79
Commentaires

Pourquoi il faut (malgré tout) soutenir Carolis

Derniers commentaires

Je suis étonné que personne ne cite "Ce sior ou jamais" (France 3, 23h30), émission qui ne peut exister QUE sur le service public.
L'injustice est corrigée ;)
Je ne réagis que fort tard. Je ne passe pas ma vie sur Arrêt sur images, ceci explique cela.Je pense qu'il serait généreux de défendre Carolis, même si ce qu'il nous inflige sur France Télévision est parfois lamentable surtout l'été( Tout le monde n'a pas les moyens de partir en vacances). Quand je tombe sur ça se discute, Amour gloire et beauté ou Intervilles, je me dis que Sarko n'a peut-être pas entièrement tort. Toutefois, il faut encourager ceux qui renoncent au lèche-cul tage, très à la mode ces temps-ci.
Franaoise
Vous êtes Marc Wilmart, le réalisateur de France 3 Limoges (qui a produit tant de belles choses...) ? Je crois aussi que l'union de façade à l'UMP va montrer ses limites, et pas plus tard qu'au moment du vote de la révision constitutionnelle.
L'attitude consiste d'avantage à attaquer et dénoncer la frénésie elyséenne que de défendre celui qui soudainement n'en peut plus de la servir.
Les chiraquiens peu à peu sortent du bayou. Dans le marécage RPR devenu avec l'UMP cousin du FN les crocodiles vont se dévorer au grand jour.
"une démission anticipée gênerait l'Élysée" (vite-dits de asi)
Si Fillon ne s'attache pas aux mots, Carolis aurait intérêt à s'attacher aux actes prévus dans le projet élyséen, lui, et à tirer les conséquences (si il veut vraiment réagir pour défendre le service public) des réactions d'évitement de Guaino et Fillon, qui ne les engagent à aucune modifications. Ils lui volent son âme à De Carolis, si celui-ci se laisse faire.
Pour parler franchement, l'éviction prochaine (et donc le baroud d'honneur) de Carolis me fait autant d'effet qu'un cassoulet en plein été: promesse d'indigestion. Or l'homme a su être indigeste tout au long de sa carrière, et je passe sur le shampooineux "des racines et des pointes".
Ces starlettes de la TV, de PPDA à Ockrent, de Colombani à Chazal, ou de Elkabach à Giacometti, avec leurs états d'âmes de bimbos avides de reconnaissance, sont responsables du fait qu'aujourd'hui je ne regarde plus les journaux TV. Répétition jusqu'à la nausée, servilité affichée (qui a vu Barbier parlant du rôle de Sarko dans la libération d'Ingrid ?), pauvreté intellectuelle et journalistique, ça suffit.
Qu'ils en fassent ce qu'ils veulent, du service public. De toute façon, ça finira toujours par resembler de près ou de loin à de la merde.
Monsieur Schneidermann, je vous en prie, si vous décidez de soutenir PDC, faites le à titre personnel et ne prenez pas vos abonnés en otage.
En l'occurrence, à en juger par les propos de chacun sur ce forum, les avis sont partagés sur la question, et à moins de procéder à un référendum
de vos abonnés sur ce sujet, je ne vois pas bien quelle serait la légitimité d'une quelconque action d'ASI pour venir en aide au responsable de votre
éviction du service publique. J'estime pour ma part que vous avoir pousser involontairement à créer votre cite d'ASI est une chance pour nous, vos abonnés,
mais cela ne dédouanera jamais PDC, qui à mes yeux, contribu fortement à la gangrène du service publique.
Amicalement.
Au delà du certaine justesse de l'analyse, je pense qu'@SI joue un jeu dangereux chaque fois qu'il sort du rôle de l'observateur pour devenir acteur.

Ce site est (et devrait rester) plus proche d'un journal d'information indépendant que d'une tribune politique, dans l'esprit. Ce genre d'articles donne l'impression qu'@SI est une sorte de blog personnel (à plusieurs rédacteurs) sur les médias. D'autres chroniques (je me souviens d'une d'entre elle, consacrée au livre de BHL) sont dans le même ton, et même s'il n'est pas question de rechercher une "objectivité parfaite" impossible et sans intérêt, je crois qu'il faut parfois rééquilibrer ce qui relève de l'opinion par rapport aux analyses.

