38
Commentaires

Pujadas, quatre mois plus tard

On ne va pas bouder son plaisir. Pour une fois que le jité fait son travail

Derniers commentaires

pas eu le tps de lire tous vos comms, mais lu sur le post que Sarko voulait la peau de canal+ (le petit journal et Yann Barthes, les guignols) et continue à avoir Guillon ds le colimateur...à bas l'impertinence!
A Fan de...
moi aussi, je commence à fatiguer.
Extraits de discussions avec mon arrière petit garçon :
....lui : "papy, je vais courrir"
moi : "c'est bien ! mais n'oublie pas d'attendre qu'il fasse moins chaud puis de mettre ta casquette et de bien boire"
lui "je sais papy, tu m'as déjà dit qu'il faut être le roi des "bédigas" pour aller courrir en plein midi sans casquette et sans boire".
"Très bien mon petit tu pourras devenir, si les petits chiens ne te mangent pas en chemin, au moins président de... notre République".
Au fait...
moi : "en parlant de chien, je t'ai vu engueuler la chienne, pourquoi ?"
lui : "parce que elle a mangé les fraises"
moi : "une chienne ça nemange pas des fraises ! Dis-moi la Vérité."
lui : "c'est moi qui a fait la bêtise de manger les fraises, alors j'ai dit qu'elle était coupable alors qu'elle était présumé innocente. En colère de mon mensonge, j'ai voulu faire comme ma soeur lorsqu'elle bat sa poupée après avoir fait une bêtise mais comme la chienne elle plus forte que moi j'ai battu son petit chien"
moi : "mais pour défendre son petit elle aurait pu te mordre"
lui : "je ne risquais rien puisqu'elle est de la race "chien de garde journaliste", cette race qui ne mord jamais celui qui le nourrit et tu sais bien que tous les soirs, c'est moi qui y donne ses croquettes".
d'allégories en allégories, ainsi va notre drôle de monde"
et oui ! et il en sera ainsi tant que les "pauvres" éliront des "espèces de grands enfants prévisibles" en se gavant d'images de M.... devant une TV de M...... (Maçon en hommage à ce cher Polack qui me manque)
salut Fan de... !
depuis le "mots croisés" du lundi 21 septembre en présence de David Abilker (qui a eu la gentillesse de citer ASI), je me crève la patate à signaler à notre ASI que Yves Calvi à dit et redit clairement que chaque fois qu'il déplaisait au pouvoir politique, il devait aller s'expliquer/justifier dans les bureaux du CSA. (j'ai vérifié que l'émission est encore visible)
Mr Calvi et Mme Chabot (directrice de l'information sur le service public) qui n'ont jamais été d'odieux agitateurs sont malgré tout régulièrement remis au pas par le Chef des Conseillers du CSA et rien ne bouge sur ASI)
Maintenant, il faut dire qu'il ne faut s'étonner de rien au sujet de la Liberté de la presse dans un pays où une Journaliste de la plus grande chaine de TV publique Directrice de l'Information Politique qui plus est, subit une "séance d'humiliation" tout aussi publique sans que...
...le grand corps (malade ?) des Journalistes émette la plus minime protestation collective (c'est devenu les crucifications de J.C. pour Jofrin-Chabot)
Liberté comme liberté de la presse
Egalite comme devant la justice
Fraternité comme entre les deux derniers Présidents de la... République (Liberté, Egalité, Fraternité)
Pour information 1:
je viens de vérifier la composition du Conseil Constitutionnel désigné presque en totalité par le RPR/UMP et qui a décidé que Notre Président issu du RPR/UMP était au dessus des Lois.
l'écrivain (roman) Giscard et le futur écrivain (bio) Chirac
le chef est l'écrivain (polar) Debré, avec
Olivier Dutheillet de Lamothe
Renaud Denoit de Saint Marc
Jacqueline de Guillenchmidt née Barbara de la Belotterie de Boisséson (ouf !)
Pezant
Canivet
Joxe
Schnapper
Steinmetz
Pourquoi, ces 11 peuvent décider que le Président peut me traiter de "pauvre c.. !" sans que j'ai le droit de lui répondre " c'est celui qui dit qui y est !" ?
C'est quand que le Président De Gaulle et le père de l'écrivain de polard ont écrit ça dans la Constitution Française (Egalité....) ?
Pour information 2 : de 1974 (1ère année de l'écrivain roman) à 2012 (peut-être dernière année de notre poëte actuel)
Sénat : 38 années à droite
Présidence de la République : 24 à droite 14 à gauche... de la droite
Chambre des Députés : 23 à droite et 15 à gauche... de la droite
Depuis 12 ans "TOUT A DROITE", heureusement qu'il nous reste une presse Libre et Indépendante (je plaisante !)
[large]Le 9:15 dans notre boîte à mail ![/large]

Ah voilà une bonne idée ! J'en avais marre de camper devant mon navigateur en attendant la parution du billet d'humeur, plus ou moins à l'heure, du patron des lieux ! :)

Mais ... on va recevoir le texte complet ou seulement un lien vers la chronique ?
Oh les beaux héros...

Ne trouvez-vous pas qu'ils sont bien ridicules, à scooper ce que tout le monde sait, et qu'ils taisaient en bons petits courtisans ? Ne sont-ils pas bien tartignolles, à toujours prendre les spectateurs pour des brioches ? Qui, bon sang, ne hurlerait pas de rire en voyant ces tronches de déteriorés faire semblant de s'étonner de ce qui extasie l'Europe entière depuis des semaines ?

La vraie vengeance aurait été de dénicher un scoop tout seuls, comme des grands, et de le diffuser, au lieu de faire du copillage bien chafouin. Mais ces carpettes savent-elles seulement ce qu'est une information ? Et ça viendra vous expliquer, n'est-ce pas, que ça n'est pas bien de faire des copier-collers de medias internet. Petits joueurs, va !

