106
Commentaires

Primaire de la droite : mon honneur et moi-même viendrons en scooter

Bien joué, la blague de Fillon. Très drôle.

Derniers commentaires

Et les députés ne l'aiment pas, mais, mais !
Fulgurance d'Etienne Klein, as usual.

"La spirale de la surenchère" contient les mêmes lettres que "L'arsenal de la supercherie".

Tout est dit.

J'ai oublié de citer mes sources.
Hors sujet total, mais...

@SI pourrait-il consacrer quelques minutes au traitement par lémédia de ce qui se passe outre-Manche avec les élections au Labour ?
Octobre 2016--Juin 2017 (législatives comprises)
9 mois, une gestation.

Des plaintes, des crises, des étonnements, des certitudes, des impuissances, des rancoeurs, des colères, des "on ne m'y reprendra pas!" , des "ça suffit", des marches blanches...et j'en passe.

Accouchement. Puis pendant 5 ans:

Des plaintes, des crises, des étonnements, des certitudes, des impuissances, des rancoeurs, des colères, des "on ne m'y reprendra pas!" , des "ça suffit", des marches blanches...

Octobre 2021--Juin 2022 (législatives comprises)

.....
.....
Moi je n'irai pas faire un truc pareil.
Je renvoie la droite à ses responsabilité.
Je renvoie la justice à ses prérogatives.
Et que tous ceux qui ne le lâchent pas, alors qu'ils devraient voir que c'est le moment, comprennent bien que cela prouve qu'ils ont un peu, comment dire, les mains sales. Ou beaucoup.
Être obligé de compenser qu'une clique de soutien imbécile existe en allant mettre deux euros dans une primaire truquée jusqu'à la moelle? Non merci!
Car il faut qu'elle le soit, truquée, pour être sur son chemin et lui dérouler un tel tapis rouge à Machin, la primaire à droite, au point que nous, on en soit à leur donner des sous.
Mais allons-y et taisons-le !!!!!!
ASI pourra-t-il nous indiquer en temps voulu la localisation des bureaux de vote, afin que l'on sache vers quelle adresse diriger notre scooter ?
Alors les gens de gauche vont aller voter aux primaires de la droite pour s'assurer que Juppé sera le candidat;
Les sympathisants du FN vont voter pour Sarkozy parce qu'ils savent qu'il y a plus de chances pour le FN de gagner si c'est lui qui est au second tour.
Et comme il y aura énormément de votants du fait que ça va déborder avec les électeurs de droite, ceux de gauche, et ceux du FN, le parti Les Républicains va exulter en disant que ses primaires sont un gigantesque succès. Ce qui leur fera une pub d'enfer. Tous les petits vieux de Les Républicains vont accourir pour voter Les Républicains.

Tout cela, ces élections, ça vire au guignol pur et simple.
Je n'arrive pas à imaginer que Sarkozy puisse être réélu.
Et je suis prêt à signer n'importe quoi pour ça.

Quant à l'honneur, ce type n'en a pas. Je ne vois pas pourquoi j'en aurais.

PatriceNoDRM
Probablement à rien de plus que le dit-scrutin. Au prix où sont les meetings de Sarko, c'est pas quelques pièces qui changeront quoi que ce soit.
Il reste une autre question : à quoi serviront ces 2 euros ? En dehors du financement de la primaire (déjà un supplément de médias pour ses candidats), pourraient-ils servir au financement d'un parti ou d'une campagne présidentielle ?
Seulement voilà. Il y a cette déclaration "sur l'honneur". C'est quelque chose, l'honneur, même si ce n'est pas une notion juridique. Si encore c'était seulement de droite. Mais non. Ça traverse. C'est transfrontalier. C'est chatouilleux. Bref, ça n'est pas rien.

Je ne savais pas que notre lider maximo avait du Corse dans les veines.
Ça devient n'importe quoi, cette élection, alors que la campagne démarre à peine.

