54
Commentaires

Pub, la cuiller de trop ?

Il y a un petit côté irlandais, dans la campagne Saussez-Fillon

Derniers commentaires

Avec sa pub, le gouvernement ne nous considère pas comme des citoyens mais comme des clients.

Mépris ?

« La publicité et les spectacles qu’elle impose n’aident pas à s’instruire, à rêver, à choisir librement bonheur et shampooing, à croquer la vie à pleines dents, à être en forme, gagneur, nu sous les tropiques, entouré de top models, de plain-pied avec son temps, etc.

Ils changent le citoyen en client sous hypnose et l’esprit critique en machine à s’émouvoir, à compatir, à désirer des produits. »

Bertrand Poirot-Delpech

Extrait cité dans le livre « La parole manipulée » de Ph. Breton
"la désormais célébrissime campagne"...
j'ai dû lire trois fois la chronique pour comprendre à peu près de quoi vous vouliez parler
bon, ok, j'ai eu une semaine hypra-chargée, mais ça a vraiment fait la une ?
quelqu'un pourrait m'expliquer un tout petit peu ?
(c'est quoi ? une campagne de pub pour le gouvernement ? pour l'Europe ? diffusée ou quand ?)
merci !
Du matraquage comme au temps de "saulut les copains", c'est toujours la même chanson. Ras le bol !
...et la publicité gouvernementale ne sera pas classée en tant que publicité, mais comme communication institutionnelle et pourra passer à toute heure du jour et de la nuit

tout le temps tout le temps
j´ai trouvé la solution à tous nos problèmes :
http://fr.youtube.com/watch?v=0lriCjyQ79M

on aura plus de chance avec lui qu´avec mickey
et un 14 juillet avec des cuillers à la main en lieu et place de fourches ?

à propos, une devinette :

Savez vous comment on ramasse la papaye ?
- avec une foufourche

et en cadeau bonus :

qu´est-ce qu´un canife ?

- un petit fien

voilà
Saussez le saucier de Sa Majesté nous donnent à ingurgiter un brouet noir en nous prenant pour des filles et fils de Pub.
C’est de la daube vomitive son truc.

Bien Saussez après l’averse nous risquons fort d’être bien marris et transis de désespérance.
Dépêche AFP "Le Sénat interdit aux ex présidents de siéger au Conseil constitutionnel"
" Le Sénat a supprimé mardi, contre la volonté du gouvernement, le droit pour les anciens présidents de la République de siéger automatiquement au Conseil constitutionnel."

Ah! merci , parce que 4 ans à tirer encore c'est beaucoup , mais après , il vaut mieux qu'il retourne vendre ses recettes de soupe miracle dans les foires ou les cirques.
Une telle campagne me paraît indécente dans sa forme, qui assimile le débat citoyen à un échange de procédés marketing...Encore plus simple, un jour, ils formuleront leur programme sur l'air de "bonne nuit les petits", histoire que le bon peuple s'endorme sagement et cesse de se montrer impatient ;) Ce qui me gêne, c'est que je me demande ce que nos gouvernants en attendent, de leur pub... Comment peut-on y croire?
Bon, face à une si ennuyeuse propagande gouvernementale, je me suis amusé à faire une petite parodie de la récente pub sur le pouvoir d'achat...
C'est bien, M. Schneidermann, de taper sur l'Europe au passage, c'est bien... continuez comme ça, ça ne demande absolument aucun effort et ça fait toujours plaisir aux internautes, alors pourquoi se gêner...
Moi je veux une pub sur le traité de Lisbonne avec Bach en fond et des images subliminales entre les notes!! (tant qu'on y est autant y aller à fond...)
des fois je me demande si "ils" l´ont lue :

http://www.legifrance.gouv.fr/html/constitution/const02.htm
Le mot de propagande n'est pas déplacé, il ne s'agit pas d'une information de santé ou prévention des accidents, c'est assez hallucinant de voir de la pub pour un projet politique. A moins qu'ils pensent oeuvrer pour la cohésion sociale? "Tout va bien, nous suivons l'unique voie possible, dormez tranquiles, soyez patients, le but est au-dessus de toute manifestation qui ne ferait que ralentir des réformes inévitables..."
2008 en France, le pays qui doit retrouver son éclat dans le monde en suivant servilement les logiques établies par les désordres économiques généralisés.
joli dessin :

http://www.rue89.com/un-crayon-dans-la-tete/pouvoir-dachat-le-gouvernement-fait-sa-pub
aujourd´hui c´est la saint jean
alors ...
BONNE FETE LES GENS !!!!

(celle-là, fandasi pourrait pas la faire, gnak gnak :-) )
Alain Korkos avait déjà brillamment décortiqué une précédente publicité gouvernementale (). je serais impatient de voir ce qu'il pourra nous dire sur ces nouvelles pubs Saussez... enfin, s'il le veut—il reste maître de sa chronique et de ses sujets. J'ai poussé le vice à aller voir les réclames sur le site officiel. Les pubs ne m'ont pas l'air follement enthousiasmantes. Mais que signifie cette horloge?

