Commentaires

Orange voulait censurer un film qui déplaisait à Bergé (Mediapart)

Tentative de censure dans la filiale cinéma d'Orange ? C'est ce qu'affirme Mediapart, documents à l'appui. Depuis 2011, les films politiques sont bannis des projets de financement d'Orange, et il a été demandé à la directrice générale de la filiale cinéma de ne pas financer un film sur Yves Saint-Laurent qui déplaisait à Pierre Bergé, l'un des actionnaires du Monde. Coïncidence : juste à ce moment là, le quotidien publiait plusieurs articles qui mettaient en cause le président d'Orange Stéphane Richard dans l'affaire Tapie.

Il n'y a pas encore de commentaire

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.