Je propose de déclarer caduque l'élection présidentielle et de se concentrer sur les législatives et donc la politique, pas les personnes. Tant pis s'il y a "cohabitation", ou tant mieux, le président élu aura du temps libre.
Le premier à parler de primaires pour la présindentielle - à l'américaine - fut François Mauriac (bloc notes du Figaro Littéraire du19/12/65) il était angoissé à l'idée de perdre contre le pire ennemi plutôt que contre le meilleur adversaire.
Le seul moyen c'est de les ouvrir aux adversaires politiques, ce serai une élection à 3 tours.
Avant la sieste...Désolé pour la longueur. Lettre d'Elisée Reclus

Compagnons,

Vous demandez à un homme de bonne volonté, qui n'est ni votant ni candidat, de vous exposer quelles sont ses idées sur l'exercice du droit de suffrage.

Le délai que vous m'accordez est bien court, mais ayant, au sujet du vote électoral, des convictions bien nettes, ce que j'ai à vous dire peut se formuler en quelques mots.

Voter, c'est abdiquer ; nommer un ou plusieurs maîtres pour une période courte ou longue, c'est renoncer à sa propre souveraineté. Qu'il devienne monarque absolu, prince constitutionnel ou simplement mandataire muni d'une petite part de royauté, le candidat que vous portez au trône ou au fauteuil sera votre supérieur. Vous nommez des hommes qui sont au-dessus des lois, puisqu'ils se chargent de les rédiger et que leur mission est de vous faire obéir.

Voter, c'est être dupe ; c'est croire que des hommes comme vous acquerront soudain, au tintement d'une sonnette, la vertu de tout savoir et de tout comprendre. Vos mandataires ayant à légiférer sur toutes choses, des allumettes aux vaisseaux de guerre, de l'échenillage des arbres à l'extermination des peuplades rouges ou noires, il vous semble que leur intelligence grandisse en raison même de l'immensité de la tâche. L'histoire vous enseigne que le contraire a lieu. Le pouvoir a toujours affolé, le parlotage a toujours abêti. Dans les assemblées souveraines, la médiocrité prévaut fatalement.

Voter c'est évoquer la trahison. Sans doute, les votants croient à l'honnêteté de ceux auxquels ils accordent leurs suffrages — et peut-être ont-il raison le premier jour, quand les candidats sont encore dans la ferveur du premier amour. Mais chaque jour a son lendemain. Dès que le milieu change, l'homme change avec lui. Aujourd'hui, le candidat s'incline devant vous, et peut-être trop bas ; demain, il se redressera et peut-être trop haut. Il mendiait les votes, il vous donnera des ordres. L'ouvrier, devenu contre-maître, peut-il rester ce qu'il était avant d'avoir obtenu la faveur du patron ? Le fougueux démocrate n'apprend-il pas à courber l'échine quand le banquier daigne l'inviter à son bureau, quand les valets des rois lui font l'honneur de l'entretenir dans les antichambres ? L'atmosphère de ces corps législatifs est malsain à respirer, vous envoyez vos mandataires dans un milieu de corruption ; ne vous étonnez pas s'ils en sortent corrompus.

N'abdiquez donc pas, ne remettez donc pas vos destinées à des hommes forcément incapables et à des traîtres futurs. Ne votez pas ! Au lieu de confier vos intérêts à d'autres, défendez-les vous-mêmes ; au lieu de prendre des avocats pour proposer un mode d'action futur, agissez ! Les occasions ne manquent pas aux hommes de bon vouloir. Rejeter sur les autres la responsabilité de sa conduite, c'est manquer de vaillance.

Je vous salue de tout cœur, compagnons .

Élisée Reclus.
Bienvenus au PMU présidentiel.

ça m'a gonflé tout ça et je vous signale que dans tous les scénarios 2017 sera une année horrible sauf miracle Mélenchonien (et encore... Je ne suis pas du tout convaincu de la garantie d'efficacité s'il passe...).

Alors quand j'y pense, je me dis que la meilleure chose qu'il puisse arriver, c'est peut-être bien sarkozy au pouvoir... Et ouais, je cherche le président éligible le plus exécrable qu'il soit et c'est lui qui me vient à l'esprit en premier... Et pourquoi je souhaite voir cet ignare obscène au pouvoir ? Pour que ça pète ! L'histoire est ce qu'elle est ! Les révolutions n'ont lieu que sous des gouvernements autoritaires et les vrais progrès sociaux n'ont lieu que sous les gouvernements réactionnaires.

