66
Commentaires

Pourquoi Macron grenade et garde à vue : un décentrage

Commentaires préférés des abonnés

Merci pour cette chronique. Pour la compléter, on pourrait évoquer l'attitude bien sordide de G. Collomb vis à vis des migrants, dont le ministère va même jusqu'à assumer à demi-mots l'instrumentalisation de leur situation (et donc son pourrissement)(...)

On peut se demander si le Grand Philosophe Finistérien ( 29 ) ne serait pas appointé par la Direction pour jouer le rôle du Beauf, dans ce forum, légèrement en perte de vitesse ( depuis sa " magnifique"refondation ).

Car comment expliquer autrement le(...)

Moi je reviens sur l'ambiance générale dans les villes de France comme celle où j'habite :

- Ballet incessant de porteurs de mitraillettes au milieu des touristes, des enfants

- à la moindre annonce de manifestation, campement de cars de CRS sur les ar(...)

Derniers commentaires

Dernières nouvelles de tête de ligne (Groland copyright) :

Pierre Bellemare est décédé à l'âge de 88 ans.

Erdogan, 64 ans, pète le feu, et ses supporters réfugiés en France tentent de faire interdire une affiche du Point.

L'image d'un démocrate turc devant le kiosque protégé par des policiers, au Pontet.

Notre site de gauchisto-écolo-islamo-féministes...

Un bel oxymore s'est caché dans cette phrase. Sauras-tu le retrouver, ami asinaute ?


 

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

 hommage aux blessés victimes des violences policières et critique de la violence d' Etat . Mais pourquoi ne pas évoquer aussi le lieutenant- colonel Beltrame et le jeune Ronan , victimes de la violence du terrorisme islamiste ?

En ce moment, je réécoute les vieilles émissions de Mermet. Fin 2003. Vous vous souvenez ? Chirac, Raffarin, Sarko... tout ça. Un sentiment de colère, de haine même, de tous ces gauchistes, sur le répondeur, qui disaient attention ça ne peut pas continuer ainsi.


15 ans après rien n'a changé. C'est peut-être même pire... Jusqu'à quand ? Dans 1 mois, les vacances. Serrer les fesses... 1 mois, c'est vite passé.

Décrochage de 28% à droite ? Les blessés et autres gardés à vue n'auraient-ils pas des parents de droite ?


Pour rejoindre Ke-sais-je sur la magnifique refondation du forum (et du site accessoirement) jamais bien avant avoir une vision globale de tous les forums avec les articles d'il y a 20 ans qui remontaient à chaque nouveau post. Mais bon, ça, c'était avant. Faut bien s'adapter au progrès et accepter de perdre un temps considérable à rechercher un truc quelque part...

Et pi en plus, avant, vous aviez la possibilité de ne pas me lire. Un luxe.

Juste une petite remarque: ce n'est pas les manifestations qui provoquent les blessés mais la police (et quelques fois les manifestants)

Je trouve que ce qui se dégage des évènements actuels, c'est que le modèle de contestation n'est plus bon. L'Etat s'est adapté et les médias sont suffisamment pro-régime pour désamorcer ces contestations.
Il serait temps de trouver des moyens plus modernes pour convaincre et protester. Il faut être les barbares face à Rôme : ne pas jouer selon les "règles d'engagement" établies et connues.
Je suis étonné de la faible présence sur internet de la part des manifestants de toutes luttes. Ils se servent d'internet comme un outil de communication entre eux, mais pas comme un outil de propagande. Hors on a pu voir que c'était efficace.

Je l'avais déjà dit il y a quelques mois/années mais pour moi les manifestations de contestation dans la rue, c'est maîtrisé par le pouvoir et ce n'est plus un moyen efficace. L214 a montré une voie alternative. Pour rester dans l'idée de manifestation, la version Ruffin avec sa fête à Macron me parait déjà plus porteuse même si à mon avis il faut parler aux gens et pas au gouvernement. Donc faire de la propagande, pas de la manifestation.

Il faut savoir aussi qu'il règne au sein des forces de l'ordre une ambiance de plus en plus "fascisante", avec une volonté à peine masquée de "casser du manifestant", voire d'en blesser ou tuer.


Certains vont même - il s'agit certes d'une extrême minorité - jusqu'à arborer des écussons "officieux" (et strictement prohibés par le règlement) appelant explicitement à tuer des "anarchistes".


En témoigne cet écusson:


https://pbs.twimg.com/media/CsbN5rLXgAQxblI.jpg:large


La traduction de ce logo est : Anarchistes (le chat noir) + Décédés (DCD) + Accident de la Voie Publique (AVP) + Encore des heures sup (RABIO).


Il s'agit donc explicitement  d'un "appel au meurtre d’anarchistes, maquillés en accidents de la voie publique » .


