53
Commentaires

pendant ce temps, au Japon...

Derniers commentaires

Merci pour ce si joli, et si triste billet.
Derrière cette beauté, on sent le malheur sourdre...
On perçoit la matière radioactive mais si invisible qui empoisonne progressivement et inexorablement chaque élément de l'environnement et on a mal...
Belles photos
« la rivière Hyotei qui traverse Sendai, à quarante kilomètres au sud de Fukushima"
Sendai est à environ 100 kms au nord de Fukushima

« Comme à Tchernobyl, la réaction nucléaire se poursuit » la réaction nucléaire est arrêtée depuis le début , et le problème n’est absolument pas là(contrairement à Tchernobyl ), mais dans le réchauffement . Politis émet une niaiserie, il n’est pas obligatoire de la répéter sans la moindre critique.

« les trois cœurs de réacteurs de Fukushima ont fondu » : la fusion partielle des cœurs est constatée…… depuis la mi mars. L’auteur de l’article a simplement deux mois de retard

Nous savons en gros(mais pas en détail ) l’état prévisionnel de la contamination sur la zone , des cartes ont été publiées qui donnent une idée plus précise que l’ode poétique à la radioactivité : en gros 400 km2 avec une radioactivité supérieure à 18 millisieverts (la moitié de la radioactivité naturelle au Kerala).

Cela n’épuise certes pas le débat mais sur des questions aussi graves, il serait souhaitable d’avoir un peu de rigueur critique et scientifique.
Et de vérifier ses sources.
"Alors on se dit que la rivière Hyotei qui traverse Sendai, à quarante kilomètres au sud de Fukushima, fera bientôt s'énerver les compteurs Geiger :
Puis ce sera le tour du village d'Aikawa dans l'île de Sado, à cent kilomètres à l'ouest de Fukushima :
Puis ailleurs
Et encore ailleurs…
"
Comment dire mieux que nous sommes tous concernés.....
Alain K. ou l'art de donner du beau à partir de saloperies d'évèvements.
Non mais attendez, l'article sur lequel vous vous basez est complétement à l'ouest. La personne qui a écrit ça n'y connait vraisemblablement rien, et vous fait passer des vessies pour des lanternes.

Autre aveu de Tepco : ce n’est pas le tsunami qui a provoqué l’arrêt automatique des réacteurs mais le tremblement de terre.

C'est un peu le principe de la protection anti-sismique. C'est bien connu depuis le début. cf par exemple Wikipedia, ou n'importe quel résumé de la situation qui vous montrera qu'au temps 0, l'arrêt du réacteur par le tremblement de terre est connu et prévu...

Trois cœurs de réacteurs de Fukushima ont fondu, vient d’avouer Tepco

Il est connu depuis longtemps que les coeur ont fondu. Depuis le 30 Mars au moins, TEPCO parle de dégradation du combustible de 30% à 70%. Dans un article du 30 Mars dans le Monde, on peut lire: "Cela veut dire que les combustibles des trois réacteurs sont certainement partiellement fondus".

Comme à Tchernobyl, la réaction nucléaire se poursuit sans qu’il soit possible d’intervenir et sans qu’un terme puisse être fixé à cette situation

Il n'y a pas de réaction nucléaire qui se poursuit à Tchernobyl...ce qu'on appelle la puissance résiduelle n'a rien à voir avec une réaction nucléaire. Elle est presque négligeable à Tchernobyl, le problème que pose cette lave solide c'est sa haute radioactivité.

Les ultimes conséquences relèvent de l’évidence : les trois réacteurs et le périmètre de la centrale continuent de contaminer une zone de plus en plus importante puisque des « taches » de radioactivité sont désormais signalées à 55 kilomètres de la centrale

On sait qu'il y a une contamination en tâche de léopard au de-la de 30km depuis au moins le 16 Mars (http://www.dissident-media.org/infonucleaire/Fukushima.htm)

Conclusion: cet "article" réunit des faits certes vrai mais connus depuis longtemps, et les fait passer comme des révélations récente (sous contrainte) ce qui peut donner l'impression d'une aggravation soudaine de la situation ou de la mise sous silence de la situation. Si la situation reste grave et que des nouvelles découvertes ne sont pas à exclure, ce n'est en tout cas pas du tout celles qui sont présentées dans l'article...
RÉPONSES EN VRAC DU DIMANCHE MATIN


SGD : Merci pour ces haïkus de Tota Kaneko, ma passion secrète.

