46
Commentaires

Primaire de la droite : de la différence entre un mensonge et une contre-vérité

Si vous avez manqué le débat de la primaire de la droite et du centre

Derniers commentaires

Si à la cantine, le petit ne mange pas de jambon, il prendra une double ration de frites.
Sarkozy aurait vraiment dit ça !
Ce type a une conception très personnelle de la diététique.
J'ai loupé le débat (en revanche, j'ai vu un superbe sujet sur les débuts du salafisme sur la 2), alors je me suis précipité sur les commentaires des différentes chaînes pour en apprécier la substantifique moelle (quels projets, quels programmes, quelles différences). Je n'ai pas été déçu par nos journalistes, que j'aime décidément de plus en plus :
— Qui c'est qu'a gagné ?
— Qui c'est qu'a attaqué qui ?
— Au fond quelle est la stratégie de Poilaubec ou de Pichegru ?
— C'était plus rigolo que la dernière fois, ah lala, nous autres les Français on n'est pô habitués aux courtes prises de parole roides !
— Et que disent les sondages au fait ?

Pas un mot sur le fond, que pouic sur les intentions, nada sur les promesses.

Je vote pas vraiment à droite, mais quand même, j'aurais bien aimé savoir avec quelle corde nous allons être pendus ! Non ?
evemarie a bien raison de protester contre l'usurpation de dénominations politiques par des charlatans politiques. On voit ainsi tel ou tel se parer des oripeaux de Jean Jaurès ou Jean Moulin,tel autre de Robespierre et même,hélas,un politicard "de droite" se ranger derrière Guy Moquet avant d'en revenir à un plus classique Vercingetorix. La famille Le Pen porte aux nues Jeanne d'Arc bien que le clergé,incarné à l'époque par l'évêque Cauchon,l'aie condamnée à être brûlée comme hérétique et relapse.Mitterrand pouvait à la fois se dire laïque et être présent à toutes sortes de messes dont une fort médiatisée pour le "millénaire capétien" (Hugues Capet n'en demandait pas tant).D'ailleurs tous se précipitent à Rome pour recevoir la dignité (!) de chanoine de St Jean de Latran.La définition de SOCIALISME est très claire dans le dictionnaire Larousse:doctrine condamnant la propriété privée des moyens de production ou d'échange...Qui est socialiste au "parti socialiste"? Pour le LIBERALISME l'Etat ne doit pas intervenir pour gêner le libre jeu de la concurrence. Un vrai libéral devrait refuser les subventions,accepter d'être mis en faillite quand un employé a par imprudence ou indélicatesse atteint des milliards de déficit. Qui est LIBERAL? Un "écologiste" devrait faire passer la défense de notre cadre de vie (qualité de l'eau,l'air,la terre,la nourriture...)avant toute autre considération mais on voit plutôt des oppositions de personnes et des combinazione pour se survivre en satellites du P.S. ou de l'Europe...
La différence entre mensonge et contre-vérité, c'est l'intention: il y a dans le mensonge l'intention de tromper, alors qu'une contre-vérité peut être une erreur. En gros, les médias préfèrent dire de manière subliminale que ces candidats sont incompétents (parce qu'ils font beaucoup d'erreurs grossières en proférant des contre-vérités), plutôt que dire que ce sont des menteurs.
J'aimerai que le langage redise ce que l'ont voie, et entend, comme le PS est a droite. Voila, pas de gauche caviars, de goche, fausse gauche ... Juste le PS est à droite, comme ça on ne vote ni aux primaires des droites, ni au second tour, si le second tour est sans gauche... Ca nous embrouille moins.
On vote a gauche et apres si pas de gauche , on s"abstient, et on laisse les riches / les intellos, se débrouiller, vu leur mépris pour nos valeurs, nous qui avons souffert de voter Chirac en 2002, de voter ce salaud de Hollande en 2012, on est plus honnête , plus intéressé par notre pays que tout ses profiteurs du modele sociale qui ne sers plus qu'aux plus riches, j'ai pas vu de gyneco depuis 10 ans et j'ai 50 ans , merci le RSI.
Avec tout ça aucune consigne de vote pour cette primaire? Le scooter...???N'ayant pas de télé je compte sur les forumeurs pour m'éclairer sur NKM (toujours en rouge?),BLM (cravate?),NS (tics dans les épaules?) et autres anecdotes croustillantes.Je n'arrive pas à me faire à l'idée que l'un de ces masques est le (ou la) futur(e) président(e) de mon pays.
A propos de mensonge...
Marie-France Garraud aurait dit un jour à propos de Chirac: "Il ment tellement, qu'on ne peut même pas croire le contraire de ce qu'il dit".
Très juste, et Cazeneuve baisse dans mon estime.

