77
Commentaires

Notre-Dame-des-Landes : un peu de basse politique matinale

Dans le lancinant débat sur Notre-Dame-des-Landes, au moins tel qu'il se déroule en coulisse au gouvernement

Derniers commentaires

La manière de travailler du gouvernement Hollande est pathétique.
Un référendum local ? NDDL est un projet national, financé par l'argent de tous les Français, donc le référendum ne peut qu'être national. Ou alors il faut parler de consultation locale.

Par ailleurs je suis pour l'aéroport parce que je suis pour le progrès humain et technique et contre l'écologisme.
L'écologisme est une idéologie misanthrope, née en 1933 avec la Naturschuldgesetz d'Hitler.
Si les premiers humains avaient développé une idéologie écologiste, nous serions encore des chasseurs cueilleurs.

Les écologistes actuels ont une mentalité de petits vieux embourgeoisés grâce au travail de leurs ancêtres qui considèrent que l'aventure humaine est terminée et qu'il ne faut plus rien faire, hormis transformer la France en un gigantesque parc d'attraction.

Et enfin et surtout pas question de payer ou de faire confiance au moindre projet collectif ! Vous voulez vous déplacer ? prenez votre vélo individuel ! Vous voulez manger ? Cultivez vous-même vos légumes! Vous voulez de l'énergie ? Installer votre propre éolienne ! bref l’individualisme poussé à son terme.
"les verts à 2%"...En fait Eva Joly a obtenu 1,8% des inscrits.A l'issue du 1er tour Hollande dépassait Sarkozy de moins de 520 000 voix.Pour mémoire Dupont Aignan faisait 644 086 et Poutou 411 178. Les scores étaient donc très serrés et il fallait prévoir de rudes empoignades aux législatives vu les 6 421 773 de M Le Pen...D'où l'idée de sortir de la naphtaline "l'union de la GAUCHE" mais aujourd'hui ceux qui vont au gouvernement ne sont plus "verts" puisque ce parti s'est désolidarisé de Hollande.On ne sait pas trop ce qu'ils sont ni quelle est leur influence réelle. Ceci dit l'arithmétique électorale est souvent surprenante.Par exemple les régionales en Corse ont accordé 66644 voix à 3 partis qui font des rodomontades "nous le peuple corse" alors qu'il y avait 229 866 inscrits et que 66 644 voix font 29%...Les 71% restant n'ont plus qu'à se taire!
Politiquement, les Verts, c'est 2% à la dernièrre présidentielle.
Faites de beaux rêves, M. Schneiderman.
Il y a 3 semaines dans un café où je rêvassais mon oeil a été attiré par une télé qui diffusais "le 20 heures".J'y ai vu un spectacle ravageur pour Hollande,Ayrault .C'étaient une demi-douzaine de pauvres paysans qui se faisaient spolier de leur terre par de grands groupes financiers avec l'appui de l'état.Après ça qu'est-ce qu'on peut bien raconter sur l'accaparement de terres en Afrique ou en Asie?Je connais bien ces "intérêts généraux" qui couvrent souvent de sordides tractations.A moi le juteux marché,à toi les sous pour ta réélection et à l'électeur imposable le soin de combler les trous!
Parce qu'il y a des écolos assez bêtes pour voter Hollande en 2017 du fait que Cosse et consorts sont au gouvernement ???
Je relève le "scrogneugneu" par lequel vous désignez le caractère autoritaire de Valls. Mais s'agit il simplement d'un tempérament autoritaire ? Monsieur Valls vient de déclarer, sans que cela ait été relevé par les médias, que de terribles attentats allaient encore avoir lieu . Il n'a pas dit que cela était probable, difficilement évitable ! Non, il a dit que cela devait nécessairement se produire. Pour faire peur sans doute, car il en a besoin pour justifier l'état d'urgence. Mais, curieusement, cette déclaration ne s'accompagne d'aucune manifestation de regret !
Me revient donc en mémoire cette remarque de Badiou, à la fin de son intervention sur "les meurtres de masse " : "Monsieur Valls, lui, on sent sa jouissance. On dirait un adjudant de cavalerie à qui on vient de dire qu'il avait maintenant le droit de faire courir ses chevaux. ".
On avait posé la question de la santé mentale de Sarkozy, ne serait il pas temps de le faire pour Valls ?
Ce qui me choque c'est que voici un projet qui depuis des décennies a été approuvé par une série d'enquêtes d'utilité publique, par de nombreuses consultations locales ... eh oui ! qui est toujours soutenu par la population locale,en particulier par ceux qui voient, et entendent, passer au dessus de leurs têtes les avions allant et venant de l'aéroport actuel, et ce malgré les campagnes incessantes des zécolos et des médias se disant "de gôche" soit remis sans cesse en cause par des gens d'ailleurs, qui ne sont pas concernés, mais qui prétendent donner des leçons à tout le monde.

