105
Commentaires

Nuit assise au congrès US

Des hommes et des femmes assis par terre. Hommes en costume cravate, femmes en tailleur, mines graves.

Derniers commentaires

Un break sit ?
Il y a autant de dignité dans la Nuit Assise au Congrès US que dans les Nuits Debout de la place de la République française , c'est-à-dire beaucoup .
Les vacances en juin. La moyenne d'âge, putain ! Un senior à chaque coin de rue.
C'est comme si toutes les maisons de retraite de France avaient ouvert leurs portes en même temps, et que leurs pensionnaires s'étaient égaillés dans la nature.
Ou comme si on se retrouvait nez à nez avec une majorité d'abonnés d'arrêt sur images.
Ils s'appellent tous Camille ?
Du coté Russe, c'est la fête : t.A.T.u.

Peace is our profession. ;-)
Les ilots d'espoir comme celui-ci ne suffisent plus à me rendre optimiste.
qui se réjouirait de la découverte de quelques gouttelettes quand des hectares sont ravagées par les flammes?
On est mal , on est irrémédiablement mal. Le seul espoir serait un sursaut massif des humains, un raz de marée sur les consciences humaines, j'y ai cru, je n'y crois plus.
Comme avec Nuit Debout, ça me rend mal à l'aise qu'à chaque fois que l'on cite ces nouvelles formes de prise de parole - de réappropriation de la démocratie - on cite Facebook, Periscope, Facebook, Periscope, Facebook, Periscope...
Comme si c'était eux qui rendaient la libération possible, comme si la révolution à venir (ou pas) devait être un gigantesque panneau publicitaire.
Je vous rappelle que ce sont des entreprises! Et ce sont des outils qui nous divisent au moins autant qu'ils nous rassemblent. Tous unis par écrans interposés, tout un programme !
Si ré-invention de la prise de parole il doit y avoir, cela devra impérativement se faire via nos propres outils. Sinon ça n'est qu'un fumigène, un spectacle, une émanation de plus d'un système que l'on croit combattre. Ne soyons pas dupes - pas ici en tout cas.
"On ne combat pas l'aliénation par des moyens aliénés" Guy Debord (je crois)
Charlton Heston s'illustra dans la défense du port d'armes aux USA. Clint Eastwood, défenseur acharné. C'est marrant, tous ces gens qui s'en servent pour de rire et qui pèsent dans cette histoire... Les Brad Pitt et sa copine Jolie, Johnny Depp, Bruce Willis, Jennifer Lawrence , eva Longoria etc etc, qui rejoignent ainsi Sarah Palin dans son combat.......
Décidément, les gens de ce pays ont quelque chose de tristement ridicule....Sauf les Assis du Congrès.
J'apprecie l'idee qu'ASI fasse un pas de cote par rapport a l'actualite Franco-Europeenne, mais c'est pas sympa de laisser Mediapart se tapper tout le taf sur l'hallucinante tournure de la bataille autour de la loi travail ou sur le Brexit...
" Seul l'américain a le droit d'être con, c'est le privilège du seigneur " ...
Demander à un Étazunien lambda d'abandonner son gun, c'est pire que lui demander de lire un livre d'histoire (remember la cruche au selfie à Auschwitz) ou d'entrer à poil au temple, à l'église, à la synagogue, à la mosquée (ne soyons pas raciste). Et encore, ça, on doit pouvoir y arriver.

Sacré pays, où la vue d'un sein en couverture d'un magazine familial traitant de l'allaitement maternel déclenche un scandale alors que celle d'un gosse maniant un fusil d'assaut presqu'aussi lourd que lui, rien.

Haro sur une arme de vie, hourra sur une arme de mort...

http://misentrop2.canalblog.com/
Amusant de voir comme une information portant sur un évènement qui a quelque chose d'inédit, "génère" en guise de premier commentaire un flot de stéréotypes.
"Lambda" ne veut pas dire que tous les Étazuniens sont conformes à ce que vous appelez stéréotypes ("flot", n'exagérons rien : deux).

Cet évènement est certes inédit, mais va-t-il changer quelque chose ?
Lambda est la lettre du milieu de l'alphabet grec.
C'est même pire que de demander à un francais gamma son litron de rouge et son camembert.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.