49
Commentaires

Notre Dame du Temps Réel

Après le Mali et Frigide Barjot, en passant par les lasagnes au cheval

Derniers commentaires

... avec ses diacres, ses enfants de choeur, ses temples, ses messes, ses cardinaux, ses encensoirs, ses dogmes, ses blasphèmes, ses excommunications
La formule est au poil, vraiment, il ne faut pas lésiner. J'aurais ajusté le parallèle un peu différemment : le Dogme se forge au-dehors.
C'est bizarre que personne encore n'ait évoqué "Habemus Papam" de Nanni Moretti.

D'ici que le prochain "nous" fasse le coup...

Ah, et puis j'ai bien aimé le mec de Notre Dame de Paris qui nous gratifie d'une description visuellement très évocatrice, poétique presque. Ah, les longs manteaux noirs qui tombent, dévoilant non pas une quéquette d'exhibitionniste, mais des corps féminins (ppur une fois!). Puis, il s'indigne d'inscriptions "invraisemblables" sur ces corps dénudés: il a donc essayé de lire au lieu de détourner les yeux? Petit coquin! Ceci dit, il a complètement raison, je dois le reconnaître: ça aurait eu lieu dans une synagogue ou une mosquée, tous nos ténors seraient déjà en train de vocaliser, tandis que là yen a qu'une petite partie, la chorale est faiblarde, un peu de nerf, les gars, ya quand même eu "profanation" d'objets "sacrés".

Non seulement l'indignation n'est pas à la hauteur du sacrilège, mais yen a même qui se permettent de se marrer...
Ma contribution au débat :
http://www.legorafi.fr/2013/02/12/un-catholique-curieux-de-ne-pas-avoir-encore-ete-interviewe-sur-la-demission-du-pape/
Du boulot pour Pujadas !
Le Gaffiot, c'est un évèque ? ou ( non je la ferme )
flemme d'aller visiter Wiki...
gamma
et pratique l'André, il a déjà un numéro....
Conclave, conclave, ça me fait penser à four autoclave. Et fumée noire, fumée blanche, ça me fait penser à ...
Bien triste nouvelle que cette [s]démission[/s] renonciation à la charge. Rien que l'idée de devoir supporter la face fractalisée du pontif à tous les kiosques m'a déprimé. Et je redoute qu'on en avale de pleines louches pendant un moment parce que ces histoires de conclaves, ça ressemble à l'évênement parfait pour la sphère médiatique, et particulièrement les chaînes d'information continue : la cheminée, point de fuite vers laquelle braquer les caméra, le mystère du conclave, les pronostics des bookmakers, et 2000 ans de chrétienté (à peu près) pour meubler à loisir... Bref, on n'est pas sorti du sable.

Digression. Je ne sais comment, je me suis retrouvé dans des listes de diffusion de collectifs anti mariage pour tous. J'étais parti pour râler, mais finalement, j'ai rien fait. Pour l'instant, cette lecture m'amuse.
Extrait:

Les défenseurs de la civilisation de la Vie doivent s’unir contre les tenants de la culture de mort.

Dit comme ça forcément, j'ai envie de signer leur pétition. Enfin je vois pas bien le rapport avec le mariage mais bon... Et puis je trouve un peu partisant de mettre une majuscule à "Vie", mais pas à "mort".
Je vous lis régulièrement et j'apprécie beaucoup vos articles. Je suis mal à l'aise avec celui-ci. Catholique, je ne suis plus pratiquante, ni active dans l'église, je ne suis pas d'accord avec leurs positions sur l'avortement, la contraception, le mariage pour tous, mais je trouve que leurs positions et leurs actions pour la justice sociale est indéniable partout dans le monde. Et il faut leur reconnaître cela. Et avoir, je pense, un peu de respect pour cet homme et la communauté catholique.
Cela m'a déçue que vous ne preniez pas de distance sur ce sujet.
"Exercer la fonction papale, c'est l'enfer !" dixit Odon Vallet, sur C+ hier midi.

Parole d'expert, Odon Vallet est considéré comme l'un des meilleurs historiens des religions. Mais c'est peut-être son sens de l'humour qui fait la différence d'avec ses confrères...

:-)
Monsieur Daniel Schneidermann.
Quel talent !
Parole d'archéo catho.
Après avoir râlé contre france inter et ses 22 minutes consacrées à l'évènement religieux,la multiplication des interventions compassées que vous dénoncez,Daniel,ne m'a plus étonnée. J'ai fini par en rire,moi,citoyenne d'une république laïque et j'ai remarqué que lui,président avait précisé que,bien que respectable,la chose n'avait rien de national. Je dois dire que la tronche de circonstance de Pujadas sur la photo m'a réjouie.Merci pour votre texte brillant et plein d'humour monsieur le matinaute.
l'aurait pu démissionner le 21-12-12, ça aurait été rock'nroll ....
[quote=Il faut la voir, la Machine, Notre Dame du Temps Réel].
Tellement présente et efficace, la Machine, qu'il arrive à @SI de céder à ses charmes dans ses "vite-dit" quand on est gratifiés d'une brève avec captures d'écran sur le dernier "tweet-clash" entre Apathie et Fabrice Arfi, ou BRP et Pulvar.

