67
Commentaires

Porte : pourquoi Mélenchon a été si caressant avec Drucker

Derniers commentaires

Merci à Asi d'organiser une rencontre débat entre Mélenchon et Dupont Aignan
"Pourquoi Mélenchon a été si caressant avec le médiacrate Drucker", on peut effectivement le constater mais, écrit ainsi,
c'est une question à laquelle manque le point d'interrogation.

Et à cette question il n'est pas répondu.

J'ai mon idée là-dessus mais ce serait un peu long et en fait ce serait à JLM d'y répondre ( à voir sur son blog).

La chronique de Didier Porte est bonne, surtout à 2e vue.

Naturellement DP est libre de ses sujets, ça va de soi, mais j'aurais personnellement préféré qu'il nous concocte un lancer de ses
missiles talentueux sur la grande cible de la semaine, à savoir la mise en service du nouveau cadeau de la nation
à son cher chef, le très coûteux engin volant de Machin et sa prestation aussi brève qu'insignifiante à Séoul.
Et qu'en plus il a oublié la mère Medef là-bas!
Je n'arrive pas à voir la différence entre Drucker et le fou du roi. Sauf la chronique de Didier les 2 émissions sont aussi caressante et chiante comme la mort. L'honnêteté de Bern envers Porte n'interdit pas de dire que l'arrivée du fou du roi marque pour Inter (voir les syndicats de RF à l'époque), le début de la fin.
Bonjour,

J'ai lu la chronique de DS de l'autre jour à propos de Mélenchon chez Drucker, que j'ai trouvé un peu facile. La comparaison suivante m'est venue à l'esprit : n'est-ce pas la même stratégie qu'à suivi DS pendant des années en critiquant la télévision à la télévision ? Accepter de pénétrer dans un système que l'on désapprouve pour pouvoir mieux le dénoncer ? Pourquoi DS critique-t-il Mélenchon alors qu'au fond tous deux font le même raisonnement ?
Merci Didier pour cette chronique très drôle même si elle est aux dépens de Mélenchon, qu'on peut certes apprécier mais dont on peut se moquer au passage... Je vois pas où est le problème.
J'ai trouvé très bonne la chronique de Didier Porte : j'ai bien ri et pourtant je suis adhérent au PG. Il faut dire que Mélenchon chez Drucker, ça devait forcément faire grincer quelques dents...
Pour autant, cela doit-il changer radicalement notre rapport aux thèses défendues par JLM et par la PG ? Je ne le crois pas. Le fond reste inchangé et il ne faut pa perdre de vue que la stratégie médiatique de JLM n'est pas faite pour convenir à tout le monde, loin s'en faut ! Enfin, il faut savoir se montrer tolérant envers des animateurs comme Drucker ou Ruquier, qui ont certes leurs défauts mais qui sont populaires. Sans oublier qu'ils ne font pas profession, eux, de journalisme !
JALOUX ! vous êtes tous JALOUX ! Je ne vois que cela ! Jaloux de sa lente , progressive et inéluctable ascension ! Et ça me fait mal venant de Daniel (que j'ai suivi depuis la télé et pas seulement depuis son éviction de la télé) jusqu'à Didier aujourd'hui (que je suivais déjà quand il bossait avec... Ruquier !)

Vous allez grossir les rangs des Apathie, Cohn Bendit, Huchon et tous les autres qui tapent à bras raccourci sur Jean Luc Mélenchon ;
Eux, on peut deviner leurs "motivations profondes" mais vous ???

Alors pour vous ce serait : tous chez Drucker sauf lui ! mais vous ne voyez pas que ça fait des décennies que l'ump et le parti socialiste se partagent tous les plateaux de médias (j'ai poussé récemment une gueulante à propos de l'émission politique de Acchili : un socialiste, un ump, un socialiste, un Bayrou, ou un Villepin et on recommence)
Demorand sur la cinq a pris le même pli et ça devrait continuer jusqu'en 2012 : chacun sa place, chacun ses émissions et les moutons seront bien gardés !

Les petits sournois de Libé dédient un grand article à Chassaigne l'illustre inconnu du PC , la semaine dernière c'était dans Marianne (je ne suis plus sûre mais en tout cas ça allait dans le même sens)

Bref on veut abattre Mélenchon par tous les bouts mais méfiez vous, les gens ne sont pas dupes ! attention au retour de bâton... comme en 2005;

J'ai été brouillon j'en conviens (c'est la rage) mais en tout cas dans mon esprit c'est bien clair et ce n'est pas une menace (même si ça y ressemble) je commence à m'interroger sur l'intérêt pour moi de continuer ce bout de chemin entamé depuis le début avec arrêt sur images... je verrai bien au moment du renouvellement de mon abonnement.

