11
Commentaires

Paris, capitale médiatique des municipales avant l'heure

Comment Pierre Yves Bournazel pourra-t-il faire de Paris "la capitale de la galanterie" ? NKM a-t-elle les moyens d'imposer le ticket électronique pour le stationnement ? Et la ligne 10 du métro, sera-t-elle prolongée si Anne Hidalgo est élue ? Autant de questions cruciales abordées sur les chaînes nationales depuis plusieurs semaines dans le cadre des municipales... à Paris, en 2014. Un parisianisme auto-centré qu'apprécieront certainement les fameux "provinciaux" pour qui l'année sera manifestement bien longue.

Derniers commentaires

Ethnocentrisme

« L’ethnocentrisme est un concept ethnologique ou anthropologique qui a été introduit par W.G. Sumner. Il signifie la « tendance, plus ou moins consciente, à privilégier les valeurs et les formes culturelles du groupe ethnique auquel on appartient »1. Une autre définition restreint l'ethnocentrisme à un « Comportement social et [une] attitude inconsciemment motivée »2 qui amènent en particulier à « surestimer le groupe racial, géographique ou national auquel on appartient, aboutissant parfois à des préjugés en ce qui concerne les autres peuples »2. »
source : fr.wikipedia.org

Ou alors, les médias audiovisuels n'ont plus les budgets pour aller dans les régions, au delà du réseau RER et du "Grand Paris".
Et Ruquier lui-même,qu'est-ce qu'il propose d"autre que du parisien ou de la parisienne en vue,cuisiné puis flatté ou assassiné par deux soi-disant journalistes parisiens,arbitres du bon goût parisien..?..Le roi de la vanne à deux ronds s'est rappelé qu'il venait d'ailleurs.
Parisien tête de chien, parigot tête de veau.
L'avantage d'habiter Paris, c'est qu'on peut assister à des évènements inattendus, des rencontres improvisées, comme hier soir au Trocadéro.
En province, on a bien les bastons des bals du samedi soir, mais niveau spectacle, c'est sans commune mesure.
J'ai encore dans les yeux les images frappantes de ces CRS, bombardés de fumigènes et de projectiles divers, par cette joyeuse bande turbulente et bigarrée.
Dans ma ville, les rues sont désertes dès 19h. On s'emmerde ferme. On a perdu le goût de la fête.
ZAVE rien compris, nous les gueux de provinces, on est passionnés par les histoires de la cour. D'ailleurs, c'est quand que le duc de Cahuzac y passe en justice?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.