50
Commentaires

Porte : "Oser insinuer que Sarkozy aime les riches, c'est ignoble !"

Pourquoi tant de haine à l'encontre de Sarkozy ? se demande L'Express de cette semaine. Didier Porte s'est jeté sur l'hebdo. Et, stupéfait, il y a lu cette réponse : les attaques contre Sarkozy seraient... antisémites. "Alors que Sarkozy n'est même pas juif", soupire Porte.

Derniers commentaires

j'arrive un peu tard mais : excellente chronique. on sent que monsieur Porte est en pleine forme... et ça fait du bien !
"Oser insinuer que Sarkozy aime les riches, c'est ignoble !"... C'est vrai , c'est ignoble ! Sarkhozy n'aime que lui-même !
Par contre , le ministre de l'Education nationale serait-il antisemite donc antisarkhoziste ?
Voilà ce que je trouve dans la presse ( Le Monde ) :
"Peut-on encore enseigner l'histoire de la Shoah en France ?" demande le comité de soutien de Catherine Pederzoli-Ventura, professeure d'histoire-géographie au lycée Henri-Loritz de Nancy (Meurthe-et-Moselle), suspendue pour en avoir "trop" fait en ce domaine et selon des modalités jugées irrégulières par l'administration.
N'est-ce pas scandaleux ?
Très très marrant! Et intelligent en plus... Pfff on a trop de chance.
merci à didier et à asi

je deteste sarko,son mepris son arrogance ses manipulations,et je hais ses accolytes,besson,hortefeux morano,lefevre...si je vais aux manifs,c est aussi contre ces guignols là que je manifeste!
bonne continuation
Didier Porte durant sa chronique relaye une très grave désinformation : à savoir que l'actuel président de la République mesurerait "1m68" (à 4'25 de la vidéo).

Or, il est maintenant démontré (1) que Nicolas S. mesure 1m63, voire même "entre 1m62 et 1m63".

Pourriez-vous @si porter à la connaissance de Didier Porte ce point si capital et essentiel, en particulier pour bien saisir le degré de grave perturbation dont souffre l'actuel président de la R ? (si l'on en juge par les stratagèmes dignes d'un enfant de 12 ans - monter sur des caisses, mettre des chaussures de clown, se hausser sur la pointe des pieds etc. - qu'il déploie depuis des années pour faire croire qu'il mesure 1m70)

(1) Cf. "Mise à jour 26/08/2010" in http://tinyurl.com/38xt58c
Terrible, ton lien... Une question bien moins futile qu'il n'y paraît. J'ai entendu maintes protestations contre cette focalisation sur la taille du président : s'il s'agissait simplement de se moquer de sa petitesse, cela serait justifié. C'est cette accumulation de tactiques puériles de diversion qui est consternante, et qui attire les moqueries répétées, ainsi que l'a justement souligné Didier : outre le ridicule marqué auquel s'expose par là le plus haut représentant de l'état, il est proprement inquiétant d'imaginer le destin de l'état aux mains de quelqu'un qui est si manifestement coincé dans une adolescence qui ne s'assume pas. Un point à ajouter à l'excellent réquisitoire de Yanne.
En effet, je n'ai pas souvenir qu'on s'esclaffait en voyant celui-ci:
http://www3.ac-nancy-metz.fr/lettres-hist-geo-lp/pages/histgeo/ressources/cap/Dossier_Lorraine/mitterrand-kohl.jpg
@ Nabeshin
Merci d'avoir signalé le post de Yanne
Le problème de la petitesse de Sarkozy, ce n'est pas dans sa taille, mais c'est la petitesse de son esprit... et là, il n'y pas de talonnettes pour compenser.
Constater une fois que Sarkozy essaye de parâtre plus grand qu'il ne l'est, ce serait juste pas intéressant, après tout, la plus part des adultes passé 40 ans essayent de rentrer leur petit bedon sur les photos ...
Mais là, de constater que c'est une véritable obsession chez lui, et ce sur plusieurs années, et ce en monopolisant pour le coup et les services de l'état, et ses sympathisants, ça révèle quand même un sacré problème.
Lien intéressant, ne serait-ce que par l'aspect "scientifique" de l'approche !
Génial ! Merci.
Hahaha! Excellent! Merci Didier:)
C'est très grave ça M. Porte..; Votre papier est tellement outrancier que j'ai presque eu envie d'acheter l'Express pour lire le dossier et vérifier que vous aviez vraiment exagéré le propos... Puis je me suis dit, non ne vas pas gâcher quelques euros pour ce torchon ! Mais quel publicité à contrario vous faites pour cette presse... vous devriez avoir honte !