Et ouais, parce que pour avoir progrès social, il faut contestations sociales, mouvements d'ampleurs, grèves générales et guerilla urbaine. Rien d'autre n'a jamais marché que la mobilisation dans les rues et l'arrêt de l'appareil productif. Il n'y a que ça qui puisse faire flipper et plier la classe dominante. Rien d'autre. Or ça n'a jamais lieu quand le gouvernement a une politique quelque peu "modérée" (avec des pincettes... voyez l'effet PS, 4 ans pour que le cadavre du mouvement social tressaute... alors que bon, dans le genre autoritaire et réactionnaire, on a atteint un bon niveau quand même).

Prenons l'ami méluche. S'il passe que va-t-il se passer ? Sérieusement ? Vous arrivez encore à y croire au scénario du renouveau total ? Sans majorité nette à l'assemblée on fait quoi ? Sans gouvernements européens de gauche en soutien on fait quoi ? Pour ma part j'essaie encore d'y croire fortement, mais mon pragmatisme m'amène à être très pessimiste. Surtout qu'il sera impossible d'avoir une majorité à l'assemblée et au sénat... Va faire passer des lois sociales dans cette situation... Seul un gouvernement de droite sous pression de la rue et des grèves peut mettre en place des avancées sociales. C'est comme ça, c'est mathématique et historique...
Pas de probleme pour moi, la droite et la gauche c'est pareil, d'ailleur j'irai aussi voter a la primaire de gauche, la primaire des verts et j'attesterai sur l'honneur...
Dans cette affaire, on parle d'honneur, mais aussi de valeurs républicaines.
Il me semble que dans les valeurs républicaines (qui devraient être autant de droite que de gauche ou d'ailleurs) il y a le respect de la démocratie, et donc du vote et du bulletin de vote.
Respect du bulletin de vote par l'institution qui le sollicite, et respect du bulletin de vote par celui qui le dépose dans l'urne.

Personnellement, je considère que faire du billard à trois bandes avec son bulletin, ça n'est pas le respecter.
Payer deux euros et se faire extorquer une signature de pure forme pour avoir le droit d'aller brouiller les cartes des adversaires, ça veut dire qu'on est tombés bien bas.
Il y a assez de choses sur lesquelles je regrette d'être impuissant (par exemple les élections américaines), pourquoi devrais-je croire à mon influence sur le jugement dévoyé du "peuple de droite" ?
Je voulais voter aux primaires pour Jusarkfi mais je n'ai entendu personne défendre ce programme.
A ce moment, je me suis réveillé et je me suis dit:

" Quel con tu es, il y a plus de vingt ans que tu ne votes plus..."

Puis, j'ai mangé une salade trempée dans mon café.