En tout cas, quand je veux des précisions sur toutes les saloperies qui sont reprochées à Mélenchon je vais sur son blog, en direct, c'est le chemin le plus court ! Et j'ai acheté son bouquin !
Ce qui est assez incroyable dans cette histoire, c'est l'affectif qui ressort de beaucoup de réactions, et notamment de la vôtre. Débuter un post par "JALOUX" montre assez qu'on n'est pas dans une analyse rationnelle et argumentée, mais dans une réaction rapide et sentimentale. Personnellement, je partage beaucoup d'analyses de Mélenchon et du PG, mais je n'aime pas la façon dont il se présente aux média, ni la manière dont fonctionne le PG. Parfois engagé et envoyant ballader tout le monde, parfois douceureux... Mélenchon est avant tout un homme politique, habitué aux arcanes du pouvoir (il a été sénateur et est député européen), et sait parfaitement où il veut aller.
Alors oui pour les thèses du Front de Gauche, mais je suis beaucoup plus sceptique sur la façon dont Mélenchon tente de faire passer son message.

Et je trouve que Porte est très juste dans son analyse, avec Mélenchon justifiant presque sa venue en disant que Drucker salue ses techniciens. C'est peu...
Bonjour,

Je suis d'accord avec Cerise, j'ai du mal à comprendre les motivations de cette dénonciation ou cette suspicion qui règne sur asi à l'endroit du Mélenchon.
Tout le monde sait qu'il aurait pu éviter cette émission, d'autant plus que Vivement Dimanche est le rendez-vous des ringards, l'émission qui donne envie de te suicider le dimanche après-midi. Et après ?
Je crois qu'on a facilement tendance à le ranger dans des petites cases : Un populiste, un traitre (vu plus haut), un trublion, un brute, un mal-poli, etc... Par exemple, mon père ne le supporte pas parce qu'il est "populiste", et quand je lui rétorque, c'est-à-dire ? En réalité, il se rend compte qu'il écoute un peu trop l'avis des journalistes à la télévision.

Seulement, moi, Mélenchon me fait penser à un chat qui ne se borne pas uniquement à son territoire, un chat en pleine conquête, qui montre ses griffes en milieu hostile et qui braille très fort pour être entendu (à l'inverse d'un Besancenot, un pingouin tout lisse ou le P.S, une marmotte en hibernation qui daigne se réveiller seulement à l'approche des présidentielles).
L'avantage du chat, donc, s'est qu'il possède des dons extraordinaires, celui de retomber sur ses pattes et de s'amincir pour se glisser dans l'entrebâillement d'une porte.

J'ai trouvé habile de sa part d'aller tordre le coup aux idées toutes faites sur lui, en passant chez Papi le dimanche. Au moins, Papi a vu autre chose, que les ringards auxquelles il est habitué, on lui a parlé d'usine autogérée par des femmes. Ça change.
Après, je rejoins Didier Porte, la présentation de Drucker par Mélenchon est un brin exagérée, mais bon un chat est capable de charmer aussi. Il était bien installer sur le canapé de Drucker, il se faisait les griffes.

Bref, tout ça pour dire que je suis pas d'accord avec Ionesco, c'est pas Socrate, c'est Mélenchon le chat.
(Ouais je sais, le chat libertaire, c'est pas mélenchonien, mais je trouve ça drôle).
Donc Didier Porte est un homme et comme tout homme, il a ses défauts et ses qualités. Des jours il est moins drôle et plus "suiviste" que d'autres...
Quant à Méluche, il est tout aussi "humain" que Porte... Mais le traiter de "diviseur de la gauche" équivaut à penser que [s]la gauche[/s] le P.S. est à gauche et tout unité...
MMmmmmoooooouuuuuuuaaaaaaah MDR
Quand Porte se permet de critiquer Guillon dans @si parce que celui ci avait osé parler ( avec humour ) du comportement de ce grand ""homme de gauche "" ,(qui est D S K ),avec les femmes (Harcellement) au F M I ."On ne doit pas parler de la vie priveé " qu il disait. Pourtant Guillon na insulté personne, et Porte,ça ne l a pas empeché d etre viré comme Guillon , pour avoir voulu sodomiser, dans un sketch pas terrible, un petit à talonnettes. A part que le sketch de Guillon ,lui ma fait rire . Il n y a pas de justice...
la copie de le pen, melenchon le populiste deja décrié au sein du PG ET PC
ta meilleure chronique Didier !!
j'ai éclaté de rire grâce à Slobodan !