;-)))
Merci beaucoup Didier pour cette chronique.... Que vous manquez à France Inter malgré les quelques tentatives de propos sardoniques de vos remplaçants !

Difficile de prendre au sérieux les propos de Barbier ; mais vu l'ambiance ça devait arriver qu'on finisse par accuser tous les opposants à Sarkozy d'antisémitisme latent.

Ce qui est extraordinaire avec l'antisémitisme "latent" ou dit encore "inconscient", c'est qu'on peut l'appliquer à tous les cas, même plus besoin qu'il soit réellement question d'un juif...

Maintenant, on est antisémite dès qu'on déteste quelqu'un, parce que - attention!!! - si ce quelqu'un était juif, cette exécration serait antisémite, d'où l'antisémitisme latent, potentiel, voire inconscient...

Les guignols comme Barbier banalisent et rendent sujet de moquerie cet antisémitisme qu'ils brandissent à tout bout de champ. C'est sans doute leur seul réel pouvoir de nuisance, hélas...
Exceptionnel, meilleur chronique de Didier Porte sur @si jusqu'ici, en tout cas la plus drôle selon moi.

La conclusion étant le point d'orgue :
"le président Sakozy est victime des antisémites qui lui en veulent de ne pas être juif, débrouillez-vous avec ça".
De mieux en mieux, cette chronique
Quel bonheur de continuer à entendre Didier !
Je suis véritablement indigné par l'attitude de certains individus, qui semblent avoir tout oublié des leçons de la dernière guerre mondiale.

Tenez, l'exemple le plus récent : je suis juif; il se trouve que, hier, j'ai grillé un feu rouge. Bon, j'ai bien le droit, non? Je le fais couramment; mes parents ont assez souffert sous les nazis, qu'est-ce qu'un malheureux feu rouge en regard de ces souffrances je vous le demande, je serais en droit de réclamer beaucoup plus!
Eh bien, non, malgré tout ce contexte, un policier m'a verbalisé! La honte! Le pire, il m'a dit que ma punition était Juste !
Je demande solennellement, pour que l'on s'y retrouve clairement, que nos harceleurs soient obligés de porter un signe distinctif approprié, je ne sais pas,moi, tiens une arobase, çà fait plus moderne qu'une astérisque; la couleur? jaune c'est déjà pris ...
Je fais appel à nos amis pour appuyer cet appel: bhl, askolovitch, barbier, val (malgré son physique d'oberkommandant hees-hees), glucksman, copé, kouchner etc ...

Et je souhaite que Monsieur le Président de la République reprenne sa charmante idée de petits élèves de CM2 déguisés en petits déportés à la rentrée scolaire; paco rabanne ou ralph lauren - qui lui sont redevables de leur légion d'honneur d'après Marianne de ce jour - pourraient dessiner un petit pyjama rayé fort seyant à cette occasion ...
Après le capitalime "Waoow", dans l'émission "waoow" avec Lordon, la Ligne Jaune "waoow", voici la chronique "waoow" de Didier Porte.
Me voici dans un affect positivement joyeux et pas envie d'en sortir. Que la vague waoow d'@si perdure :-) Mais ça fait un objectif rudement waoow !

Je ne sais pas pourquoi là je me sens subitement un peu schtroumf !
AInsi donc Jean Daniel, Maurice Szafran, Philippe Cohen, Daniel Schneidermann et Emmanuel Todd seraient tous de fieffés anti-juifs.

Y a vraiment des jours où y a des claques qui se perdent. Expressivement.
Je le trouve excellent, ce Monsieur Porte. Bravo pour cette chronique, LOL.

http://anthropia.blogg.org
Meilleure chronique de Porte depuis ses débuts à @si, pas photo ! Et là, après un autre extrait tragi-comique, ça allait très bien !