Même dans les "Chroniques" (où vous êtes un peu chez vous), peut-être devriez -vous tâchez de garder un peu plus de distance journalistique dans vos interventions, vous avez beaucoup à perdre en crédibilité et peu à gagner en influence.
de Carolis sait qu'il va dégager, alors il joue les chevaliers blancs. C'est pitoyable. Quand on sait qu'il a été la censure même, en dégageant tout ce qui avait un peu de liberté d'esprit sur le service public (dont ASI). Pourquoi l'a-t-il fait ? Pour satisfaire le pouvoir politique en place ? Si oui qu'il aille au diable. Aurait-il fait cela sans que personne ne lui demande ? Qu'il aille au diable aussi. Donc je ne le regretterai pas.
Sarko n'a pas dit qu'il n'y avait pas de différence entre public et privé (donc pas la peine de débattre sur un faux problème). Il a dit qu'il n'y en avait "pas encore assez". Ca ne veut pas tout à fait dire la même chose. Il reconnait donc qu'il y a différence, qu'il y en a plus qu'avant, mais qu'il pourrait y en avoir encore plus. Personnellement, je ne regarde pratiquement plus la télé. Il suffit de regarder Elise Lucet au 13h de France 2, pour voir à quel point le service public est englué dans une mièvrerie nauséaonde. Et que ça vous plaise ou non, on n'est pas très loin de JP Pernaud !
Je partage donc l'avis qu'il n'y a pas assez de différence, même s'il y en a incontestablement. Je m'efforce donc de ne pas faire de procès d'intention, surtout lorsqu'on me dit qu'on préservera le budget à l'Euro près. Donc wait and see. Evitons SVP de céder à la peur de l'inconnu et d'aboyer avec la meute. La suppression de la pub est une chance unique pour la télé publique. Je rêve d'une télé publique du niveau de France inter en radio. Le départ de Carolis en est un préalable. Donc je ne pense pas qu'il faille le défendre.
Je suis surpris de n'avoir lu nulle part la remarque qui suit: Sarkozy dit que la télévision publique appartenant à l'Etat, il appartient à l'Elysée de nommer les responsables de cette télé. Il manque à ce lien de causalité un chaînon intermédiaire. Formulons-le: "L'Etat, c'est moi." Même De Gaulle, au temps de l'ORTF, n'avait jamais dit (voire pensé) rien de tel, et il paraît que Louis XIV n'aurait jamais prononcé cette phrase... La "démocratie" sous Sarko, nouveau visage de l'absolutisme? JK.
Nous vivons une période très grave : après le non respect des constitutions en tout genre et des acquis sociaux, la mise en dissolution de la création artistique et culturelle, les expulsions massives, Mr Sarkosy s'en prend maintenant aux médias. Quelque soient les défauts de Mr de Carolis, n'est-il pas le temps d'être solidaire contre un tout pouvoir (je reste polie) qui se profile? Diviser pour mieux régner ne doit pas s'appliquer aux services publics, TOUS les services publics...
Daniel
Une idée puisque tu le demande:
Pour soutenir ceux qui luttent contre la télépoubelle: déprogrammez TF1, M6 de votre télé: il faut taper dans le porte monnaie c'est le seul language qu'ils comprennent. Donc pourquoi pas lancer un sorte de pétition (ça peut marcher non?????), où tout volontaire motivé pourrait déclarer qu'il a effectivement supprimé ces deux chaines de sa télé.
comment faire, ou j'sais pas quoi faire, pour lutter contre ce pouvoir inculte, ma grand-mère auvergnate nous aurais répondu : ouvrir la guoule et braire : soyons 2 millions à braire à Paris, en le préparant dès maintenant contre la casse de tous les services et du système social du CNR de 1945, et pour leur restauration ! allez 2 millions à Paris en octobre !

Yves Le Gloahec retraité Ptt 73330 Le Pont de Beauvoisin

merci Daniel et ton équipe
Personnellement j'ai toujours dit que une des seules choses qui pourra vraiment stopper notre président dans sa vague d'actions en far fouillis c'est les personnes qui en auront MARRE et la ce n'est qu'un début, le président de FT et j'ai aussi entendu quelque part un membre UMP critiqué une action.... Attendre voila la seule chose a faire .
Une pétition pour soutenir de Carolis contre Sarkozy. C'est aussi simple que cela. Et puis venant d'ASI, ça aurait du panache
Pourquoi bouder ce qui est simple ?
Par exemple si l'on avait pu s'en tenir à ce simple raisonnement "tout sauf Sarkozy" il y a un an et deux mois, on n'en serait pas arrivés à ce point de main mise absolue. De mise au pas des medias.
Ségolène n'était pas la panacée, mais elle n'aurait pas pu être aussi nuisible au service public.
Daniel,

Regardez le journal de 13h00 de F2 ce jour et vous conviendrez que soutenir le président d'une TV aussi minable semble pour le moins incongru...
Sur ce, je retourne vomir.
Vous avez raison sur tous les points, comme presque toujours (on ne s'abonne pas à @si par hasard)

Seulement Carolis ce n'est vraiment pas l'idéal et il est bien difficile de lui pardonner le flingage d'ASI, dans des conditions qui m'ont semblées, vues de l'extérieur, assez sordides et lamentables pour tout arranger !

Le “service public” n'en a plus que le nom, et depuis longtemps : envahi de pub et ne programmant les émissions intéressantes qu'au-delà de minuit… Enfin celles qui restent c'est à dire pas grand chose !

Où sont “5 Colonnes à la Une” ou “Le Grand Échiquier” à la télévision ?

