101
Commentaires

Pujadas, l'épreuve de l'indépendance

Ce sera donc dans le cadre détendu du jardin de l'Elysée.

Derniers commentaires

Pas encore vu toute l'émission mais j'ai noté au début (3'50) à propos de l'éviction des humoristes d'Inter :
« je pense que le petit président a fait une crise d'urticaire,
en dessous de lui il y a des valets, des valets, des valets » et je me demande si c'est pas plutôt « des Val et des valets » qu'il dit.
Sinon question humour, y'en a qui en manquent sérieusement si j'en crois ce vite dit, ces flics qui sont les premier à s'appeler entre eux par tous les noms possibles (bleus, cognes, condés, keufs etc...). Où va-t-on ma bonne dame ?
gerard , je vous en prie , désabonnez-vous ....je vous rembourse volontiers les jours non-lus .
figaro.machin , c'est ailleurs

Je n'ai pas regardé le tv , de moins en moins , sauf pour qqs films . Ecouer la radio , aussi , c'est de plus en plus dur !
En ces temps de grosses chaleurs , après minuit , un tour sur certains sites pour lire les analyses des "temps forts " me suffit .
Merci @si ( et d'autres ).

Quand se fait-on un vrai 4-août ?
Peut-on se désabonner d'ASI? Evidemment, non! Votre sectarisme à l'égard des autres journalistes qui ne pensent pas comme vous (cad qui ne sont pas des bobos gauchistes?) est insupportable et anti-démocratique.
Alors ça c’est ballot !!...Pujadas a oublié de poser cette autre question :

Le 24 juin dernier le sénat a adopté à l’unanimité un projet de loi, déposé par le député UMP Bernard Saugey, pour vider de sa substance le délit de prise illégal d’intérêt. Il s’agit de remplacer les mots "intérêt quelconque" par "intérêt personnel distinct de l'intérêt général". Grâce à cet habile manipulation de language, ce brave Eric Woerth ne pourrait être jugé coupable aux yeux de la loi d’avoir négocier, contre quelques milliers d’euros, le droit à Mme Bettencourt de dormir en paix sur ses milliards, à l’abri des enquêtes du fisc tatillon, puisque l’argent ainsi récolté n’aura pas servi à son enrichissement personnel mais aura été versé à cette organisation bienfaisante et altruiste dont il est le trésorier…j’ai nommé l’UMP (qu’elle cause plus noble peut-on défendre que de vous faire élire, Monsieur Saokozy ?!!...)(bon, y’a aussi l’ « association de soutient à Eric Woerth », mais ça, on va pas en parler, c’était un peu maladroit) . Monsieur le président, laissez de côté un instant cette modestie grandiose qui vous caractérise, et dîtes nous si c’est vous qui avez soufflé cette idée géniale à Bernard Saugey ?

Bon, j’le comprend, Pujadas, le temps était compté, y’avait tant de sujets cruciaux à aborder…comme le foot !! Ah, dur métier que le journalisme, on est obligé de faire des choix ...

Pour en savoir plus sur le projet de loi :

En catimini, le Sénat allège le délit de prise illégal d'intérêt

Derrière Woerth-Sarkozy-Bettancourt, c'est la question de la démocratie tout simplement qui est posée
Bon, e finita la commedia.

Mention d'honneur à Pujadas, qui a fait le minimum pour ne pas être accusé de collusion : à chaque fois une question et une seule sur quelques objections opposées au chef de l'état. Une seule sur le bouclier fiscal, une seule sur le financement injuste des retraites, une seule sur le logement étudiant. Aucune réaction à ses réponses, bien entendu, des fois qu'il se froisserait...
Il m'a fait l'effet de Platon dans son apologie de Socrate. Laisser parler son maître, et asséner des humhum en demi-ton, avec un hochement de tête sur le mode du "oh oui, tu as raison Socrate". On a eu droit à des mensonges du chef de l'état (à sa décharge, sur l'affaire Woerth, Pujadas a lui-aussi placé quelques mensonges), à des bottés en touche, à des argumentations bancales (sur la politique de l'emploi, le modèle allemand, ou sur l'indépendance de la justice).