Pour une poignée d'opposants locaux, travaillés au corps par des militants venus leur faire la leçon d'un peu partout il faudrait, ici comme ailleurs, surtout ne rien faire au nom d'une idéologie bien plus proche de la droite la plus extrême que de la gauche dont pourtant elle se réclame :

- "La terre ne ment pas !" : Philippe Pétain.
- "Retournons à la nature originelle" : Les nazis

Finalement le projet des américains pour l'après guerre de faire de la France un pays agricole, sans industries, consacré à l'agriculture, au tourisme (tour eiffel et côte d'azur), aux "petites femmes de Paris", n'avait que quelques décennies d'avance sur nos "belles âmes" d'aujourd'hui !
Je n'ai pas d'avis sur la question. Je sais uniquement que chez nous en Alsace à Strasbourg l'aéroport d'Entzheim se voit privé de beaucoup de lignes du fait de la tiédeur des députés locaux et que tout le trafic s'en va à Baden-Baden ou à Bâle Mulhouse. Et que d'un point de vue égoïste et nombriliste, ça m'arrangerait beaucoup pour mes déplacements sur Québec Air, Transworld, Nord-East, Eastern, Western puis Pan-American de prendre le tram et me rendre à Entzheim au lieu des navettes et trains d'une heure ou deux.

Mais donc je n'ai pas d'avis sur la consultation au sujet de cet hydre de terre qu'est l'aéroport de Nantes de ND des Landes sauf que j'aime bien le nom religieux de cet aéroport qu'on pourrait même internationaliser en Notre Dame du Landing.

Non l'objet de mon commentaire est de m'élever contre la supputation que notre Président puisse jouer une carte politique avec ce référendum et puisse vouloir amasser le vote écolo, lui qui est tout sauf calculateur et qui est un homme fidèle à sa parole, fidèle au programme qu'il s'est mis en travers de sa route sur son parcours de saut de haies.

Ma vidéo du jour
Ce que je ne comprends pas, c'est de quelle façon on peut justifier le périmètre du référendum " local " quand il s'agit d'un aéroport international.
un referendum sur l'aménagement du territoire à un échelon local même s'il est correctement délimité?
Mais surtout un referendum sur un projet " illégal", qui ne respecte même pas les procédures sur l'eau, les espèces à protéger, je rappelle que 5 nouvelles espèces à protéger ont été repérées à NDDL... Alors ce referendum est il possible???
Si ça peut empêcher de construire ce truc, tres bien, meme quand on voie la politique pliticienne, la plupart des gens se font avoir. Comme en 2012 les intellos etaient tellement pressés de sortir NS, que ses imbeciles n ont pas pensé a mettre qq de qualifi?, et nous en bas , c est violent depuis 10 ans. Ceux qui pensent, qui ont un salaire a vie, et il le faut pour l independance de la pensee, on oubli? que nous, nos salaires sont conditionn? a notre production, si on fait rien, on ne mange pas et nos gosses n ont plus. Faisons nous aussi de la politique au lieu de faire les gamins qui veulent se debarrasser du maitre d ecole, c est decevant de voir des humains intelligent etre aussi peu strategique, la strategie est un mode de pense adulte et c est normale, sans strategie point de chasse , point d agriculture, point d humanite.
Il y a comme une contradiction dans cet éditorial:
- au début on en revient à l'utilité de l'aéroport
- à la fin on en arrive à soutenir le référendum local

Est-il bien certain que l'utilité de l'aéroport soit parfaitement évaluée par un référendum local?
L'électeur moyen voire supérieur (qui se croit tel parce qu'il prend l'avion suffisamment pour avoir une opinion?) a-t-il tous les éléments de trafic précédent, actuel, à venir, de capacités utilisées, utilisables, potentielles, d'extensions possibles de l'équipement actuel, d'état actuel et de vieillissement prévisible de cet équipement?