La méthode de L'Express est la même que celle de Copé se défendant contre Hirsch, de Kouchner ne voulant pas répondre à Péan, d'Abiker défendant Lévy, Minc, BHL, Finkielkraut... C'est le "chantage à l'antisémitisme" dénoncé fort à propos par beaucoup, dont, heureusement, des "juifs" (sinon, ce serait un cache-sexe antisémite -pas casher- déjà que là c'est à la limite de la haine de soi). Un chantage pratiqué même (surtout ?) par des gens qui ne sont pas juifs, qui n'ont jamais souffert ni eux-mêmes ni dans leur famille de l'appartenance à une religion... et n'ayant d'ailleurs guère souffert socialement non plus.
Alors que quand on dit que "l'homme africain n'est pas assez entré dans l'histoire", entre autres énormes âneries racistes, on ne stigmatise pas une ethnie, une communauté, pas du tout. On dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas. On pourfend courageusement la bien-pensée ! Mais si on critique ceux qui aiment les riches et qui travaillent pour eux au lieu de travailler pour le bien commun, au fond, on veut la mort de tous ceux qui partagent une même religion qui n'a rien à voir avec la personne critiquée.

Ah si, j'oubliais : Jean s'est converti pour se marier. Peut-être que son père devient juif rétroactivement ? Et que Pal devient in fine quelqu'un qui a échappé aux persécutions nazies en se réfugiant en France ? Alors que typiquement, Stéphane Hessel, qui critique Sarkozy et Strauss-Kahn, est un antisémite compulsif.

Tandis que Finkielkraut estimant que les « descendants d’esclaves des Antilles » vivent « de l’assistance de la métropole » et que « les émeutes de 2005 » étaient un « pogrom antirépublicain », Ferry tenant des propos horribles sur les "foncés" et "musulmans" de "banlieue", eux, sont sains et respectueux.

Il faut noter que ce n'était pas nouveau : Milner et Finkielkraut accusaient déjà Bourdieu, après sa mort, de la même haine des juifs. Daniel, ça pourrait expliquer quelques mésententes ;-).
Tout comme les collègues du dessus et du futur dessous j'imagine, je confirme: une chronique très grand cru.
Pour certains, ce n'est pas évident, et pour d'autres comme Didier Porte, c'est de la pure routine. Il n'empêche.

Vous qui n'écrivez pas sur les forums, peut-être les lisez-vous néanmoins: au cas où vous n'auriez pas écouté France-Inter récemment, je vous invite à écouter la chronique de François Morel, qui vous fait un très gros clin d'œil, et dont le rire sec et spontané du journaliste en face de lui m'a persuadé qu'il n'a pas bien compris le sens de son message. Quelle surprise.
Ainsi que celle de Daniel Morin qui vous fait un peu de pub pour votre spectacle.
Sans oublier Gérald Dahan, qui a bien montré face à Eric Besson, si besoin en était encore, qu'il ne risque plus de participer aux meetings de l'UMP. Il faut dire que ses sketches sur Sarko ont dû le rendre particulièrement tricard depuis ces dernières années.
Besson rigolait, mais très jaune, malgré la lucchinite apparence de Dahan qui a servi à faire passer la pilule avec brio.
Je ne suis pas très sûr que le duo de choc à la tête de Radio-France ne regrette pas ses nouvelles recrues...

Bref, vous vous en doutez, vous n'êtes pas tout seul, c'est la bousculade au portillon. Encore merci pour ce dézinguage dans les règles de l'art du courtisan-Express qu'est Bruno-Roger Pet... euh pardon Christophe Barbier. J'ai dû confondre, mais avec tous ces justiciers de l'ordre établi, il y a de quoi confondre aussi.

Et Alain B, merci pour le lien vers l'excellentissime Sébastien Fontenelle.
DP au meilleur de sa forme. Une langue de pute et pas de bois, avec de bonnes vérités bien assénées. Cela fait du bien.

Je voulais juste revenir sur la raison pour laquelle Sarkozy est autant haï.

Personnellement, je revendique de haïr Sarkozy. Alors, peut-être que c'est purement fonctionnel en moi.
Je n'aimais pas Chirac ni Mitterrand. Mais je n'avais pas de haine particulière contre eux. Je pouvais me faire à leur présence de président de la république. C'était une simple fatalité. Cela n'avait rien de personnel. Je pouvais reconnaître que Mitterrand était un fin politique, et qu'il mettait son intelligence et sa subtilité stratégique au service de la France. Et que Chirac, même s'il n'était pas exempt de beaucoup de défauts, avait défié Bush lors de la guerre en Irak, et avec panache, mettant l'intérêt économique et moral du pays au premier plan.

