40
Commentaires

Pubs pour produits gras : vive la crise, et tant pis pour l'obésité !

Il y a un an, le Figaro se faisait l'écho d'une étude qui tendait à montrer le lien entre l'obésité infantile et les publicités pour les produits gras et sucrés.

Derniers commentaires

Msieur msieur msieur le weybemasteire, il bug à mort le site, go sur php ca sent pas bon votre ligne de code :o

La ministre de la santé avait par ailleurs consacré un article de son vaste projet de loi "Hôpital, patients, territoire, santé" à l'interdiction totale des "cigarettes-bonbons". Leurs arômes sucrés (vanille, chocolat) "permettent d'effacer l'âpreté des premières cigarettes et favorisent donc la dépendance à la nicotine", selon le ministère.

Et paf, encore une.

Pour une fois ça me concerne: j'en fume une dizaine par an des comme ça, je ne fume que ça (et le narguilée très occasionnellement).

Ces cigarettes sont profondément écœurantes... presque aucun fumeurs réguliers ne fument ça. C'est donc davantage du côté de l'initation que se fonde la critique.


Or, "ces cigarettes contiennent autant sinon davantage de nicotine et de goudron que les cigarettes classiques", ajoute l'exposé des motifs du projet de loi, qui ajoute: "Une enquête récente, réalisée à Paris, a mis en lumière le fait que 30 % des fumeurs âgés de 13 ans consomment régulièrement ce type de cigarettes." Leur interdiction a été votée à l'unanimité.
http://www.lemonde.fr/politique/article/2009/03/09/le-tabac-interdit-a-la-vente-pour-les-moins-de-18-ans_1165699_823448.html#xtor=RSS-3208

J'aimerai bien qu'on me cite la provenance de l'enquête.Et, ça veut dire quoi d'ailleurs qu'ils "fument régulièrement ces cigarettes" ? S'ils fument, il est possible qu'ils fument toute sorte de clopes.

Qui sait ? D'ici quelques temps, on pourra plus facilement fumer un joint qu'une black devil. C'est n'importe quoi.
A croire que les politiciens sont les amis des dealers.
J'écris en caractère gras car mes doigts sonts gras, et mon sang plein de cholestérol n'a fait qu'un (demi) tour (trop lourd) quand j'ai lu votre article , Sophie.
Que pèse la santé publique devant les puissants lobbys du fric sarkoziste ? Ça me ferait vraiment chier de mourir d'un infarctus de droite.

PS : C'est pas grave , du moment que notre président est heureux et roucoule avec sa femme dans un hôtel de luxe , ça me fait bonheur !
Article de Justine Brabant , jalouse des vacances de son président :-)
Et c'est pas grave s'il transporte Etienne Mougeotte dans ses voyages officiels , à mes frais , du moment qu'ils sont tous contents , c'est que du bonheur. Lien vers Yann Barthès ,C+, regarder celui du 03 03 09
L'épidémie d'obésité (car c'en est une) et son cortège de maladies, diabète de type 2 (autrefois appelé diabète de l'âge mûr), cancer, maladies cardio vasculaires, est générale dans le monde entier, y compris dans les pays les plus pauvres (Afrique), ou ceux qui avaient jusqu'à présent une alimentation très différente de notre malbouffe occidentale (le Japon, par exemple).

La raison ?

Les produits gras et sucrés, certes, mais aussi, et surtout, la composition chimique de ces produits, les additifs, les produits de synthèse, les colorants etc... Dont on ne sait pas vraiment les effets à long terme sur la santé humaine. Les enquêtes démontrent que, contrairement à ce que l'on croit, les gens absorbent moins de calories qu'il y a vingt ans. Simplement, ce ne sont plus du tout les mêmes produits.

Et les responsables sont bien évidemment les industriels de l'agro alimentaire, qui veulent faire des économies en fabriquant à moindre coût toutes sortes de produits.

