17
Commentaires

Océanerosemarie, addict aux séries présidentielles

Océanerosemarie adore les séries. De "Holograma" à "Dans le Fillon de François", en passant par un sociopathe serail killer qui a le toc de boire dans une tasse vide, Océanerosemarie confesse ses addictions aux séries de la présidentielle.

Derniers commentaires

J'ai certainement un (gros ?) problème d'audition, car je ne comprends pas ce que dit Océanerosemarie... depuis le début de ses chroniques.
Diction trop rapide ? "mouillée", voire "avalée" ? Son articulation ne convient décidément pas à mes oreilles...
Rien à voir avec la diction et l'articulation de Patrice Luchini, qui peut parler trèèèèèès rapidement mais reste compréhensible.

Tant pis pour moi.
Chronique bienvenue, amusante mais alors que le son est mauvais (un peu meilleur sur la fin ou est ce parce que je m'y suis adapté?)
bravo a l'equipe pour le recrutement de ces deux chroniqueuses de talent !
Enorme ! J'étais plié sur Hamon ! Encore !
Très réussi bravo , et cruel pour Fillon
cruel pour Fillon

C'est rien par comparaison avec cette vidéo accablante. Ceux qui s'apprêtent à voter pour ce gentil petit bourgeois inoffensif doivent absolument la regarder. Ce type est un authentique serial killer.
Merci Juliot Iglésias
Maintenant il ne reste plus qu'à espérer que cette petite ordure de notaire soit renvoyé en correctionnelle pour avoir employé fictivement femme et enfants à un tarif défiant toute cohérence. Et ça se dit chrétien catholique ! Je vois la gueule de Jésus Christ lorsque le Fillon le coupe pour dire cela en plein sermon sur la montagne !!!
Je mets sa société de con-seils et ses ouikes sarthois en Fal-con d'Etat très au-dessus du lot. J'espérerais presque que les Canard, Médiapart et autres salauds de lanceurs de m... pardon ! d'alerte n'aient plus rien en magasin, on n'en peut plus. Le plus inouï, vraiment, c'est de penser que le petit baron compte sur le temps et la fatigue, sur le harcèlement médiatique pour se maintenir. Insensé.

A part ça, j'ai ricané au début de la vidéo d'Océanerosemarie, mais que c'est bon de ricaner et là, paf sur mon museau, voilà-t-il pas qu'elle prend Mélenchon dans son champ de tir. Du coup, je n'ai plus pu esquisser le moindre rictus durant toute la fin de son intervention, et pourtant les clients des séries dont elle parle sont des acteurs de premier plan...
J'ai l'impression que c'était pour équilibrer les attaques, car j'ai trouvé bizarre de sa part d'insister sur le fait que l'hologramme était transparent alors que c'est une des caractéristiques d'un hologramme...

Par contre c'est vrai que sous certains angles ça semble faire plat. En attendant une démocratisation des projections holographiques 3D. Ca aurait de la gueule mais on reprocherait alors d'avoir dépensé autant juste pour ça. :)
Bon après Mélenchon lui-même dit que c'est un gadget qui avait principalement été pensé pour faire parler les médias.
Merci, j'arrête pas de dire depuis le début de ses petites affaires d'emplois fictifs que c'est rien du tout, peanuts, à côté de ce qu'il s'apprête à faire.

Arrêtez, les uns les autres, de vous focaliser sur ses petites magouilles, l'essentiel n'est pas là !!!
Pour moi la phrase la plus cruelle dans l'extrait c'est celle-ci :

"Si on veut rétablir l'autorité dans le pays je dis qu'il faut des responsables politiques honnêtes, irréprochables" François Fillon, France Info, 2 septembre 2016

Cela rejoint un peu ce que répète Henri Guaino (pour une fois que je suis d'accord avec lui) : le maintien de Fillon est un mauvais coup porté aux institutions et à notre pays. La droite devrait se rendre compte que l'autorité de François Fillon sera tellement affaiblie s'il est élu qu'il lui sera impossible de gouverner. C'est ce que suggère Guaino quand il demande : "Comment savoir comment un candidat va gouverner s’il n’y a aucune cohérence dans son parcours et dans ses idées ? "

D'ailleurs le délai qu'il avait demandé à ses partisans est écoulé, donc on peut supposer que ça risque de bouger cette semaine encore pour lui : "On a quinze jours à tenir. Dans quinze jours, on aura le résultat » François Fillon, 1er février 2017
Mais le mieux du mieux c'est quand même quand il a dit en janvier :

« Il y a une injustice sociale entre ceux qui travaillent dur pour peu et ceux qui ne travaillent pas et reçoivent de l’argent public ».
dingue !

Le maintien de Fillon est peut être un mauvais coup pour la droite mais je ne suis pas sûre que le parti puisse en trouver beaucoup dont on soit certain qu'ils n'aient pas eu recours aux mêmes genre de pratiques. Ils sont en train de se rendre compte que les mœurs qu'ils partagent depuis des décennies les mettent en porte à faux par rapport à leur programme dans l'opinion publique. On ne sait pas pourquoi, tout d'un coup ça ne passe plus, merde alors !
Semblerait que l'exigence de moralité se soit accrue depuis Chirac, et, si jamais Fillon était quand même élu, qu'il lui soit impossible d'appliquer son programme (terrifiant quand on voir la vidéo de Juliot Iglesias) et une bonne nouvelle
C'est bon, elle y est maintenant.
Merci.
Pas de vidéo dans l'article...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.