En somme on demande à chaque électeur de se faire rapporteur de la cour des comptes, sans lui donner ni les infos, ni le temps ni sans doute les compétences pour faire ce boulot. Le référendum est une solution pour répondre à une question simple sur laquelle chacun peut avoir une opinion informée, et de préférence sur un sujet de société, pas sur une question d'utilité collective. Donc je ne comprends pas qu'on puisse à la fois parler d'utilité et soutenir ce questionnement populaire qui ne répondra pas à la question de l'utilité.

On en arrivera donc à faire voter ceux qui subiront tout de suite les inconvénients (nombreux): bruit, travaux, camions, etc. contre les quelques-uns qui espèrent plus de fluidité dans leurs déplacements aériens dans dix ans. Mais qui sait qu'il aura besoin de prendre l'avion à Nantes dans 10 ans?
Connaissant de plus la tendance populaire à répondre ce qu'on pense du poseur de question plutôt qu'à la question elle-même, le Non des râleurs et des "not in my backyard" devrait l'emporter, rejoignant les conclusions des études savantes sur l'inutilité de la chose.

Mais faire voter juste pour de mauvaises raison, c'est aussi prendre les électeurs pour des billes, c'est vraiment ça la politique?
Quelques explications : http://www.causeur.fr/cosse-notre-dame-des-landes-remaniement-36800.html

Faisabilité du référendum... Nulle
coût de l'indemnisation : 2 milliards €

2 milliards pour 3 places de ministricules, plus leur petits frais d'entretien le temps que dure la plaisanterie. Personnellement, j'en ai marre. Pas vous ?
Si on pense que le chemin du monde est inexorablement et définitivement tracé,

Si on pense qu'il faille, pour aller vendre des porcs bretons en Thaïlande, des herbes aromatisés au béton Vinci à Tombouctou, des avions Airbus à la Corée du nord, des fleurs en serre à la Polynésie...que des messieurs en cravate et calculette greffée à la main droite, que des dames en tailleur et carré Hermés ont besoin de s'envoyer en l'air, que des retraités aillent se faire bronzer le dernier carré de peau non ridée aux Maldives...

Si on pense qu'il faille enrichir les actionnaires de toutes les boîtes qui vont entasser les thunes, les dividendes, les niches fiscales...dans une course effrénée aux investissements d'équipements.

Si on pense qu'il faille être, tout le temps désenclavé...

Si on pense qu'il faille détruire des zones humides, des réserves millénaires d'oiseaux mi-gratteurs, mi sédentaires..qu'il faille expulser des paysans pour qu'ils aillent planter leurs choux ailleurs, préférant se pourlécher d'OGM et de pesticides multifonction en nitrates survitaminés,

Si on pense que seul l'Homme a le droit de détruire tout ça pour voir de superbes oiseaux de métal remplacer la Grèbe Huppée...les fleurs "protégées"...

Alors faites, construisez-le, ce p'tain, de bor**l d'Aéroport de merde. Vous serez dans le wagon de tête des destructeurs, des Attila de la Terre.

Si vous pensez le contraire,
Si vous pensez ailleurs et autrement en sirotant Char ou Reverdy...

Bonne journée,
Mes fèves ont pris un coup de gelée.
C'est con! J'vais leur construire un tunnel chauffant au kérosène multicolore.
Et le guignol des "Républicains" qui a suivi Thomas Legrand est tout à fait contre...Il est pour la manière forte. Digne de son gourou . Léa Salamé avait du mal à en placer une. Encore un qui illustre le nom de son groupe à l'envers...
" Chaque fois que le sens d'un débat dépend de la valeur fondamentale du mot utile, c'est-à-dire chaque fois qu'une question essentielle touchant la vie des sociétés humaines est abordée, quelles que soient les personnes qui interviennent et quelles que soient les opinions représentées, il est possible d'affirmer que le débat est nécessairement faussé et que la question fondamentale est éludée. Il n'existe en effet aucun moyen correct, étant donné l'ensemble plus ou moins divergent des conceptions actuelles, qui permette de définir ce qui est utile aux hommes." ( Bataille, " la part maudite", p 25.)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.