1
Commentaires

Précaires partout, pigistes nulle part ?

Depuis le début de la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus, la presse nationale s'est largement emparée de la question des précaires, premières victimes de l'interruption de l'activité économique. Mais les journalistes-pigistes semblent singulièrement oubliés.

Commentaire préféré des abonnés

Bonjour : il y aurait lieu aussi de poser la question des journalistes en CDD qui, au même titre que les pigistes, risquent d'être les premières victimes de la crise.

Derniers commentaires

Bonjour : il y aurait lieu aussi de poser la question des journalistes en CDD qui, au même titre que les pigistes, risquent d'être les premières victimes de la crise.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.