Bref, cette intervention du chef de l'état (non, ce n'est pas une interview, Pujadas s'est contenté de faire les lancements sans jamais se mettre en opposition avec son interlocuteur) a été ce qu'on en attendait : une entreprise d'autojustification, et j'irais plus loin, une tentative d'autopersuasion. Après avoir sauvé les banques et moralisé le capitalisme à lui tout seul, le petit homme va donc arrêter la crise, réformer l'ONU et imposer une monnaie mondiale, oui môssieur !

Pour conclure, j'emploierai les propres mots de Nicolas Sarkozy : CASSE TOI POV' CON !
Les enseignements d'@si ont été utiles : je n'ai cessé de bondir pendant cette heure, et de gueuler intérieurement des contre-arguments.

Fantastique opportunité de la crise, qui permet à Sarkozy de tout faire passer (enfin, j'espère bien que non...) : le bouclier fiscal (mais si ! Puisque sinon les riches n'auraient rien à donner aux pauvres qui seraient encore plus pauvres), la réforme des retraites (pour laquelle il aurait été élu alors qu'il avait promis, en tant que candidat, qu'il n'y toucherait pas) et même son absence de commentaire approfondi sur l'affaire Bettancourt-Woerth (si secondaire, si insignifiante par rapport aux vrais-problèmes-qui-inquiètent-les-Français)... On se demande si Sarkozy a vraiment intérêt à ce que la crise se termine, de toute façon, il ne peut pas descendre plus bas dans les sondages...
" Il faut préparer la France au monde d'aujourd'hui..."

N.Sarkozy

Voila pour moi, tout est dit...
C'est un drôle de lapsus mais pour moi tout est dit.
"Je ne suis pas un homme d'argent"
C'est bon, c'est bon, arrêtez tout ! "Alerte info" sur BFMTV : sarkozy déclare que Woerth est un "homme honnête, compétent" et qu'il a "toute [sa] confiance".

Donc tout est ok, la Nation respire. Médiapart, @si, vous pouvez enfin arrêter avec ces polémiques fascistes qui n'ont pas lieu d'être.
Bon, si le ch'tiot parle 1h, ça va se terminer à 9h15... et mon ordi chauffe beaucoup en ce moment (vu le cagnard qui s'est bien incrusté dans le béton des villes, un ordi qui chauffe en plus ça se sent)... alors je lirai tout ça demain matin...
Je ne vais pas manquer grand chose, France 3 a déjà annoncé de quoi il allait parler, avec l'autre ch'tiot... que des trucs qui "devaient nous intéresser" selon ce qu'il avait dit en début de semaine dernière : sa belle réforme des retraites, son Woerth tout blanc, ses ministres comme y sont beaux ... surtout ne pas aborder le point Kouchner/Ockrent et leur conflit d'intérêt puisqu'ils travaillent maintenant main dans la main à cause de Joyandet...
Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil... Jean Yanne, reviens, qu'on rigole !
Whoa ! trop bien le théâtre en direct sur la 2 :un huis clos parfaitement mené, les acteurs maîtrisent super bien leur texte, bon on connaît la fin mais c'est pas grave, on rigole bien. Ca c'est la force du service public !
Il nous fait la scène du type surpris en plein adultère : chérie ce n'est pas ce que tu crois !
Au chapitre "merci de nous éviter de regarder Sarko et Woerth", visiblement TF1 adopte la même stratégie et attend le compte rendu d'ASI : pas un mot au moment de l'ouverture du journal, place au football et à la victoire de l'Espagne et aux....intempéries, autre grand titre de l'actualité
Il est regrettable que vous ne mentionnasses la distinction obtenue par Monsieur Pujadas à savoir " la laisse d'or " pour son travail intègre de journaliste. Distinction décernée par un jury d'anarchistes à la solde d'une puissance étrangère dans le but bien visible de nuire à la qualité du travail de la rédaction de France 2 depuis la reprise en main par nicolas.
Je rêve de voir, mercredi matin, le pauvre petit président descendre les Champs Elysée sous les huées de la foule. J'imagine le peuple envahissant l'avenue, les militaires bloqués, le défilé annulé.
Et tout ça devant les caméras du monde entier.

Excusez-moi, c'était un rêve.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Bonjour,
Pour moi, aujourd'hui, c'est un jour sans… guignol ni valets.
Formidables nos soirées en ce moment, surtout autour de 20:15 !

Hier Championnat du Monde de [s]balle au pied[/s] catch (Bravo aux Espagnols cependant !)

