33
Commentaires

On refait les questions à... Jean-Michel Blanquer

Commentaires préférés des abonnés

Géniale cette nouvelle émission, bienvenue à elle. Ce genre d'initiative enrichi beaucoup ASI, je trouve.

Blanquer ment. Sur tout. Tout le temps.


Je n'exagère pas. C'est presque un lieu commun que de qualifier ce genre d'(ir)responsable de "boussole indiquant le sud", mais c'est bien de cela qu'il s'agit dans son cas. Prenez n'importe laquelle de ses inte(...)

Merci. Très instructif. Malheureusement trop court. 

Derniers commentaires

Bravo pour cette nouvelle formule, concept très intéressant. Toutefois le montage, l'éclairage des séquences intermédiaires avant les entretiens, et la fin abrupte de la vidéo, montre des voies d'amélioration certaine pour la suite. Vous nous avez habitué à mieux, mais je suis sur que les prochains opus seront super. A très vite !

C'était absolument indispensable de faire le point exact !


Vu d'un banc d'examen il y aurait eu encore des tonnes de remarques sur l'organisation scandaleuse de cette parodie d'examen national !

Très bonne émission sur les travaux pratiques de critique des médias, l'on voit clairement la connivence entre "journalistes" meanstream et le pouvoir. Gentils  avec les forts etc....

J'étais devant ma télé ce jour là, en ébulition je suis pas un spécialiste de l'éducation mais un manuel, bah ça m'a pas empêcher de voir toute la vacuité de cette itv qui se voulait dispositif "vous allez voir ce que vous allez voir avec nos trois wonder women"..

Excellente initiative à reproduire! 


Les questions qui auraient pu être posées et qui ne l'ont pas été c'est l'essence de l'analyse critique des médias.


 J'ai voté pour cette vidéo qui pourrait servir au mouvement social en cours si elle était rendue publique.


Ici en Martinique nous en sommes à la troisième semaine de blocage dans plus de 90% des établissement du secondaire avec s'il vous plait un demande unanime de départ du recteur de la part de l'intersyndicale!!


 rien dans les grands médias. 


Qui posera la question à Blanquer?

Oui bonne idée. Et c'est vrai un peu court, mais c'est une première. Les bonnes questions on les a. Les bonnes réponses aussi. Reste à savoir pourquoi les journalistes devant Blanquer ne les ont pas posées, pourquoi ils n'ont pas relancé... Bref, pourquoi n'ont-ils eu que ces blabla habituels? Journalistes militants? :)


Et l'enseignement agricole, silence radio....  Selon que vous soyez, bla bla bla....


On peut trouver ici un exemple très emblématique de l'article sur l'éducation nationale qui ne dit rien, ne contextualise rien, affirme des âneries… n'est pas du journalisme.

Mais on imagine bien l'effet que ce genre d'écrit peut produire chez un non-connaisseur qui le survole et trouvera que les profs qui gueulent ne sont jamais capables de se réformer ….

Merci de nous montrer des journalistes intéressants et intelligents. C'est ce que j'attends d'A@I. Le contrastre est saisissant avec France inter. Je vais dorénavant aller lire les deux journalistes que vous nous faite découvrir dès qu'il s'agit de Blanquer. Merci encore.

Le problème avec ces menteurs, c'est que les bonnes questions auraient été posées, il aurait buté en touche


et comme il se situe au-dessus de la plèbe, il n'est pas possible de l'interrompre, de lui manquer de respect, pour remettre sa réponse sur les rails


il faut pouvoir poser les bonnes questions mais aussi pouvoir traiter de mensonge ce qui en est

Merci. Très instructif. Malheureusement trop court. 

Excellente idée de lister les questions "qu'on aurait pu poser" à Blanquer, à renouveler pour tout autre interview complaisant ou simplement paresseux (c'est à dire pour quasiment tout autre interview). Ce serait plus percutant si c'était fait sous la forme directe "Monsieur Blanquer, vous dites que blabla minoritaire, comment expliquez vous que les établissements en grève soient si nombreux, et que même des lycées comme Louis le Grand ou Henri IV fassent partie des contestataires". On pourrait l'imaginer reformulé ainsi en fin de séquence par Laura Raïm.

Blanquer ment. Sur tout. Tout le temps.


Je n'exagère pas. C'est presque un lieu commun que de qualifier ce genre d'(ir)responsable de "boussole indiquant le sud", mais c'est bien de cela qu'il s'agit dans son cas. Prenez n'importe laquelle de ses interventions, voire n'importe laquelle de ses phrases, et vous y trouverez au mieux une erreur qui relève de l'incompétence, au pire une contre-vérité éhontée.


Il est comptable d'une grande partie de l'état désastreux de l'éducation nationale - certes il n'est pas tout seul... mais ça fait au bas mot 15 ans qu'il sape méthodiquement le système. On rappellera (ce qui devrait être superflu) qu'il fut la cheville ouvrière de tout ce que Sarkozy a fait de sinistre dans le domaine. A titre d'exemple : la réforme précédente du bac, déjà fortement contestable, mais que l'actuelle vient pulvériser, était déjà la sienne.


Sa légitimité est nulle, non avenue. Il finira dans les poubelles (non recyclables) de l'histoire de l'éducation en France. Le problème est que son impact mortifère sera de longue durée.


En revanche, c'est une excellente idée d'émission ! Merci à vous, et encouragements.

Très bonne idée ce dispositif (un peu court peut être).

Il serait interessant de soumettre ces nouvelles questions à M Blanquer...

Géniale cette nouvelle émission, bienvenue à elle. Ce genre d'initiative enrichi beaucoup ASI, je trouve.

Pas mal cette idée de «  refaire les questions ». 

Qui attend quelque chose d'Ali Baddou et de sa clique. Avec plaisir j'ai apprécié que ce midi sur France Inter (émission Le Grand Face à Face) il se fasse  bien  secouer par Emmanuel Todd.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.