Crème de canard
”Le moteur de la résistance , c’est l’indignation. Je vous conseille à tous d’avoir votre motif d’indignation”.
Stéphane Hessel.
Y'a vraiment un truc que je ne comprends pas. Entre ceux qui prétendent (le Nouvel Obs) que Mélenchon "divise la gauche" (comme s'il y avait encore quelque chose à diviser de ce côté là, haha) et ceux qui l'accusent quasiment de "connivence" avec les médias (ASI, entre autres)... On aura vraiment tout lu et tout entendu. Faut croire que ceux qui parlent vrai sont des "populistes", et le peuple, pour la caste des journalistes, ben, on connaît pas trop... Ou alors de loin. Et puis, il sent pas très bon, le populo, et il est très con. La preuve, en 2005, dans une belle unanimité, la presse était "ouiouiste". On se demande bien pourquoi.

Alors, rejoignant la quasi totalité des journaleux (me fait penser à la chro pourrie de Guy Carlier, en moins méchant) Didier Porte reproche à Mélenchon d'être allé chez Drucker, mais lui, il a fait comment pour la pub de ses bouquins et de ses spectacles, hein ? Il envoie des signaux de fumée peut-être ? ou des SMS, comme le toupty ?

Il a pas travaillé sur FI du temps de Philippe Val, le pote à Carlita ? Ben si. Ce qui ne l'a pas empêché d'ouvrir sa gueule. Et même de se servir de la manière dégueulasse dont on l'a viré pour rebondir. Et d'utiliser l'antenne pour faire passer ce qu'il avait à dire, ce que je trouve normal et juste.

Alors je vois pas pourquoi Méluche n'irait pas chez Drucker pour se faire mieux connaître, lui et ses idées.
Pour ma part, je me range du côté de Mélenchon. Ah, je vous trouve bien inspirés, vous qui vous exclamez qu'il aurait dû refuser et ne pas y aller. Je vous imagine, derrière votre ordinateur, dans vos charentaises et vous marrant devant les vidéos de "Méluche le trublion". Mais vous oubliez quelles ont été les conséquences pour lui et le Parti de Gauche. Huchon, Cohn-Bendit , Vals ... on ne compte plus les politiques qui l'inultent en le qualifiant de Le Pen ou de populiste. Ces attaques sont très mal vécues sans aucun doute par Jean Luc Mélenchon mais aussi pour les militants, dont le projet politique est disqualifié. Pour ma part je n'ai jamais vu des attaques aussi virulentes de la part de l'oligarchie médiatico-politique envers un homme politique et son projet (hors FN).

Alors dans ce contexte je comprends tout à fait qu'il essaie de tourner cette page en étant invité par des journalistes qui ne relayerons pas ces attaques. Et puis vous semblez oublier que cette émission est très regardée, notamment par des personnes agées et que le projet d'un homme politique comme lui est de s'adresser à ces gens.

Qui plus est il n'a pas cédé à la pipolisation et l'interview n'a pas dérivé sur la vie privée. Il est de mon point de vue resté honnête là dessus

Alors, non, je ne vois pas où est le problème.
Je trouve même cela un peu facile à dire.
Oui, pour gagner la bataille des média, il faut être sur le terrain.
Très bien vu, décidément, d'incorporer ces minis-arrêts sur images pendant la chronique. Trop courte, comme dab ^^.
Au passage, merci de l'avoir remis en accès libre. Il me semble que c'est une bonne idée. Surtout qu'au final, ça donne envie de voir l'émission qui vient derrière. Un système d'accroche en transition, et hop.
En revanche, l'encodage en divx n'est pas top. Peut-être revenir au xvid ? l'entrelacement, dans les mouvements, se voit un peu trop avec ce codec. Rien de méchant, c'est juste pour la forme.

Merci encore pour ce billet, Didier Porte.


@ noter que demain soir, samedi 13 novembre 2010:

[large]DIDIER PORTE EN DIRECT DANS SON SPECTACLE À 20H35 SUR PARIS-PREMIÈRE ![/large]

Là, je suis obligé de sortir un Rhâââhhhlovelyyyy préventif et de rigueur.

Hey, c'est de la pub en interne, donc j'ai le droit, comme au Canard. Nanmého, comme dirait Maitre Korkos.
C est sur que tant qu il y aura des racistes et xenophobes lepen existera..!! Pas besoin de passer chez Drucker.
Du niveau de l'édito de Schneidermann : léger.
Didier Porte a beaucoup de talent je peux dire meme que je l ecoute depuis des anneés,et il me fait beaucoup rire. C est vrai que Melenchon a passé un peu de pomade à Drucker, mais je pense que ça fait partie du jeu ..Ceci dit Driucker qu on aime ou qu on aime pas , ce n est pas un journaliste c est un animateur. Rien avoir avec Poujadas ou Ferrari ou autre toxiques de l info . Bedos y est souvent fourré chez Drucker..un Comique, bizarre...
Bon comme chacun sait, JLM n'est pas fada et il voit bien que Drucker est un mec de droite....MAIS il a dit (JLM) une chose importante; dans les émissions politiques avec des journalistes politiques on ne peut plus en placer une! C'est l'animateur qui fait son show et joue à plus con que moi tu meurt...

