74
Commentaires

Porte : "Penser à la retraite à votre âge, c'est pitoyable !"

"Alors, vous êtes venus vous faire manipuler par Daniel Schneidermann ?" Ainsi Didier Porte interpelle nos deux invités, syndicalistes étudiants. Et de leur donner en exemple d'autres jeunes : Jean Sarkozy, et Alexandre Balkany (30 ans), "père de famille modèle", et jeune magnat des jeux en ligne.

Derniers commentaires

pas de chronique de Didier Porte en ce vendredi 22 octobre ? je ne la vois nulle part ?
Je suis ravie de suivre la chronique de D. Porte sur le site d'Asi mais je le suivais aussi sur Médiapart. Surprise, il était en accès libre mais depuis aujourd'hui c'est terminé, il faut payer pour le suivre, je comprends mais pourquoi l'avoir laissé en accès libre les premières fois ?
Et puis une impression dont j'aimerais savoir si d'autres asinautes la partagent ; quand j'écoute la matinale France Inter, j'entends une radio commerciale comme Europe ou RMC avec des pages de pubs tous les quarts d'heure. En général, je vais sur France Culture mais selon les invités et j'en veux terriblement à ces politiques qui s'arrogent le droit de casser le service public.
Manifestations lycéennes: réactions de l'UMP et du FNJ - Social jeudi 14 octobre 2010

Dans un communiqué, l'UMP-Lycées estime que «Manifestement, les lycéens ne savent même pas la raison de leur mobilisation, comme le prouvent les interviews au hasard (...). Les lycéens manipulés par les syndicats feraient mieux de travailler leurs cours, pour assurer leur avenir... Il s'agit d'un mouvement ultra-minoritaire lancé par des lycéens isolés, à la recherche perpétuelle d'un nouveau mythe grisant de révolution soixante-huitarde».
De son côté, le Front national de la Jeunesse (FNJ), tout en disant soutenir le mouvement social, «tient cependant à condamner fermement la présence de jeunes lycéens fanfarons en quête de jouissance et d'oisiveté, qui se saisissent de l'occasion pour troubler l'ordre public et ne pas accomplir leur devoir d'écolier français dont le seul corollaire est l'obligation d'assiduité!
Très belle chronique encore. TF1 : à nationaliser, très, très, très, très, très vite. Ou à brûler, mais leurs équipes extérieurs pourraient le montrer.
Procession de cars de CRS sur l'A1 cet après-midi (vers 15h), filant à bonne allure en direction de Paris.
Pourquoi faire ?
C'est moi, ou ils sont un peu crispés nos djeuns pendant la chronique ?
Répression des lycéens qui manifestent contre la casse des retraites : la pédagogie du flash-ball
Communiqué LDH
Depuis plusieurs jours, les représentants de l’actuelle majorité parlementaire orchestrent une véritable campagne de dénigrement de la jeunesse de ce pays.

Les jeunes lycéens seraient trop stupides ou immatures pour avoir compris quoi que ce soit à la « réforme » des retraites, ils ne songeraient qu’à la paresse ou à la violence, ils seraient manipulables comme des enfants de cinq ans… et les sujets qui font pourtant l’objet de leurs cours d’éducation civique ne seraient pas de leur âge. Il n’est pourtant pas très difficile de comprendre l’inquiétude d’une génération constamment stigmatisée comme violente voire dangereuse, qui est confrontée à la perspective de longues années de stages et de petits boulots avant d’accéder à un emploi digne de ce nom et qui sait que l’obligation, pour ses aînés, de s’user plus longtemps au travail signifie aussi, pour elle, autant d’emplois en moins dans un très proche avenir.

Mais, décidément, ces gouvernants n’aiment ni ne connaissent la jeunesse de leur pays. Après le mépris, l’épreuve de force : la journée du jeudi 14 octobre a été marquée par une série de provocations et de graves incidents à l’entrée des établissements scolaires, la réponse à la mobilisation des lycéens étant apparemment le déclenchement d’opérations « musclées » des forces de police. A Montreuil, ville dans laquelle un manifestant avait déjà été gravement blessé en 2009 dans des conditions que la CNDS a considérées comme contraires aux règles légales et déontologiques applicables à la police, un lycéen a été blessé à l’œil par un tir de flash-ball. Et dans de nombreuses villes l’emploi de la force est manifestement disproportionné, comme s’il fallait créer des incidents pour justifier la campagne de dramatisation politicienne du début de la semaine.

La Ligue des droits de l’Homme observe que ce choix du passage en force pour imposer une « contre-réforme » qui met en danger le droit à la retraite des plus fragiles confirme l’indivisibilité des libertés et des droits sociaux : ceux qui s’attaquent aux seconds menacent aussi les premières. Elle n’en appelle que plus résolument les citoyens à manifester demain 16 octobre à la fois leur opposition à la casse de notre système de retraites et leur refus de la « politique du pilori » anti-étrangers, anti-Roms et, spécialement ces jours-ci, « anti-jeunes ».
Excellent, ah le chapitre sur les fils de... ;-)

Morel ce matin sur Inter (mais on peut l'écouter sur Mediapart... ce que j'ai fait) était pas mal aussi !
Voici le lien proposé par "justaupassage" (je cite mes sources)
http://gueulante.20minutes-blogs.fr/media/00/02/879337232.mp3
Est-ce que je rêve où je viens de voir le Grand Journal se poser ouvertement en lieu du journalisme engagé à droite.