France Inter, service public de radio inflige Stéphane Bern à ses derniers auditeurs en fin de matinée… Où est le mythique “Tribunal des Flagrants Délires” de Claude Villers ? Sans parler des calembredaines de l'après-midi qu'on nous sert pour tout potage en lieu et place des magnifiques “Radioscopies” de Jacques Chancel, déjà cité à propos de télévision…

Où sont surtout la simplicité efficace et militante (respectueuse de l'argent du contribuable) qui permet de faire de merveilleuses émissions avec trois gaillards (ou gaillardes) aux manettes, trois bouts de ficelle… et beaucoup de talent ?

Ce soir la qualité qu’on devrait être en droit d’attendre d’un service public digne de ce nom était sur TF1, avec Ushuaia nature de Nicolas Hulot ! Pendant ce temps France 3 pompait l’air du téléspectateur engourdi avec la stupide et sinistre “Carte au Trésor”…

En réalité je pense qu'il n'y a rien à sauver dans cette énorme jean-foutrerie de pseudo service public, pompeur de redevance, de pub, benoîtement installé dans le confort d’un statut hyper-protégé, sans obligation de résultat, excepté les restes d'Arte et de la 5, Serge Moati par exemple (en simple sursis, je suppose…)

Il faut tout reconstruire, mais avec qui ? Certainement pas avec une potiche sarkozienne ou sargrotesque à venir ou déjà venue (Carolis, c'est quoi si ce n'est un Sarkoziste déçu – bien fait pour lui ?)

Il faudrait surtout cesser de prendre les gens pour des cons, de les caresser dans le sens des plumes (pour mieux les plumer, on s’en doute), de les tirer vers le bas en flattant leurs plus bas instincts, en surfant sur leur paresse intellectuelle, en pataugeant dans la vulgarité… Et surtout en traitant l'information avec les choix que cela suppose exactement comme les marchands de Flamby du privé (à cet égard la disgrâce de PPDA, si elle est une honte pour Sarkozy et une preuve de plus que ce qui est en train de se passer est très grave, est un vrai bonheur pour ceux qui détestent les marchands de sable et de Flamby !)

La pub pourrit tout, vous nous avez fait part de vos états d'âme lors de la création du site et vous avez eu bien raison de vous (et de nous) soustraire à la dictature des marchands de pipeau, comme le Canard enchaîné qui en tire l'essentiel de sa force – en profitant pour déployer le talent et l'impertinence de ses rédacteurs…

Ce qui est vraiment intéressant c'est que la télévision est à l'évidence l'outil du passé : dans très peu d'années tout passera par les tuyaux d'Internet (c'est alors que votre avance sera déterminante !) Et les étranges lucarnes tomberont dans les oubliettes de l'histoire au même titre que le bélinographe, le télex et même le fax, tous carbonisés par la toile, ses sites et ses emails…

Ce soir il semble qu’Ingrid Betancourt soit enfin libre, les communistes ne sortent pas grandis de l’avoir traité aussi indignement pendant tant d’années… C’est le moins qu’on puisse dire !

Le sort de Carolis, du boucher en chef de l’armée de terre et d’un certain nombre d’autres crétins dont le petit homme va se débarrasser avec impatience pèse peu face à cette nouvelle…

Ils trouveront toujours à se recycler, quitte à raconter leur mésaventure fascinante dans un livre qui se vendra très bien…

C’est moins dur que de passer plusieurs années enchaînée dans la jungle, livrée aux brutalités variées de crétins analphabètes, tout le monde en conviendra !

En conclusion le modèle de “service public” (expression incantatoire et parfaitement vide de sens) dont vous rêvez serait un incroyable bonheur, ce n’est certainement pas l’ancien Directeur Général du Figaro Magazine qui nous l’offrira !

D’ailleurs ce déserteur-né est sur le départ, il ne songe pas un instant à résister à quoi que ce soit… Trop content de passer pour une victime !

P.S. : Pour répondre à votre souci d'efficacité je pense que le net est capable aujourd'hui de faire naître une gigantesque pétition pour sauver l'audiovisuel et plus généralement la France du dépeçage organisé par Monsieur Sarkozy : en unissant l'ensemble des vrais sites du net on rassemble beaucoup de monde !

***
Il faut soutenir le soldat Carolis ...

soutenir ? dans le contexte je ne vois pas bien ce que cela signifie.

sauver ? "maintenir en poste" comme l'écrivez ? vous allez me trouver défaitiste mais j'estime qu'il est déjà parti, il est déjà "démissionné" ... c'est écrit. Alors à quoi bon ?

défendre ses idées ou sa vision de la télé publique ? apparemment vous ne les partagez pas ses idées, ou en tout cas pas toutes loin de là ... alors quoi ?

défendre sa réaction face à la position du Président de la République ? certainement pas sur la forme. Sur le fond, encore faut-il s'entendre sur le vrai sens des paroles. Des 2 côtés on amalgame, on raccourcit. La télé publique qui ressemblerait trop à TF1, tout le monde aura compris qu'on parle de France 2, et rien que de France 2. Ce n'est pas pour ça que la future réforme se limiterait à France 2, évidemment. "On" veut réformer France 3 aussi, et France Télévision en général ... mais le problème emblématique (parce qu'apparemment c'est un problème) c'est France 2.