Alors mieux Drucker que Calvi ou Chabot!
Pourtant inconditionnel de Didier Porte je vais me taper la chronique une deuxième fois:
je ne l'ai pas trouvé très humoristique et peut-être quelque chose m'a échappé.

Est-ce qu'on y explique "pourquoi" il ne faut pas aller chez Drucker? C'est sale? Il est contagieux? Il aime les petites gens?
Je trouve aussi la prestation chez Drucker complètement illisible. J'ai passé mon temps à penser que Drucker était un dégoulinant surpayé ; ses panégyriques marathons dominicaux m'ont toujours donné envie d'écraser à vélo des caniches, et je n'ai jamais réussi à bien respecter ceux qui s'y adonnaient complaisamment : ce n'est pas pour maintenant dire que oui mais bon, si c'est Mélenchon, c'est pas pareil, parce que hmmm, ahhh, c'est Mélenchon, et qu'il n'a pas le choix, enfin bon, et puis finalement, Drucker, pas si mal, erm.

Il n'a pas le choix ? On pourrait dire qu'en tant qu'homme politique, pour faire entendre ses idées, il n'a pas d'autre choix que de faire copain-copain avec des interviewers comme Pujadas, ou de répondre aux questions à la con des journalistes. Il a bien prouvé qu'il arrivait à faire sans... Alors quel est le sens de tout cela, critiquer les médiacrates, et ensuite aller faire des compliments à la Drucke ?

Voilà. Ce qui n'empêche pas que le discours de Mélenchon reste par ailleurs plus intéressant que 99% de ses congénères. Et qu'on ait plaisir à l'écouter deux heures chez Mermet comme récemment. Mais j'ai passé trop de temps à me faire arracher la tête par des socialistes pour avoir osé émettre des critiques sur leurs têtes d'affiches ("tu-veux-que-la-droite-gagne-ou-quoi") pour ne pas apprécier que Didier sache se moquer aussi des gens qu'on aime bien, quand il y a matière.
Comment Mélenchon, a priori membre de la franc maçonnerie, peut-il ignorer l'existence du Siècle ?
Mélenchon brocardé par Porte, je crois qu'il ne pouvait pas espérer mieux ;-)
Quant à ceux qui prendraient cette kro au premier degré, il faudrait signaler que Slobodan n'est (même) pas payé en tickets restaurant, c'était pour rire hein ! excellente prestation du reste ;-)
Très bonne chronique, de même que celle de DS...

Le passage sur les petits techniciens, sur lequel Porte ironise, est très bien vu ; il en dit long sur un espèce de rapport maitre/serviteur au sein de la TV dégoulinant de faux sentiments... qu'on n'attendait pas de la part de Mélenchon.... : Pourquoi n'a-t-il pas plutôt interrogé Drucker pour connaitre son salaire et ceux de ses techniciens ? Ainsi donc, pour être reconnu dans ses qualités, le salarié/intermittent doit attendre la reconnaissance d'un maître ?

Si la forme détermine le fond, le passage de Mélenchon sur Drucker est un fiasco télévisuel, et une sévère compromission.
La différence que Porte a avec vous, Capitaine, c'est qu'il grossit le trait et se moque, et il a raison de le faire, parce que c'est son métier...
Je vous ai trouvé la dent dure avec Mélenchon dans votre chronique, certes, mais c'était un éditorial, votre papier. Là, c'est du rigolard, et je trouve que Didier Porte se fiche un peu plus de Drucker que de Mélenchon... Vous, vous vous êtes rué dans la "brèche" sérillonesque ayant trait à la Chine et à ces droitdel'hommistes staliniens ou pro-Chinois qui, tel Méluche, évitent d'aborder le sujet !

De toutes façons, Porte a raison : il faut passer à la télé et raconter (chacun) sa merde pour avoir le droit d'être candidat aux élections. Méluche est juste un peu plus crédible dans ce qu'il dénonce et ce qu'il propose que les "lapins Duracell" habituels qui vont faire leurs singeries et taper dans leurs petits tambour déraisonnable à longueur d'antennes.
Bof c est fastoche de critiquer ..Et aprés hein! il n y aurait pas eté saurait changé quoi ...Inviter Fillon ... Aujourd hui en France si on veut faire passer ses ideés, se faire connaitre ,on est helas obligé de passer par ce genre d emission. Besancenot à ce que je sache y est allé, Porte n en a rien dit ...C etait mieux peut etre !!
Je n'ai pas encore écouté la chro, mais Mélenchon carressant avec Drucker, faut pas pousser, je pense qu'il sait très bien Méluche, qu'on lui reproche régulièrement de l'ouvrir trop fort. Puis c'est difficile de mordre avec Drudru, quoique, mine de rien, il est un peu provocant. :-))
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.