47
Commentaires

Océanerosemarie, zéro critique, salle pleine

On apprend tous les jours : jusqu'à la semaine dernière, je ne connaissais pas Océanerosemarie

Derniers commentaires

Petit soucis avec le concept "BBB" (Bons Blancs Bobos) d'Océanerosemarie.

L'acronyme est copyrighté "Grosse boule" (ouille) depuis qu'Ariel Wizman et Edourd Baer siglaient ainsi sur Nova les "Balladurs Bad Boys" de leurs squetches. Ça date du début des années 90.

Ça donnerait quoi un fight "Bons Blancs Bobo" vs "Balladurs Bad Boys" ?

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Monsieur Schneidermann, vous mentez : Une critique dans sortir télérama et quatre autres dans des blogs, dont l'un est affilié au Monde.fr. En tapant "oceanerosemarie chatons violents critique", on tombe dès la première page (je ne suis pas allé plus loin) sur pas mal de compte-rendus du spectacle ! Pourquoi donc titrer "zéro critique, salle pleine ?"
Considérez-vous les critiques sur le Web ne valant pas grand-chose vis-à-vis des grands médias ? Ce serait un retournement de situation bien cocasse pour vous qui ne cessez de vanter les mérites de la presse en ligne... En tout cas, vous construisez tout un article, et une ''réflexion'' à partir d'un fait erroné. Il y aurait de quoi vous renvoyer à l'école de journalisme...
Mais peut-être avez-vous été dépassé par une pulsion populiste. Franchement "zéro critique, salle pleine", ça sent à plein nez le raisonnement "il y a le public, le peuple, les vraies gens d'un côté, et puis de l'autre, les intellectuels parisiens, les fameux bobos qui tiennent les manettes des médias, et qui évidemment n'aiment pas qu'on les critique. C'est pour ça qu'ils ne parlent pas du spectacle. mais le peuple tient sa revanche en remplissant la salle malgré ce silence". Franchement, Monsieur Schneidermann, ce raisonnement n'est pas à la hauteur de votre intelligence.
Si vous cherchez des explications à ce silence inexplicable (inventé par vous) sur le spectacle d'Oceane Rosemarie, peut-être en trouverez-vous une chez vous, dans votre site. Je m'explique : la part consacrée au spectacle vivant se réduit chaque jour un peu plus dans la presse traditionnelle. Sur asi, combien de fois par an parle-t-on de spectacle vivant ? Même Hors-série ne veut pas consacrer de chronique régulière au spectacle vivant, car les spectacles n'ont pas de diffusion nationale. On n'y parle de théâtre que rarement. Une des explications à ce silence (inventé par vous) tient donc à ce déficit de visibilité du spectacle vivant dans les médias, auquel vous participez.
Je ne vous le reproche pas. La critique culturelle est un champ en crise et en renouvellement. Il y aurait beaucoup à dire sur le sujet. Mais franchement, les raccourcis que vous pratiquez ne contribuent pas à faire naître un débat raisonné sur la question.
P.S : En tant que critique de spectacle vivant, vivant à Montreuil, je sens combien votre ironie mordante peut être blessante quand vous en êtes la cible. Vous vous faites l'écho bien sûr des sketches d'Océane Rosemarie, mais vous êtes conscient que ce qui est dit dans un spectacle pour faire rire, se transforme quand c'est écrit dans un édito pour faire réfléchir. J'espère donc qu'au fond de vous, vous ne souscrivez pas aux amalgames bobo de montreuil = hypocrite de la mixité sociale ... La réalité à Montreuil est comme ailleurs : diverse, complexe, équivoque... quand on la considère sans être pris par une pulsion populiste.
Effectivement l'article donne envie mais à 32€ la place (surtout si on invite une amie en plus ) perso elle joue clairement pour les bobos qu'elle critique.
Bref je sais pas trop... Je vais attendre encore avant de me lancer.
C'était Idem pour Julie FERRIER, excellentissime, au même endroit, l'an dernier: zéro critique, salle pleine...
Comme quoi il n'y a pas que les politiques et la phynance qui sont coupés du "peuple" en ces temps mémorables...
Nul ne connaît encore le temps qu'il fera à l'atterrissage.
On prévoit du réchauffement ...
En fait, je déconseille, en fait, de visionner, en fait, l'interview, en fait, d'Océanerosemarie, en fait, sur Hors-Série, aux maniaques tels que moi qui, en fait, ne supportent pas, en fait, les personnes qui disent "en fait" trois fois dans chaque phrase, en fait. Agaçante petite manie, en fait, qui parait contagieuse, car Laura Raim, en fait, l'a attrappée en quelques minutes, en fait.
L'article du monde la décrit plutôt bien : océan

Après je trouve qu'elle a une logique anglo-saxonne dans sa vision du racisme, de la religion et de la société de manière plus générale... et je n'aime vraiment pas cette vue. Mais bon l'Amérique domine le monde que peut on y faire ma bonne dame.
Bon, puisque c'est le fil promo des humoristes...
Lorsque j'irai voir son spectacle (en province), je me fendrai aussi d'une critique.
rassurez moi Daniel j'espère que 'elle tape fort sur toutes ces ordures de "je suis Charlie" aussi...
Et en plus elle vit à Marseille...
Perso je l'ai découverte sur scène en première partie de Camille en 2002 dans une salle de 200 places quand elle était chanteuse et se faisait appeler Oshen, puis retrouvée comme humoriste sur Inter chez Lopez et Manoukian il y a peu.
Bonjour,

Je n'étais pas très fan de Océanerosemarie (je trouvais qu'elle en faisait bcp dans la dévalorisation perso pour faire rire), ce, jusqu'à ce matin de février 2015 où je suis tombé sur sa chronique "Descente d'organes féministe" (que l'on retrouve bizarrement à l'adresse suivante : http://www.franceinter.fr/emission-le-billet-de-guillaume-meurice-descente-dorganes-feministe (un remplacement ?)) qui est une petite pépite.

par contre, peut-on vraiment dire qu'une humoriste qui a tenu un billet au moins hebdo la saison passée sur France-inter, en fin de 5-7, est boudé des médias ?
"N'étant pas critique de spectacle, je ne jugerai pas sa prestation "

Moi, sur Hors-Série, j'ai pensé qu' elle est peut-être plus à voir en salle qu'en interview, quoique les brefs extraits donnés au début ne m'ont pas encouragé.
J'ai écouté l'émission de Hors Série sur Océanerosemarie hier. Elle se dit de gauche, s'intéresse beaucoup aux sujets sociétaux (homosexualité, mariage homosexuel, voile, racisme…) mais ne dit pas un mot sur les problèmes socio-économiques (inégalités économiques, chômage, lutte des classes…). Elle parle bien de bobos, mais ce n''est pas une catégorie sociale. Le concept est bien trop vaporeux.
C'est sûr qu'elle tend un drole de miroir , a nous autres de goche !
Ce Hors série est une fouffée d'oxygène .... et le mieux c'est que l'on peut ne pas être d'accord avec tout ce qu'elle dit et savourer son bagout.
J'y vais ce soir ! Je l'avais sur ma liste depuis longtemps, mais c'est les extraits de son entretien sur Hors-Série qui m'ont fait sauter le pas.
En revanche, prévenez bien les @sinautes : elle est pas très Charlie.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.