51
Commentaires

Polac, mort d'un agitateur cathodique

Avec le décès à 82 ans de Michel Polac, mardi 7 août, c'est une figure de la télé française qui disparaît. Un peu vieil ours bourru et râleur, très anar, celui qui espérait qu'on se souviendrait de lui comme un homme de lettres a avant tout marqué l'histoire médiatique française avec son émission Droit de réponse, de 1981 à 1987. Il ne s'est jamais départi de ses indignations et de son mauvais esprit, qu'il a aussi déployé à deux reprises sur le plateau d'Arrêt sur images, version télé.

Derniers commentaires

Il doit y avoir d'autres Polac pour mettre les pieds dans le plat "de la fabrique du consentement".., mais les chiens de garde veillent au grain.
Bein oui : Michel Polac, un homme libre.
Certains, aujourd'hui, font pâle figure.
En plein dans le PAF et le pif !
" Ce soir ou jamais " c'est l'équivalent de la messe du dimanche par rapport à " Droit de réponse " !
Liberté de ton, intelligence, culture, non-conformisme, engagement ... Polac !
Michel Polac ne se serait jamais compromis dans des amitiés douteuses.
Nabe est un ami de Frédéric Taddeï, tiens donc ...
Culture & rigolade : imaginez deux secondes Polac demandant à Ivry Gitlis s'il n'est pas jaloux des Rock Stars (sex, drug, ...) ?
Frédéric Taddeï, oui ! Ivry Gitlis lui a répondu que Bach avait eu une vingtaine d'enfants mais il a omit de préciser que lui-même avait joué avec les Stones et John Lennon.
Les Zanimateurs / critiques multicartes (VRP), tous médias confondus, sont nombreux.
Qui sortira du lot en personne libre ?
J’attends avec impatience et inquiétude.
Combien sommes-nous, abonnés chez @si, à ne pas avoir de récepteur TV chez nous ?
Débarassons-nous de ce poison.
Solidarité, Monsieur Polac.
J'ai du mal à comprendre la déferlante unanime en la faveur de Polac. Pour quelqu'un comme moi, né en 1989, il est un vieux monsieur qui vit par et pour les médias, toujours présent dans le poste, et bougonnant sa haine de ce qu'il faisait et le faisait (confortablement) vivre. Alors oui, j'ai vu les vidéos avec Choron, etc., mais dans l'ensemble j'avais la très nette impression d'un faux rebelle, vrai bourgeois, bien à l'aise dans ses rôles.
Thierry Ardisson aura-t-il le droit à autant de louanges quand son tour viendra ?
La télé ne m'a fait découvir qu'un seul auteur intéressant : Thomas Bernard : après une émission enthousiaste de Polac j'ai lu tout ce qui était disponible; je n'ai jamais cessé de chercher les émissions dites culturelles depuis les plus "commerciales" - mais heureusement autour de moi des "jeunes", à l'époque ont appris à aimer les livres grâce à Pivot - jusqu'au plus improbables comme "Philosophie" et autre Arte au milieu de la nuit.

Le seul qui m'apprenne des nouveautés (bien entendu lui aussi relégué à une fois semaine au lieu de 5) c'est Frédéric Taddei qui AU MOINS laisse parler et est capable lui-même d'écouter : cela se voit. Faut-il absolument être hargneux pour être intéressant? J'ai lu en son temps le livre de mémoires de M. Polac (oublié le titre) c'était pauvriteux; sa meilleure réalisation reste pour moi "Le Masque et la Plume" bien secondé par un grand oublié : François-Régis Bastide....

J'aime pourtant Michel Field...et vous tous, pas un petit crédit à Michel Field...qui il est vrai s'est bien adouci; et puis je le crois foncièrement "gentil", gros défaut dans notre pays!

à la radio : l'importance de la voix - j'aimais la voix de Polac, reconnaissable entre toutes....

Morandini, Fogiel : c'est une blague???
l'extrait avec Choron est culte

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Merci pour cet hommage très complet.
Pour revoir la fameuse émission de janvier 82 c'est par là (bon ils se sont totalement viandés pour la date) https://www.youtube.com/watch?v=GQdCSn2A4ok
le dernier extraits est simple conçis et tellement vrai,fuck la tv
Ce serait sympa de nous mettre l'intégrale des @si de l'époque où Polac apparaît. C'est l'occasion. Merci d'avance.
Oui Polac était un "avant-gardiste" sur ce plan là...Aucun de nos présentateurs, animateurs d'aujourd'hui ne sont capables de suivre l'exemple. Ils sont trop souvent "chiens couchants" larbins ou laquais auprès des artistes, écrivains, politiques, dommage. La vraie télé est bien morte ! RIP !
le dernier extrait de vidéo aurait suffi ...
Dans le paragraphe "Sa retraite ne l'empêchera nullement de redevenir chroniqueur littéraire, à l’Evénement du jeudi et Charlie Hebdo, mais aussi dans Ça balance à Paris sur Paris première, puis, aux côtés d’Eric Zemmour dans On n’est pas couché sur France 2. De 2006 à 2007, il peaufine son image de papy grincheux. Par exemple contre l'auteure Calixthe Beyala, à qui il rappelle qu'elle a été condamnée pour plagiat en 1996. Il quitte l'émission pour raisons de santé, et est remplacé par Eric Naulleau.", on comprend que c'est dans l'émission de Ruquier que Polac a une altercation avec Beyala (même si ce n'est pas précisé, la phrase se trouve entre 2 autres parlant de cette émission). Or, c'est dans l'émission Tout le mode en parle d'Ardisson que ce face à face à eu lieu.
Je me souviens de Polac vitupérant des journalistes télé qui ne bossaient pas leurs dossiers. Je me souviens de ses critiques de livres, après la télé. Je me souviens du plaisir que j'avais à les lire.
Personne n'atteindra jamais plus ce que Polac savait faire... à la télévision et ailleurs.
Il fallait une qualité d'écoute que plus personne ne développe à l'heure actuelle et depuis des lustres. La télé est remplie de bavards qui ne parlent que pour s'écouter et surtout pour ne rien dire !!!
Et pour conclure, ne manquez pas son commentaire, bref et définitif, sur la télé d'aujourd'hui, qu'il a pourtant contribuer à forger...

Heu, Mordandini* Fogiel and co ne sont pas ses clones, mais des clowns, et sinistres ! Polac faisait de la vraie provoc', et en dérangeait plus d'un, eux ne dérangent personne et ne sont pas près d'être virés par les Bouygues de maintenant.

* Je laisse la coquille, même si le Momo tient plus du roquet que du pitbull.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.