45
Commentaires

Plantu annonce sa retraite

Nous l'appelions au sujet du dessin litigieux de son collègue Xavier Gorce. Mais Jean Plantureux dit Plantu en a profité pour annoncer son départ en retraite, fixé au 31 mars prochain. La fin d'une ère. Le collectif Cartooning for peace, qu'il a fondé en 2006, devrait prendre le relais du dessin de Une du quotidien papier, pour lequel il travaille depuis 1972. Plantu insiste sur le fait que cette décision n'a rien à voir avec la polémique Gorce. De son côté, le Monde n'a ni infirmé ni confirmé la décision.

Commentaires préférés des abonnés

Les gens qui voient les autres s'indigner à tout va, qui arrivent à la conclusion correcte que le monde va mal, mais qui pensent que c'est l'indignation des gens le problème...


(*hommes cis blancs âgés riches en capital culturel, symbolique, économiqu(...)

Je n'ai jamais vraiment aimé les pingouins de Gorce.  Je n'aimais plus les dessins de Plantu depuis longtemps.

Mais j'aime encore moins les cris de joie à l'annonce de leur départ.

Ce genre, la caricature de presse, est en train de disparaître. Et(...)

Approuvé 17 fois

A moins que ce ne soit la caricature de la caricature de presse qui prenne sa retraite.

Gorce a été censuré pour l'un de ses rares dessins où il n'insulte pas le "bas-peuple" et Plantu ne part pas sur un ultime dessin insultant envers les syndicats de(...)

Derniers commentaires

Je dois faire partie de la minorité qui ne se prosterne pas devant Plantu. Je ne lui pardonnerai jamais son odieux dessin qu'il avait commis pendant la grève à Air-France où le DRH avait eu la chemise déchirée. Son amalgame "gréviste/alcoolique la goutte au nez" était à gerber.

Autant j"aimais Plantu autrefois, disons "à la louche" jusqu'à Sarko, autant je l'ai trouvé très souvent réac après...

Et puis être génial tous les jours c'est pas une vie, non ? Enfin s'il pense rebondir tant mieux pour lui !

Sinon j'ai bien aimé les dessins de Chappatte du Temps pendant le 1er confi...


Sur "l'affaire Xavier Gorce" (qui ne m'a jamais amusé, lui)  : On me dit qu'une autrice à succès traitant partiellement sinon partialement d'un sujet sociétal difficile, issue d'une grande familia recomposée, serait très proche d'un haut dirigeant d'un grand quotidien du soir publiant beaucoup beaucoup sur son bouquin et que cette proximité pourrait être interprétée par de mauvais esprits comme une situation pouvant se rapprocher de ce que certains pourraient peut-etre appeller un semblant de conflit d’intérêt : Intox ou réalité ?

Donc, Plantu souhaitait partir il y a dix ans. Je pense que ça aurait été mieux pour lui (et pour nous). 10 ans, c’est l’âge de son dessin Mélenchon/Le Pen.

En tout cas, il est sympa de vous avoir donné le scoupe.

Si j’étais dessinatrice de presse depuis 43 ans (voire plus si il a commencé avant le Monde), je pense que je dessinerais un peu de la merde. :) Plusieurs idées par jour, durant 43 ans. Je pense que j’aurais fait... je sais pas... toujours le même dessin de ping... euh non... de vaches qui parlent et racontent des conneries acceptables par le pouvoir.

Je fais partie de ceux qui trouvent son style très sympathique, agréable. D’ailleurs je lui avais dit. Mais j’ai perdu sa dédicace, chier, elle était bien !

Si ça peut vous aider pour votre article sur la relecture dans la presse, Gorce n’était pas soumis au même type de relecture que les autres dessinateurs.


 »C’est ce qui a manqué dans le cas du dessin de Xavier Gorce, qui a été validé de nuit avant une publication au petit matin dans notre newsletter. Je lui ai indiqué, après ce problème, qu’un circuit de relecture durant la journée serait plus protecteur pour lui, comme pour nous. Exactement comme pour les autres dessinateurs. C’est ce qu’il n’a pas accepté.« dixit Fenoglio.


Plantu est soumis à ce type de relecture, par ex.


C‘est dans un article du Temps :

https://www.letemps.ch/monde/jerome-fenoglio-navons-jamais-lhistoire-monde-donne-place-provocation-gratuite

(Clique-droit)

Plantu ou la pauvreté graphique et humoristique. Ici, un avis éclairé que je partage, dans tous les sens du terme.


http://www.editionsdelan2.com/groensteen/spip.php?article21

un trait d´humour subtil tentant de condenser dans un tout petit dessin toute la complexité de l´actualité du jour. Bref tout l´inverse de ce que l´on vit à notre époque sur les réseaux sociaux. C´est sûr il représente le meilleur d´une époque révolue.

