42
Commentaires

Pujadas, dans l'enfer des jobs pénibles

Qui disait que les ouvriers étaient les invisibles de l'information mainstream ?

Derniers commentaires

Il y a un certain temps,comme disait Fernand Raynaud,les sacs de ciment étaient de 50 kg,40 kg pour le platre et des maçons les transportaient tous les jours ,pendant huit à neuf heures jusqu'a 65 ans
Sur les chantiers rare étaient les anciens venir dire bonjour aux actifs,va savoir pourquoi ?
Pour Chapel s'il est incapable de porter un sac de 35 kg a son age,il faudrait qu'il regarde avec attention le prix des déambulateurs
Du boulot de boat people comme disait certains cadres !!!
Le syndrome de l'assureur : Pujadas c'est comme Sarko ,tu les mets a la porte ils rentrent par la fenetre
Les temps ont changés ,c'est très bien et heureusement,mais les porteurs de sacs n'existent presque plus , le travail pour les utiliser est parti aussi hélas
C'est vrai qu'un bac + 5 en management ou autre psycho ça fait plus chic mais ça sert a quoi un chomeur diplomé ?
Deux illustrations quotidiennes pour faire suite à ce que certains ont dit :
- Dans une des chambres d'une maison de retraite, une dame souffrant d'Alzheimer m'appelle pour l'aider à se lever mais comme son tour de personne est incommensurable, je ne sais par quel bout commencer. Finalement c'est elle qui s'avance sur son siège et soudain glisse vers le sol et là, radicalement impossible, au bas mot 150 kg/300 livres. Il faut un appareil élévateur de personne. L'aide soignante va le chercher. OK j'ai tout compris en un instant, inutile de m'expliquer, j'ai compris "l'enfer de ce job pénible", et ce que j'avais déjà imaginé par empathie a été ridiculisé par la réalité bien plus effrayante.
- Elle vient comme Lily de Pierre Perret de Somalies ou d'ailleurs pas très loin et fait le nettoyage de bureaux ou de cages d'escalier. Sur son dos, elle porte un aspirateur dont le moteur verse ses décibels directement dans sa trompe d'Eustache, à moins qu'en Somalie on n'en ait pas. Et pas de casque, certainement à l'insu de son plein gré.
mais c'est qui Pujadas??
En fait Bolloré a arrêté les Guignols à cause de la concurrence du JT de France 2...
Où l'on apprend quand même, en regardant la séquence, que la pénibilité pour l'exposition au bruit, c'est pour les gens "sans casque", les autres n'y ont pas droit. On remercie donc très fort, au passage, les patrons qui refusent de donner un casque aux employés exposés à + de 81 db (on attend avec impatience les "t'es sûr que t'en veux un ? parce que c'est pas terrible pour tes point pénibilités, hein..."), et on salue le législateur d'avoir sagement exclu les odieux profiteurs casqués qui auraient indument bénéficié de cette pénibilité-là.
Je ne connais pas le détails des critères de pénibilité ; y'a-t-il des critères sur le stress ? qui est parfois plus grave pour la santé (et l'espérance de vie) qu'un problème de dos (j'ai un problème de dos, juste pour préciser d'où je parle) ou autre pénibilité physique plus "facile" à constater.
Est-ce que ça concerne tout le monde où juste les salariés ?
Bref, l'apathie du pathétique revue par le cirque Pinder.
Toute cette mise en scène serait risible si ce n'était pas si pathétique.
Et sinon ce petit monde journalistique, qui ne fait visiblement pas ses courses soi-même sous peine de voir des gens porter des trucs, qui prétend décrypter la réalité, a-t-il des conclusions à en tirer?
Faut-il retarder l'âge de la retraite pour permettre à certains de soulever des charges et de respirer de la merde plus longtemps?
Faut-il augmenter les salaires de ceux qui posent un problème économique quand ils s'arrête de produire, et diminuer celui de ceux dont le travail n'a aucun impact sur la création des richesses ? (oui je sais, le JP Chapel capte l'audience pour vendre la pub, qui fait vendre les produits, qui crée du travail en Slovénie, mais une blonde en salopette serait plus productive dans ce cadre)
Le mystère pour moi est de voir autant de gens s'enfiler de plus en plus des programmes programmés à la Télé.
[quote=DS]Très bonne idée, ce Puy du Fou des métiers pénibles.

