30
Commentaires

Platinosceptiques et platinobéats

Sur le plateau tardif de BFMTV, sont réunis trois docteurs en platinisme.

Derniers commentaires

Bonjour
Je n'avais pas vraiment d'avis sur cette chronique hier : d'accord sur le fond, mais qu'attendre, au final, d'un "débat" sur BFM à propos d'une supposée icône ? En revanche, que le ministre P. Kanner persiste (ce matin sur France Inter) à ne pas exclure la candidature (voire à la soutenir) de celui qui veut "un million" sans savoir de quoi (mais qui, évidemment, n'est pas un homme d'argent), de celui qui se dit "envouté" par S. Blatter dans cette interview d'anthologie, bref, de ce probable danger public cupide et crédule qu'est M. Platini, voilà qui me semble une vraie borne franchie dans cet épisode.

PS : avez-vous reçu des plaintes d'intendants d'école maternelle suite à cette chronique ? ;)
" Ce récit [...] disqualifie son narrateur pour occuper toute fonction administrative quelle qu'elle soit, y compris intendant d'une école maternelle."

Gné ? Qu'est-ce qu'il s'agit-il donc ?

On voit bien l'idée ... citer une fonction dans laquelle il y a très peu à gérer : pas beaucoup d'opérations et des sommes dérisoires.

Peut-être que "trésorier de l'amicale sportive d'un petit village" ou " caissier de la buvette de la kermesse" aurait pu le faire ... mais "intendant d'une école maternelle", c'est pas du tout une bonne image.

D'abord, parce que ça revient à INVENTER une fonction administrative qui n'existe carrément pas du tout : il n 'y a pas d'intendance ni de secrétariat dans les établissements du premier degré de l'enseignement.

Et aussi parce que s'il y en avait, ...la tâche ne serait pas plus simple, à nombre d'élèves égal, que dans un lycée : l'âge des élèves n'intervenant d'aucune manière sur les aspects comptables !

C'est fou comme cette image (hors de propos de surcroît) pourrait aisément être considérée comme révélatrice de certains préjugés : il y a fort à parier que juste à côté de l'idée que l'intendance d'une école maternelle c'est trop fastoche, on trouverait aussi l'idée qu'enseigner à des élèves de cet âge-là c'est pas si compliqué non plus ... mais là, j'extrapole, rien de tel n'a jamais été écrit et je suis encore plus hors-sujet que le matinaute.

Très très maladroit le matinaute sur ce coup.
Le matinaute nous avait habitués à mieux que Platoche.
Le matinaute nous avait même gratifiés de ses incursions chez Canal Bolloré, notamment le LGJ et Eldin & Co.

Curieux que le matinaute ait zappé l'intervention de Xavier Mathieu chez Canal LGJ..., sur laquelle il aurait pu tant s'exprimer, écrire, délivrer une critique média intéressante...etc.

C'est que les médias ont un pouvoir extraordinaire, celui du Prestige (comme en Magie) : détourner l'attention par diversion. Le matinaute en serait-il victime ?


[Dire que j'ai pu voir cet extrait grâce un blog gratos, celui d'Olivier Demeulenaere pour qui ça inréresse, et RIEN chez ASI... Suis un peu dég' pour le coup, je trouve ça "pas glop"... Bref, m'en vais ré-écouter Holes de Mercury Rev.]
http://www.bfmtv.com/mediaplayer/replay/grand-angle/
"Si Platini, donc, a touché de Blatter quelque deux millions d'euros, ce ne peut être que par "naïveté", "négligence", voire "spontanéité""

Ou tout simplement "à l'insu de son plein gré".

Plus sérieusement, est-il encore besoin d'analyser les chaînes de pub en continue (dont le flux est entrecoupé de commentaires pseudo-journalistiques) ?
Copie :
" Monsieur Hervé Béroud
Directeur de l’information de BFM TV
Je suis choqué par la façon dont vous rapportez ce que vous nommez « l’intifada des couteaux ».

Tout est présenté comme si les violences avaient commencé avec l’assassinat des deux colons près de Ramallah. En réalité, depuis des mois les assassinats de Palestiniens se succèdent dans le silence médiatique et les colons assassins du bébé Dawabsha et de ses parents, dont le ministre israélien de la justice dit qu’ils sont identifiés, restent en liberté.

Samedi vous avez présenté la vidéo montrant un jeune palestinien de 18 ans à Hébron « tué par balle par des soldats israéliens alors qu’il tentait de les attaquer » sans vous interroger ni sur le rôle du colon (qui bizarrement viendrait au secours de soldats menacés ?), ni sur l’objet que les soldats se transmettent pour le placer près du corps, très vraisemblablement un couteau, pour justifier son assassinat.
http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/trois-palestiniens-tues-apres-des-attaques-au-couteau-663933.html

D’une façon générale, je constate l’absence de toute question sur le déséquilibre du nombre des victimes (7 morts israéliens, 40 morts palestiniens au 17 octobre), l’absence de toute question sur le feu vert donné à l’armé de tirer à balles réelles sur des manifestants sans armes.

