35
Commentaires

Ouverture d'une information après les attaques virtuelles et téléphoniques visant Rue89

Une information judiciaire pour accès frauduleux à un système de traitement automatique de données, modification de données et entrave au fonctionnement dudit système, a été ouverte vendredi 8 août par le parquet de Paris, à la suite de plusieurs plaintes déposées par Rue89 (voir notre enquête de la semaine dernière). Cette information, ouverte contre x, vise en réalité le hacker franco-israélien Grégory Chelli, dit Ulcan, qui assure résider en Israël, et a revendiqué des attaques multiforme contre la filiale du Nouvel Observateur.

Derniers commentaires

@17h29 flash "Ulcan" : compte twitter suspendu

Les méthodes d'investigation utilisées par Chellou sont exploitées depuis belle lurette par les privés, les journalistes et même par des boites de recrutement professionnel.
Un individu est bien plus en danger quand ses informations sont subtilisées et partagées secrètement plutôt que rendues publiques, la victime ayant alors la latitude de se retourner.

La surenchère est de mise dans cette histoire. L'attaque par dénis de service nécessite des ressources et ne peut être généralement maintenue indéfiniment (rien avoir avec le blocage adminitratif d'un site par un Etat par exemple), tout aurait pu s'arrêter là.
Il y a eu de vraies victimes innocentes de violvocal, mais certainement pas les dealers d'opinion ou les journalistes.

Les méthodes de combat de cet activiste étaient connues et décrites dans l'article de rue89 (NouvelObs). Ce petit jeu de vierge effarouchée ne trouvera pas joueurs.

Attention : arretsurimages.net héberge maintenant le script AddThis
C'est "curieux" de constater la réaction judiciaire et médiatique sur le sujet dès que ce personnage s'attaque à un média mainstream. Il sévit pourtant depuis un certain nombre d'années contre des personnalités et des médias du web...
Des attaques toujours aussi lâches et répugnantes.
Bien sur, çà n'a rien à voir mais dans quel forum dire à ASI qu' Arrêt sur Image aurait pu traiter du rendu par nos médias des actualités islamiques concernant la bande de gaza d'une part et le massacre des chrétiens d'irak (qui dure depuis juin quand même) d'autre part. Il aurait révèlé quelques vérités qui dérangent...sur les journalistes et les médias européens. A défaut, il faut reconnaître qu'ASI, s'il n'a pas dénoncé ce traitement de l'information à sens unique ni qualifié l'éthique professionnelle douteuse de ses confrères, ne s'y est pas livré lui-même. Quant à faire un parallèlle avec la montée du nazisme et la complaisance des médias de l'époque, c'est très tentant. "Mort aux juifs" aujourd'hui dans les manifs pro-palestiniennes, c'est quand même un silence assourdissant des médias derrière. Comme après l'excellente réussite de la société des médias réunis dans le lancement de la fusée européenne française FN, Un intervenant d'une excellente émission d'Asi avait suggéré qu'on s'interesse à l'origine des journalistes pour comprendre ce qui se passe. Peut-être qu'un éclairage sur le sujet serait bien venu maintenant. Avec le succès du FN, la couverture de l'Ukraine, celle de Gaza / Mossoul, il y a quand même du grain à moudre à propos de l'unisson des médias européens et de leurs journalistes. Avant de quitter la France si on en a les moyens (juste un parallèle avec 1939). Je n'aurais jamais cru que l'idée puisse un jour me sembler adaptée à la situation. Entre les élus qui s'accrochent à leur sièges, ceux qui cassent tout quand on leur cherche des poux et les extrèmes irresponsables, le beau pays cher à Jean-Luc Mélenchon est un peu inquiétant en ce moment. Il serait peut-être temps d'éteindre le feu plutôt que de chercher l'audimat. A la rentrée...
Petit portrait pour ceux qui ne le connaîtrait pas : Michel Thooris, policier et proche de l'extrême-droite, défenseur de la LDJ, était (est ?) conseiller à la sécurité de Marine Le Pen, accompagnait Aliot lors de sa visite israélienne et de mémoire, il aurait été pressenti comme candidat aux législatives pour la région d'Israël avant d'être remplacé.

Ceci pour dire que des complicités policières n'auraient rien d'étonnant avec ce genre de profils en poste.
C’est du joli, Robin, vous dénoncez votre collègue Laure en fin d’article sans re-signer l’article vous-même ! :)

Autrement, c’est normal d’obtenir les fichiers STIC rien qu’en téléphonant aux brigadiers détenteurs des codes d'accès aux bases de données de la police en se faisant passer pour un officier de la brigade anti-criminalité (BAC) ?
Ah la ldj, pas de lobby, pas de soutien dans l'appareil d'état... C'est pas eux qui s'entrainent dans les locaux de la police à Paris? On voit que leurs recrues donnent dans le bon goût et l'amitié entre les peuples.
Tiens, c'est pas la ldj qui a tué Saïd Bourarach? Le tout avec une grande complaisance de la part de la justice équitable pour tous.
Pour Haski, l'ouverture "particulièrement rapide" de l'information judiciaire devrait permettre la mise en place de commissions rogatoires

Cela prouve que Monsieur Haski est très bien en cour et certainement très proche de la tête du pouvoir, puisque cela fait des années maintenant qu'Ulcan terrorise des dizaines (centaines?) de personnes de tout bord (certains de ses coups de fil au ministère de l'intérieur sont sur youtube) sans l'ombre d'un souci et malgré une liste de plaintes longue comme le bras. Deux poids deux mesures toujours.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.