Quant à la sélection du nouveau Pape, il parait que ça frite en coulisses entre les courants tradi et réformistes. Pujadas est sur le coup, j'attends sa prochaine interview : "Monseigneur, appelez-vous ce soir au calme ? A l'arrêt du jet d'osties et d'eau bénite" ?
Faut le comprendre le pauvre Pape... Soutien de négationniste, critique assassine de l'islam, il avait fini par s'excuser pour la pédophilie... Il avait perdu le mors... Qu'on nous trouve tout de suite une belle ordure toute neuve, bien énergique pour relancer tout ça...
Sinon, je ne comprends pas ce qui vous choque dans le traitement médiatique de cette affaire cher DS. Les Pujadas et consort sont à la recherche d'informations. C'est bien ça le moteur du journalisme non?
« La Machine fait étape pour un jour au Vatican ». Un jour, hélas non : avec l’élection du repreneur de la boutique, puis son couronnement dans les ors lourdingues de Saint-Pierre parmi toutes sortes de drag-queens en jupes snifant de l'encens, on en a pour au moins un mois.

Pas mal la trombine de sacristain hépatique qui fait pendant à Pujadas l’endeuillé de service. Et qui pourrait informer ce dernier que Ratzinger n’est pas encore mort, inutile donc de prendre le masque ? C’est Barbarin, le sacristain ? Il a raison d’être contre le mariage homo, quel homme voudrait de cette bouche en lame de couteau, de ces lèvres aussi sensuelles qu’une déclaration de revenus ?

Dans le concert d’éloges pro-B16, il y a eu au moins un couac : les victimes irlandaises de curés pédos, estimant que l’ex-pape n’a guère agi contre les responsables hiérarchiques qui avaient joué aux trois singes. Exemple Stanislas Lalanne, accusé « d’avoir tardé à donner l'alerte sur les pratiques pédophiles du prêtre québécois Denis Vadeboncoeur, nommé dans son diocèse. »

http://www.liberation.fr/societe/0101360636-l-eglise-a-confesse-chez-segolene-royal

Eh bien le Lalanne est toujours évêque, mais d’un diocèse plus important, et qui a parlé ce matin sur Inter.

Beaucoup des concertistes oublient de signaler que s’il part, c’est aussi un aveu de son impuissance à réduire le pouvoir mafieux de la Curie.

Bon, ça ce n’est pas notre problème, et un bon bouffeur de curés comme moi ne peut que se réjouir de voir l’Eglise se droitiser, s’embourgeoiser, se sectifier. Je lui demande juste de moins l’ouvrir sur nos « problèmes de société », de cesser de fourrer son nez dans la culotte des autres.

PS1 Ayé, j’ai-ti fait plaisir aux asinautes qui trouvent que, comme Charlie Hebdo, je fais rien qu’à être messant avec les muzz ?
On veut un pape Français !
Après le Polonais et l'Allemand, aucune raison que ce soit à nouveau un Italien.
Barbarin avec sa bonne gueule de déconneur, ou Vingt-Trois qui a déjà son numéro. L'un ou l'autre, on a pas de préférence.
Quand même, yen a un qui a laissé filtrer un peu (très peu) d'ironie, en faisant remarquer que le précédent avait été "très courageux" de rester pape jusqu'à la mort, et que celui là était "très courageux" de faire le contraire.

Par ailleurs, je me suis demandé si quelqu'un (et QUI, dans ce cas, dieu lui-même?) fournissait aux journalistes des "éléments de langage". Car on pourrait facilement, comme ça se fait pour nos élus, faire un montage de leurs radotages, avec "courageux" et moderne" en première position bien sûr.

Daniel, il me semble que vous avez trouvé un style pour le 9.15, en tous cas celui là me convient très bien, car c'est à peu près ce que je ressens en écoutant leurs salades insipides et gonflées à l'eau claire se répéter de chaîne en chaîne, d'heure en heure, et de jour en jour: une oscillation entre l'exaspération et le fou-rire.
"On ne dit pas "démission", "
Bien sûr ! Il avait envoyé sa lettre à qui de droit. Elle lui a été retournée avec la mention "parti sans laisser d'adresse".
Un petit montage photo perso qui anticipait la mort de Jean-Paul II début 2005, titré La Grand-Messe du 20 heures.
C'est vrai que si l'on met le préservatif à l'index, on a intérêt à se retirer : c'est la retraite des pieux ( au lit soit qui mal y pense )
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.