145
Commentaires

Noyade de Sarkozy, virage de Bayrou

Noyade, suite. Maintenant, c'est le noyé qui parle.

Derniers commentaires

Haha ils sont forts chez midi libre :)

ils titrent : Nicolas Sarkozy version autocritique

avec un chapeau qui vous met l'eau à la bouche :

"Regret", "erreur" : Nicolas Sarkozy s'est laissé aller à un peu d'autocritique devant des journalistes le week-end dernier en Guyane. Selon un article publié hier sur Lemonde.fr, le président se serait "essayé à l'exercice du mea culpa devant une quinzaine de journalistes".

http://www.midilibre.fr/2012/01/27/sarkozy-en-autoanalyse,449578.php

mais que va donc regretter Sarkozy ?

les atteintes à la constitution? les atteintes au parlement? à l'indépendance de la justice et de la presse? Les atteintes à la présomption d'innocence ? ses abus de pouvoir manifestes pour le limogeage de préfets de la république? les expulsions ethniques nauséabondes ? l'encouragement à la délation ? le fichage des enfants et des citoyens? Les ados défigurés par les flashballs? Les collégiens humiliés et reniflés par des chiens policiers dans leur classe ? les atteintes au droit de grève et au droit syndical ( des droits constitutionnels) ? Une avalanche de lois sécuritaires qui a réduit nos libertés à peau de chagrin ? des choix économiques qui mènent la France à la faillite ? les dépenses inconsidérées de l'Elysée ? les choix qui lui ont fait nommer un gouvernement qui a reçu le doux sobriquet de "gouvernement de la honte" et dont il n'a pas su arrêter les magouilles et les dérives ? Ses multiples mensonges ??

et bien non pas du tout !!!

Il regrette juste d'avoir laché Rama Yade et Rachida Dati et d'avoir poussé Petit Jean un peu trop tôt...
petite erreur : "L'homme est ainsi fait que tout est organisé pour qu'il oublie qu'il va mourir."
n'est pas tiré des oeuvres du philosophe Pascal, mais de celles de Gérard Pascal, un lointain descendant. En tout cas, c'est pas de Blaise.
A ce sujet lisez le dernier livre de Eric Brunet "Pourquoi Sarko va gagner .........la sortie!
"
Point de poignards, juste un bon "off" de comm', bien calculé avec le fidèle Brice qui viens faire l'explication de texte. Cela ne veux donc pas du tout dire qu'il envisage la défaite.
Pour Bayrou, le fait que le titanic ait heurté un iceberg et qu'il ait coulé ensuite sont 2 événements qui n'ont rien à voir ensemble.
L'un n'est pas la conséquence de l'autre. Chaque événement est indépendant.
On se marre d'autant de bétise.
"En tout cas, je changerai de vie complètement, vous n'entendrez plus parler de moi !" ".

Je ne dirai qu'une seule chose : [large]et bien casse-toi !!![/large]

SEMIR
Sarkozy a raison de dire que s'il est battu il arrêtera la politique, car après Chirac condamné avec sursis, lui fera de la prison ferme - la justice sera intraitable.
Bayrou penche à gauche, Bayrou penche à droite. C'est déjà l'ivresse du pouvoir...
Dans tout cela, dans toutes les "analyses" politiques qui bourdonnent dans lémédias (y compris ici), il y a une évidence en béton : Sarkozy va se présenter.

Et comme toutes les évidences, celle-ci pourrait fort probablement selon mon petit doigt (que je viens de brûler sur la grille du four, mais ça ne regarde que moi et mon pharmacien) être trompeuse.

Il y aurait une autre stratégie qui serait bien plus payante, y compris pour Sarkozy lui-même.

C'est l'option Fillon (voire l'option Juppé, mais il parait qu'ils se détestent).

C'est-à-dire que ce serait Fillon qui se présenterait comme candidat de l'UMP. Et ces ont-dits reproduits ici par Daniel Schneidermann ne serait qu'une préparation de "non, franchement, j'en ai assez, je me retire" du futur non candidat Sarkozy.