En attendant, grosse démonstration est faite que c'est sur Internet que les choses se passent, et que c'est sur Internet que les grands groupes devront s'étaler s'ils veulent continuer à mater le cerveau disponible. Quand les Bouygues et les Murdoch auront saisi que l'opinion se fait sur la Toile, et pas aux petits guignols des JT, alors nous aurons vécu nos meilleures années, et il faudra inventer un nouveau système. Des tam-tams, peut-être.
Ouais. Le problème n'est pas tant ce dont les médias ne parlent pas alors que tout le monde le sait, mais plutôt ce qu'ils cachent et qui n'est connu par personne.
Le jours où on aura un vrai scoop, qui ne soit pas d'abord passé par Internet, je recommencerai peut être à regarder les JTs, pas avant.
Ah, le retour de bâton de Chabot ne s'est pas fait attendre ! Et elle tape là où ça fait mal.

Pourvu que ça dure.
Ce reportage est pas mal du tout, c'est vrai, et c'est assez rare pour être noté !

Mais il ne faudrait pas se tromper de terme cependant : nous avons tendance à
appeler ça de la "rébellion" alors que ce n'est que le rétablissement passager
d'un travail journalistique tout-à-fait normal et qui n'aurait jamais dû cesser !
J'étais agréablement surpris par ce sujet et j'ai tout de suite fait la relation
avec la tête que faisait de Carolis à New-York.
Jouissif au début puis j'ai réfléchi, n'y a-t-il rien de plus actuel pour s'émanciper
de l'influence du pouvoir?
Et puis à quoi est réduite l'information télévisée? à une guéguerre des nerfs avec
l'Elysée a base de réchauffé?
Pauvre France!
Moi je suis tombé sur le c..... en voyant cela !!
Pujadas "ma tête de Turc favorite" qui fait de la
vrai investigation avec de vrais critiques du système !!
Je me suis même dit "Il est tombé sur la tête , il va se faire
virer" !! Enfin Pujadas est passé de la pénombre à la lumière !!
Bon comme vous dites on ne va pas bouder son plaisir mais
tout de même , quand les JT veulent faire leur boulot plus
sérieusement et ne pas cirer les pompes de la "Bling Bling
Connection" , ils peuvent le faire !!!
Hier, dans les matinautes, ceux qui perdent une occasion de se taire. Aujourd'hui ceux qui ont perdu toutes les occasions de parler.
Je ne cite pas les noms...
Les haches de guerre sont enterrées à tort et à travers ou quoi. Y'en n'a pas un qu'est fichu de déterrer la bonne au bon moment!
Je ne regarde plus les jités....ce sont de tels raccourcis ......et tellement mis en scène....
Ha Ha Ha, elle s'énerve vraiment madame Chabot ou tout çà n'est qu'une vaste blague pour nous faire croire qu'il y a des tensions au plus haut niveau entre politiques et médias. Enfin des vrais journalistes pugnaces et professionnels qui n'hesite pas à attaquer le grand secret de polichinelle : les visites presidentielles de M. Sarkozy sont coordonnées d'avances et seuls des militants UMP peuvent approcher notre lumière éternelle.
Damned ! je suis sous le choc, ca vaut largement un karachigate, l'Elysée doit trembler!

Ha Ha Ha!
Si quatre mois, c'est le temps de l'objectivation, le temps laissé à la réflexion, le refus du buzz et de l'information immédiate, bref le tampon qui sert à dégonfler la bulle des plans com, tant mieux. Sauf que bizarrement, j'ai comme l'impression d'une basse vengeance.
La vengeance d'une femme humiliée, sans doute. Maintenant F2 va peut-être faire son travail !
[quote=Article]On pourra aussi en conclure que les jités, dinosaures de l'ancien système, ne peuvent plus fonctionner que comme des machines à ratifier, avec plus ou moins de retard, des informations inéluctablement produites ailleurs.
Effectivement, encore qu'il faille se méfier : j'ai toujours le souvenir le déboulonnage de la statue de S. Hussein au milieu d'une foule en délire... alors que la place était presque vide et que les accès étaient gardés par des blindés. Le journaliste de France Info était tout autant "dans l'ambiance". pourtant, étant sur place, ils savaient.
Je crois que c'est Dame Chabot qui s'est vengée.......à sa place j'en aurais fait autant mais elle ne perd rien pour attendre à moins que ce soit sont chant du cygne !
ENFIN !!!

Mais ils ont mis le temps et l'ont fait sous la pression internationale.

Allez juste jeter un petit coup d'oeil sur cette excellente caricature parue dans le Stern

Heureusement que les médias étrangers sont là pour faire un peu pression...

Merci les Belges, les Allemands et les Suédois... entre autres...
Ce Jité, un repère de grand fauves ;-)

Demorand bcp plus réactif hier face à un Xavier Bertrand abussant de la méthode calimeroesque de dénigrement de ses interlocuteurs journalistes, accusés de "conviction". (il reprend la méthode de N. Sarkozy (sur cette même antenne), de F. Coppé, ou d'autres)

Nouvel couche assénée ce matin dans le "Tous zazimuts" de Demorand avec l'évocation de la sortie d'un bouquin consacré à la langue de bois qui sentait fort la speciale dedicace à l'itw d'hier.
lécher, lâcher, lyncher
A voir le prochain épisode.
en espérant que ces " journalistes" ne vont pas attendre 2012 pour commencer des enquêtes sur le thème " skusez nous, on savait pas".
je dirais "il était temps" mais reste à voir si cette "rebellion" (sic) va perdurer...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.