18
Commentaires

Présentateurs US : l'art de se faire décoiffer par Gustav

Où fallait-il être, le week-end dernier, pour les stars des jités américains ? Le plus près possible de Gustav, qui menaçait de ravager la Nouvelle Orleans, trois ans après Katrina.

Derniers commentaires

C'est dans ces moments là que je suis heureuse d'avoir pris la décision de ne plus regarder les JT, gerbant le racisme par omission (la théorie du mort kilométrique ne marche pas je crois car les deux pays sont presqu'à la même distance).
Faut pas s'étonner que les chaînes étazuniennes se soient déplacées vers le sud si vous situez la ville de Saint Paul dans le Missouri, alors qu'elle est en fait dans un État plus au nord qui s'appelle le Minnesota ;-)
Mouaip je ne suis pas sur que ce soit un problème de medias.
J’ai exactement la même réaction. Mon regard aiguisé par 40 ans d'abrutissement télévisuel s'est tout naturellement tourné vers les malheurs étasuniens
Avouez-le ! vous aussi.
Ne mentez pas, j'ai fais un sondage autour de moi, et tous connaissaient la catastrophe en inde sans arriver à s’y intéresser contrairement a Gustav qui passionne
pourtant mes proches ne sont pas journalistes.

La question est plutôt pourquoi des gens normaux, équilibrés, raisonnables, font preuve d’une compassion infiniment plus sensible aux vents d’ouest.
Je n’ai pas la réponse et ca m’ennui beaucoup parce que ce n’est pas une part de moi que j’apprécie particulièrement. Mais peut etre n'est ce pas lié a la compassion.
Bon j’ai quelques débuts d’explication.
Juge:
Les américains sont responsables en grande parti du réchauffement de la planète tant pis pour eux.
Anthropologue:
C’est le pays le plus riche au monde voyons comment ils se débrouillent face à la violence des éléments.
Cinéphile:
Je préfère les grosses productions Américaines.
Communautariste:
Ben eux ils sont chrétiens quoi !

C'est un dossier pour Sébastien Bohler et j’aimerai beaucoup le lire sur ce sujet.
histoire de mieux comprendre mes travers.
Avant d'atteindre les E.U. Gustav a frappé Haiti faisant des morts et Cuba en détruisant un millier de maisons, mais là pas d'envoyé spécial ni de duplex.
Rien que des brèves. Pourquoi?
Tout à fait d'accord avec le fait que Gustav était sans aucun doute beaucoup moins destructeur que la moisson en Inde.
Tout à fait d'accord avec le fait que les USA sont forcément plus vendeurs, et s'arrangent pour mieux se vendre que l'Inde (entre nous, je pense que les fans de catastrophes dans les jt aimeraient autant l'Inde que les Etats-Unis, si on leur montrait...).

Mais Gustav a été énormément couvert parce qu'il y a eu Katrina avant (je ne sais pas comment ça s'écrit).


mon premier (et dernier) post un peu pro-américain de ma vie. Désolée.
Fox news qui dramatise une situation ?? Noooon !
Ça frise le scoop. ;^)

Un présentateur vedette, ne reculant devant aucune mauvaise foi, osait récemment présenter Palin comme expérimentée en politique étrangère, vu la localisation de l'Alaska, près de la Russie. Chez Fox, le triturage d'info est une discipline olympique.
Pas la peine d'aller chercher les médias américains. Sur I-télé il y avait une belle mise en scène de la reporter "toujours là pour prendre des risques" (dixit la présentatrice du journal) posant en se tenant à un poteau au début de son reportage. Passées 10s, elle le lâche et fait son speech avec juste un peu de vent qui bouge ses cheveux si on y fait attention. Fin du monologue, elle remet la main au poteau. Après cela retour aux studios où la présentatrice souligne à nouveau l'incroyable performance... ensuite page de pub, extinction, oubli.
Mesdames et Messieurs, venez, venez voir notre spectacle.
Les billets sont gratuits aujourd'hui, et malgré tout, le spectacle sera unique.
Vous pourrez voir :
Une événement exceptionnel : Des journalistes américains se donnant des émotions fortes à moindre frais sur la scène d'un théâtre, New Orleans, la ville de la musique, et qui a vu la mort, il y a trois ans, de 2 500 personnes
Du vent, du vent, et encore du vent !
Nous referons l'histoire : c'est comme dans les bons vieux films américains, l'ouragan passe, et le malheur trépasse, car cette fois, pratiquement pas de victimes, et plein de gens bien intentionnés qui apportent du secours.
Bravo Bravo Spectacle éblouissant !

N'allez pas en face : au cinéma Inde, là-bas, la salle est toute petite, et ils ont la mousson tous les ans. Pourquoi vous déplacer toujours pour la même routine ? Nous, nous, nous fournissons du grand spectacle qui n'a lieu que tous les trois ans, et c'est gratuit. Nous ne vous demanderons que d'adhérer à l'idéologie dominante.
Bravo Bravo
Venez ! Entrez ! Vous êtes les bienvenus.

Quoi ? Qu'est ce que vous racontez ?
Vous en avez marre de ce genre de spectacle ?

Mais quoi, que voulez-vous, il n'y a rien d'autre ! Vous prendrez ce qu'on vous proposera !
Vous voudriez décider en plus !!!

Ah mais non ! Dans la société du spectacle, on ne décide pas !!!
Quoi ? Vous voulez aller voir s'il y a mieux sur internet ?
Mais Internet, c'est plein de bloggeurs putrides et de pédophiles ! Pensez à vos enfants !
Ah ! Justement, vous pensez à vos enfants ? Ah !!

Mais où allez-vous ? Vous ne pouvez pas quitter la rue des spectacles, Broadway, comme ça ?

Ouh ! Ben bon vent, alors ! Mais je vous préviens, vous êtes cernés ! Il n'y a plus rien d'autre!

Mesdames et messieurs, venez voir notre spectacle ! Unique !
La Nouvelle Orléans, 2500 morts et disparus il y a trois ans !
Mesdames et messieurs .........
C'est honteux ! L’Inde n’est pas vendeur donc on n’en parle pas.

Par contre si encore une fois il y avait eu parmi les victimes des touristes européens, alors le traitement de cette catastrophe naturel aurait bénéficié d’un traitement aussi démesuré et indécent qu’à l’époque du tsunami.

C’est peut être ça la liberté de la presse. Non ?
Merci à la rédaction pour cet article.
Et spécial clin d'œil à Pujadas qui atteint le comble du cynisme, en osant lancer "dans l'indifférence générale"... y compris de son propre JT qui va abandonner le sujet dans les secondes qui suivent !
Entre 20h00 et 20h30, les chaines devraient diffuser les articles du Net, peut-être y gagneraient-ils, plutôt que de payer pour tous ces présentateurs qui se prennent pour des journalistes.
Une idée à plancher afin de réduire les millions perdus à venir suite à la suppression de la publicité.
The answer, my friends, is blowing in the wind....
Edifiant , en effet !
Ce hold-up sur l'information, toujours centrée sur les USA , n'a rien de nouveau.
Il y a encore plus grave: le même phénomène se produit pour les bases de connaissances.
A développer!
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.