Sans doute vous allez me dire : mais jamais de la vie, JAMAIS Sarko Ier ne quittera de lui-même le pouvoir !

Eh bien je vous répondrais par une question : Et à votre avis, qui donc Fillon, une fois élu président, prendra comme premier ministre ?

On appelle ça la méthode Poutine (Copyright ex-KGB). Ca a très bien marché en Russie, il n'y a pas de raison que cela ne fonctionne pas en France. L'oligarchie et les médias sont fort semblables dans ces deux pays.

P.S. : rappel des consignes de votes : si vous êtes de droite, votez Bayrou. si vous êtes de gauche (et/ou écolo), votez Mélenchon.
Cher Daniel,
Apparemment vous découvrez Bayrou. Sans doute parce qu’il passe chez votre meilleur ennemi Apathie. Peut-être n’avez-vous ni parcouru son bouquin, ni ne l’avez écouté précédemment. Toujours est-il que pour effectuer un virage (en tête d’épingle qui plus est) il faudrait qu’il ait changé d’avis. Hors il a déjà prononcé et écrit ces mêmes mots bien avant ! A savoir que contrairement à la crise de 2008, cette fois-ci la base du problème est le déficit des états, non les banques. On peut ne pas être d’accord mais il ne faut pas faire passer votre propre ignorance pour un retournement de veste de sa part !
Vous voyez, au final Apathie a du bon : il vous a permis de vous mettre à jour ! :P
Après la panne de mots sur le triple A, après les les accès de masochisme , après les premiers aveux voilés d'erreurs passées par l'entourage.

Narcissisme de l'autocitation ...

Et pour parler, c'est quoi le problème ?
Et si c'était comme prévu depuis longtemps : NS noyé nous annonce dimanche 29 "j'en ai marre bande de feignasses, je m'casse! démerdez-vous! " On verrait arriver le Fion ou Bayroute de Navarre... hilares, qui diraient chantant tancoeur : "Auprès de ma blonde"... Qui c'est qui prendrait un rateau, hein ? J'ai dit "rateau", pas "radeau", parce que, pour le Titanus, faut aller chez Korkos.
Et si vous laissiez reposer toutes ces choses politiques sans intérêt pour notre vie quotidienne, Daniel, hein ? Comme suggéré après le 9h15 d'hier.

Je vais quand écrire un mot sur Sarkozy, s'il a dit ce qu'il a dit, c'est qu'il en marre d'être président, d'ailleurs il fait tout pour se saborder, autant sortir la tête haute de l'eau, en disant qu'il sera heureux de ne pas être élu, qu'il retournera à ses fondamentaux. En même temps c'est spéculer sur du vent. Pour Bayrou idem, il faut attendre si jamais tous ces candidats ont autre chose à proposer que leur stratégie pour se faire élire coûte que coûte. Je suis confimée dans l'idée que cette campagne n'est pas intéressante, pour l'instant, sans me faire d'illusions sur le fait qu'elle ait un intérêt un jour ..... Alors parlons d'autre chose, en gardant un oeil ouvert sur le politique, dès fois que ..... il se passe un truc qui puisse nous sortir de la mouise dans laquelle nous baignons.

DSK s'est sabordé, même si nous ne sommes pas à 100 % surs de ce qu'il s'est réellement passé, dans la suite 28 chépu combien, déjà oublié, (faut faire attention à Freudqo ;-)) Sarkozy se saborde, Bayrou aussi, je peux le comprendre, celui qui sera élu va en baver grave, et nous avec, mais nous, nous avons l'habitude. D'ailleurs c'est de notre faute, nous ne travaillons pas assez, bandes de feignants. Celui qui redonnera des emplois aux Français, renverra les gros spéculateurs dans leur 22, celui-là aura tout mon respect.

plus le temps de corriger les mots manquants, les fautes, c'est quand même lisible. ;-))
Cher Daniel,

Cela fait plusieurs fois que vous annoncez la déroute ou la noyade du Président Sarkozy.

D'autres l'ont dit avant moi, et mieux que moi, votre analyse n'est pas très convaincante. Soit.

