias et intellectuels américains font le rapprochement entre le rassemblement de la droite ultra-radicale et nationaliste ce 12 août et... les rassemblement d'Américains nazis dans les années 1930.

Derniers commentaires

Je retiens surtout que deja a l'époque, ces 'nazis' made in USA ont été reniés par le NSDAP. Alors c'est 'néo-nazis' ne sont qu'une bande de dégénérés consanguins.
Bien plus intéressantes, sont les filiations en amériques latines, ou de nombreux nazis ont trouvé refuge apres guerre, vivants souvent cachés, mais parfois aussi au grand jour, dans des communautés isolées.
[quote=Juliette Gramaglia]Le Bund, lui, disparaît en 1941, lorsque les États-Unis déclarent la guerre à l'Allemagne.

Ou plus exactement, lorsque l'Allemagne déclare la guerre aux États-Unis. ;)
Le nazisme américain inspiré du nazisme allemand...
Ou bien...
Le nazisme allemand inspiré par des américains?

https://www.monde-diplomatique.fr/2007/04/LOWY/14602
On a tort, en effet, de réduire le nazisme à un phénomène spécifiquement teuton. Il y a eu une internationale fasciste, et le FN montre qu'il y a encore des métastases.
C' est aussi la présence d'un importante communauté de descendants d'immigrants allemands qui a redu Roosevelt très prudent en matière d'entrée dans la guerre ,même si ses sympathies allaient à l' Angleterre .Il me semble aussi que l'aviateur Lindbergh étai un admirateur du nazisme.
Ajoutons que le maire de NewYork Fiorello LaGuardia n'aurait pas pu interdire le rassemblement pour des raisons de liberté tout comme le Maire de Charleston n'a pas pu le faire.
Il faut préciser que Fiorello LaGuardia a été un pourfendeur du régime nazi dès le début alors que beaucoup n'osait le faire pour ne pas gêner les relations US-Allemagne nazie ce qui lui a valu les insignes honneurs de la presse du régime nazi qui l'a traité de "Dirty Talmud Jew" et autres appellations honorifiques
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.