De même on a pu trouver ceci:


https://i0.wp.com/www.anti-k.org/wp-content/uploads/2018/04/ecusson-pvc-punisher-s-1.png


https://i0.wp.com/www.anti-k.org/wp-content/uploads/2018/04/policier-badge-469x264.png


"The punisher" est un "héros" controversé de la Marvel créé dans les années 1970, dont la spécialité est l'exécution arbitraire et extrajudiciaire des "criminels": ici encore en contradiction totale avec la déontologie de la police et de la gendarmerie nationale.


ou encore cela:


https://i0.wp.com/www.anti-k.org/wp-content/uploads/2018/04/policier-ecusson-fasciste-347x264.png


Ici un appel explicite à la vengeance des victimes des attentats du 13 novembre ciblant les arabo-musulmans, qui tombe logiquement sous le coup de de la loi de 1972 réprimant l'incitation à la haine.

C'est une plaisanterie ou quoi?


https://cntjura.files.wordpress.com/2007/04/logo-chat-cnt-cercle.jpg

C'est bien le chat de la CNT mais, de mon point de vue, vous surestimez la culture de certains policiers...


Comme ce badge de policier "chat noir" existe depuis longtemps, semble-t-il, on peut imaginer que cette nouvelle itération provient d'un policier-graphiste qui trouvait l'ancien badge trop "gentil".


Mais vous avez peut-être raison. Cela me semble juste moins "probant" que les autres exemples que vous donnez.

non sans lien, vous avez vu hier soir sur la 3, l'émission "Les soixante-huitards de droite"? c'est ignoble! le gentil occident est pésenté comme l'exacte réplique inversée du gauchisme! les Buisson et autres Gollnisch, tout pépères, vantent leurs exploits de cassage de gueule comme étant quasiment de bonne camaraderie avec l'extrême gauche. ils récupèren 68 avec bonhomie, ces salauds!!!

Quand va t'on arrêter de chercher dans le marc de café ou les sondages les "signes", "gages", "virages" (la France l'autre pays des ronds-points) ?


Ce putain de gouvernement de droite est un putain de gouvernement de droite.


Haine des étrangers, haine de l'université publique, du système de santé, des corps intermédiaires, soutien (et promotion à l'international) à Donald Trump....


«En renonçant au retour à la francisque sur le drapeau, le gouvernement envoie un signal fort à la gauche» putain de merde le niveau de l'analyse politique sous un putain de gouvernement de merde.

" Et dans le même registre, pourquoi (dans un silence médiatique total) une centaine de personnes, dont beaucoup de lycéens, ont-elles passé deux nuits en garde-à-vue, à Paris, après avoir investi le lycée Arago  "

France Inter a largement évoqué, dans ses bulletins de la matinale, ces gardes à vue et autres comparutions immédiates; le silence médiatique est donc...relatif.

Il faut arrêter d'utiliser ces engins explosifs quel que soit le niveau des stocks ....


Ils sont dangereux dans l'absolu . 


Dans l'article de Reporterre, une Zadiste déclare : "On le sait tous qu’il faut pas les ramasser, ces engins-là. C’est écrit partout, tout le monde est au courant."


Mais Maxime a eu la main arrachée .


Selon "20 Minutes" il n'était sur la ZAD que depuis quelques jours....est-ce assez pour assimiler le danger ?






On est d'accord, Macron-Collomb fait du Valls, mais il ne faut pas non plus se tromper de combat et confondre répression brutale (même si elle se systématise dans les conflits sociaux) et dictature policière. Le droit de manifester reste, en France, maintenu plein et entier pour quasiment tou.te.s (il y a, je sais, cette loi sur la sécurité intérieure).


Je suis contre le blocage des examens, parce qu'il ne rime à rien vu le faible impact de Parcoursup par rapport à tout le reste qu'il faudrait d'abord dénoncer (CPGE, manque de moyens, etc.), et parce qu'il pénalise d'abord les étudiant.e.s les moins favorisé.e.s socialement à la fac. Suis-je de droite ?

Moi je reviens sur l'ambiance générale dans les villes de France comme celle où j'habite :

- Ballet incessant de porteurs de mitraillettes au milieu des touristes, des enfants

- à la moindre annonce de manifestation, campement de cars de CRS sur les artères, sur les trottoirs, avec le spectacle affligeant de ces militaires que l'on maintient enfermés dans des fourgons pendant des heures en attente de l'attaque.

