19
Commentaires

Patrick Buisson et les morts de la Terreur : chiffres introuvables et comparaison hasardeuse

La "Terreur", un "épisode terrible qui va faire plus de morts en l'espace de 10 mois que l'ensemble des jacqueries et révoltes sociales sous l'Ancien régime" ? C'est ce qu'affirme le journaliste et ancien conseiller de Nicolas Sarkozy Patrick Buisson, invité ce matin au micro de France Inter pour parler de son livre illustré La grande histoire des guerres de Vendée. D'où viennent ces chiffres? La comparaison a-t-elle un sens? @si a cherché à comprendre.

Derniers commentaires

La question principale, c'est pourquoi invité un tel zigotos sur la radio publique
Buisson... C'est bien le type au micro qui fricote dur avec l'extrême droite ?
Pfff. Comme mentionné précédemment, son bouquin ne doit pas avoir beaucoup d'intérêt, si ce n'est que de démontrer son incompétence.
Et puis comparer des jacqueries avec la Terreur, c'est comme comparer des poires et des pommes : ça fait zéro carottes.
les exterminations de gauche sont quand même plus sordides que les exterminations de droite, plus rituelles.
C'est marrant de ne reprendre que la phrase comparant les jacqueries à la Terreur, qui est assez anecdotique et sans intérêt. Alors que la comparaison la plus délirante lors de l'émission c'est la comparaison de la Terreur avec le communisme et le nazisme et ce n'est pas une phrase mais bien la thèse de Buisson. L'article passe à côté du sujet.
Je ne l'ai pas écouté mais son idée au final ne serait-elle pas de dire que les révolutions sont violentes (sans-culotte, fasciste, communiste etc.), que la violence c'est Mal, et que le petit peuple ferait mieux de rester calme et s'en remettre à l'ordre établi ?
Au passage, question guerre civile, je crois que la guerre de Sécession aux USA a fait dans les 750 000 morts. Si c'est pas malheureux, tout ça pour une bête histoire de système esclavagiste...
Non beaucoup plus pervers, Buisson n'est pas idiot, c'est un politique. la Terreur par ses méthodes (génocides, massacres, politique…) est l'ancêtre des régimes totalitaires du XXe siècle. Terreur = shoah = goulag. L'un des titres de chapitre "C'est Oradour sur Vendée", résume très bien l'idée de Buisson. C'est pour cela que je trouve l'article d'ASI sans intérêt.
Buisson n'est pas idiot, c'est un politique.

Votre assertion me remplit de perplexité.
Un idéologue, plus pertinent que politique :-)
Il semblerait que sa pertinence ne soit pas plus entrée dans l'Histoire que ses africains.
--
Même si cela lui ressemble beaucoup, je crois que le truc de l'Histoire et des africains, on le doit à papa Guaino.
Oui c'est pas faux, au temps pour moi... je finis par en avoir tellement gros que je me les mélange tous. ;-)
--
plus de morts en l'espace de 10 mois que l'ensemble des jacqueries et révoltes sociales sous l'Ancien régime

Notez bien que ce décompte parle de ceux qui sont morts en se révoltant, pas du tout de tous ceux qui sont morts avant, pendant des siècles de soumission, les paysans pendus pour un pigeon, ceux morts de faim après pillage (guerrier ou légal) de leurs récoltes, et malheureux de toutes sortes, torturés, brûlés, et autres joyeusetés pré-révolutionnaires. Sans oublier les malheureuses, les "sorcières", par exemple, dont on a fini par avoir "pitié" parce qu'on ne trouvait plus assez de femmes pour enfanter.
J'ai oublié le principal : merci à Hélène ASSEKOUR qui sait dézoomer l'histoire et nous faire comprendre que les cadres historiques ont des limites floues... non accessibles à ceux qui sont un peu bornés (à nouveau)
Voilà un ouvrage qui tombera à pic pour conforter les Vendéens les plus réactionnaires et De Villiéristes (et ils sont nombreux) dans leur révisionnisme militant, et leur nostalgie de l'ancien régime. C'est probablement le but de l'auteur. Mais tout comme alune ci-dessus, je ne vois pas bien l'intérêt de lui faire davantage de pub. Les aristophiles sauront bien le trouver tous seuls, et les autres s'en passeront sans pour autant en perdre le sommeil.
Buisson? Buisson? Ca ne se dit pas "BUSH" GWB aux zamérics? Un borné again quoi!

Circulez y'a rien à voir sauf : mais pourquoi diable fait-on de la pub pour cet ouvrage qui relève de l'édition très lucrative de "beaux livres" qui coutent très cher et prétendent à une valeur bibliophilique qu'ils n'auront jamais et que l'on fourgue aux gogos/prétentieux qui veulent des reliures et des dorures sur tranche et aux quels seule la poussière se trouvera un intérêt.
Remarquez dans le genre stupide je préfère encore ces gogos là à ceux qui vont se ruer sur le nouvel ifone en espérant qu'il remplira leur pauvreté intérieure un peu mieux que le précédent. Allez leur expliquer le tonneau des Danaïdes mais ils ne renonceront jamais (je me demande si ce n'est pas un peu méprisant, va falloir que je surveille ma ligne de conduite)

Bises
Même si on additionne les morts de la Terreur et ceux de toutes les jacqueries, la somme est inférieure à celle des euros qu'il a facurés à l'Elysée.

C'est vrai que ça n'a aucun rapport, mais je trouve que "journaliste et ancien conseiller de Nicolas Sarkozy" c'est trop gentil comme portrait.
Quoique, les deux pourraient être des insultes quand j'y réfléchis bien.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.