Ferrari s'est ouvertement opposée à Ségo et Aubry, "en disant si le PS veut que les enfants descendent dans la rue (ce qui n'a pas été dit comme ça), il n'a qu'à mettre dans son programme le droit de vote à 16 ans". Ce qui retournait l'argument d'Aubry dans Mots croisés, qui expliquait que si on peut mettre les jeunes en prison à 14 ans, ils peuvent bien avoir le droit de manifester.

Incroyable prise de position personnelle de Ferrari ouvertement appuyée par le chef du plateau, qui a réitéré son commentaire d'hier, citée par @si,en tronquant à nouveau la phrase de Ségo.

Je pense que nous venons de franchir un cap. Les journalistes des vieux médias s'affichent désormais de droite sans se cacher.

http://anthropia.blogg.org
Oui je sais , cela risque un d'être glacial comme ambiance, mais j'ai envie de faire remarquer quelque chose que je n'entend nulle part et qui me semble très utile. Si les jeunes se sentent tant concernés par la retraite ce n'est peut-être pas tant par la leur que par celle de leurs parents. Alors je sais bien que les Asinautes ne sont pas tous millionnaires ou plus , mais savez vous comment se passe le quatrième âge? Combien coûte une maison de retraite médicalisée? Je rencontre la question dans ma famille actuellement et je connais à peu près les réponses. 2000 euros/mois est un minimum , payé avec la retraite entière moins 80 euros au moins laissés à l'accueillit. Reste à trouver 1000 euros: quelques centaines par l'Allocation Personnalisée Autonomie + les biens propres (normal encore) , et le reste est apporté par les enfants et au besoin petits enfants et c'est normal aussi (et quand une ressource diminue les autres doivent augmenter, non?). Mes propos ne sont pas pour faire pleurer dans les chaumières mais pour attirer l'attention sur le fait que la solidarité intergénérationnelle est une réalité et que les jeunes qui s'engagent aujourd'hui dans la contestation travaillent , peut-être sans le savoir , pour elle. Salaire rime avec enfance suivie de vie autonome , et retraite rime avec vieillissement et perte progressive de l'autonomie. Donc les jeunes ont bien raisons d'être dans le mouvement POUR une BONNE réforme des retraites , c.à.d. un BON financement , c.à.d. qui prend l'argent de préférence (mais pas seulement, je ne prône pas l'extrémisme) là où il y en a beaucoup! Pardon si mes propos ne sont pas trop clairs.
Ca va ? l'ambiance est pas trop plombée? :-))
Merci à Didier Porte et ASI pour leur travail
La fin est absolument délicieuse !
Daniel qui invite les deux jeunes à utiliser leur droit de réponse, "Quelque chose à répondre ?" et PAF fin de la vidéo.
Quand on n'a pas vu l'émission en entière, on peut se demander ce qu'il se passe ^^
Oui, pareil ça fait du bien d'entendre Didier Porte, notre porte-parole à tous.

Il manque cruellement dans la bagnole le matin en allant au boulot, ca déridait avant d'entamer une journée de labeur.

J'adore sa nouvelle formule avec "images à l'appui" comme la semaine dernière. Finalement TF1 a du bon, ça lui donne du grain à moudre, et ça change du nain hystérique de l'Elysée! ;)

Merci Didier, ne lâche rien! (enfin si : lâche tout!)
Tout cela devient insultant pour tous nos hommes politiques amis du pouvoir en place, essayant comme ils peuvent de sauver quelques riches de leur future misére. Si ça continue monsieur Porte finira par y passer ! je sais c'est facile de taper sur son clavier derrière son écran, bien tapi en taquinant sa sourie ! J'arrête ! moi aussi j'en arrive à l'humour et je n'ai vraiment pas envie ! .......................

J'envisage d'ailleurs de me désabonner non pas à la date anniversaire, cela profiterait trop à cette multinationale qu'est devenue ASI mais dans les mois qui viennent ................................................
En un mot : merci. Vraiment c'est de mieux en mieux... drôle, polémique, instructif...

Manquerait plus qu'un truc maintenant que vous êtes rodé : que vous ayez aussi une chronique sur une radio plutôt très écoutée un peu de gauche mais pas assez genre je sais pas mais par exemple France inter, quoi... ouais c'est ça je vous verrai bien dans une matinale pendant les infos, histoire d'offrir un point de vue un peu dissonant et drôle à la fois. Voilà, quoi... petite idée pour que tout soit parfait...

Ah? vous y avez déjà pensé???
Didier Porte n'est pas né à Neuilly, il ne peut pas comprendre l'humour raffiné de Charlotte Desgeorges.
J'attendais avec impatience ! Ah, ça fait du bien...
J'adoooooooore être tenue au courant du business des fils à papa : le p'tit Balkany qui va plumer les pauvres Roumains ! mpffffff ! Encore un qui a de qui tenir.
Pas de doute, la formule "chronique dans l'émission" est bien plus efficace que la précédente...
Bravo, M'sieur Porte !

Reste plus qu'à attendre l'explosion de la bulle internet des jeux en ligne...
Je dirais même en pleine forme ! déchainé !
ha, ça fait du bien;-))))
gamma
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.