Ce qui m'amuse, venant d'un gouvernement dont la communication est phagocytée par l'omniprésence nombriliste du "Je" présidentiel, c'est cette subite et étrange réapparition du "nous" dans son discours publicitaire. Et tandis que Sarkozy faisait campagne en disant qu'"ensemble, tout devient possible", voilà que désormais s'opère une dichotomie entre "nous" et "vous": on n'est plus vraiment ensemble, quand bien même ces pronoms seraient tous deux, d'après la parole saussezienne, "impatients".
Je le disais à propos de la pathétique interview de la première naine de France, dans sa version filmée et à propos de son soulagement lorsque le très prévenant Laurent Joffrin eut fermé la fenêtre : Le peuple il faut l'annuler !

On ne va quand pas se laisser emmerder par toutes ces andouilles incultes, mal élevées, et quémandeuses par dessus le marché !

Ils se plaignent de quoi ces smicards, on vient de les augmenter de 0,9%, presque 12 €uros par mois ? Ils ne sont pas bien avec 1.300 € bruts ?

L'Europe on la fera sans eux, s'il fallait compter sur ces bras cassés, on ne serait pas sortis de l'auberge espagnole !

***
Quel dur métier que celui de gouvernant.
Faire comprendre à ce peuple de crétins ce qui est bon pour lui,
les dirigeants eux, ils savent, ils ont été élus pour ça.
Plutôt que d'avaler la cuiller, on ferait mieux d'aller la jeter à la tronche de ce gouvernement !!!!
Allez, chiche...
On se donne rendez vous devant le ministère du travail avec notre cuiller et on manifeste !!!
NOUS-NE-VOULONS-PAS-DE-LA-SOCIETE-DANS-LAQUELLE-VOUS-VOULEZ-NOUS-FAIRE-VIVRE

nous aussi, on peut essayer de faire preuve de "pédagogie"
Oui, c'est en effet la cuiller de trop ou comment un gouvernement, sous prétexte d'informer de sa politique, verse dans la propagande écoeurante, sans gêne et sans complexe. C'est peut-être ça le plus infecte. La relative tranquilité avec laquelle le gouvernement a fait ces pubs, sans se poser de questions, comme tout bonne entreprise qui se respecte et voulant faire du chiffre. La télé devient un outil de propagande comme les médias aux grandes époques du totalitarisme. "Mais que dites-vous?" s'écriront les puritains." Il s'agit d'information tout simplement." Non, il ne s'agit pas d'informer, mais de désinformer. 1984 semble arriver à grands pas. "Vous êtes impatients, nous aussi". cette phrase semble aller parfaitement au monde décrit dans 1984, un monde aseptisé, vide, où le discours officiel devient la bible du peuple. Big Brother vous informe. Big Brother vous aime. Big Brother va vous rendre heureux, que vous le vouliez ou non. Vous êtes impatients, pas moi...
Annoncer un projet déremboursement d'une nouvelle série de médicaments, M. Thierry Saussez n'en pleure-t-il pas de rage de voir, dès le début, sa belle campagne ainsi contrariée?
comme qui dirait l´impression qu´il va cartonner ce forum là
Ce qui est tout de même assez incroyable, c'est que l'exécutif, à commencer par Sarkozy, n'a jamais été aussi présent à la télévision, dans les 20 heures...
La gauche est quasiment inexistante. Mais le gouvernement trouve quand même le besoin de dépenser 4,33 millions d'euros pour 3 semaines de pub...
Détail de la campagne : http://www.politique.net/2008062301-le-gouvernement-fait-sa-pub-pour-4-millions-d-euros.htm
Quand j'ai vu cette pub ce matin sur internet, j'ai filé ici en espérant avoir une réaction. Pas déçu !
Mais oui, s'il vous plaît, appelez ça comme il se doit : Propagande (en conservant la majuscule, c'est important !).
COUCOU NICOLAS !!!!
NON A LA PROPAGANDE cynique à nos frais, pauvres contribuables que nous sommes.
Cher Daniel,
Vous qui êtes un agitateur, pourquoi n'utilisez-vous pas le terme de propagande ?

Alain
ce n'est pas un message publicitaire auquel on est convié : c'est du matraquage payé de nos deniers que fait le gouvernement (censé nopus représenter!) pour nous convaincre que
sa politique est bonne. plus c'est gros, plus ça passe ! à quand la louche dans un nouveau message de "communication" ? ?
Ne soyons pas trop méchant envers M. Saussez, Sarkozy lui a donné une mission impossible qu'on ne réussit qu'au cinéma : vendre l'invendable !

Quant aux 4 millions d'euros, on n'est plus à cela près, après 15 milliards dilapidés pour éblouir la fraction la plus obtuse de l'électorat.
De toutes façons les pauvres et les malades paieront. Comme disait Alphonse Allais, ils n'ont pas beaucoup d'argent, mais ils sont très nombreux.
Aznar en Espagne utilisait la communication gouvernementale comme subventions détournées et comme moyen de pression économique sur les journaux pas assez complaisants.

NON A LA PROPAGANDE

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.