Notez que le titre originel des Décodeurs dans le Monde parlait des "oublis volontaires" (on le voit apparaître dans l'adresse internet de l'article).
" La véracité n'a jamais figuré au nombre des vertus politiques, et le mensonge a toujours été considéré comme un moyen parfaitement justifié dans les affaires politiques " ( Hannah Arendt 1951 )
Belle promotion du RIEN qui obstrue l'esprit.

Belle canaillerie organisée par le média privé BFM qui sait proposer des tranches disponibles de cerveaux. Et fausser sans doute l'intervention à égalité des futurs candidats à la présidence.

A la place de cet embrouillamini finement organisé on aurait pu les faire disserter comme des présidents potentiels sur:

-Terrorisme, politique étrangère et géopolitique
- Souveraineté et Europe
- Chômage et Economie

Avec intervention des journalistes quand les propos deviennent microscopiques
S'il est élu en 2017, il ne se représentera pas en 2022 a-t-il dit ... Ouf... On aimerait que soit aussi soulignée cette promesse .
Il est furax de ne pas avoir eu ses deux mandats...Il est là pour ça, pour réparer l'horrible méprise des électeurs qui n'ont pas su profiter de son "génie" une deuxième fois. Et il ment, il ment, ça on a l'habitude. Et il donne des leçons." C'est dur d'être président". On se demande pourquoi il convoite de nouveau la place. Enfin, on a bien une petite idée. Il paraît que certains juges ont des preuves sur le financement de sa première campagne. Pour la seconde, il y a Bygmalion et ses millions. Pour celle-ci, on ne sait pas encore.
Et on a bien compris: on sera débarrassé de sa tronche et de son bagout en 2022 seulement si on les subit de nouveau pendant 5 ans. De quoi émigrer.
[quote=Daniel Schneidermann]Quelle est la différence, entre une "contre-vérité", et un bel et bon mensonge ?

La différence en question s'inscrit dans celle plus générale entre considérations morale et extra-morale: entre une pensée régie par l'opposition entre le bien et le mal et celle qui se situe par-delà les deux. Nous devons à Nietzsche* de nous en avoir ouvert l'écart. De deux manières: polémique l'une, la sarcastique critique de la moraline dont serait grevée la conception régnante de la vérité, mais qui nous cache la bien plus intéressante - paradoxale - définition nietzschéenne de la vérité consignée en 1885 pour son projet d'ouvrage La volonté de puissance (Wille zur Macht): "La vérité est cette sorte d'erreur sans laquelle une certaine espèce d'êtres vivants ne pourrait vivre. La valeur pour la vie est décisive en dernière instance." De sorte qu'il faudrait pour la compréhension de la différence entre mensonge et (contre-)vérité considérer que la clé en est la notion d'erreur comme invérité dont la vérité elle-même n'est qu'une espèce et le mensonge une sous-espèce.

Ce serait par conséquent "à chacun sa conception du mensonge et de la (contre-) vérité" selon que l'on s'inscrit dans la vision morale du monde ou au contraire que l'on en préfère la vision vitale. D'un côté la tentation de la conformité, de la soumission sociale ininterrogée, de l'autre le risque de la liberté de pensée. Soit, le plus couramment, l'oscillation entre les deux: en fonction des temps et des lieux, autrement dit des circonstances de la vie - dont la politique peut faire partie...



* Cf. Jenseits von Gut und Böse: Par delà le bien et le mal. Bien et mal à ne pas confondre ainsi avec bon et mauvais.
Vous vous Lepagisez, Monsieur Schneidermann.