J'adore cette métaphore ! On est bien loin du film "Reprise" https://www.cairn.info/revue-actes-de-la-recherche-en-sciences-sociales-2005-3-page-62.htm
Bonjour
Ne vous inquiétez pas Daniel, ce ne sera qu'une petite étincelle qui n'aura qu'un temps.
Super, un attentat vient de se produire en Turquie terre de dictature, mais on s'en fout il faut faire peur au petit peuple comme ça il se taira…
Je ne résiste pas au trait d'humour final, même si le sujet est sérieux. Mais le plus jouissif, c'est la mise en boîte de la marionnette Pujadas...Ainsi font font font disent ses mains qu'il agite en permanence...
Cette mise en scène signifie que les médias se sentent bien loin du monde ouvrier et des job pénibles. C'est Colomb découvrant les Indiens, alors que médias et travailleurs composent un même pays. Alors que cette mise en scène sera vu par les victimes de cette pénibilité quotidienne.
Vulgariser, scénariser pour rendre la chose plus "sympa à regarder" je n'y ai vu que du mépris, une incapacité à traiter des problèmes sans le filtre de la distraction.
Il y des gifles qui se perdent. Des vraies, des pas simulées.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Puisqu'il est enfin décidé à donner dans la pédagogie teintée d'humilité, non, de compassion pour les sans-dents, demandons à Pupu de nous faire un reportage montrant une mère de famille « célibataire » (il y en a de plus en plus : avec la crise, les géniteurs se barrent) qui bosse le dimanche ou à pas d'heures pendant que ses gosses sont gardés par la télé ou le dealer du coin. Tout le monde ne peut pas faire comme les politiciens qui sont sur les routes et les écrans 7j/7 pendant que la chair de leur chair est couvée par Madame ou mieux, par du personnel (à bas coût, bien sûr) ou à l'abri de pensionnats bècebèges.

Bon, faudra qu'il évite de prendre Chapel comme figurante. Ou alors, bien enjuponné et perruqué.

"30 degrés d'inclinaison du corps" : c'est Pupu devant les VIP et ses patrons, non ?

Pour mon fan-club :

http://misentrop2.canalblog.com/
" La prochaine fois, il faudrait habiller Chapel en bleu de travail, avec casquette et mégot. "
Il est parfait comme ça, dans son attitude quotidienne de journaliste sur France 2 *.

*(peut-être quelques degrés de plus ?)
On croit trop souvent que la fonction du journaliste de télévision est d'informer, alors qu'elle est rituelle, liturgique : il doit célébrer, mettre en scène, s'adonner au story-telling. La fonction du clergé médiatique est 1OO% symbolique, 0% rationnelle.
Evidement la TV ne montre que des métiers de mecs. C'est vrai que faire le ménage dans un hôtel, tenir une caisse, ou travailler a l'hôpital en portant des corps seule comme les aides soignantes, faut surtout pas le montrer, les gens se rendrait vraiment compte de l'esclavage ... Qu'on à demandé aux femmes d'abord (ça fait un paquet de temps , qu'elles payent les 35h par de la flexibilité a outrance) , puis maintenant grâce a El Kommery a tous. Bienvenue dans le monde merveilleux de l'ultra libéralisme.

Bienvenue dans le monde merveilleux de l'ultra libéralisme.


genre comme si on faisait que y entrer :)
Evemarie, vous êtes pour le moment en tête de "Participations votées d'utilité publique sur de sujet". C'est mérité.

Et c'est plutôt bien pour une femme.
Julot, du ranges tes affaires et tu vas en permanence !
[quote=evemarie]C'est vrai que faire le ménage dans un hôtel, tenir une caisse, ou travailler a l'hôpital en portant des corps seule comme les aides soignantes, faut surtout pas le montrer, les gens se rendrait vraiment compte de l'esclavage

Je ne comprends pas le rapport avec l'esclavage ? Qu'un métier soit pénible c'est une chose, c'est ça ne concerne pas en particulier les femmes ou les hommes. Ou alors un détail m'échappe ; c'est pourquoi je pose la question.
Je ne vois pas non plus de quoi vous parlez quand vous dites "qu'on a demandé aux femmes d'abord" ? demander quoi ? (je n'ai pas compris la phrase)

Je suis d'accord sur le fait qu'ils doivent montrer des femmes et des hommes en situation de travail pénible, et pas juste l'un ou l'autre.
Je ne comprends pas le rapport avec l'esclavage ?

Moi non plus, au moins avec l'esclavage le logement est offert !

--
la bouffe aussi ! Itou pour la femelle, pour la reproduction. Finalement, c'est bien vrai que la liberté, c'est l'esclavage, le pur, le dur.
sans compter les joies SM !

Evidement la TV ne montre que des métiers de mecs. C'est vrai que faire le ménage dans un hôtel, tenir une caisse, ou travailler a l'hôpital en portant des corps seule comme les aides soignantes, faut surtout pas le montrer, les gens se rendrait vraiment compte de l'esclavage ... Qu'on à demandé aux femmes d'abord (ça fait un paquet de temps , qu'elles payent les 35h par de la flexibilité a outrance) , puis maintenant grâce a El Kommery a tous. Bienvenue dans le monde merveilleux de l'ultra libéralisme.

A votre place j'aurais plutôt écrit : Bienvenue dans le monde merveilleux du capitalisme . Mais remarque qui n'enlève pas une once de pertinence à votre intervention
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.