Quoi qu' a fait, a fait rin...." (Jean Tardieu)
En principe les valeurs républicaines c'est très abstrait. Il y a tout lieu de penser que ces valeurs sont résumées par la devise "liberté égalité, fraternité". En dehors de ces valeurs pas de trace de ce que l'UMP entend par valeurs républicaines. Alors les valeurs républicaines de droite??? Pardon mais là j'aimerais bien qu'on m'explique.
Au contraire, j'ai bien l'impression que la notion de "valeur républicaine de droite" se heurte, non pas à des valeurs, mais à des principes républicains (constitutionnels) tel que l'unicité et l'indivisibilité de la République française.
Que dans notre république, on ait des idées différentes est une chose, en revanche qu'on puisse avoir des valeurs républicaines de droite (ou de gauche pour ce qu'il en reste) en est une autre.
Enfin, si l'on admet qu'il y a des valeurs républicaines de droite, du centre et de gauche, l'on doit admettre que quelqu'un(e) qui atteste expressément sur l'honneur (ou non) adhérer aux valeurs de droite, reconnait par là même implicitement mais nécessairement rejeter les valeurs républicaines de gauche... Partant, ces personnes n'adhèrent pas aux "valeurs républicaines", mais à quelques unes et en rejettent d'autres.
C'est drôle parce que c'est exactement ce que la droite, en générale, reproche à certains français de confession musulmane (les fameux 28%...).
il y a lieu de prendre acte.
On s'en fout de "l'honneur" face à ces voyous, du coup je me demande..... Si ça pouvait éviter le pire !!!
Mon honneur est ailleurs et je me le garde.
"Qu'ils s'en aillent tous". Cette expression connotée jusqu'en France pose plusieurs problèmes. Elle implique notamment que l'on se demande pourquoi "ils" sont là, ce qui engage la responsabilité des électeurs; mais elle suppose aussi que l'on dispose d'une solution de remplacement. A cet égard, la meilleure garantie serait peut-être que les citoyens redeviennent de véritables acteurs de leur destin. "Vaste programme"!
Il faut le faire, absolument, mais ne pas le crier sur les toits !
Attention , ces primaires sont truquées, jamais l'UMP ne laissera des gens voter librement, je vous rappelle d'ou viens ce partis, de De Gaulle le bourgeois, machiste , raciste et droit dans ces bottes, le mecs qui a adoré brutaliser les Algeriens, les ouvriers révolutionnaires de 68; jamais ce ne sera honnête. C'est comme en 2011 ou 2012 , Hollande sans gruge n'aurait pas été élu aux primaires , soyons sérieux, toute ces pseudo élections ne sont la que pour donner l'illusion de démocratie.
Apres 2002, aller voter pour un mec de droite faudrait être légèrement masochiste , moi ça m'a totalement démonté de voter le voleur; le profiteur Chirac, et ensuite Hollande, là j'ai vomis, donc stop , ne votez pas pour des gens qui vous dégoûte, ça vous habitue, et au deuxième tour vous trouverez normal, voir démocratique de voter LR si y'a le FN en face, alors que non , faudra pas aller voter . Ca fait 15 ans qu'on nous l'a fait, en rajoutant ces fioritures de primaire, ils gagnent encore du temps avant la mort de la 5eme. Aidons a changer de système en NE PARTICIPANT PAS aux primaires, en plus ils vont récolter de la thune, de gauche )))
Je suis ravi des réflexions de Daniel Schneidermann sur l'honneur car c'était en effet la pierre d'achoppement de mon engagement à dépenser ces deux euros les plus chers qu'il m'ait coûté depuis quelques temps. Mais ma décision était prise, la pièce est déjà là sur mon bureau.

En même temps ces deux euros risquent fort d'être un des meilleurs investissements que j'ai fait depuis très longtemps bien que - avec mon esprit pessimiste pour éviter les désagréments et, pire, l'exode - je ne crois pas beaucoup aux chances de réussite de cette roulette à deux balles.

Si on m'avait dit au moment où sont sorties les affaires de Bismuth (Bygmalion Financement de campagne Karachi écoutes...) que le sort de "l'escroc" dépendait d'une vulgaire pièce de deux euros (escroc-euros pour la rime), j'aurai baffé mon interlocuteur en lui disant qu'il venait de salir l'Honneur de la Justice Française.

"Pas chez nous, mônsieur ! Chez nous, la Justice poursuit les plus grands. Certes, elle met du temps. Mais il faut dire que les Balkany courent plus vite et que les Woerth galopent et que les Cahuzac la désarçonnent.
Mais non, la Justice ne se laisse pas avoir par des "escrocs" de la trempe de celui qui se disait l'ombre de Pasqua.
Alors remballez vos deux euros et laissez la Justice agir."

Mais voilà, comme je commence à être impatient, j'ai décidé de donner un coup de main à la Justice, pour l'Honneur de celle-ci. Et deux euros, c'est une bien modeste obole.
Ca semble être une bonne idée d'écarter le pire des pire, mais même si Sarkozy fait 5% à la primaire ça ne l'empêchera pas de finir premier ministre, cf le @%*µ$ qui nous gouverne...
L'ancêtre de ce parti, le RPR, arrivait bien à faire voter des morts. Sarkozy a toutes les chances d'être gagnant : il dirige le parti, il a Baroin et son Association des maires de France, la ruse, l'art de magouiller sans se faire choper ; avec tout ça, s'il n'y arrive pas... C'est sûr qu'il a aussi beaucoup d'ennemis parmi ses amis. Quant à moi, je n'irai pas faire barrage, je tiens à mon honneur, car les autres sont aussi répugnants, ce n'est pas une question d'hommes (tout ce beau monde va se regrouper pour faire gagner le gagnant à la vraie élection et beaucoup seront ministres) mais de programmes, tous identiques à quelques insignifiants détails près. Et ils sont saignants !
Je ne vais aller à aucune, considérant m’être fait avoir la dernière fois à gauche.
Cette primaire à 2 balles est de fait l'élection qui désignera le prochain président de la république.
Clairement, le résultat d' un scrutin n'à de sens que si la participation de chacun ne résulte que de ses convictions et non de soucis stratégiques ou tactiques.
Les dites valeurs républicaines sont-elles celles de Juppé, Fillon? celles de Copé- de Kossusco-moriset ? ou celles de Sarkozy dont le baratin traduit une propension sévère à préférer les valeurs des dictateurs :moi moi et moi tout seul, grand chef sioux qui veut redoubler pour montrer de quoi il est capable, c'est à dire du pire ????
Je n'irai pas voter chez la droite de mon coin où chacun connait chacun et ses tendances. Je n'irai pas non plus dire un chapelet dans l'Eglise du patelin. Par contre je mettrai du champagne au frais pour arroser avec mes copains le licenciement de l'autre GAULOIS .Finie l'omniprésence ,fini le doigt en l'air pour accompagner les invectives, fini le retour du machin et de sa tronche en biais.(hommage à Sim en passant.)
Je fais cet analyse depuis des mois. Pour une raison assez simple : l'élection du candidat Républicain en mai 2017 est quasi pliée, et il est hors de question que je laisse le choix du prochain président aux sympathisants de la droite :-)