Mais c'est quoi le problème ?
poser la question c'est déjà dire qu'il y en a un, et un grave ... et ça ne semble pas évident.

que France Télévision soit perfectible, c'est certain; que France Television ait un (ou plusieurs) problème ou travers sérieux peut-être; de là à casser le modèle économique et tout reconstruire de zéro là je dis non.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Carolis n'a pas besoin d'être soutenu. S'il a utilisé le terme de "stupides" pour qualifier les propos de Sarko, c'est qu'il a choisi d'être licencié très rapidement, c'est-à-dire de précipiter le cours des choses, puisqu'il aurait dû de toutes façons accepter à terme un placard plus ou moins doré. En fait, tout cela s'inscrit encore dans un plan de carrière: comme dans de cas de PPDA, il préfère se refaire une virginité -thème à la mode, ces temps-ci- en tentant d'effacer son image de carpette au profit de celle du martyr. Je ne comprends pas comment on pourrait attribuer à un individu qui met d'abord en avant sa qualité de "chef d'entreprise" la mission de sauver la culture et la liberté d'information dans le service public de l'audiovisuel.

Le véritable intérêt de l'affaire, comme dans le cas de PPDA, c'est que des hommes qui ne vivent que dans les allées du pouvoir font aujourd'hui le choix délibéré d'abandonner le navire avant d'être jeté par dessus bord. Cela en dit long sur l'état du sarkosisme, et de la droite en général.
Ouais, ben moi Carolis, il ne m'émeut pas.

En plus, un gars qui dénonçe un système qu'il a jusqu'alors soutenu, quand il a subitement compris qu'il allait être jeté. Désolé, mais c'est trop tard. Il n'y a plus grand monde dans ll'immeuble pour le soutenir, ah si pardon : Drucker et les vachettes d'intervilles.

Quand Audrey Pulvar sera balancée, là je gueulerai.
Fréderic Lefebvre se permet de demander les excuses de Carolis pour crime de lèse-majesté. Il a même la prétention de lui donner des leçons sur le contenu des chaînes qu'il supervise.
Anna Borrel sur marianne nous montre un fac-similé de communiqué de presse de Lefebvre truffé de fautes. Autant c'est incroyable !
http://www.marianne2.fr/A-l-UMP,-ont-parle-trait-bien-france_a88484.html?PHPSESSID=008c78b40976b0a07cc3d79a9b4d321f
Ce mec est nul, est celui qui l'a choisi comme porte-parole est aussi nul que lui.

Audrey Pulvar a été majestueuse face a Sarkozy, et elle aussi il faut la soutenir. C'est une des rares a s'être montrée dans les manifs de F3, cette fière créole a du courage, c'est un exemple pour la profession de journaliste ! A mon avis elle est black-listée comme Carolis.
http://rimbusblog.blogspot.com/2008/07/courage-crole-et-honneur-du-journalisme.html
J'ai ici même, depuis le début d'@si sur le net, critiqué, ironisé, voir même moqué le Président Patrick de Carolis.
Pour moi à l'origine des mauvais choix télévisuel, de suppression très mal venue, Patrick de Carolis me semblait être un mauvais Président du service public.
Et alors que je viens de prendre connaissance de la vidéo Apathie RTL ; je suis dans un état d'esprit tout à fait différent.
Cet homme si il va jusqu'au bout de ces convictions nous démontrent qu'il n'est pas l'homme que l'on croit asservit au gouvernement, (comme je l'ai pu le penser et écrit dans ces forums), qu'il n'est pas non plus, un homme à courber l'échine au moment où il s'aperçoit que Sarkozy en personne voudrait être à la tête de son entreprise.
J'aime d'ailleurs assez bien l'idée de décrire le service public comme une entreprise, car la télé PRODUIT des programmes et aucun patron dans le privé ne permettrait une telle main mise sur sa Société, sans au moins une visée neutre.
Alors même si je ne suis pas encore aller jusqu'au bout de votre article Daniel, je trouve sain votre réaction de soutien, tout simplement parce qu'à mon sens, voir un homme changé d'avis, fusse-t-il à l'origine de nos déboires, montre que l'on est soi-même dans l'acceptation des avis des autres, sans laisser la "radicalité" diriger notre jugement.
La position de Patrick de Carolis, me semble digne et je veux ici, me joindre à son raisonnement et à sa réaction. Stupide, faux, anarchique et surréaliste, voici donc la farandole des bêtises annoncées par notre Président de la République, immature et capricieux, adorant les nouveaux jouets qu'on lui a offert il y a un an, et comme tous les enfants gâtés, s'empressant de les casser.
Carolis Genestar même combat?
Mouais, effectivement
Je trouve aussi qu'Arte représente bien plus l'idée que je me fait du service que France télévision dans son ensemble, ses journaux sont bien meilleurs et son de vrai journaux d'informations, on ne parle pas du potager de tata Fernande dans le limousin entre deux massacre africain et une crise sanitaire ou le dernier truc qui fait peur. Les documentaires sont bien plus choisis, entre les doc a l'américaine plein d'effet spéciaux qui fait qu'on ne voit finalement rien tellement l'image bouge sur France 5, et les genres contemplatifs que diffuse Arte, il n'y à pas photo. Les émissions culturelle sont attrayante (essayez du karambolage, on devient vite acro, tracks est la référence de l'émission musicale, metropolis n'a plus vraiment besoin d'êre présenter... ) et de manière générale toutes leurs thématiques et leur choix de diffusion sont justifié autour d'une réflexion globale. C'est ainsi qu'on a pu voir a un moment donné de la télé réalité sur Arte, tout à fait passionnante - évidement quand le but n'est pas de se vautré dans la médiocrité, cela devient intéressant. Arte est surtout confidentiel car c'est peu ou prou la seule qui propose une réflexion sur ses programme, et n'hésite pas a lâché des bombes quitte à effrayer le téléspectateur, peu curieux ou trop feignant pour entrer dans un cercle de réflexion (j'ai vu par exemple le moi dernier, un documentaire, sur la physique quantique et les influance réèle des avancés dans la physique expérimentale, aussi passionnant que complexe dans les démêlé finaux, enfin bref, cela laissait rêveur, faut il encore avoir la capacité de rêver).