MORASSE : L'école shin-hanga a sans aucun doute influencé Hergé, oui. Car nous sommes dans la même époque (années 30-40-50). Hergé qui lui-même est à l'origine de la Ligne claire. Mais il ne faut pas croire les dessinateurs de cette école connaissaient forcément le shin-hanga. J'avais, par exemple, pondu un billet sur mon blogue montrant les correspondances très étroites entre le shin-hanga et les illustrations de Yann Nascimbene (qui n'appartient pas stricto sensu à la Ligne claire, mais on est sans aucun doute dans la même famille). Ce dernier m'avait répondu dans les commentaires, et sa réponses est fort étonnante. C'est par là.

Les liens entre l'estampe japonaise et la France (et la Belgique) sont très complexes, l'influence ne se fait pas que dans un sens, elle est plurielle. Prenons le cas d'André Juillard, dessinateur bédé bien connu. Il est influencé par Henri Rivière qui lui-même était influencé par Hokusai et Hiroshige qui eux-mêmes furent influencés par la perspective italienne (qu'ils ne maîtrisaient pas du tout par ailleurs) qui chamboulait leur appréhension de l'espace et par là-dessus il faudrait ajouter l'influence de la photographie, de l'impressionnisme, et creuser un peu afin de déterminer pourquoi la photographie et l'impressionnisme ont tant marqué les Japonais, etc.

YANN : Je ne connaissais pas Robert Hainard, non. Je vais me pencher sur son travail.
bien jolie chronique !
que le Japon est beau vu à travers ces estampes....

...mais mais mais....

.....pour sûr dans les prochaines années le choix du portrait de l'estampe moderne est déjà tout trouvé : A partir d'une gravure sur bois, XIXème siècle.... !!
et côté poissons, ben p'têt bien que nos ancêtres savaient déjà à quoi allaient ressembler la base de nos sushis new age : Sushis zésashimis
bon app

nb : en fait à y regarder de plus près, le Japon n'est qu'une gigantesque centrale nucléaire posée sur une plaque tectonique : bravo les ingénieurs et adieu la civilisation moderne !....
Venez voir nos magnifiques [s]estampes[/s] centrales japonaises
Quand on est spécialiste des estampes japonaises, l'est-on aussi de la radioprotection?

Apparemment non.

Pour des informations sérieuses sur le (grave) sujet de l'accident nucléaire de Fukushima, je vous suggère plutôt Sylvestre Huet http://sciences.blogs.liberation.fr/home/
Dommage qu'il n'y ait presque que des basses résolutions.
Très belles images...

Ma référence à moi pour des peintures réalisées par des tampons gravés sur bois est un certain Robert Hainard.
Un artiste et naturaliste qui avait surtout des motifs animaliers (voir recherche internet).

L’effet de floue de sa technique fait vraiment vivre ses peintures, car ces observations ce font au crépuscule ou à l'aurore dans les brumes matinales ou "entre chien et loup" lorsque les silhouettes changent.

J'ai eu à 14-15 ans la chance de voir une de ses expos et lui-même montrant ses tableaux et expliquant sont travail, un excellent souvenir...

Alain connais tu cet artiste?
Au bord de mourir
Plus que jamais bruyante
La cigale d'automne

Shiki

Merci pour cette chronique...
J'aurais pensé à une exploration des résonances imaginaires ou historiques (ou autres...) des photos de DSK menotté qui nous ont sidérées...

Mais bon, DSK n'a pas l'air d'inspirer Alain Korkos.

Alain Korkos est plus inspiré quand il s'agit de Saddam ou de Ben Laden.

SEMIR
Je n'ai pas vu de sujet du forum sur ce que je vais dire alors je le poste ICI.
Il s'agit d'une remarque sur un choix éditorial de Arrêts sur images.

Pendant ces 15 derniers jours, il y a un Festival de cinéma à Cannes, l'évènement mondial qui attire le plus de journalistes (n°2 après les JO en terme de couverture médiatique), et pas une seule ligne sur Arrêts sur images, site sensé décrypté les images justement.

