16
Commentaires

Pourquoi Field a été désavoué par les journalistes de France Télévisions

Alors que les télés Bolloré sont en proie aux turbulences (lire ici et ici), l'ambiance n'est pas plus calme à France Télévisions. C’est à une large majorité que mardi 19 avril, les rédactions de France 2, France 3 et du site FranceTV info ont voté la défiance vis-à-vis du directeur de l'information. Nommé en décembre dernier, Michel Field est depuis sous le feu des critiques. En cause, notamment, le flou qui entoure les projets de réorganisation au sein de France Télévisions, mais aussi "le mépris, la désinvolture et parfois la grossièreté affichés", affirment les journalistes.

Derniers commentaires

Les anciens contestataires font d'excellents gardes chiourmes du capitalisme.

Field est le fils spirituel de Gianni (V. Gassmann) le héros de "Nous nous sommes tant aimés".
L'ancien coco, résistant devenu l'avocat ultra véreux d'un requin des affaires.
ce type est la caricature du type de 68, bouffi de sufisance, vulgaire, et incompétent, assist? total par l etat , en somme un Cohn Bendit , un DSK, ces types se ressemblent incroyablement , et ils ont le pouvoir. C est normale les males ont peur des males et preferent etre soumis a ces incultes liberaux. Debout les mecs, les femmes/les pauvres ne peuvent pas roujours vous sauver, vous aussi meme en chemise, il est temps de devenir courageux.
En même , se battre pour un télé qu'on ne regarde plus ... comment dire ? On s'en balais brosse ? ...et puis tout ce buzz provenant d'un ancien mao ... drôlatique ?
J'ai un doute soudain : c'est bien le Michel Field qui disait en 1973, la jeunesse s'organise avec un accent bien de chez lui ?
La réponse tient en une phrase, le service public d'information est composé d'une bande de pantouflards fonctionnaires hostiles à toute modernisation de leur service car bien trop attachés à leurs petits privilèges.

Heureusement que certaines éditorialistes courageux, comme Mr Lenglet Ou Giesbert apportent une voix dissonante et discordante sur les plateaux de France télévisions, notamment en ce qui concerne le code du travail et l'ISF, rejoignant ainsi le très clairvoyant Emmanuel Macron qui semble avoir pris la mesure des avertissements justifiés de Mr Gattaz.

Souhaitons donc que Mr Field soit soutenu par sa hiérarchie et remette le plus rapidement possible ce petit monde au boulot en nettoyant les écuries d'Augias, en commençant par confier à un homme indépendant comme Mr Bilalian les rênes des émissions politiques et d'investigation de France 2.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.