France télévision à quoi pour se démarquer ? ses rediff en boucle de squetch sur france 4 ? ses débats foireux comme 'Riposte' ? du c'est dans l'air qui accumule de belles croutes qui nuit à sa crédibilité générale ? interville ? plus belle la vie ?
oui, tient, pourquoi je devrais payer une redevance, pour ces "choses", une ou deux émissions se démarquant sur l'ensemble des 4 ou 5 chaines, c'est vraiment minable. Payer pour une télé obligatoire en quelque sorte qui n'apporte rien de neuf, d'original, ou supprimant peu à peu les émissions qui l'étaient et qui dans sa médiocrité n'arrive même pas à être populaire, alors que les chaines privés y arrive très bien.
Bien le bonjour,

Il est bien amsuant ce dernier billet de Daniel !

A peine une année complète de suppression de l'antenne de Arrêt sur images, que voici Daniel dans une opération de sauvetage de Carolis !

C'est presque (presque) une injure à nous, les abonné(e)s, d'ASI !

Carolis essaye de jouer la montre, c'est tout. Il doit sa place à qui ? Cette semaine, il y avait une émission de deux heures sur qui ?

Daniel, un peu de sérieux. Vous êtes bien palcé pour savoir ce que coûte l'actuelle télévision à la Française non ?

Il est impératif de mettre une nouvelle forme de gestion de ce monstre de France Télévision. Pas assez de rentabilité.

Mais bien sûr, pour ceux qui en vivent très bien, c'est pas pensable alors on essaye de motiver l'opinion.

L'opinion, elle sans moque. Le choix est tel aujourd'hui sur les différents supports qu'elle ira voir ailleurs.

Un monde sans pub est une très bonne piste, la preuve ici d'ailleurs.

Alors, en route pour sauver le soldat Carolis ? Non, et trois fois non !

Même si Nicolas SARKOZY est maladroit, parfois trop rapide pour un service public à l'arrêt, il a raison, il faut évoluer !

Si ASI par en campagne pour Carolis, on peut nous abonné(e)s ASI partir aussi en campagne contre Daniel pour ses croisades perdues.

Pas de pub, pas de croisades et les moutons seront bien garder.

A plus

JD
gueulante.fr
Whaou ça fait plaisir de l'entendre un peu s'exprimer comme ça lui :)
Je ne pense pas qu'il faille sauver le soldat Carolis au seul motif que "Que Carolis soit acculé à la démission, et l'on plonge dans l'inconnu" —il serait donc le dernier rempart pour la défense de service public. D'abord, quelle idée du service public? Vous reconnaissez vous même que l'on ne peut guère s'enorgueillir de notre télévision publique, et que Carolis n'a pas fait montre d'une grande ambition en matière de programmes —la suppression récente de l'hebdo du médiateur nous le confirme. Ensuite, plongera-t-on vraiment dans l'inconnu si Carolis démissione? Non. Sarkozy nommera certainement un type apprécié par lui à la tête de France télévisions (tout comme Carolis était bien vu de Chirac) —Amar, Mougeotte, Giesbert, Barbier, Solly, Chabot, Aphatie, la liste est longue et n'est pas fermée .

Certes la façon dont le pouvoir envisage la télévision publique est inquiétante : Sarkozy faisait sur France 3 l'éloge d'un passé télévisuel public glorieux qu'il opposait à un présent navrant... Ah! ce syndrome bien de droite de dire "c'était mieux avant". Mais je ne crois pas que le successeur de Carolis, tout lèche-bottes qu'il soit vis-à-vis du pouvoir, soit capable de grands bouleversements inquiétants pour le service public... Et quand bien même il serait mis en place par l'Elysée pour saboter de l'intérieur l'audiovisuel public, cela ne fera qu'accélerer la migration du public vers les nouveaux médias, moins suspects de servilité face aux hommes politiques.

