20
Commentaires

Pêcheurs, Naples : pour l'explication, ne demandez pas à la télé

Mais le cas des barricades-enflammées-des-pêcheurs-qui-dispensent-de-donner-l'explication n'est pas isolé.

Derniers commentaires

C'est un coup des brigades vertes.
Le poisson, c'est tellement dégoutant... J'espère que ces histoires permettront d'en voir de moins en moins sur les tables...
vous faites des articles sur les ordures à naples à 6h du matin ?
pas mieux...
Juste une remarque: la Mafia désigne essentiellement l'organisation criminelle sicilienne, car c'est en Sicile que le terme s'est forgé, à partir d'une idéologie encore mystérieuse. L'organisation sicilienne est pyramidale (un clan domine et ordonne aux autres clans). La Camorra désigne la criminalité organisée sévissant en Campanie, la 'Ndrangheta celle sévissant en Calabre et la Sacra Corona Unita celle sévissant dans les Pouilles, et chacune de ces différentes criminalités a sa propre structure organisationnelle, ses propres rites et ses propres codes. Et même son propre dialecte. Donc quand TF1 parle de Mafia, il y a une imprécision terminologique; c'est comme si on parlait des Triades chinoises pour désigner les yakusas japonais.

Bon, je ne l'ai pas lu, mais je crois que pour comprendre les choses, le livre Gomorra de Roberto Saviano (site officiel), salué par la critique italienne comme un excellent roman et une intéressante enquête (un récit un peu à la manière de De Sang froid de Capote) est un livre indispensable pour essayer de comprendre quelque chose aux systèmes criminels qui régissent de fait la Campanie. Le livre a été traduit en français. Roberto Saviano vit aujourd'hui sous escorte policière permanente car les chefs de clans camorristes, certainement peu férus de littérature, encore moins dotés d'un cerveau en état de fonctionnement, n'ont guère apprécié son texte et l'ont menacé de mort avec toute la nuance qui les caractérise... Comme quoi les graves menaces à la liberté d'expression en Europe ne sont pas le seul fait de quelques allumés barbus (affaire Redeker): en Italie, un homme est menacé de mort pour avoir écrit la vérité sur sa région.
Sinon, pour la littérature sur la Mafia sicilienne, le chef-d'oeuvre à lire est certainement Le Jour de la Chouette de Leonardo Sciascia, que Carlo Lucarelli, talentueux auteur de polar, a récemment repensé en écrivant Le jour du Loup (un polar où il s'intéresse à l'extension de la mafia sicilienne dans le Nord de l'Italie, à Bologne en l'occurrence). Ceux-là je les ai lus et ils sont vraiment bien...

Hurluberlu
Pour les explications au sujet de la situation à Naples, j'ai retrouvé un article qui m'avait marqué :
"Les mines d'ordures de la Camorra" in Le Monde du 24/04/2007
une enquête de Jean-Jacques Bozonnet

En résumé :
- Sur les douze sites de compostage programmés, un seul fonctionne. De plus, les huit centres de traitement des ordures (CDR), victimes
d'"erreurs de conception", sont en attente d'une complète restructuration.
- Les déchets urbains que ces centres "traitent", compactés dans d'énormes balles en plastique, sont impossibles à éliminer. "On ne peut pas les brûler car le tri entre rejets secs et humides n'a pas été fait"
- A Serre, dans le parc naturel du Cilento, au sud de la région, la population se rebelle contre son projet d'enfouissement de millions de mètres cubes. Et les riverains des futurs incinérateurs sont en révolte contre "une technologie périmée et dangereuse".
- C'est un système où rien n'est aux normes, un système où on pare au plus pressé en mettant les ordures dans un trou.
- La mise en place du tri sélectif ne concerne que 10,6 % de la population contre 24,3 % en moyenne nationale
- La mafia napolitaine gère des centaines de décharges clandestines. Les environs de Caserte regorgent de déchets industriels, souvent toxiques, importés de toute la Péninsule, voire de l'étranger. Les collines éventrées par les centaines de carrières illégales qu'exploitent les clans mafieux servent à cacher des déchets d'origine douteuse.
- De nombreux industriels italiens et étrangers cèdent aux tarifs imbattables des entreprises contrôlées par la Camorra
- Il vaudrait mieux que les gens protestent contre les décharges illégales plutôt que contre la décision de l'Etat d'ouvrir des installations propres et contrôlées.

C.D.
Les JT n'analysent pas , ils banalisent. D'une certaine façon , banaliser c'est analyser par le bas.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

En Suisse, on a eu un aperçu un poil plus vaste de la question (mais pas en ce qui concerne les marins pêcheurs français ^^), d'autant qu'il a été question un moment de faire venir les ordures napolitaines par train en Suisse : on nous a rapidement dit dans les JT que la situation était le résultat du cumul de deux problèmes, les décharges que gérait la "Mafia" ont été fermées d'une part, et les écologistes (ou tout simplement des citoyens inquiets) s'opposent à l'ouverture près de leur domicile de nouvelles, d'autre part.

J'avoue en être restée là, sur ces explications tout de même lacunaires. Mais qui font office d'enquête au long cours, en regard de ce à quoi vous avez droit en France !
Je n'ai pas l'impression que ce manque d'informations vienne d'un aveu d'impuissance des journalistes, mais plutôt que c'est une solution de facilité. Il suffit de voir tous les reportages annonçant une grève, dans lesquels on ne nous explique presque jamais ce que demandent les grévistes. Et pourtant, ça devrait être simple de le savoir, non ? Résultat : on a plutôt l'impression que les télés cherchent les images spectaculaires, pneus qui brûlent, tas d'ordures, ou rues noires de manifestants, mais ne se donnent pas la peine d'essayer d'expliquer les crises. À la limite on a droit à un micro-trottoir, qui n'apporte pas de réelles informations. Et pour essayer de comprendre vraiment ce qui se passe, allez voir ailleurs !
"c'était déjà impressionnant, c'est devenu dramatique" dit TF1, sur fond de deux images filmées au bord de la route... deux fois la même vue!
pas plus dramatique la deuxième que la première!
Clairement l'article est pertinent mais la Mafia n'est pas la Maffia ! Par contre la Camora semble être usité en langue française contre Camorra en anglais. quelqu'un pourrait confirmer ?....
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.