28
Commentaires

Ouf ! Il y a un président au tribunal de Nanterre !

Ouf ! Il y a donc un président, au tribunal de Nanterre.

Derniers commentaires

Courroye déclare que son travail est "un modèle du genre".
C'est vraiment une formulation très maladroite: de quel genre?
Badinter explique l'indépendance de la justice à Elkabach.
http://www.dailymotion.com/video/xfe4qa_retraites-quot-une-bataille-juridique-quot_news
Dans L'esprit des lois,Montesquieu fait état de TROIS pouvoirs,le législatif,le judiciaire,l'exécutif. Ceux-ci doivent être séparés afin que l'influence de l'un des pouvoirs ne prenne l'ascendant sur les deux autres. Une lecture à conseiller au président du Sarkosistan,si toutefois il lui reste du temps après qu'il aura instrumentalisé les juges et menacé députés et sénateurs UMP qui s'aviseraient de voter librement! Chaque jour,il y a des citoyens dans ce pays qui constatent que la constitution est bafouée.
Qu'en pense Madame Joly, c'est bien gentil que quelques bons journalistes investiguent, mais que va-t-il se passer ? Rien probablement.
Merci.
J'en ai tellement ras-le-bol de cette affaire que je m'étais arrêtée au titre.

Pour le reste, peut-on être étonné par le comportement du Monde?
Pour Médiapart, sur ce coup, je le défends. Mais peut-on oublier le passé d'Edwy Plenel?
En même temps, est-ce bien étonnant, tout ça ?

Quand on sait que le parquet a requis un non lieu dans l'affaire Total "pétrole contre nourriture" en Irak...
Voilà Charles Pasqua et Christophe de Margerie totalement blanchis...

Quand on sait que le parquet a fait appel de la décision d'un juge d'envoyer en correctionnelle les deux flics qui ont laissé mourir deux gosses en 2005... La maison poulaga là aussi, se retrouve blanche comme neige ...

Quand on sait que le Tribunal administratif de Melun a jugé la réquisition des salariés de Grandpuits justifiée, alors qu'il avait décidé l'inverse il y a quelques jours...

Salopards de pauvres, qui "prennent le pays en otage".

Bref, police partout, justice nulle part.
Pour ma part, personnellement et en ce qui me concerne, plus on m'explique cette affaire bettencourt, plus je suis paumé.
Entre les procureurs, les juges, les présidents de tribunaux, de Nanterre, de Paris, de Versailles ... comment çà s'articule?
Qui fait quoi, qui est responsable de quoi et de qui?
On pourrait nous faire un dessin?

Et d'abord, cet Hayat, c'est qui ? Il n'est même pas au courant que pour jouer dans ce vaudeville, il vaut mieux avoir un nom composé : Prévost-Desprez, Ingall-Montagnier, Alliot-Marie, Robert-Diard, woerth-bettencourt, courroye-sarkozy ... ?

Tout ce petit monde judiciaire qui s'étripe joyeusement, çà me rappelle un peu "l'hécatombe" de Brassens :
- Je vois très bien Prévost-Desprez qui "... fourre avec rudesse / Le crâne d'un de ces lourdauds / Entre ses gigantesques fesses / Qu'elle serre comme un étau ...".
- Le couplet " ... La plus grasse de ses femelles / Ouvrant son corsage dilaté / Matraque à grand coup de mamelles / Ceux qui passent à sa portée" fait par contre présager l'arrivée de bachelot dans cette affaire, à la place d'alliot-marie à la faveur du remaniement imminent.
- Et j'adhère complètement à la conclusion du poète : "... / Leur auraient mêm' coupé les choses / Par bonheur ils n'en avaient pas"

Mais après tout, comprendre tous ces embrouillaminis n'avancerait pas à grand-chose puisqu'il y a un seul marionnettiste, pour tirer toutes les ficelles, un homme de petite taille, bourré de tics, qui squatte honteusement le palais de l'élysée depuis plus de trois ans et qui s'assied avec son petit derrière sale sur toutes les institutions de ce pays ...

Ce n'est pas pour rien qu'il s'est vu décerner récemment le Prix Nobel d'Alchimie, pour avoir "transformé en merde tout ce qu'il touche depuis 3 ans" (traduit directement du norvégien) ...
Ce n'est pas justement cette journaliste qui avait refusé les bandes du majordome, avant que celles ci ne finissent a Mediapart?
Elle regrette de ne pas avoir pris le temps d'au moins les écouter pour se faire une idée, et du coup de s'être fait totalement grillée?
Le Monde paraît le soir non? Alors c'est une affaire pour les vespérautes, pas pour les matinautes. :-p
Comme quoi, l'information, la vraie, n'est plus dans la presse officielle.

Comme quoi, la justice est elle aussi aux ordres.
Inviter cette journaliste du Monde à la prochaine émission de vendredi, qu'elle nous éclaire sur son angle de traitement de cet entretien et à commencer par le titre, qui m'avait plongée dand un océan de turlipinetude une fois l'article lu jusqu'au bout...
Et après on s'étonne que la presse écrite patauge dans le marasme ! surtout qu'on n'enveloppe même plus le poisson vec du papier journal pour cause d'encre toxique... une utilité comme une autre, je ne juge pas.
S'ils font leur boulot, on s'en apercevra ! pas besoin de supplément d'explications, on comprend vite par les temps qui courent !!!

Quelqu'un sait où est passé un certain Ridet ?
"Au fait, il me semble qu'au niveau des chifffres, ils y en a qui doivent mal compter. Dans les manifs, selon les syndicats 5000, selon la police 1000... !!!
Alors en toute logique, pour le déplacement du Ministre, selon le police 50 et en réalité 250 ....!!!
Cherchez l'erreur !!! C'est le 1/5, élémentaire mon Cher B...."

http://gendarmes-en-colere.forum2discussion.net/le-gendarme-et-le-citoyen-f26/la-gendarmerie-epinglee-par-hortefeux-t21314.htm#447811

Quand on vous dit que certain ne savent pas compter !
Le Monde poursuit contre Mediapart une campagne insidieuse, et non avouée.
Tensions entre le Monde et Mediapart. Davet va bientôt passer chez Plenel ? (à moins que Plenel ne lui ai piqué son ordinateur portable) Mais que fait la Police ! Brice !!!!!!
Mouais.. j'ai ouï récemment un magistrat (genre Portelli, mais je ne suis pas sûre) dire qu'il fallait laisser travailler Mme Prévost-Desprez, que c'était elle qui tenait la bonne voie mais qu'on lui mettait des bâtons dans les roues de tous les côtés.
Ben voilà, un côté de plus.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.