16
Commentaires

Pas touche au gouvernement Macron à l'AFP ?

Dans un communiqué publié aujourd’hui, le syndicat SNJ-CGT de l’AFP accuse la rédaction en chef de l’agence d’avoir “étouffé” des “informations gênantes” pour le président et son gouvernement. De quelles informations s’agit-il, et pourquoi l’AFP, qui de son côté dément toute censure, a laissé passer au moins deux scoops sur Richard Ferrand ?

Derniers commentaires

un syndicat accuse...? et asi alors..? il accuse pas asi...? Allez mon D.S. d'amourrrr , arrête de te cacher derrière ton asi va ! ceci dit ch'uis absolument pas d'accord avec toi ! l'afp est libre et hyper objective avec macron , ferrand , la tête de veau persiller ( bayrou ) et tout et tout et tous.....

Ah lala .....keski fait chaud aujourd'hui , non...?
Allez, un autre exemple où la presse du régime fait plus fort que feue La Pravda : quand Franceinfo se met à genoux devant l'empereur Macron
Ca me fait penser : il y a déjà eu des enquêtes journalistiques sur l'AFP ?
C'est spécial comme structure avec leur statut d'indépendance (?) et de neutralité (?) malgré un conseil d'administration mêlant représentants de grands médias et Etat.
Il se passe quoi quand la sphère politico-médiatique est globalement d'accord, qu'il n'y a pas de diversité idéologique ?

La composition du conseil d'administration selon le site AFP mêlant patrons de presse privée, médias publics, représentants gouvernementaux et (ouf !) 2 représentants des salariés.

Mais ça ne m'a pas l'air à jour au niveau des représentants gouvernementaux et ce, peut-être depuis 2015, pas juste depuis Macron.

Le compte Twitter de Romain Nadal dit qu'il est ambassadeur au Venezuela mais il est toujours indiqué porte-parole sur le site du Quai d'Orsay.

Laurence Franceschini serait Conseillère d’État, élue Présidente du Conseil d’administration de l’Institut national d’histoire de l’art en décembre 2016, et il semble que depuis 2015, ce soit plutôt un certain Martin Adjari qui ait occupé son poste de directeur Directeur Général des Médias et des Industries Culturelles auprès du premier ministre.

D'après cette page Wikipedia sur Christophe Beaux, il n'a été au conseil d'administration que jusqu'en 2015 : "Agence France-Presse (2012-2015)". En plus de directeur général de la Monnaie, il a l'air de cumuler pas mal (Palais de Tokyo, Orchestre de chambre de Paris...). Mais il aurait été remplacé à la Monnaie en avril par un certain Aurélien Rousseau.

Enquête spéciale : comme je trouvais bizarre que Beaux ait sa page Wikipedia, j'ai jeté un oeil à qui l'avait faite.
On y trouve notamment un contributeur anonyme actif sur la page depuis 2014, et une recherche sur l'IP donne comme hôte smtp.monnaiedeparis.fr.
Ca n'est pas que des corrections sur la Monnaie, il y a des choses précises sur Beaux et c'est aussi par ce contributeur que j'ai vu qu'il avait été remplacé par Rousseau lequel gagne sa page Wikipedia en avril, en accédant au poste.
Apparemment, quelqu'un à la Monnaie s'occupe des pages des directeurs, et d'une manière assez zélée.
Un peu en marge du sujet, un truc que je viens de voir : les Desintox de Libé et Arte font des vidéos ensemble : Loi moralisation : en marche arrière ? - Désintox - ARTE.
La réponse de la direction de l'AFP:

https://making-of.afp.com/non-lafp-netouffe-pas-les-affaires-genantes-pour-le-pouvoir
L'AFP est depuis des lustres une pale copie de l'agence STASS soviétique que tous les "gros" médias Français utilisent abondamment pour conserver leurs droits d'émettre, je ne comprend pas pourquoi c'est seulement maintenant que l'on décide de s'insurger contre la censure et la désinformation (?)

PS: Si l'inquisition catholique a (théoriquement) disparue l'état Français le réinvente chaque jour avec le CSA. CSA+AFP= bonjour les dégâts.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Sur Bayrou et El Sistema, dans le début de cet article de 2015 (pas abonné, j'ai pas la suite), ça dit : "El Camino sera inauguré samedi et lancera ses activités le lundi 5 octobre, alors que se joue un bras de fer dont l’issue pourrait nécessiter l’arbitrage de la justice. En effet, El Sistema France, modèle qui sert de base à l’expérience paloise, n’écarte pas l’idée d’engager une procédure. « Nous observons la situation. Notre avocat dit que si une forme de parasitisme apparaît, nous lancerons une action », explique Catherine Mahéo, une des sept bénévoles qui animent El Sistema France."

El Sistema vient à la base du Venezuela et je resterai pour ma part prudent sur ce que c'est exactement. Encore une ONG prête à se la jouer multinationale ? Pourquoi défendent-ils leur "marque" quand on s'inspire d'eux ? Action en justice pour "parasitisme", ça sonne très commercial.

Il semble en effet qu'ait été monté à Pau un projet sur le même modèle que El Sistema sans en être : El camino.
Bon, c'est pas vraiment du pur service public, le projet palois a aussi son fond de dotation, "créé par Philippe Cazes-Carrère, Président Directeur Général du Groupe APR, Kenny Bertonazzi, Président de la Fédération des entreprises d’insertion, Laurent Meissel, Consultant juridique et Fayçal Karoui, Directeur musical de l’Orchestre de Pau Pays de Béarn, avec le soutien et l’aide du Crédit Agricole Pyrénées Gascogne."

Le groupe APR : nettoyage et service à la personne, en 2013 "le groupe lance un nouveau concept, celui de l’homme à tout-faire, des bricoleurs à louer pour quelques heures.".

Insertion et nettoyage, bricoleurs à louer, fondations et mécénat, ça ressemble bien au social et culturel version néolibérale, Macron et Bayrou même combat...

P.S. : J'avais jeté un oeil il y a quelque jours à ce qu'il se disait chez Bayrou sur sa gestion avec notamment l'opposition critiquant des coupures de subventions aux associations.
Il n'y a malheureusement pas que l'AFP à ne pas vouloir nuire, en tout cas pas avant le deuxième tour de la présidentielle. Toutes les rédactions ont eu connaissance du témoignage de Nicolas Grégoire, aucune ne l'a exploité.https://medium.com/@nicolasgregoire/fictif-s-deux-ans-à-ludf-payé-par-la-république-f85073ea276e
...marrant je viens de re-visionner le film de Pierres Carles ... http://www.pierrecarles.org/-rubrique17-#.WUwQonFpw-W
Ah ben c'est donc pas du tout une agence d'état, pas comme qui vous savez, pas de tsar ici, puisque seulement 40% + le directeur (+?) sont aux mains du régime, reste 60%joyeusement indépendants, éééééévidemment puisque privé, au service par exemple des médias directement subventionnés par... le régime, et possédés par des oligarques proches... du régime...
On la voit bien l'indépendance des journalistes, pas du tout du tout de censure ni d'auto-censure, les gars s'ils voulaient dissider il pourraient, c'est juste que bon, voilà, c'est compliqué d'être insoumis dans les médias de masse.
Et vu que les dépêches de l'AFP sont reprises aveuglément par le troupeau, il suffit pas grand chose pour orienter tout le bouzin dans la bonne direction... on se doute que s'il ont fait ça pour ci, ils ont aussi fait ça pour ça...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.