10
Commentaires

Promotion chez Lagardère : le JDD de Gattegno, chambre d'écho des puissants

Déjà directeur général du Journal du dimanche ("JDD"), Hervé Gattegno va devenir également directeur des rédactions de "Paris Match". Ces dernières années, le journaliste d'investigation passé par "Le Monde", "Le Point" et "Vanity Fair", s'est vu reprocher d'être devenu le relais des puissants. Petit tour dans les archives d'ASI (et d'ailleurs).

Commentaires préférés des abonnés

Pour rester dans l’esprit de la dernière phrase je considère à titre personnel que ce monsieur est très exactement ce qu’on peut appeler un pourri. 

À mesure que ça monte dans la hiérarchie des "journalistes" (et des revenus), ça dégringole de plus en plus bas dans celle des journalistes sans guillemets. Le désormais célèbre "ruissellement"? 


Il a sa carte de presse, au moins?

(...)

"à titre personnel, par principe, je ne réponds jamais à Arrêt sur images "

par principe ? quel principe ? celui de ne pas avoir de face et d'assumer être un fond de cuvette ?

ce mec est "formidable", il y a des gens qui ne doutent vraiment de rien...m(...)

Derniers commentaires

Cela me fait penser étrangement aux différents trois premiers tomes de la trilogie policière Millénium de Stieg LARSSON.

En lisant cet article et en ayant du recul en lisant lesdits polars, ces derniers sont toujours d'actualité :

- les coulisses de la presse

- le Féminisme

"à titre personnel, par principe, je ne réponds jamais à Arrêt sur images "

par principe ? quel principe ? celui de ne pas avoir de face et d'assumer être un fond de cuvette ?

ce mec est "formidable", il y a des gens qui ne doutent vraiment de rien...même pas de leur propre intégrité morale...j'imagine que c'est ce qu'il doit falloir pour être un "bon" dirigeant dans notre pays...?

Pour ceux qui ont l'âge de s'en souvenir : Gattegno était un très proche de Plenel lorsqu'il était au Monde. Que c'est-il passé ? Une carrière calée sur la défense des puissants afin de progresser professionnellement dans un milieu "la presse" détenue par des milliardaires dont l'objectif est de servir "les puissants en politique" au point de perdre toute éthique. Une hypothèse ? Comportement très commun, d'une grande banalité aujourd'hui.  

ça marche puisque le voilà à la tête de Paris Match. Les bons petits soldats sont toujours récompensés et utilisés jusqu'à la corde.

A force de lécher le cul des puissants, il va avoir la langue chargée.....

Reste une question : Paris Match avait-il tant besoin d'être repris en mains ? Il me semble qu'il effectue sa tâche de lèche-pompes et d'écran de fumée avec zèle... Ça peut être pire ??? Allez Hervé, va t'acheter un baril de bain de bouche, tu vas en avoir besoin !

Merci à vous pour cette.. rétrospective. 

Et bon courage aux journalistes "zélés" de Paris Match. 

Si ce monsieur a révélé des noms sans autorisation des personnes concernées, de votre coté, vous auriez pu insérer une photo de ce grand professionnel dans votre article, histoire de mettre un visage sur ce parcours exemplaire.

À mesure que ça monte dans la hiérarchie des "journalistes" (et des revenus), ça dégringole de plus en plus bas dans celle des journalistes sans guillemets. Le désormais célèbre "ruissellement"? 


Il a sa carte de presse, au moins?

Pour rester dans l’esprit de la dernière phrase je considère à titre personnel que ce monsieur est très exactement ce qu’on peut appeler un pourri. 

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.