Ce soir Championnat du Monde de mensonge et de faux-culterie, finale entre Sarkozy et Pujadas !

Entre de telles pointures le résultat est pour le moins incertain, il faut l'avouer (et le célèbre Paul le Poulpe ne s'est pas prononcé...)

Allons ! Bon ! Ma femme qui lit par-dessus mon épaule pouffe ! Elle a raison, comme d'habitude :

Ce n’est pas un match Sarkozy (dit le "Bourreau de mes Thunes") vs Pujadas (dit "Laisse d'or"),

Mais c'est bien un combat entre Le bourreau de mes Thunes et Laisse d'or d'un côté et le peuple de France de l'autre (Gogos ou poissons rouges en somme)

Arrfff ! C'est plus grave !

Il va y avoir festival de mains sur le cœur (toujours payant ce geste de probité outragée et de bonne foi virginale) avec l'accompagnement verbal qui va bien :

- Monsieur Pujadas, pouvez vous penser un seul instant que j'aurais accepté un seul centime de Madame Bettencourt ou de n'importe qui d'autre ?

- Loin de moi cette idée, Monsieur le Président, tout le monde sait que l'argent ne vous intéresse pas, pas plus que les timbres rares, les Patek Philippe et autres Rolex et pas davantage que les duplex de 220 M² sur l'île de la Jatte...

- [s]C'est exactement ça[/s]... [s]Tu l'as dit bouffi ![/s] C'est exactement ça Monsieur Pujadas : je ne m'intéresse qu'au bien de la France, cela ne vous a pas échappé je suppose ? (à part) 'Tain il est con comme une valise à transporter les biftons de 500 € celui-ci, je vais le fourrer Directeur de l'Info sur FT, il ne me gênera pas trop... En plus il n'est pas cher, par les temps qui courent c'est à considérer !

- Reprenons Monsieur le Résident (Salut Bashung)! Comment expliquez-vous que Madame Bettencourt ait besoin de centaines de milliers d’€uros de liquide chaque fois qu’une élection approche (à part) Merde, merde et remerde ! J’aurais pas du là ! J’ai chié dans la colle !

- Mais Monsieur Pujadas (à part :) Quel roquet faut que je pense à le faire muter au balayage de la maison ronde, ce petit salaud… Vous comprenez bien que Madame Bettancourt, avec ses revenus élevés a bien le droit de disposer d’un peu d’argent !

- Je n’y avait pas pensé [s]Mein Führer[/s] Monsieur le probe président, vous avez tout à fait raison !

- Ben tiens (à part :) ma couille ! Il est évident que j’ai raison, c’est indiscutable. Et indiscuté… Comme vous l’avez finement observé ce n’est pas toujours le pauvre qui a raison ! Le riche aussi a raison bien souvent, c’est une erreur de l’oublier… (à part :) Il a même toujours raison, parce qu’il a le pognon !

- Il y a une crise dit-on (des mauvaises langues) trop de dettes et pas d’oseille pour les retraites, qu’en pensez-vous [s]Grand Gourou[/s] Monsieur le Résident ?

- C’est très simple : les Français doivent être unis dans l’effort, ils doivent se serrer les coudes !(à part :) Surtout les prolos, et puis je m’en branle de toute façon, c’est leur problème à ces blaireaux moi j’ai de quoi voir venir !

- En fin de compte que proposez-vous pour rétablir la confiance, Monsieur le Résident ?

- (à part :) Il commence à me les briser menu le petit asticot ! C’est très simple : les Français doivent croire les contes de fées que je leur offre gracieusement et je vais finir de mettre les médias sous contrôle. Non mais sans blague !

- etc.

Voilà ! Vous pariez qu’il ne vont rien faire d’autre que de broder sur ce mode ? Vous avez gagné, mais la cote est minable !

Et merci à @si de se mobiliser pour commenter en direct live, on va se payer une bonne tranche de rigolade !

Je pensais d'ailleurs ces jours-ci, depuis le pique-nique, aux nouvelles émissions possibles...

Il m'est venu une idée : offrir une plate-forme aux parias de l'UMP qui souffrent, pour les consoler et les rééduquer,

On appellerait ça, tout naturellement : @u Secours !

Le premier numéro pourrait être l'enregistrement du show sarkopujadien annoncé pour ce soir, non ?

