3
Commentaires

Pourquoi tant de haine à l’encontre des intellectuels ? (Sarah Al-Matary/ Hors Série)

Derniers commentaires

C'est vrai, ça ! Pourquoi autant de haine à l'encontre des intellectuels qui ne défendent pas les lieux communs de la pensée de gauche version sociétale ? Finkielkraut, Zemmour, Bock-Côté, Gauchet et consorts ne méritent pas autant d'opprobre de la part de ASI, Le Monde, Libé et consorts !

Les abonnés d'ASI doivent payer pour visionner cette émission .


Dommage, le sujet est intéressant .


On peut signaler le numéro 684/685 d'octobre 2015  des temps modernes consacré à l'un des thèmes de cette émission : "les ouvriers volontaires - les années 68 : l'"établissement" en usine  avec une contextualisation historique et une vingtaine de témoignages d'anciens établis qui méritent le détour .


C'était une époque où les enfants d'ouvriers faisaient tout pour ne pas aller travailler en usine et où les enfants  (certains enfants ) des beaux quartiers s'obstinaient à vouloir s'y faire embaucher pour donner des leçons d'ouvriérisme "à la masse"  


"la masse" : ce mot est utilisé 2 fois dans cette présentation de 2 minutes... 


                        Ce mot à lui seul explique déjà  la grande méfiance des ouvriers à l'égard de ceux qui prétendaient savoir ce qui était bon pour eux  .....






"Ceux qui savent lire dans les livres vont voir ceux qui ne savent pas lire dans les livres, les pauvres, et disent: Ici il faut du changement ! Les pauvres bougres font le changement. Après ça, les plus malins de ceux qui savent lire s'assoient autour d'une table, et ils parlent et ils mangent et ils mangent et ils parlent et ils parlent et ils mangent ! Et pendant ce temps-là, qu'est-ce qu'ils font les pauvres bougres ? Ils sont morts ! C'est ça, ta révolution !


Chut, s'il te plaît, ne me parle plus de révolution...


Et qu'est-ce qui arrive quand c'est fini, pauvre con ? Rien, tout recommence, comme avant."



Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.