16
Commentaires

Pédophilie : Bayard pilonne un livre...sur la censure

Censurer un livre sur la liberté d'expression ? Il fallait y penser. Les éditions Bayard ont pilonné les 8 000 exemplaires d'un livre que devait publier le dessinateur du Monde, Plantu, et qui était consacré à la liberté d'expression, sous le titre Caricaturistes : Fantassins de la démocratie. Pour quel motif ? Dans cet ouvrage devait figurer une caricature sur la pédophilie au sein de l'église catholique. Impubliable pour Bayard, premier groupe de presse catholique.

Derniers commentaires

Comique : dans le Monde des Livres cet après-midi (daté du 9 mai, page 6) on peut lire le "coup de gueule" de Plantu contre Bayard.
Deux jours après le gommage de son dessin en une, qui n'est pas évoqué dans cette brève, c'est l'hôpital qui se moque de la charité...
Bayard est un groupe de presse français créé en 1873, juste après la guerre franco-prussienne de 1870, par le père Emmanuel d'Alzon (1810/1880), fondateur de la congrégation religieuse catholique Les Augustins de l'Assomption Cette congrégation est aujourd'hui encore la propriétaire exclusive du groupe.

Bref, l'arbre qui cache la forêt dans les relations entre le groupe Bayard / l'Eglise / la pédophilie ?
C'est plutôt Plantu qu'il faudrait pilonner ! La plupart, allez, la quasi totalité de ses dessins sont nuls ! Cartooning for peace, grosse rigolade !
Vive Vuillemin, Willem ! Tiens, il ne les a pas invité dans son bouquin ! Il n'y a que lui en France ? Pas possible !
Il y'a quelque mois, vous avez publié un article sur Plantu pour un dessin représentant un imam intimant l'ordre à une petite fille de ne pas aller à l'école et d'un syndicaliste interdisant à une femme de travailler le dimanche, le dessin fut taxé d'islamophobe (pas franchement dans l'article auquel je fais référence mais dans d'autres médias), et évidement cette caricature n'est pas à l'avantage des syndicalistes et maintenant vous vous souvenez que ses dessins dénonçaient les grands travers de la religion catholique et qu'aujourd'hui encore il fait réagir les censeurs. Je me dis Plantu est trop fort avec les médias, vivant dans le péché depuis de trop longues années, devenu franchement déviant au regard de ses récentes productions, ne suivant plus le dogme, il serait en passe d'obtenir la rédemption selon les dernières informations.
Bayard accepte, puis refuse (après impression) en sachant que LE SEUL dessin qui va être sur tous les sites c'est justement THE ONE, puis va laisser Syros surfer sur le buzz et tenir la caisse ?!?
C'est vachement subtil la politique éditoriale ! Trop balèze pour moi.
Plantu comme toujours ,veut passer pour un grand dessinateur intello pour bobos. C'est tellement plus facile de s'en prendre aux cathos et surtout moins dangereux ,que si c'était des musulmans. Quel courage! maintenant il va pleurnicher en criant à la censure. Il ne me fait pas rire.
Pas pénalisé financièrement pour 8000 exemplaires ? Même si ils ont les moyens, ça fait une somme quand même.
Quand il s'agit de Mahomet, Plantu estime qu'il vaut mieux s'autocensurer :
"Un dessinateur danois, Carsten Graabaek, a trouvé une astuce géniale pour représenter Mahomet : il le dessine flouté. Il me semble plus
pertinent de réfléchir de la sorte ou d'aborder des sujets comme les mutilations sexuelles ou le port du voile, plutôt que de se demander si Jésus a marché sur l'eau ou si Moïse a ouvert la mer Rouge. On verra ça plus tard."
Renoncer à publier un ouvrage n'est pas une censure, c'est un choix éditorial surtout si il y a un procès à la clé.
" Il faut qu'ils fassent un bouquin sur les mollusques de Franche-Comté, à ce moment-là, il n'y aura pas de problème"
Oui, ben, les mollusques de Franche-Conté, tu sais qu'ils te disent, les mollusques de Franche-Conté ?
Nonmého !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.