J'ajoute que si vous vous piquez de faire des pronostics, je m'étonne que vous ne preniez pas assez en compte "la prime au sortant". Un phénomène difficile à analyser mais bien réel, un mélange d'habitude (le meilleur Président, c'est le Président), de gratitude (il a assumé la fonction) et d'indulgence (une deuxième chance).

Ce n'est ni de gauche ni de droite, c'est humain.

Je me souviens de Felipe Gonzales ou de John Major qui étaient donnés archi battus et qui ont finalement gagné les élections et refait une législature avant d'être effectivement congédiés.

J'espère que vous ne devrez pas faire cette (brillante) analyse le 7 mai.
Dire que Morin a été nommé ministre par Sarko...Et Dati,et Besson et Kouchner et Baroin.et Hortefeux etc..le gratin quoi!
Pour moi, c'est de la com volontaire. Une bonne idée du staf de com pour le rendre 'sympathique'. Franchement, je trouve même la ficelle grossière. D'ailleurs, pas mal de gens disent la même chose dans les commentaires de l'article du monde. (genre ironique : "on va verser un petite larme !")
L'acces à l'article du monde n'est pas du tout payant !!!!
Prédit très sérieusement en 2006 :
Election
Mariage arrangée
Enfant
France à genou
Débâcle
Déclin
Faillite
Enrichissement des potes
Départ très loin de France
Divorce
OUBLI
S'il coule pour de bon Sarko, il va enfin pouvoir compter ses amis... sur les doigts d'une main ? de deux ?... et ses amours !...

J'ai hâte de voir ça !

Et je voudrais tellement croire à la sortie de route de Bayrou (je gaspillerais même un bidon d'huile d'olive de Toscane pour l'aider un peu...)
quel bonheur de vous lire ce matin un vrai régal cet article .

sarko la retraite!!!
Bayrou la sortie de route !la France va enfin respirer !!et là je vous crois sur parole!!!
Je sais que c'est l'époque qui veut ça, mais ça fait plusieurs fois que je me retrouve avec un edito politique à la Alain Duhamel. Un alain duhamel plus à gauche mais avec le même gout pour l'analyse des petites phrases, des revirements et des stratégies.

Bon c'est pas grave, je recommencerai à vous lire quand tout ce cirque sera fini et que l'on se posera tous la question de savoir pourquoi une campagne présidentielle est encore passée à côté de ce qui fait notre vie quotidienne.
Non mais là sans déconner, c'est hallucinant de n'importe quoi. Le créneau de Bayrou depuis 10 ans c'est de dire que le déficit publique est trop important, mais là c'est de l'opportunisme politique d'en parler ?! C'est prendre un virage subit en épingle de redire ce qu'il dit depuis 10 ans ?! Si il faut absolument parler de l'opinion de François Bayrou sur la dette, il faudrait souligner son entêtement. Mais c'est vrai que c'est beaucoup plus sexy de lui faire dire n'importe quoi, après tout, la plupart des abonnés doivent le détester, et c'est agréable de prêcher pour sa paroisse, même si ça nécessite de tordre la réalite… L'analyse politique matinale a vraiment un intérêt de plus en plus limité ces derniers jours. Peut-être en effet le matinaute pourrait se contenter de rediffuser les twitters des membres du FdG. Ok, ça serait caricatural, mais il y aurait l'excuse de faire court.