A lire d'urgence : "Pesticides, révélations sur un scandale français" de François Veillerette et Fabrice Nicolino, une enquête sur le poids des lobbies, sur les politiques, mais aussi sur la fameuse "agence française de sécurité sanitaire des aliments" (l'afssa).
Voir tout récemment l'attitude de José Manuel Barroso, véritable VRP pour Monsanto au sein de l'UE.

Et aussi : "Toxic" de William Leymond, qui analyse de manière fine (et complète) les causes de cette "épidémie" d'obésité dans le monde.

Rien de nouveau sous le soleil, donc.
Déjà que nous sommes pauvres et cons, si en plus on devient obèses ça va devenir chaud de serrer...

http://frenchcarcan.com/
Proposer une autodiscipline qui consisterait, concrètement, à ce qu'un patron décide de diviser son chiffre d'affaires par deux...
Qui peut-être assez naïf pour le croire?
Je ne suis pas d'accord. Prenez (encore une fois) l'exemple des Etats-Unis : le permis de conduire peut s'obtenir à 16 ans, mais il faut avoir 21 ans pour pouvoir acheter et consommer de l'alcool. Pourtant l'âge de la majorité civique est comme chez nous fixé à 18 ans... Assez troublant qu'on puisse voter à 18 ans, mais pas boire ! C'est pourtant un moyen d'éviter la situation que connaît l'Irlande, par exemple, où des hécatombes de jeunes conducteurs alcoolisés ont lieu sur les routes chaque année.
Le nouveau dispositif légal français me semble bien plus cohérent : 18 ans pour le permis, 18 ans pour la majorité civique, et 18 ans enfin pour l'achat d'alcool (on ne parle pas de consommation). Je ne pense pas qu'il s'agisse-là d'un zèle infondé de la part du législateur...
Tiens sur le sujet:
Enfin, la vente, à emporter ou à consommer sur place, des boissons alcooliques aux jeunes de moins de 18 ans est également interdite.
http://www.lemonde.fr/politique/article/2009/03/09/l-assemblee-autorise-la-publicite-pour-l-alcool-sur-internet_1165684_823448.html#xtor=RSS-3208

Loi idiote qui remplace une loi-palier par une loi d'interdiction totale. Avant, on pouvait boire une bière à la terrasse d'un café. Maintenant, c'est au même rang qu'une vodka.

De même dans les supers. L'ancienne loi avait le mérite d'inciter à la modération et de ne pas confondre: boire et se bourrer la gueule. Gageons qu'avec la nouvelle loi, le jeune n'hésitera plus entre le rhum et l'apple fröst: il prendra la bouteille de rhum.

Sans doute plus facile que de s'interroger sur le pourquoi de la recrudescence de l'alcoolisme chez les jeunes... haha !
Maître eolas a raison: dans ce pays, quand on sait pas quoi faire, bah on fait une loi.
Je vous remercie pour cet article.

Ah ! Le volontarisme politique velléitaire en matière de santé n’en finira pas de fasciner autant que la propension du jité à montrer que tout est nouveau sous le soleil. Et l’industrie de l’obésité dont bien sûr la publicité n’est en rien responsable d’une incitation à une mauvaise consommation continuera à prospérer…
et Prosper youplaboum !
http://www.youtube.com/watch?v=lhMYgC8H08Y
Alain Souchon
PAPA MAMBO
1978


Ton oeil profond d'hidalgo tango,
Tes joues creusées, oh guérillero,
Le tourbillon des belles danseuses rêveuses
Que la révolution rend nerveuses,
Mais l'estomac y tient pas le tempo.
Tombe de haut, gringo, pistolero,
Dans la crème chantilly, les gâteaux.
Dans la crème chantilly, les gâteaux.

Le gros bibendum que t'as dans le coeur,
Tu l'as trouvé beau dans le temps, petite soeur.
Soixante kilos d'échevelé poète,
Tout livide au milieu des tempêtes
Mais l'estomac y tient pas la rime.
L'albatros patauge dans l'ice-cream.
Nous voilà jolis, nous voilà beaux,
Tout empâtés, patauds, par les pâtés les gâteaux.
Nous voilà beaux, nous voilà jolis,
Ankylosés, soumis, sous les kilos de calories.