Bref, la démission de Carolis ne me semble pas si dramatique. En tout cas pas au point de citer la rose et le réséda (syndrome aigu de guy-moquettite?), mais plutôt Le corbeau et le renard : tout flatteur vit aux dépens de celui qui l'écoute: Chirac parti, Carolis est forcément sur le départ.
Une pétition me paraît un minimum. Il ne faut pas accepter une télé-sarkozy. Car ce n'est même pas la télévision publique qui est en jeu, c'est la liberté d'expression. Qui accepte aujourd'hui la brutalité et la violence du... euh ! chef de l'Etat -- cette espèce de pitre égocentrique -- laisse la possibilité à des dérives autoritaires encore plus importantes.
Bien sur qu'il faut soutenir Carolis!
Mais le problème est-il là? il y avait-il urgence d'une réforme précipitée de l'audio visuel public? je ne le crois pas les seules urgences sontt en fait les difficultés rencontrées par TF1 (chute d'audience et baisse publicitaires) Bouygues, son Patron, le grand copain à Sarkozy a besoin très rapidement d'une chaine très rentable pour préparer la vente de la chaine privée afin de pouvoir réussir le rachat de AREVA que Sarkozy lui "offre" sur un plateau. C'est la seule urgence. Sarkozy profite de l'occasion pour mettre a sa botte la télé publique. le scandale de son "off" sur FR3 est très révélateur. Son comportement et ses propos son dignes d'un apprenti dictateur, une pale copie du pouvoir et de la télé russe!
Ce qui est scandaleux c'est la main mise du système sarkozy sur les médias dans ce pays,t la télé publique " la voix de son maitre" au pas "ça va changer" at-il dit, oui et ce sera pire que TF1.
Sarkozy pratique à l'envie la stratégie d'animation des conseils d'administration, on discute longuement sur des sujets subalternes pendant ce temps on ne parle que très briévement de l'essentiel, ici le pillage organisé des biens publics par Sarkozy:
- La vente de GDF à Suez ( en fait un cadeau "royal" à son mentor Monsieur Paul Desmarais (le milliardaires canadien qui avec son ami Albert Frère "gouverne déjà TOTAL, le Groupe Lafarge et Pernod Ricard) le nouveau groupe générera plus de 80 miliards de CA et se partagera 5 milliards de profit!
- AREVA fleuron du nucléaire national qui maitrise toute la filière nucléaire, sera offerte à Bouygues. Ce sont près de 2 milliards supplémentaires de Profits que Bouygues pourra gérer mais encore mieux Bouygues à travers AREVA va pouvoir "entrer" au Conseil d'adinistration de TOTAL et diriger également avec la bénédixtion du gouvernement et dirigerune autre entité le groupe SAFRAN ( 10 milliards de CA et 500 millions de profits! dont AREVA est le principal actionnaire.
Petit retour en arrière ALSTOM avait été cedé par Jacques Chirac en 2006 sur les conseils appuyés de Sarkozy alors numéro du gouvernement, à Bouygues, sans concertation ni appel d'offre. Depuis ce temps les parts de Bouygues ont doubles. Achetées 2 milliards elles en valent aujourd'hui plus de 4 milliards!
Bouygues l'ami, le parrain du fils à Sarko a vu son patrimoine passé de 2004 à 2008 de 1,5 milliards à 4,5 milliards selon le magazine Forbes!. 300% en quatre ans et l'on parle de milliards d'€uros, merci Monsieur le Président! les smicards apprécieront.
voilà l'essentiel pendant ce temps Sarkozy amuse la galerie et tout le monde suit. Je m'étonne qu' aucun média ne dénonce ce scandale inédit dans l'histoire de la République!
J'ai honte d'être Français

J'ai honte d'être Français

Maintenant la grande question, c'est que peut-on faire ?
Voter n'est pas suffisant, la télé et les sondages dirigent trop de français.
Sarkozy roi de france sait ce que les téléspectateurs pensent puisqu il est dans nos tetes
il sait que quand nous regardons une chaine du service public nous sommes totalement ignares et nous croyons sur TF1 de son ami bouygues
il sait que quand nous regardions " arret sur images " nous nous croyions en train de regarder "le droit de savoir " de son ami villeneuve
il sait que les moutons de francais confondent M6 et la cinq ou la trois qu ils ne savent pas choisir et se trompent de chaine
il sait tout de nous
envoyez lui la reponse on a pas besoin de monsieur bling bling pour regarder la tele
qu il laisse la television publique tranquille et so occupe de tenir ses promesses
Restera toujours Internet !
Euh... avec les lois en préparation, entre autre la loi de lutte contre la pédophilie par le filtrage, c'est pas sûr.
(
Faisons un point avant que quelqu'un s'outrage en croyant que je défends la pédophilie :
Lors de la création de la base de fichage adn, n'étaient ciblés que les délinquants sexuels.
Une fois créée, le périmètre de la base a été étendu par décret et maintenant, des gamins peuvent voir leur adn prélevé pour avoir volé des jouets ! Des voleurs de joujoux évitent de peu le fichage ADN