***
Pas lu le forum, je ne regarderai pas ces deux guignols, le journaliste indépendant, pfff et le prézident beauf, je n'ai pas envie de tomber malade, déjà la canicule, je pourrais prendre un coup de sang fatal.

A ce soir donc, heureusement que vous êtes là pour nous zazinautes. Zavez du courage Zamis journalistes d'@si.


Je pensais que cette affaire allait mal tourner pour le pouvoir menteur-enfumeur, mais je suis de moins en moins optimiste.
C'est jamais de leur faute , à l'UMP ! Ils ont perdu l'élection législative partielle à Rambouillet ? La faute aux autres. Lire le bon Lefèvre , porte [s]poubelle[/s] parole de l'UMP
Je me suis mis siur le site de la Tribune de Geneve c est excellent!! Et là c est pas l affreuse presse "bolchevique française."Mais on en apprend plus que le dans le Figaro le Monde ou Libé.
Rien qu'à l'idée d'y penser (au numéro de ce soir), j'en ai la nausée. Timide et Grincheux dans les jardins de l'Elysée, m'étonnerait pas qu'on voie Carla Blanche-Neige leur apporter du jus d'orange. Je vois le tableau. Avec le scooter doré du petit David en arrière-plan, ce serait top je vous le cache pas.
DP apprend par coeur en ce moment les 13 questions de médiapart. Ensuite à 21 heures une tisane et au lit !
Tiens, "Au théâtre ce soir" revient sur FR2, et c'est quoi le titre ? "Un ange passe".
J'adore...
Il n'y a plus d'allocution du Président le 14 juillet... mais nous y avons droit tous les autres jours....

Tout se perd. Y a plus de saison, ma bonne dame...
PaperBolg affirme que Eva Amiel ("la banquière") serait la belle soeur de Patrice de Mestre. Si cela était vérifié, son témoignage ne vaudrait pas grand chose devant une juridiction.
Rien ne va plus.
Oh ! Non lieu ! Calomnies, martyr et pureté !

Je prédis un grand plongeon dans le vide.
Ah, quelle vilaine presse poubelle que cet Internet !
Je ne regarderais que la fin de cette discussion de nains de jardin, pour entendre la conclusion du chef "Merci, les pov' cons", en songeant au pourcentage d'auditeurs qui s'exclameront "oh c'est beau".
Merci de "laisser la maison " ouverte ce soir, pour les commentaires après l'intervention...
Je crois qu'on a besoin de sentir qu'on est tous concernés, tous là "sur le pont" et solidaires parce que nous sommes au coeur même des fondements de la démocratie, et de ce qui a fondé la république, en France. Ce sont des faits et desévènements importants, qui touchent tous aux fondamentaux politiques de notre pays.
Après le poujadisme, vient le temps du pujadisme, qui défend le fort contre le faible.
C'est incroyable comme le Président me soutient, dit Woerth, n'y croyant pas lui-même.
On verra ce soir.
Et si j'ai bien compris du rapport du patron de l'IGF, on n'aura qu'un son de cloche qu'il est positif
sans le rapport lui-même pas rendu public.

http://anthropia.blogg.org
"Woerth «n'est pas intervenu» dans le dossier fiscal de Liliane Bettencourt, assure l'IGF" C'est justement ce qu'on lui reproche . D'être incompétant.
Estrosi était invité de France Inter, ce matin, pour annoncer l'intervention de ce soir et faire son boulot de [s]porte-flingue[/s], zut, comment on dit déjà, ha oui, "conseiller politique". L'entretien (ici) commence de façon trèèèèèèès intéressante par une série de lapsus, dont celui-ci, que je trouve magnifique: il a dénoncé "des attaques contre un ministre concerné par la principale retraite, celle des réformes".
Et du coup, Eric Delvaux contaminé dit "instruction" à la place d' "institution" (quand il questionne Estrosi sur l’indépendance du chef de l’inspection générale des finances). A noter qu'Estrosi patine sérieusement pour répondre à cette question, pourtant hyper attendue et peu incisive…
Un vrai festival !
Heureusement, le ministre de l'industrie a bien insisté sur un point: « M. Pujadas, dont on sait que c’est un journaliste sans concession... »
Merci Daniel de transmettre à David :

Voici les treize questions relatives à l'affaire Bettencourt que Mediapart souhaiterait poser au président de la République. Nicolas Sarkozy doit intervenir lundi soir sur France 2, pour la première fois depuis six mois, afin d'essayer d'éteindre l'incendie provoqué par la publication, par Mediapart, des enregistrements clandestins effectués au domicile de l'héritière de L'Oréal puis des déclarations de l'ancienne comptable de la milliardaire.