Mais je ne parviens pas à trouver une qualité à Sarko. Ses défauts sont si grands que dans certains cas, ses énormes bluffs fonctionnent jusqu'à devenir des victoires, mais ses victoires sont toujours à la Pyrrhus, parce qu'elles ne font qu'enfoncer le pays. Et on ne peut pas toujours faire semblant.

J'ai détesté Sarkozy dès le début, lorsqu'il est devenu ministre de l'intérieur, avec sa responsabilité de représentant de l'ordre associé à la justice. Et qu'il est devenu patent qu'il n'avait pas compris qu'avoir des responsabilités, c'est être un arbitre, donc de peser le pour et le contre. De ne pas prendre parti automatiquement, toujours pour les mêmes, qu'importe s'ils ont raison ou tort. Et aujourd'hui encore, il ne le comprend pas...
J'ai été atterrée quand je l'ai entendu prendre parti pour les policiers dans l'affaire de l'électrocution des jeunes de Clichy Sous Bois. Les policiers n'y étaient forcément pour rien. Ils n'avaient pas poursuivi Bouna et ses copains dans la centrale électrique. Forcément. Ses policiers (certains d'entre eux, visiblement très influents) demandaient non la justice mais l'ordre, et il a obéi. Il a failli à son rôle d'arbitre qui est celui de représentant de l'Etat.
Et quand les émeutes se sont déclenchées, et se sont étendues partout en France, il n'a pas compris pourquoi, ou il a préféré ne pas comprendre.

J'ai été sidérée en voyant à quel point il avait un discours clivant. Et lorsqu'il disait qu'il y avait un problème et que c'était les autres les responsables, et parmi ceux qui n'allaient pas, j'étais toujours dans le lot.
J'étais fonctionnaire, j'étais de gauche, j'habitais une banlieue métissée, j'étais une femme (Ségolène Royal, qui est une femme, est donc forcément idiote), j'étais bretonne, je ne pensais pas que la sécurité était le principal problème en France....... Et j'en passe.

Quand il a lié son discours autoritaire au service des classes populaires, je n'en suis pas revenue que ces gens qui se sont faits entuber par la droite depuis des générations aient cru de telles billevesées.

Par contre, je n'ai pas été déçue lorsqu'il a fêté sa victoire au Fouquet's avec des milliardaires, c'était dans l'ordre des choses.

Je l'ai haï lorsqu'il s'est mis à genoux devant Bush et a accepté de rentrer dans l'OTAN. Nous y étions déjà tellement associés que ça n'avait aucune valeur militaire. Seulement une valeur symbolique. Justement.
Il m'est alors apparu qu'il était la créature française de ce mouvement néo-cons américain qui faisait mourir la puissance de l'occident dans le sang et l'humiliation absolue, par amour du gain et avec une si belle désinvolture.

Mais comme il avait aussi plié le genou devant Khadafi, il pouvait bien le faire devant le maître de l'Empire, celui qui était en pleine chute.

Je l'ai abhorré lorsque se revendiquant comme Juif (parce que forcément victime de l'antisémitisme puisqu'une subtile intuition intrinsèquement française permet à tout un chacun de repérer immédiatement toute personne qui a la moindre goutte du sang de Sem dans les veines) il avait tellement conscience du martyre des Juifs victimes des nazis qu'il voulait associer des enfants innocents de huit ans, encore totalement ignorants de la méchanceté humaine, à d'autres qui avaient péri dans des camps dans des conditions épouvantables.
Cela dénote simplement qu'il n'a absolument aucune conscience de ce qu'est réellement la Shoah s'il pense qu'on peut l'infliger sans nécessité à d'aussi petits enfants. Cela ne rend son argument d'antisémitisme que plus odieux. C'est seulement une posture... Un instrument de pouvoir.

J'ai pensé qu'on était dans le n'importe quoi lorsqu'il a parlé des Africains qui n'étaient pas entrés dans l'histoire.

Et après tant d'autres avanies, quand il a fait monter la mayonnaise à propos des Roms et de la perte de la nationalité française pour les assassins des innombrables policiers qui meurent lors des émeutes, j'ai été au-delà de la haine. J'ai simplement pensé que sans doute nous avions mérité d'avoir un tel président. Parce que nous n'avions pas été assez forts, assez intelligents, assez bons en débats.
Que forcément quelque chose n'allait pas.

Mais je suis toujours aussi incapable de dire quoi.....
"Débrouillez-vous avec ça..." qu'il nous lance le Didier, le vrai problème, n'en déplaise à messieurs Val et Hees, c'est de se débrouiller sans ça.