Sinon, Bayrou a eu le mérite de dire que la loi sur le génocide arménien était une connerie. Devant l'atterrante servilité du PS et de l'UMP au populisme, je me demande quelle a bien pu être la position du FdG sur le sujet. Un petit tweet pour y répondre ?
MERCI freudqo, enfin quelqu'un qui ne se répand pas en attaques stériles à propos de F. Bayrou (quand ce n'est pas de la haine aveugle). Le procès qui est fait à cet homme est en majeure partie fondé sur des préjugés, je ne me souviens pas avoir lu une fois une attaque venant d'une personne qui se serait véritablement penchée sur le programme du MoDem (qui existe et est disponible en ligne). Que Bayrou essaie de récupérer les déçus du sarkosisme c'est logique politiquement, mais moi non plus je ne le vois pas prendre un "virage en épingle à droite", là je trouve pour une fois que D.Schneidermann va trop loin. Oui un problème de dette que ce soit pour une personne ou un état, ça vient à la base d'avoir dépensé, en empruntant, plus qu'on ne gagnait. Je ne vois pas pourquoi on trouverait ça dangereux à l'échelle d'un smicard et normal à l'échelle d'un pays. La crise des subprimes oui c'était la faute des banques clairement, mais il ne faut pas tout confondre monsieur Schneidermann. Et OUI cette loi sur le génocide arménien c'est n'importe quoi, souligner que Bayrou a eu seul une position lucide aurait été autrement plus pertinent.
Je serais personnellement un peu plus sceptique lorsque F. Bayrou, certes pas de façon aussi caricaturale que ne le décrit DS, affirme que la finance n'a rien à voir avec la crise que l'on connaît aujourd'hui. Mais je pense que c'est aussi un autre débat, qui, s'il est intéressant, risque d'être un peu compliqué à avoir ici.

En tout cas, si vous êtes bayrouiste et que vous avez le courage de lire les forums et d'y poster, toutes mes félicitations !
Effectivement pour la finance c'est bien plus contestable, je suis effectivement bayrouiste mais pas aveuglément. Etant jeune (j'ai 32 ans) et de gauche, les raisons qui font que je suis aujourd'hui aux côtés de François Bayrou sont le résultat d'un cheminement qui n'avait rien d'évident au départ, mais jusque là je ne le regrette pas. Je suis convaincu que depuis la fondation du MoDem cet homme a évolué et qu'aujourd'hui le Centre qu'il représente n'est plus "à droite" mais représente une alternative véritable et indépendante qui nous sortirait enfin de ce bipartisme épuisant et contre-productif. Songez aux ex-Verts qui l'ont rejoint, sont-ce des conservateurs catholiques ?
"je suis bayrouiste mais pas aveuglément. Etant jeune (j'ai 32 ans) et de gauche"

Cela me fait penser à CECI
"je suis effectivement bayrouiste (...) et de gauche"
Juste pour ma culture : qu'est-ce qui est "de gauche" dans le projet de Bayrou?
Allez! vous n'allez pas commencer à chipoter, non?... ;-))
La première page du programme, une fois tournée...
À ce titre-là, ça serait une page du programme sur deux, ce qui me semble beaucoup.
petite question, est ce que l'on a beaucoup dépensé ? ou est ce que l'on beaucoup fait de niches fiscales qui réduisent les rentrées d'argent ?
un bilan comptable c'est un débit (la dette) et un crédit (les impots les taxes et consorts)

Oui un problème de dette que ce soit pour une personne ou un état, ça vient à la base d'avoir dépensé, en empruntant, plus qu'on ne gagnait. Je ne vois pas pourquoi on trouverait ça dangereux à l'échelle d'un smicard et normal à l'échelle d'un pays.


et voilà tout est là....

Non un problème de dette n'est pas forcément un problème de dépenses trop importante, c'est un problème de dépenses supérieure aux recettes. Comment voulez-vous effectuer une soustraction avec un seul nombre????? Ce n'est pas ce que tu dis toi mais c'est bien ce que dit Bayrou (en tout cas c'est ce que j'ai entendu dans sa bouche sur Inter ce matin) , il dit "on a dépensé trop" or une tribune parue dans le monde il y a quelques jours et dont @si a parlé montre que les dépenses n'ont pas augmenté depuis 1990

de plus comparer un particulier à un état n'a absolument aucun sens, alors en plus comparer un smicard à un état a encore moins de sens, parce qu'un état a un patrimoine, des avoirs, ce que n'a pas un smicard. De plus un état dispose de nombreuses possibilités dont ne dispose ni un particulier, smicard, ni un particulier plus aisé. Il peut par exemple émettre des obligations, et avant 1973 il pouvait faire tourner la planche à billets. De plus un état dispose d'une armée, susceptible de protéger le pays au cas où celui-ci décide de ne pas payer ses créanciers. Dis moi donc quel smicard dispose d'une armée? quel smicard dispose de la planche à billets? Et quel smicard dispose du pouvoir politique ?