Source : « Affaire Bettencourt: nos questions à Nicolas Sarkozy », par La rédaction de Mediapart, 12 juillet 2010 ( accès payant ) http://www.mediapart.fr/journal/france/110710/affaire-bettencourt-nos-questions-nicolas-sarkozy

P.S. : le « Merci ! » de Plenel au nom de Mediapart ( accès libre ) : http://www.mediapart.fr/club/blog/edwy-plenel/110710/merci
Je me joins au concert: "Merci de nous éviter de regarder Sarko et Pujadas."

Et pourquoi ne pas suggérer purement et simplement le boycot de l'émission. Toutes les TV au repos et nous avec.
L'indépendance de Pujadas.... Merci Daniel de vous farcir la punition de ce soir, je ne suis même pas capable d'entendre la pub qui est faite de cette séquence de ce soir.... Mais je vous lirai avidement.

Ce matin sur FI l'inaffable ESTROSI, qui n'a pas bien appris sa leçon de karaoké et qui s'est emmélé les crayons en recrachant ce qu'on lui a demandé de dire. C'est au tout début de son intervention, avant la revue de presse

"La principale retraite qui est celle des réformes...."

Je n'ai pas entendu la suite car je hurlais de rire

En revanche, un peu plus tard il n'a pas manqué d'agonir Pleynel en rappelant la position du Monde sur l'affaire Allègre. Oui mais voilà, j'ai écouté avec attention (et plaisir comme toujours) votre émission de vendredi....
Hé bien.. merci de m'éviter de regarder sarkojadas.
Sinon, tout itou pareil comme Fandasi plus haut "Le pire dans tous ça , c'est que Pujadas se croit sincèrement indépendant , comme Woerth se croit sincèrement innocent . Ils ne leur manque qu'un petit élément qui leur permettrait de mieux se jauger introspectivement : l'éthique."
Estrosi ce matin sur inter : nausée !

Daniel, vous êtes mon primpéran (sirop contre les vomissements)

Ce soir, deux cuillérées après le "foutage de geule à l' Elysée" !
Un titre pour votre commentaire de ce soir:

"David Pujadas: les preuves de l'indépendance"



restera à trouver de quoi écrire quelque chose derrièrei
Bien observer la taille des fauteuils de jardin! Oui, je sais , c'est petit!
Merci de nous éviter de regarder Sarko et Pujadas.
Vous êtes dur DS, il y a des milliers de façons d'être indépendant

Très bonne idée le commentaire immédiat. On dirait du Eugène Sakomano et "on refait le match" (-:
Plan B a anticipé et je lui en suis grée, je ne regarderai pas Pupu et Nico, histoire de me ménager, mais je lirai vos commentaires les yeux fermés...merci
Le pire dans tous ça , c'est que Pujadas se croit sincèrement indépendant , comme Woerth se croit sincèrement innocent . Ils ne leur manque qu'un petit élément qui leur permettrait de mieux se jauger introspectivement : l'éthique. Quant à Sarkozy en matière d'éthique ,il ne connait que les soubresauts de son épaule droite.
L'enquête de la IGF est rendue publique, M. Woerth n'a pas donné d'instructions pour éviter un contrôle fiscal à cette "chère Liliane"... Ouf !!!
M. Pujadas posera-t'il la question : Pourquoi ce contrôle n'a-t'il pas été effectué depuis 15 ans ?
Le rôle du Ministre aurait été de vérifier le bon fonctionnement du ministère, et donc l'exécution rigoureuse de ces contrôles ?
Ayons une pensée émue pour tous les chefs d'entreprises, contrôlés tous les 6 ans, et même tous les 3 ans pour certains, avec étude des comptes de l'entreprise, mais aussi de leurs comptes propres (enfin pas toujours si propres...) et de ceux de leurs proches.
Entendez par bien-pendance

on pourrait dire que c'est une attaque un peu "sous" la ceinture
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.