On est foutu on mange trop.
On est foutu on mange trop.
On est foutu on mange trop.
(On est foutu on mange trop)

Mais qu'est-ce qu'on fera quand on sera gros?
(On est foutu on mange trop)
Papa Mambo!
(On est foutu on mange trop)
Mais qu'est-ce qu'on fera quand on sera gros?
(On est foutu on mange trop)
Papa Mambo!
(On est foutu on mange trop)
Mais qu'est-ce qu'on fera quand on sera gros?
(On est foutu on mange trop)
Papa Mambo!
(On est foutu on mange trop)
Mais qu'est-ce qu'on fera quand on sera gros?
(On est foutu on mange trop)
Papa Mambo!
(On est foutu on mange trop)
On est foutu on mange trop

Roulait des hanches en douceur le chanteur,
Dans son habit coeur, belle minceur,
Le poster fatal au-dessus du lit,
Mais la petite fille d'alors elle a grossi
Et la groupie fait de la bonne cuisine.
Le chanteur a débordé de son jean.
Nous voilà jolis, nous voilà beaux,
Tout empâtés, patauds, par les pâtés les gâteaux.
Nous voilà beaux, nous voilà jolis,
Ankylosés, soumis, sous les kilos de calories.

On est foutu on mange trop.
On est foutu on mange trop.
(On est foutu on mange trop)
(On est foutu on mange trop)
Mais qu'est-ce qu'on fera quand on sera gros?
(On est foutu on mange trop)
Papa Mambo!
(On est foutu on mange trop)
Mais qu'est-ce qu'on fera quand on sera gros?
(On est foutu on mange trop)
Papa Mambo!
(On est foutu on mange trop)
Mais qu'est-ce qu'on fera quand on sera gros?
(On est foutu on mange trop)
Papa Mambo!
(On est foutu on mange trop)
Mais qu'est-ce qu'on fera quand on sera gros?
(On est foutu on mange trop)
Papa Mambo!
On est foutu on mange trop

(On est foutu on mange trop)
(On est foutu on mange trop)
Mais qu'est-ce qu'on fera quand on sera gros?
(On est foutu on mange trop)
Papa Mambo!
(On est foutu on mange trop)
Mais qu'est-ce qu'on fera quand on sera gros?
(On est foutu on mange trop)
Papa Mambo!
(On est foutu on mange trop)
Mais qu'est-ce qu'on fera quand on sera gros?
(On est foutu on mange trop)
Papa Mambo!
(On est foutu on mange trop)
Mais qu'est-ce qu'on fera quand on sera gros?
(On est foutu on mange trop)
Papa Mambo!
(On est foutu on mange trop)
Mais qu'est-ce qu'on fera quand on sera gros?
(On est foutu on mange trop)
Papa Mambo!
(On est foutu on mange trop)
Mais qu'est-ce qu'on fera quand on sera gros?
(On est foutu on mange trop)
Papa Mambo!
(On est foutu on mange trop)
Merci pour la qualité de ce papier.
Mais ai-je bien lu? la charte parle bien de développer les messages promouvant le "respect de l'autorité"? Quel rapport avec la choucroute? (produit parfois gras mais peu sucré)
Nos autorités, justement, sont-elles devenues à ce point obsessionnelles sur le sujet qu'il se glisse partout où il n'a rien à faire?
Quand on réveille un ministre en sursaut, il commence par s'écrier "respect de l'autorité"!
Sérieusement, ça me laisse songeuse et inquiète.
La plus grosse connerie était d'avoir mis ce message sur tout les produits alimentaires quels qu'ils soient, c'est un peu ridicule de mettre ce message sur des pubs de légumes en conserve suivie de la pub pour le nutella qui arbore le même message de prévention.

