42
Commentaires

Pasqua / de Greef : affairo-gaullisme et esprit Canal

C'est l'heure où règne sans partage la parlote, sur les chaînes d'info.

Derniers commentaires

Vous aimez les armes à feu, le métier d'homme de main vous attire, menacer est dans votre nature et l'idée de pouvoir flinguer pour le compte d'une bande de truands vous excite ?
Choisissez la Corse sans hésiter.
Si vous vous faites alpaguer, vous aurez neuf chances sur dix d'être acquitté.
"quelques secondes plutôt plaidait " ?

plutôt

" quelques secondes plus tôt plaidait "
Trop jeune pour avoir vraiment compris en live qui était Pasqua, du temps où il était aux responsabilités. Récemment, la (fantastique) revue dessinée a publié une série par Etienne Davodeau et Benoît Collombat sur le Service d'action civique. Autre temps, comme on dit.
A lire ici.
Lescure lui en revanche sombre dans le n'importe quoi.
Vous semblez regretter la défaite du journaliste face à une déferlantes de "bons sentiments"... Mais à bien y regarder vu la troupe qui témoigne... Il est presque inutile d'en rajouter !!!!
Erreur D.S. ! tout l'article est une erreur , une vieille errueur qui sent ce bon vieux pret a penser "gaucho" genre crs/ss , marrant que t'en soir encore la.

Nul ton papier , grand mec pasqua , qui puis-je

sors de ton trip D.S. et ouvre un peu les yeux...enfin , c'est sur que vous êtes pas du même monde pasqua et toi .....résistant a 16 ans , dénonçant les putchistes en algerie , inventeur de la fac bac+2 en province ( qui a changer des villes comme brest , aurillac , cahors , ça te dit quelquechose...? ) , etc....mais bon , il etait du peuple , comme on dit , bosser chez pernod/ricard ( pouah! ) et son pere etait simple flic ( la honte ) et en plus il a tué malik oussekim ( y y'avait refiler une putain de maladie )....c'est sur , vous êtes pas du même monde
Encenser Pasqua c'est très nauséeux.
N'ayant plus d'encens, j'ai brûlé Jeanne d'Arc.
Après je suis allé vomir, elle était diabétique.

Il avait, Charles, une "idée de la France"., il était Républicain, avait des valeurs "proches" de Jean-Marie Le Pen (rechercher le Canard, citant le Monde), s'alliait au Philippe de Villiers....

L'Assemblée Nationale émue...

Et mon cul c'est du poulet.
La classe politique salue unanimement, avec un respect touchant, l'homme qui a introduit les méthodes de Cosa Nostra dans ce qui fut la République Française.

Il n'y a pas lieu d'être surpris : elle en a largement profité !

PG
Pasqua est parti au ciel ?
L'un de ces deux hommes a apporté énormément à son pays et à ses citoyens. C'était anticonformiste, un visionnaire, il adorait déranger et bousculer, il haïssait les cons. Il laisse derrière lui un héritage qui perdurera longtemps.
L'autre était un politicien.
Tristesse hier soir, nausées sur le peu que j'ai entendu, notamment de la part de l'autre abruti du Figaro (au fait, il fait comment pour diriger son journal depuis les différents plateaux télé auxquels il participe ?) sur le thème "Pasqua s'inscrit dans la lignée des grands ministres de l'intérieur", beuaaar (oui, beuaaar aussi)

L'absence simultanée d'hommage à De Greef sur I-télé s'expliquerait-elle par le fait que ladite I-télé n'est qu'une vulgaire succursale low-cost de canal et que ledit De Greef a méthodiquement snipé (à raison) ce qu'est devenu ledit Canal ces derniers temps ?

