5
Commentaires

Porte se tape la plaie de la semaine

Guillaume Pley, c'est le "gros relou" de la semaine. Celui qui a agité "le lobby vaginocrate du web castrateur d'animateurs de radio libre" et qui a conduit Najat Vallaud-Belkacem, ministre des droits des Femmes à appeler l'auteur de la vidéo des baisers forcés pour lui "remonter les bretelles" a également inspiré notre twittos en chef, Didier Porte.

Derniers commentaires

Comme diraient les Wriggles, il est "jeune, cool, fun".
Merci Didier pour cet assaisonnement bien dosé.
Sinon, le tweet de Guillaume Meurice, c'est celui de votre (excellent) confère sur France-Inter ?
Le seul moment agréable c'est quand le crétin à quéquette prend une baffe.Et c'est consolant de vous entendre ,Didier, ridiculiser ce petit macho "médiatique".
Là une pétition sur la plaie :
Didier, j'ai bien peur que vos chroniques axées sur les tweets s'épuisent vite. Trop "enfermant" à mon goût. Mais je suis ravi de vous retrouver chaque vendredi.
Guillaume déplait.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.