conclusion: votez pour qui vous voulez sauf pour quelqu'un qui essaie de vous faire croire qu'on peut effectuer une opération avec un seul nombre. tiens essayons ça fait combien 3 + ? et 3 x ça fait combien ? Alors tous ceux qui ne parlent que de dépenses nous prennent vraiment pour des cons. a croire que plus c'est gros , plus ça passe....

Incroyable de lire des trucs pareil, incroyable que des types qui tiennent ce discours arrivent à avoir plus de 0,5% des suffrages....et ben pire que ça ils sont au pouvoir !!!
Ben voilà, merci camarade ;)
Devant pareilles âneries, peut-on vous suggérer d'acquérir quelques notions élémentaires d'économie, sans pour autant être qualifié de prosélyte du front de gauche?
Bonjour
déficit = dépenses - recettes.
Bayrou ne regarde depuis 10 ans que la baisse des dépenses… mais on peut aussi augmenter les recettes en réduisant les cadeaux fiscaux.
Chacun voit midi à sa porte.
Où avez vous lu un quelconque soutien de ma part aux positions de Bayrou sur la façon d'endiguer le déficit publique ?
JIEM92, si vous vous étiez renseigné, vous sauriez que Bayrou propose pour rétablir le déficit de faire les deux, moitié augmentation des recettes (en particulier en s'attaquant aux cadeaux fiscaux justement) et moitié baisse des dépenses. Merci de vous tenir au courant avant de voir midi à votre porte.
Les dépenses de l’État (ou des APu) sont en même temps des recettes pour une grande partie de la population, c'est à dire que les dépenses de l'Etat sont de la répartition et de la solidarité (loin de moi l'idée de sous entendre qu'il n'y a pas de gâchis).

Déficit: c'est bien les dépenses moins les recettes, mais il faudrait aussi définir l'origine du déficit: si on y retranche les intérêts de la dette - intérêts en grande partie indus car nous pourrions soit augmenter les recettes, soit monétiser tout ou partie des besoins et qu'il s'agit d'un transfert vers les rentiers - on obtient le déficit primaire qui est quasi équilibré depuis 1995 à l'exception de 2009 et 2010 (pas encore les stats 2011) ... voir http://monnaie.wikispaces.com/1995-2010

Bayrou n'a effectivement rien compris! (mais il n'est pas le seul)
Devant l'atterrante servilité du PS et de l'UMP au populisme, je me demande quelle a bien pu être la position du FdG sur le sujet. Un petit tweet pour y répondre ?
ça fait bien longtemps que le fdg a pris position sur ce sujet, voir par exemple ici :
http://www.placeaupeuple2012.fr/les-armeniens-l%E2%80%99histoire-nous/

et sinon
le déficit publique
le déficit est un monsieur, il est donc public et pas publique, y'a padkoi ;)
C'est la position officielle du parti ? Parce que à part cet article, je ne trouve rien d'autre ni sur le site du FdG ni sur le blog de Mélenchon…
Je ne sais pas, c'est en tous cas la position d'une des personnalités du fdg (qui n'est pas un parti mais une alliance).
c'est parce que tu es trop occupé à défendre les thèses de la droite (qu'elle soit modérée ou réactionnaire d'ailleurs), quitte à défendre l'indéfendable (cf le cas Sarkozy dans un autre fil)
Bien sûr que Bayrou est dans son créneau mais jusqu'à présent sa position avait été plutôt "équilibré" sur les causes et les conséquences de la crise. Là, face à Apathie, il tient un discours qu'aurait pu tenir n'importe quel Xavier Bertrand ou Copé de passage, il se droitise carrément. Car de mémoire, Bayrou a toujours crié haro sur le déficit public mais n'a jamais exonéré Sarko pour sa fascination du monde de l'argent. Là il tape très dur sur les dépenses sans jamais s'attaquer au monde de la finance par pure opposition opportuniste politique. Il a servi ce qu'Apathie attendait. Pas très courageux au final.
Je suis assez d'accord, j'avais suivi de près sa campagne 2007, ses propositions, ses diagnostics... et à l'époque je le trouvais très bon comparé à Royal et Sarkozy, bien que ce dernier fut meilleur candidat-communicant avant d'avoir exercé.