C'est une possibilité qu'il convient de ne pas écarter d'emblée, en tout cas...
Pour les Balkany, toutes les occasions sont bonnes pour se montrer dans les médias.
Opération de com' très habile. Ils feignent de rendre hommage à Pasqua, masi en vérité ils affirment : "Nous n'avons rien à cacher, nous sommes des gens honnêtes, nous ne cherchons pas à nous cacher".
Médias complices, comme d'hab.
Merci pour cette chronique tellement lucide et qu’on ne trouvera « nulle part ailleurs », c’est le cas de le dire.. Cette soirée sur les chaines d’infos a été indécente, surréaliste voire obscène et… interminable. Voir défiler toute cette bande d’escrocs la larme à l’œil était insupportable. Rien ne les arrête aussi bien les intervieweurs que les interviewés.
Pendant ce temps, rien ou presque sur la Grèce : 20.000 personnes manifestant à Athènes deux plans de 2 secondes, le discours de Tsipras rien non plus, pas de live, pas d’envoyés spéciaux et bien sur pas d’édition spéciale. Les seuls « experts » conviés étaient les inévitables représentants des sacro saints marchés qui spéculent depuis des lustres sur la misère humaine. On a atteint hier (et si c’était seulement hier !) un sommet de propagande, de désinformation en continu.
Pasqua / Pandraud (Ministre de l'Intérieur / Ministre de la Sécurité) c'est effectivement les "CRS motorisés" dits "les voltigeurs" et la mort de Malik Oussekine, 22 ans, lors d'une manifestation étudiante.

Une des rares fois où je vois Mitterrand "ému"

Pasqua / Pandraud c'est aussi la mort de Loïc Lefèvre, 27 ans, qui s'était enfui à pied pour échapper à un contrôle d'identité car il conduisait sans permis (dans la nuit du 4 au 5 juillet 1986, rue Mogador, dans le quartier de l'Opéra à Paris). Il fut tué par le CRS Gilles Burgos, 30 ans (deux balles de calibre 5,56 mm).


Je me rappelle très bien quand Pasqua est redevenu Ministre de l'Intérieur (en 1993) sous le gouvernement de cohabitation d'Edouard Balladur. Il y avait eu 2 bavures consécutives pour "fêter sa venue" dont la suivante :


- Makomé Mbowole, 17 ans, né au Zaïre et tué d'une balle dans l'oeil (ou l'arcade sourcilière) par un flic alors qu'il était menotté à un radiateur du commissariat du 18ème arrondissement. Il était accusé d'avoir volé 20 paquets de cigarettes. Ce fait divers inspirera le film "La Haine" de Kasovitz.

Je ne me rappelle plus hélas de la 2ème bavure. Mais je trouverai.

Ces morts-là, nous ne les oublions pas.

Enfin, un petit hommage à Coluche et sur l'ambiance des années Pasqua / Pandraud :

Comment reconnait-on un Français d'un immigré ?
"De toutes ses forces, le présentateur d'iTélé Olivier Galzi rame à contre-courant, rappelle les "zaffaires" financières, les condamnations, la réputation sulfureuse. Mais on ne rame pas contre un orage."

Très bien vu et bien écrit. C'est exactement ça.
Grande tristesse pour De Greef qui donnait beaucoup d'interviews passionnantes. J'espère que Canal saura rendre un hommage à la hauteur du bonhomme.
D'accord sur tout ,Daniel. Triste pour Degreef liquidé de Canal par un voyou nommé Messier et parti trop tôt... Pasqua, détesté durant les années de ses "exploits en tous genres , écoeurée aujourd'hui par les divers panégyriques sauf quand ils sont prononcés par d'autres voyous ... Là on aurait plutôt envie de rigoler.
Tweet de Valls à 6h 42 : Jeune résistant, gaulliste, ministre, voix originale et parfois controversée, Charles Pasqua incarnait une certaine idée de la France.
Tweet de Cambadélis, deux heures plus tard : Charles Pasqua est un grand gaulliste, qui était d'abord résistant et qui avait une certaine idée de la France.
Une certaine idée de la France, OK, on avait bien compris. Mais quant à savoir laquelle...
" Il est toujours joli , le temps passé
Une fois qu'ils ont cassé leur pipe
On pardonne à tous ceux qui nous ont offensés ;
Les morts sont tous des braves types "

" La terr' n'a jamais produit, certes
de canaille plus consommée.
Cependant, nous pleurons sa perte,
Elle est morte, elle est embaumée "

Pasqua est mort :il ne pourra pas aller en prison
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.