Les attaques au couteau sont montées en épingle sans autre vérification que la version policière, alors que le fait majeur, c’est l’engagement massif de la jeunesse palestinienne dans une nouvelle révolte des pierres, réprimée de façon sanglante par un Etat qui refuse de s’interroger sur les causes d’une révolte dont sa politique est directement responsable.

L’adoption d’un point de vue israélo-centré intégrant la vision du colonisateur et du dominant est d’autant plus choquante qu’existent au sein même de la société israélienne des observateurs courageux qui rejettent cette vision manichéenne pseudo-sécuritaire.

C’est ce que nous dit le journaliste israélien Gidéon Lévy : « Tous ceux qui se sont imaginés qu’Israël pourrait éternellement continuer sur sa lancée et que les Palestiniens continueraient à baisser la tête, à se soumettre indéfectiblement, tous ceux-là n’ont jamais ouvert un livre d’histoire »

Au nom même de la crédibilité de l’information, je vous invite à ne plus vous faire le relais des équipes de communicants de l’armée israélienne mais à aller directement aux sources, dans les deux sociétés israélienne et palestinienne."

Copie :
"Je ne regarde jamais BFM TV mais j'imagine ce que ça peut être... comme hier, sur twitter, j'ai vu un twitt où un citoyen rappelait à ParisMatch que le drapeau palestinien n'est pas le drapeau du Hamas et qu'un jeune qui lance des pierres n'est pas un terroriste (visiblement, ils avait légendé une photo avec ce genre d'erreurs grossières.."
Un tweet d'Atlantico.fr, magnifiquement titré :
Mein Kampf enfin réédité en français ! Tout nouveau, tout beau...
Abrutis.
Hors sujet, mais bon, vu que l'espace de commenter les "vite dit" n'existe pas, faut bien se le créer ailleurs.
Vous semblez ironiser sur le totalitarisme du "nous sommes tous Charlie".
Moi qui ne suis pas Charlie (je l'étais pas avant l'attentat, donc je vois pas pourquoi ça changerait après), j'ai ressenti très fortement ici-même et ailleurs, la forte pression pour soit se déclarer Charlie, soit être assimilée aux assassins (ben non, je ne suis pas non plus partisane de régler à la mitraillette les différends idéologiques).
C'est peut être abusif de convoquer la Corée du Nord et les régimes totalitaires, mais bon, des fois faut caricaturer* pour se faire entendre.

*Quelque chose contre les caricatures?
@ Ulysse M

Oui "la Nausée" et C. Fourest... ça va assez bien ensemble.
Ben... il me semble que la réaction de Siné a été la plus honnête... rejet de l'acte mais rappel des différents et des inimitiés.

--
@Cultive ton jardin : "Vous semblez ironiser sur le totalitarisme du "nous sommes tous Charlie"."

Personnellement, je n'y ai vu aucune ironie. Juste un petit coup de projecteur sur le nouveau livre de Lordon et surtout, sur le site Hors Série. C'est ce qu'on appelle du partenariat.
J'ai essayé de suivre une vidéo de Lordon sur son livre Imperium mise en ligne par les éditions La Fabrique. Références à Spinoza, analyse savante pas facile à suivre pour un citoyen lambda comme moi, et puis patatras l'extrait de l'entretien avec Judith donné ici se conclut, à propos " Je suis Charlie", par "unanimité totalitaire" , "ça a des airs de Corée du Nord". Merci M. Lordon pour vos explications pointues et de m'avoir révélé que je vivais dans un régime proche de celui de Kim Jong Un! Un peu excessif non?
Je trouve d'ailleurs assez dommage que @si présente l'émission ainsi alors que sur Hors-série.net ce n'est pas le cas et que la question du "je suis Charlie" est secondaire dans l'entretien.
Qu'auriez-vous dit du même propos tenu par Finkelkraut ou Zemmour?
On aurait pu essayer de tirer Platini de son lit à six heures du matin. Mal réveillé, il aurait pu tout révéler.
Mais non...
"Mais ce n'est pas en pleine messe, que le curé va reconnaître que Dieu n'existe pas."

Ce serait pourtant le meilleur moment.
Mais ceci est une autre histoire.
Délicieux billet.
Oui, ce garçon nous explique qu’il a un rapport négligé avec l’argent, cependant, ça ne l’empêche pas de réclamer son dû onze ans plus tard...
Cela se nommerait-il, prendre le lecteur pour un imbécile ?
Je le crains, je le crains...
Il y a aussi les sarkosceptiques, nombreux, et les sarkobéats...avec leur chef, "Hortefouille" le bien nommé par Rambaud(?) qui prétend que son idole est "gonflée à bloc"...Une baudruche quoi...
Et donc cet argent il l'a déclaré aux impots ou pas?
L'atroce Finky va nous expliquer tout ça. http://www.franceculture.fr/emission-repliques-peut-on-encore-aimer-le-football-2015-10-17
"Mais ce n'est pas en pleine messe, que le curé va reconnaître que Dieu n'existe pas." Des preuves ? ! ...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.