Au lieu de courir après DSK (et ainsi être le mouton des médias qui font leur Une sur cette affaire), il aurait été judicieux de rappeler que les médias sont surtout braqués sur la croisette, comme chaque année (et ainsi refléter la réalité médiatique du moment).
Au minimum, il y aurait pu y avoir un "vite dit" sur un titre de Libération : Le Festival de Cannes est terminé, place au Festival Strauss Kahn. Et ainsi relever ce fait médiatique, au lieu d'en faire la preuve.
Par ailleurs, la manière dont les journalistes se sont emparés des propos de Lars Von Trier en conférence de presse aurait également pu faire l'objet d'un article (et analyser le rôle et les échos d'une conférence de presse ... et les vagues qu'elles peuvent susciter).
... etc

Bien à vous
Au plaisir de vous lire,

Benoit
Merci pour ce magnifique et très instructif billet.

Au fait, cela fait quelques décennies que la "civilisation" industrielle a fait disparaître ces paysages, et ce bien avant le nucléaire...

Ne pas confondre maladie et symptômes.
« Le thé ne va pas tarder à se faire rare, au Japon. »
Non non ! Pendant les radiations, la récolte continue : "We Won't Test Our Bulk Tea for Radiation, But Our Tea Is Safe, Trust Us"
Have a cup of tea ?
Une chronique qui donne envie de pleurer.
Les estampes japonaises à présent !
On va bientôt en sortir de ces insistantes références à DSK ?
J'adore le Shin Hanga… Ta chronique m'a inspirée, pour ceux qui veulent voir d'autres estampes de Hasui Kawase, voici une sélection sur les ponts : http://rimbusblog.blogspot.com/2011/05/shin-hanga-les-ponts-de-hasui-kawase.html
magnifique, magnifique chronique.
Magnifiques collection d'images Poulain, j'en n'ai aucune.

Qu'est-ce que je dis, c'est superbe.

En 1997 sortait un jeu, Final Fantasy VII, l'histoire c'était un groupe "d'éco-terroristes" qui se battait contre la Sepco (Shinra Electric Power Corporation) qui ruinait la planète avec ses réacteurs.
Désolé, mais je perçois surtout une belle collec de cartes postales pour la bonne année, j'ai honte.
Magnifique... Ce Kawase Hasui a dû inspirer Hergé et les tenants de la "ligne claire"... Non ? En tout cas, vous êtes cher Alain K. une des raisons qui me font soutenir @si, même quand aucune nouvelle ne nous parvient du Sarkosistan. ça fait 333 jours que notre envoyé spécial n'a pas donné signe de vie, "nous pensons à lui et à sa famille".
Une ballade bien poétique dans l'art japonais influencé par l'occident.

N'est ce pas votre signal à vous pour expliquer que si c'est la Terre japonaise qui va être stérilisée pour longtemps, deux autres éléments, , beaucoup plus mouvants, l'Eau et l'Air, vont eux, radioactifs, faire le tour de la Terre et nous atteindre nous aussi, à des degrés divers mais invisibles.

Cela expliquerait le silence étrange de nos médias qui soutiennent le nucléaire depuis si longtemps.

De toutes façons, le mal est fait, nous ne pouvons pas revenir en arrière, n'est-ce-pas ? Sauf que nos centrales à nous existent.
Ce Monde, comme on dit, est une cage à fous

Ce Monde, comme on dit, est une cage à fous,
Où la guerre, la paix, l'amour, la haine, l'ire,
La liesse, l'ennui, le plaisir, le martyre
Se suivent tour à tour et se jouent de nous.

Ce Monde est un théâtre où nous nous jouons tous
Sous habits déguisés à malfaire et médire.
L'un commande en tyran, l'autre, humble, au joug soupire ;
L'un est bas, l'autre haut, l'un jugé, l'autre absous.

Qui s'éplore, qui vit, qui joue, qui se peine,
Qui surveille, qui dort, qui danse, qui se gêne
Voyant le riche soûl et le pauvre jeûnant.

Bref, ce n'est qu'une farce, ou simple comédie
Dont, la fin des joueurs la Parque couronnant,
Change la catastrophe en triste tragédie.

André Mage de FIEFMELIN
Voilà. Si on réservait des mots comme "sidération" plutôt à ce genre de situations?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.