Merci Didier, et au plaisir de te serrer la main.
Merci Daniel, merci à toute l'équipe @si et merci à tous les abonnés.
Merci.
Didier Porte en grande forme. Ca fait tellement plaisir de le retrouver.
La manière dont on à tendance à instrumentaliser à droite à gauche & tort et à travers - même nous, même à notre propre niveau des fois sans bien s'en rendre compte ! - le "souvenir" (est-ce bien le mot ? le cauchemar plutôt...) de la montée des fascismes et de l'antisémitisme, et de l'extermination des Juifs et autres "indésirables" déclarés comme tels par les nazis durant la Seconde Guerre Mondiale, cette tendance est franchement nauséabonde depuis quelques temps.

Ce n'est plus de l'ordre de la vigilance, c'est devenu une espèce de recours permanent pour un oui pour un non, et par n'importe qui pour n'importe quoi.

Un peu comme le corps des femmes servant à mieux vendre du yogourt ou des bagnoles...

Il y a de quoi être perplexe tant ça vire à la caricature, au grotesque.
Inquiétant.
Excellente chronique !
Tiens, je place là ce papier de Fontenelle : Sarkozy Contre Les Nazis
Zut j'ai déjà voté aujourd'hui :( Du très grand Porte !!
Quel plaisir de retrouver Didier Porte et son humour! Et en plus sur le site d'ASI.
Depuis les deux dernières chroniques, il me semble qu'il a pris ses marques. Merci à Daniel de l'avoir invité à faire sa chronique en début d'émission en présence des invités, c'est plus naturel que le pupitre austère et un peu ridicule des premières vidéos.
Génial. Tellement drôle. Merci. Ce pauvre Barbier qui squatte et plus souvent qu'à son tour sur la Cinq et LCI a souvent l'air d'un hypocrite. Il peut lui arriver de se montrer un tant soit peu critique à l'égard du pouvoir...jamais trop bien sûr,juste de quoi se racheter une image de bon journaliste auprès de nous,pauvres naîfs....Mais on n'est pas si bêtes!
Donc,ce soir, avis à la population : Ne pas acheter le Point puisqu'on sait qu'il contient un reportage bidon, ne pas acheter l'Express afin d'éviter son analyse complaisante des malheurs de l'ami président, éviter la lecture du Figaro toujours du bon côté à droite ......Rabattez-vous sur le Canard, Courrier international qui rapporte les propos "antisémites" venant de l'étranger et d'autres. Et écoutez Didier Porte chez Plenel et ici. Tout ça apaise quelques colères légitimes ,remplit de joie et console d'habiter dans un pays qui compte quelques imbéciles parmi ses """élites""""......
Merde alors, je suis peut-être juive sans le savoir et antisémite, en même temps. C'est grave docteur Porte ? Une chose est sûre, je ne suis pas riche. :-((
barbier, comme copé, bhl, est un pyromane déguisé en pompier

halte au feu, ça devient dangereux
Elle était excellente cette chronique.
Je pense que tout l'UMP doit être en train de remonter l'arbre généalogique pour voir si ils ont pas des racines juives quelque part qui traînent, tellement c'est un super méga système de défense. ("On avait dit pas les lunettes, pas les vêtements, pas les parents, et pas les juifs !")
... Deux lignes et je suis déjà consternée. Ça me rappelle une émission de Mermet, sur BHL : alors que le journaliste interrogeait un pote de BHL sur le bidouillage du reportage en Géorgie, et sur l'intégrité intellectuelle de la démarche du "philosophe-journaliste"... "On lui reproche d'être juif". Voilà, range tes arguments, tes recherches et ta colère, t'es antisémite.

J'arrive encore à être stupéfaite par le manque de pudeur des mecs comme le guignol de l'Express. Non seulement il se drape dans son intégrité pour défendre ce qui est un pote, comme le rappelle Didier, mais en plus, le type qui est copain avec la moitié des patrons de médias, et a fait le ménage partout où il le pouvait dans ceux-ci, qui s'assoit joyeusement sur les règles de l'assemblée, qui peut dire "casse-toi pauv' con" à un citoyen mais ne peut supporter de l'entendre, il veut nous le faire passer pour une pauvre victime tremblotante ? Comment peut-on écrire ça et ne pas devenir une masse hystérique et sanglotante de mépris pour soi ?
très très drôle !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.