Extrait d'un billet d’Arrêt sur Images de 2011 signé Gilles Klein


"Plantu a reçu le prix «Doha Capitale Culturelle Arabe» (10000 euros) des mains de l’ambassadeur du Qatar, Mohamed Al Kuwari." 

The Economist, a créé un indice de démocratie en examinant 167 pays dans le but d’évaluer qualitativement leur niveau de démocratie. La France obtient le numéro 31, Cuba, 121, le Qatar, 137 (derrière la Chine) dans la catégorie Régimes autoritaires".

La vieillesse est un naufrage épisode 2004563217.... Bon heureusement il en a enfin pris conscience, il est temps de laisser la place aux jeunes.

N'est pas Daumier qui veut.

N'est pas Chaval qui veut


Serguei,  (Serguei Goizauskas) encore dessinateur au Monde, grand talent; accroche toujours ses tableaux dans ce journal de droite. Mais  n'est pas à droite ..politiquement. Maîtrise de la couleur comme aucun dessinateur de presse contemporain, épouse des thèmes et concepts d'un bloc.


Konk a dérivé, il dessinait au journal le Monde, talentueux, trait simple accroche immédiate, 2 secondes et emballé,  s'est égaré sans logique apparente à l'extrême droite


Plantu?  Un dessinateur pour pizza, dessinateur pour sous bok. Pas assez méchant. Trop tendre, Grave défaut, ça. Graphisme flottant..


 

La dernière fois que j'ai vu un dessin de Plantu (pas publié dans le Monde ) , c'était là :


http://laboiteaimages.alainkorkos.fr/post/2020/10/18/Plantu%2C-passe-plats-de-l’extrême-droite#top

Pauvres caricaturistes qui se piquent qu'on n'apprécie pas leur humour !

Loin d'être fan de Plantu ou de ses actions hors dessin, je l'apprecie dans sa capacité à faire les choses, et assumer pleinement. J'approuve pleinement sa position pour Gorce, étant juste triste de ne la connaitre que via ASI.

Tout devient "politiquement  correct" ou simplement impossible à exprimer, de+en+.

Et enfin oui, le Monde aurait tout à gagner d'éditer des caricaturistes aussi étrangers, pour une vision décalée, qui aurait du recul, pour encore mieux saisir la spécificité française, même si je n'y crois plus trop à voir les excuses de la direction de "l'impertinence" d'un dessin qu'elle dit regretter d'avoir diffusé.

 Je prévois une vision du Monde de +en+fade, sans relief, totalement "correcte" pour des lecteurs en attente de cercueil, pronant statut quo et subvention publique en soutenant représenter la diversité des médias par sa nécessaire existence. Bien d'autres médias font mieux le taf, sans aucune subvention, et c'est surement là qu'est le vrai scandale.

oh non; Plantu ne nous gratifiera plus de ses fameuses oeuvres dadaïstes (mais quand même toujours vaguement réacs et racistes). quelle immense perte.

en plus ça signifie la fin de @KaizuPlantu; un malheur n'arrivant jamais seul.

Bonne retraite. Je n'étais pas fan.

Certains sen vont.... mais , pour moi, il n'y a que Cabu qui soit irremplaçable !I 

Les gens qui voient les autres s'indigner à tout va, qui arrivent à la conclusion correcte que le monde va mal, mais qui pensent que c'est l'indignation des gens le problème...


(*hommes cis blancs âgés riches en capital culturel, symbolique, économique)

Il ne me manquera pas. Il va peut-être continuer sa carrière au Quatar.

Mais parions qu'après le départ de Gorce et Plantu le Monde trouvera des remplaçants tout aussi réactionnaires.

"Par exemple aujourd’hui, avec l’installation de Joe Biden à la Maison Blanche, on pourrait imaginer de publier à la Une du Monde un dessin américain, russe ou brésilien", explique Plantu. "


Quel est l'intérêt de publier un dessin étranger ? Avoir les mêmes dessins dans le NYT, Le Monde, El Pais, etc... ? Traiter de l'actu internationale, avoir des correspondants même étrangers, une revue de presse internationale, c'est évidemment utile. En revanche, ça me parait être un contre-sens complet d'uniformiser le dessin de presse. Il jette le regard d'un dessinateur français (parmi d'autres) et d'un journal sur un sujet. S'ils le souhaitent, les américains peuvent faire défiler les dessins du monde entier sur Biden dans leurs revues de presse, l'intérêt étant de ne pas avoir le même regarde partout

Je n'ai jamais vraiment aimé les pingouins de Gorce.  Je n'aimais plus les dessins de Plantu depuis longtemps.

Mais j'aime encore moins les cris de joie à l'annonce de leur départ.

Ce genre, la caricature de presse, est en train de disparaître. Et ce n'est pas bon signe.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.