De toute manière, c'était crétin dès le départ, on ferait peut-être mieux d'interdire les acides gras trans dans l'agroalimentaire comme ça se fait ailleurs en Europe, ça serait déjà plus concret.
ils y avaient eu une excellente émission de France inter sur ce théme il me semble ( Service Public ). c'était il à quelque semaine
Les enfants qui ne regardent pas la télé sont moins obèses.
Selon vous, non parce qu'ils se remuent plus, mais parce qu'ils sont moins victimes des viles manipulations de cerveaux supérieurs aux services de la pub.

Pourtant que font ils, plutôt que d'être devand la télé? En France, de nos jours, les obèses sont plutôt les moins riches. Leurs enfants sont iols plus victimes de la pubs? Ou bien les produits sucrés et gras sont ils moins chers que les fruits et légumes diversifiés et goûteux? Une certaine éducation à la gastronomie doit aussi aider à équilibrer ses repas, mais cela coûte aussi.

En fait, avant la dérive du trop manger, les classes moins favorisées ont treès rapidement compris que mettre beaucoup de gras, de sucre, ou de piment (dans d'autres pays que la France) permettait de manger beaucoup de matériaux sans goût (les patates, le riz, les pâtes, la semoule, la farine, le millet) et donc de tromper la faim. Aujourd'hui, pour proposer des produits bons marchés, les industries fond le même raisonnement. Et ils ont raison.

La conclusion qui arrivera donc sur nos forums fortement socialisants, est qu'il faut subventionner les produits frais, donner libre accès à l'éducation de la cuisine rapide et équilibrée et punir les horribles patrons qui gardent tous les fruits (de la croissance?) pour eux en fourgant leurs boites de ravioli trop salés aux pauvres. Une fois encore, il faut désepérer qu'une part de la population insiste pour ne pas comprendre que manger des frites tous les jours (et les faire manger à leurs enfants qui ne demandent que cela) c'est le pire service qu'ils peuvent se rendre. Il n'y a pas longtemps c'était les fumeurs. Et bientôt ce sera ceux qui font 5 ou 10km tous les jours en voiture pour aller travailler.

Bref, ne nous désepérons pas du manque de loi sur les pubs infantiles. Pleuront plutôt sur cette foule d'enfants victimes de la bêtise et la flemmardise de leurs parents.
Excellent papier, merci Sophie.

C'est vrai que quand on voit "politique volontariste" et "déontologie" dans un projet du gouvernement de l'Inculte, on sait ce qu'il en est.
Ou chez les autres aussi, d'ailleurs. Vous vous souvenez de la charte de déontologie du Medef ?

Mais faites attention, à force de faire comprendre que le gouvernement et l'Assemblée n'ont pas pour intérêt premier le peuple...
:)
Sophie, quel mauvais esprit !

C'est votre patron qui a déteint sur vous ?

Croire que l'UMP serait capable d'une telle machination ou même qu'elle se serait déculottée devant les lobbyes.

Non ! Je n'y crois pas ! ;-)

Quant à cette pique sur le fait que ces députés seraient insensibles à la douleur de TF1 et Lagardère, c'est un scandale ;-).

Mais qu'est ce que c'est marrant !!!!!
Excellent enquete.
Voyons maintenant si et comment les medias vont en parler dans les prochains jours ...

Que contient cette charte ? Elle crée un "code de déontologie"

On sait quelle est la definition de "deontologie" pour ce gouvernement depuis "l'affaire" Perol !

Et quant au fond du sujet : il faut bien relancer la consomation non ? C'est pas le moment d'interdire au gens d'acheter quoi que ce soit, et encore moins de reduire les entrees d'argent que sont les publicites pour tous les amis proprietaires de medias de Monsieur le President Nicolas Sarkozy ...
La charte alors envisagée sacrifie selon elles "tout projet d'encadrement publicitaire au profit d'une liste à la Prévert de mesurettes sans intérêt".
Ça c'est clair. Entre ne rien faire et faire du vent, mieux vaut ne rien faire.

Roselyne Bachelot, c'est l'équivalent féminin d'Éole.

(Sinon j'avais vu un article intéressant sur le point -oui, lepoint fait parfois des articles de qualité- qui expliquait pourquoi la France était relativement épargné par l'obésité. Ce serait dû à notre culture gastronomique.)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.