Une fois le filtrage de la pédophilie entériné, qu'elle sera la prochaine étape ?
Les ayant-droits sont déjà en embuscade, et ensuite : la presse non officielle filtrée, le p2p crypté, les réseaux cryptés comme tor ou freenet, rue89 pour crime de lèse-sarkozy ?
Lire à ce propos sur numerama :
- Filtrage de la pédophilie : l'impossible mais nécessaire opposition
- Schwarzenegger agite le chiffon rouge de la pédophilie sur Internet
)

Encore un article de numerama : Des députés européens veulent 'torpiller l'internet libre'

Et avec la loi olivenne/hadopi/"anti-piratage" préparez-vous à devenir des experts informatiques où à arrêter internet ; ce sera à vous de montrer votre innocence et que vous avez fait ce qu'il faut pour protéger votre wifi et votre ordi.
A choisir, ne serait-il pas préférable qu'il parle moins et qu'il ne supprime pas certaines émissions?
Prendre la parole pour contredire les dires de Sarkozy, au moment où il a déjà un pied hors du navire, waouh quel courage, quel héroïsme!
Si seulement il ne venait pas de supprimer à tour de bras des émissions que j'aime, on dirait tout n'est pas perdu (comme dans la chanson de Brassens) mais non, il a bel et bien arrêté les émissions les plus marqués au sceau du service public.

Je m'en fiche de De Carolis, qui croit aux concessions, aux "je sacrifie ça pour sauver ça", à "j'assume le rôle de méchant, mais au fond je suis le bon bougre qui empêche que le bateau coule, plus tard on me remerciera quand on comprendra"...
Comme la télé publique n'a pas les moyens de ces ambitions, De Carolis n'a pas les moyens de sa rebellion.
Et quand il montre qu'il le lache, il ne fait que prouver qu'il le soutenait comme un danseur sa danseuse, et il croit que badaboum la danseuse va se prendre le parquet de plein fouet.. C'est une chiquenaude pour Srkz, qui doit en avoir un fou-rire.

Plein de gens pensent que si ils lachent ou menacent de lacher Sarkozy, celui-ci ne sera plus rien. Les pauvres...
Qui tient qui?

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Ce qui est assez extraordinaire, c'est que ce bougre d'âne d'Aphatie, sur son blog, privilégie l'hypothèse que Sarkozy va se ranger aux arguments de bon sens et va augmenter la redevance, seul moyen d'assurer le financement de l'audiovisuel public. Ou ce type boit, ou il est Sarkozyste jusqu'au trognon !

http://blogs.rtl.fr/aphatie/index.php/post/2008/07/02/La-franchise-de-Patrick-de-Carolis-02/07#comments
"Ou bien, disons que c’est le plus probable, ou pour être plus précis, que ce serait le plus sage, le pouvoir contient sa colère et convient que cette expression publique créée un rapport de forces qui n’est pas en sa faveur. Alors, tout le monde examine sérieusement le dossier et cherche, avec l’équipe en place dans l’audiovisuel public des ressources différentes pour financer ce qui ne l’est pas aujourd’hui, c’est à dire la perte quasi complète de la publicité à une échéance très rapprochée, et le besoin de financement de nouveaux programmes. Très vite, reviendra la seule hypothèse viable pour le service public audiovisuel, celle d’une augmentation de la redevance."
Je ne comprends pas votre critique concernant ARTE: Cette chaine, dans son tandem avec la Cinquieme, représente parfaitement à mes yeux l'esprit d'un audiovisuel public de qualité.

Vous parlez " D'une télé publique conquérante, visant sans honte, à sa manière, le grand public, les foules des gares, pour diffuser les modèles, les valeurs, opposées au bling-bling et à la marchandise". Mmmh... La formule est belle, mais ca reste une formule. Selon vous, que devrait contenir/transmettre cette télé publique ?

Allez, je me lance: De mon côté, je me contenterais globalement des chaines ARTE, la Cinquieme et France 3 (surtout pour sa dimension régionale, son 19/20 et pour certaines émissions inoubliables comme Striptease).
Certes, ma télé de service public manquerait de sport, mais les grandes compétitions aujourd'hui, c'est trop bling-bling.
Pas assez d'émissions de variété ? pas grave, on est pas là pour servir la soupe.

Et l'audience, me direz vous ? Pas de problème, on a la série "Plus belle la vie" qui cartonne.
C'est tout de même amusant de vouloir soutenir un bonhomme qui s'insurge violemment contre des critiques que vous estimez justifiées, et que vous estimez justifiées notamment du fait des décisions dudit bonhomme (la suppression d'émissions caractéristiques du service public).

Malgré la contorsion sur la préservation de la télévision publique, on a du mal à voir la logique du discours.