Une fois Sarkozy écarté, si on y arrive, je laisserai ceux qui en ont envie s'écharper, pour ce qui me concerne, la présidentielle de 2017, j'irai la passer à la campagne.

Pour plaisanter, je disais "il faut donner Juppé à la France". En fait la vérité, c'est qu'il faut épargner Sarkozy à la France qui a assez souffert comme ça !
Mon honneur me commande de m'abstenir de voir mon identité dans les fichiers de l'UMP
C'est bête, hein, de croire encore à l'honneur, et de se sentir incapable de signer un texte qui n'engage personne à rien, juste pour manipuler, à un degré infinitésimal, des "primaires" qui multiplient les nuisances financières et médiatiques d'un show électoral de plus en plus absurde.
Déjà, je me demande de plus en plus souvent, en glissant le petit papier inutile dans la boite, si je ne me ridiculise pas en faisant un truc auquel je crois de moins en moins.
L'honneur... en face de soi-même... ya un pti kékchose en moi qui refuse, farouchement, d'y renoncer. Presque indépendant de ma volonté.
Voter à cette primaire, OK. Mais pour qui ?
Parce que si les "Tout sauf Sarkozy" éparpillent leurs voix, le risque de le voir arriver en tête reste très élevé.
L'honneur c'est pas vraiment le soucis avec ces gens là. Le soucis, ce serait qu'on soit beaucoup à aller filer 2€ à une agence de comm débile qui nous propose le choix entre la peste et le choléra... Quand on sait les magouilles qu'ils ont fait la dernière fois pour financer leur campagne, ce serait dommage de leur filer une force de frappe supplémentaire...
Votre chronique lève mes derniers doutes. Je suis entièrement d'accord avec vous ( suis-je fayot avec le patron ? )
En outre, Solère est un gage moral, puisque visé par une plainte de Bercy ...
J'ai donc prévu de faire un cadeau de 2 euros ( en numéraire ), à chaque membre de ma famille ...
Moi aussi. J'adopte un raisonnement simple : je préfère, par précaution, voter Juppé aux primaires plutôt que, sous contrainte, Sarkozy au deuxième tour de l'élection face à Le Pen.
Pareil.

J'en ai même fait un article sur mon blogue :

http://misentrop2.canalblog.com/archives/2016/09/02/34267280.html
Pour Hollande j'en veux beaucoup à Sarkozy qui m'a forcé la main en me poussant à un vote d'exécration.Pour Mitterrand je vais faire une confidence. Là aussi le vote d'exécration s'imposait (les diamants,les avions renifleurs...) mais le PS ne faisait aucune campagne dans mon coin alors j'ai été trouver le responsable local (un fonctionnaire des impôts)et lui ai demandé le matériel de propagande.Je ne suis pas au PS mais j'ai plié et distribué des "de toutes les forces de la France" et autre tracts. La lecture m'a édifié: Mitterrand et le pape,Mitterrand et les patrons...Le plus drôle:les tracts "pour telle catégorie" qui étaient éventuellement contradictoires...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.