- Présence de ces militaires dans l'aula de l'Université, du jamais vu depuis la présence nazie

- des mitraillettes, des armes à qui mieux mieux


le sentiment d'effroi qui s'en dégage rappelle le Chili de Pinochet et si on évacue la crainte que ces visions font naître en nous, on s'aperçoit bien vite qu'elles sont le reflet d'un état aux abois

grâce au plus sympathique des collabos de France


Simple comme l'oeuf de Christophe Colomb

Simple comme une grenade de Gérard Collomb

Merci pour cette chronique. Pour la compléter, on pourrait évoquer l'attitude bien sordide de G. Collomb vis à vis des migrants, dont le ministère va même jusqu'à assumer à demi-mots l'instrumentalisation de leur situation (et donc son pourrissement)  : 


1. comme dispositif de dissuasion d'autres arrivants

cf le paragraphe clé : 

"Mais il se joue bien autre chose, avec ce campement. Paris illustre la gestion de la politique migratoire telle que la conçoit le ministère de l’intérieur. Officiellement, le discours est « on fait ce que l’on doit faire ». Officieusement, la direction générale des étrangers de France du ministère estime que la crise migratoire est derrière nous et qu’il n’y a qu’à supporter un peu ce moment délicat en attendant que la situation se résorbe d’elle-même.

Et cela fonctionnera d’autant mieux, estime cette administration, si les campements dissuadent suffisamment l’Afghan débouté en Allemagne de venir tenter sa chance ici. Le dispositif de dissuasion est d’ailleurs composé de plusieurs niveaux de maillage. Le stade le plus élevé est à Calais. « Là-bas, on n’arrive pas à dormir, ni à garder nos affaires. Ici, c’est mieux pour se reposer ; mais après, il faut repartir si on veut passer vers Londres », observe Erebe, un jeune Erythréen qui multiplie les allers-retours, dessinant un triangle entre Calais, Bruxelles et Paris."


2. comme levier de jeu de pouvoir

Extraits : 

"Gérard Collomb le confie en privé à ses proches. Il va faire un peu durer la situation autour des tentes de migrants sur les quais parisiens. Inutile de se presser, à l'écouter. Si ça peut embarrasser Anne Hidalgo, ce n'est pas grave. Au contraire, même [...] Après il faut bien le dire, et c'est ce qu'assume avec son sourire habituel Gérard Collomb quand il en parle hors-micro, tout ce qui peut embêter Anne Hidalgo, à deux ans des municipales, est le bienvenu. Paris est un enjeu considérable aux élections municipales pour Emmanuel Macron et La République en Marche. Autant préparer un peu le terrain."


Voilà, on en est là : un vieil élu politicien à moitié gâteux, après avoir passé sa carrière à tirer la gauche vers la droite, la termine désormais en assumant, sourire aux lèvres que les migrants soient pour lui une commodité, des pions au service d'enjeux qui ne les concernent en rien, même si cela doit les détruire encore plus. C'est écrit à l'indicatif dans des journaux, et ni Beauvau,  Matignon ni l’Élysée ne pipent mot.  A vrai dire, on est un cran au delà du décentrage que vous proposez ce matin, celui qui consiste à repérer des clins d'oeil à la droite. Ici, on est juste dans le mépris jovial de la vie humaine en tant que fin, pourtant une sorte de principe fondateur de la civilisation que même beaucoup de gens de droite partagent. Bien sûr, Machiavel avait théorisé le renoncement à ce principe, et bien sûr, d'autres que G. Collomb l'ont fait avant lui. Mais je trouve significatif qu'un gouvernement non issu de l'extrême droite revendique ce renoncement, avec une bonhommie glaçante. Car cette marche étant franchie, quelle sera la suivante ?

C'est sûr que quand on louche gravement sur la droite extrême, perdre quelques billes de la droite traditionnelle c'est contrariant.

On peut se demander si le Grand Philosophe Finistérien ( 29 ) ne serait pas appointé par la Direction pour jouer le rôle du Beauf, dans ce forum, légèrement en perte de vitesse ( depuis sa " magnifique"refondation ).

Car comment expliquer autrement les interventions de ce génie :

- complexe ? de supériorité ? d'infériorité ?

- manque d'irrigation du cerveau ( hypoxie )

- traitement inhumain pendant son enfance,

- berceau trop près du mur

- harcélement scolaire

- militantisme giscardien, puis chiraquien, puis frontiste.

Nous ne pouvons que le plaindre ...

C'est vrai, quoi, une main arrachée c'est quand même pas la fin du monde!!! 

Yen a qui meurent dans la neige, d'autres qui se noient dans nos jolis torrents de montagne, la Méditerranée dit-on est un cimetière (et si la mer se retirait?), des yéménites sont "cachés" sous les pierres, et on vient nous faire chier pour un sale petit bobo qui a juste mis la main où il n'aurait pas dû! alors que, comme dans le métro, il avait bien vu le petit lapin qui dit  (à de très jeunes enfants, probablement pas encore capables de lire à cause de cette foutue méthode globale: "tu risques de te faire pincer très fort". 


Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.