C'est juste de la novlangue classique, "rien de négatif, que du positif", une "contre-vérité" reste une vérité, comme la "croissance négative" reste de la croissance, etc.
Hier, dans la lignée des films de Max Pecas, nous avons profité d'une soirée très divertissante , avec :
- Droopy dans le rôle du clown triste
- le père Fisher dans le rôle du clown blanc ( sans chapeau )
- le dépendeur d'andouilles ( spécialiste de l'hectare )
- Marie Chantal dans le rôle de la folle de Chaillot
- la doublure de Louis de Funès dans le rôle de Dingo
- le Gros Maillon ( faible, chocolatée à 1% )
- Maquereau ( bientôt pêché par la Marine )
Nous aurons, bientôt un" remake " , avec " Parle-trop ", et des acteurs de série Z .
Bonjour
Quel gaspillage de se mettre à 7 pour occuper un grand vide !!
Info ou intox ? Cette manière d'être en permanence sur le fil d'équilibriste, d'habiller l'une avec l'autre, de jouer sur les mots, de faire des omissions pudiques, de jouer du conditionnel, de l'implicite, et parfois de refourguer des énormes bobards*, il me semble que c'est plus qu'une petite série de sorties de route qui éloignent leurs auteurs du réel et que la rationalité des Décodeurs de tous poils pourrait remettre sur le droit chemin, comme un coup de règle sur les doigts d'un élève dissipé mais pas mauvais bougre. Au contraire, j'ai comme l'idée que c'est au plus profond de la structure mentale des ces égos gonflés à blocs qu'il faudrait plonger, pour comprendre leur point commun : non pas leur volonté de régler les problèmes du réel, mais leur conviction que le réel lui-même doit se plier à leurs désirs et leurs ambitions. Si on arrivait à déconstruire cela à le mettre à jour, alors, faire la litanie lassante des "info" et des "intox" serait presque secondaire, un simple symptôme de quelque chose de plus densément problématique et qu'on pourrait appeler la stratégie de l'infox

*quand on pense que ce sont les mêmes qui poussent des hauts cris à l'idée que des électeurs de gauche signent une charte pour participer à la primaire de droite : LOL.
"Si vous avez manqué le débat de la primaire de la droite et du centre"
Hier soir je finissais de travailler sur ce que je suis sensé livrer aujourd'hui (en fait il y a 3 semaines)
Mon épouse qui a repris ses études à 40 ans était en ligne avec son université à Manchester, ma fille en terminale mettait en page le journal de son lycée, mon fils perdait son temps sur son ipod à regarder des vidéos de gamers, on s'est tous retrouvés pour regarder un épisode de Ink Master en mangeant des pâtisseries polonaises.
Petite tranche de vie d'une famille qui a oublié ce que c'est que la télé des trucs qu'on a pas la choix.
Sinon ils ont parlé de Bigmalion ou de Kadhafi?
Ai-je bien entendu Bruno Le Maire affirmer "La droite sait où est la bite" ?
La mauvaise foi peut être aussi du côté des décodeurs. Dans l'article du monde http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/11/03/refugies-terrorisme-education-les-intox-du-deuxieme-debat-de-la-primaire-a-droite_5025081_4355770.html , leur point sur l'éducation est ridicule. Le Maire dit que 20% des gamins qui sortent de CM2 maîtrisent mal la langue française. Le Monde répond : non, 20% des jeunes français de cet âge ne sont pas illettrés (ce n'est pas ce qu'il a dit). Et les critères qui ont amenés, dans une étude, à ce chiffre de 20% et qu'ils énoncent démontrent bien une mauvaise maîtrise de la langue : « dégager le thème d’un texte, repérer dans un texte des informations explicites, inférer des informations nouvelles (implicites), repérer les effets de choix formels »
" vous n'avez rien raté"
Et ça donne envie à mon scooter d'aller voter.
N'est-ce pas la peur de se faire attaquer pour diffamation qui les dissuade d'utiliser le mot de mensonge ?

Dans le dictionnaire, la différence entre mensonge et contrevérité est que le premier est une "assertion sciemment contraire à la vérité, faite dans l'intention de tromper", tandis que la seconde est une "assertion visiblement contraire à la vérité mais qui peut être faite de bonne foi". Une sorte de bénéfice du doute...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.