Et j'ai eu la tristesse d'assister à la télé à son grand meeting de lancement de campagne ou il exonérait la finance, l'UE, la BCE, le FMI et les agences de notation de toute faute, reprenant à son compte la thèse de "l'évènement géologique imprévisible". Thèse que personne sur cette planète ne défend plus excepté les deux idéologues du fordisme les plus décrépis.

Je suis donc assez déçu et triste de voir ce qu'est devenu celui qui m'avait semblé un bon candidat à l'époque.

Une explication reste possible, étant donné qu'il a annoncé depuis longtemps qu'il donnerait cette fois-ci une consigne de vote, il connait déjà le candidat pour qui il demandera de voter et il ne s'agit pas de Nicolas Sarkozy.
Contrairement à ce que dit DS, l'accès à l'article du Monde est en accès libre.

Allez-y mais je vous préviens : vous en ressortirez les larmes aux yeux, bouleversés par le sort injuste qui s'acharne sur cet homme si bon, si délicat, si détaché des séductions du pouvoir.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Laurent Gerra n'avait pas tort, la miterrandie parle à François. Dimanche, Mazarine était là devant la réincarnation...:
Reste à savoir si l'UMP implosé votera FN ou Bayrou.
Le 21 avril à l'envers, ça fait longtemps qu'on le voit arriver...
"En tout cas, je changerai de vie complètement, vous n'entendrez plus parler de moi !"

Et hop, un serment d'ivrogne de plus.
Si seulement !

Nommé d'office au Conseil Constitutionnel émargeant à 23.000 euros par mois, je doute qu'il se retire complètement. Ceci dit, c'est cher payé vu qu'il sera récusé à chaque fois pour les décisions collégiales, ses propositions de loi étant toujours des bonnes candidates à la censure du CC.

Et puis, à la différence de George W Bush, il y a quand même des affaires en attente de la fin de l'immunité présidentielle... Qu'on ne l'entende plus sera de la haute voltige !
Bayrou n'a qu'un but dans la vie :faire président.Pour savoir ce qu'il ferait de la France si ça lui arrivait,MYSTERE.L'eau tiède de son discours "ni droite ni gauche",vieux refrain chaque fois rabâché est stérile et ne dit pas ce qu'il fera vraiment.Pour ceux d'entre nous qui l'avons connu ministre,ce sera" à droite toute",catholique et rétrograde sur les sujets de société.Cependant,les sondages nous racontent qu'il séduit environ 14% des électeurs.Qui sont ces gens qui se fient à cet homme sans autre projet que celui de satisfaire un vieux fantasme ?
Bonjour
Alors Daniel, 2 jours de suite avec des 9:15 pro FdG… vous n'avez pas honte.
Parce que saboter le futur allié de flamby, c'est pas bien !!!
Ah ! misère ! misère ! comme chantait je sais plus qui (une chanson ancienne, il est vrai). Bayroute mérite une couronne d'épines et un quarteron de flagellants pour l'expiation de nos fautes très grandes. Je sais pas... mais à ce moment-là je me suis souvenu de ma jeunesse quand les supporteurs du Maréchal (nous voilà) nous expliquait à la radio et dans les journaux vichystes que c'étaient à cause de nous, les mauvais écoliers, les mauvais ouvriers, les mauvais Français que la défaite était là et que notre monnaie ne valait plus rien (y'avait que notre or à avoir encore de la valeur... vu qu'il partait, par wagon entier, du côté de Wiesbaden...Tss sss...) Bayroute, c'est pareil, de la chougne.
Allons, allons , ce matin le scoop c'est le baclofène (vous en parlerez bientôt)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.