Si les critiques (violentes aussi) de Sarkozy sont justifiées, alors il n'est pas du tout clair qu'on gagne à maintenir le pourrissement actuel plutôt que de sauter dans l'inconnu. C'est ça, la question importante, qui aurait mérité d'être développée, plutôt qu'utilisée comme conclusion.
Daniel ,votre texte ressemble , hormis les passages qui parlent de vous et d'ASI ,à une pétition....
Ça aurait de l'allure , de faire une pétition sur @si pour soutenir celui qui vous a déboulonné. Je pense qu'il apprécierait...On pourrait mettre en post scriptum le résultat du concours de mails lancé jadis sur le Big Band Blog :http://www.bigbangblog.net/article.php3?id_article=655&var_recherche=carolis+#forum75747
Et merci encore pour votre réponse jadis , elle me fit bien plaisir !

Je pense malgré tout qu'il faut aussi le soutenir , car face à la fureur des attaques contre les services publiques, qui utilisent habilement certaines réalités de ses égarements mais les généralisent pour en faire la justification de leurs mises au pas, nous n'avons guère le choix.
L'appel que vous lancez ici rejoint d'autres initiatives, à l'image des propositions de Télérama ou de la lettre à Nicolas Sarkozy publiée hier par Olivier Milot sur télérama.fr
C'est ici : http://television.telerama.fr/television/lettre-ouverte-a-nicolas-sarkozy-qui-brade-l-audiovisuel-public,30942.php

L'union semble également aujourd'hui de mises au sein des chaines de TV publiques à l'image du texte paru hier dans les pages Rebond de Libé :
"Ni pub mais soumise" - texte signé par la Société des journalistes de France 2 et la Société des journalistes de la rédaction nationale de France 3. La Société des journalistes de France 2 : Agnès Molinier (présidente), Christophe Airaud, Martin Gouesse, Gérard Grizbec, Anne Guéry, Bernard Lebrun, Loïc de la Mornais, Vincent Nguyen, Anne Ponsinet, Daniel Wolfromm La Société des journalistes de la rédaction nationale de France 3 : Bertrand Boyer (président), Guillaume Barbier, Anne Bourse, Didier Brignand, Amélie Delloye, Yann Fossurier, Samuel Guibout, Véronique Jan, Sandrine Rigaud.
http://www.liberation.fr/rebonds/335986.FR.php

N'y aurait-il pas moyens de regrouper les initiatives des uns et des autres, qu'elles émanent des acteurs des chaines, ou d'autres médias afin d'établir un texte commun, éventuellement une pétittion, à distribuer autour de soi ou dans les boites aux lettres qui nous entourent (et pas seulement les boites mail...) Ce, aujourd'hui ou à la rentrée, en fonction de l'urgence.
Allons Daniel, il ne vous faut rien faire. De quel droit devriez vous lancer une quelconque campagne ?
Vous voulez faire comme l'Express pour les handicapés, ou Plenel pour Ségolène Royal ?
@si est un "journal" (dans le sens où c'est un travail de journalistes), pas un instrument de lobby politique. Si vous rentrez dans le jeu de la campagne vous allez y perdre des plumes et des abonnés. A-t-on jamais vu le Canard Enchaîné (l'exemple ultime) se lancer dans une croisade ? Ne vous risquez pas à ce petit jeu là, sous peine d'y perdre la distance nécessaire à votre travail.
En tout cas c'est ma crainte.
Il ne manquerait plus que vous vous engagiez pour "Ingrid".
J'ajouterai que nos abonnements ne servent pas à ce genre d'opérations, d'autant que @si a pris une allure qui, jusqu'à aujourd'hui, m'a pleinement satisfait.
Alors Pitié ! Pas de ça entre nous.

PS et hors sujet : E. Lévy fait elle encore partie de l'équipe ? Sur Causeurs, elle parle d'@si comme de "confrères". Merci.
"Que Carolis soit acculé à la démission, et l'on plonge dans l'inconnu. Je ne sais pas ce que nous pouvons faire, ici, ni comment nous pouvons le faire. Mais je sais qu'il faut le faire. Toutes vos idées seront les bienvenues."

on commence par changer le locataire de l´Elysée ?
[quote=Daniel Schneidermann]La différence, la nécessaire différence entre public et privé, est bien trop peu évidente aujourd'hui, pour justifier le paiement de la redevance.

Je ne comprends pas cette critique. Comment peut-on considérer que les programmes du service public ressemblent fortement à ceux des chaînes privées ? France Télévisions, malgré les nombreux défauts qui subsistent au sein de l'entité, propose tout de même une variété de chaînes et de programmes de qualité que nous ne pourrions pas retrouver sur TF1 ou M6. Il y a bien entendu beaucoup à faire pour renforcer, consolider cette identité caractéristique du service public mais la différence selon moi est déjà bien établie...
Si tous ceux qui, chacun dans leur domaine, pouvaient sans langue de bois dénoncer les propos " faux, stupides et injustes" de Nicolas Sarkozy et le faisaient avec autant de clarté que de Carolis aujourd'hui, cela nous ferait un bien fou !

Dommage qu'il ait attendu le 2 juillet 2008 pour le faire !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.