43
Commentaires

Non Madame Lagarde, il n'y a pas de cabots dans les niches !

Il y a des mots qui font sourire les enfants de 5 ans penchés sur leur tartine beurrée du matin,

Derniers commentaires

et vous avez la bonne réponse Jean-Pierre (acolyte de Maître Capello, je dis ça au cas où les amateurs des jeux de vingt-heures l'auraient oublié) : nichon est un dérivé de nicher, soit du nourrisson qui se niche contre le sein de sa mère, soit du sein lui-même niché dans son corsage.

Pourquoi le -on ? Ce suffixe sert surtout à populariser les mots, avec une connotation diminutive : avorton, souillon, ânon, etc. En latin on le faisait déjà (-o, -onis ; -io, -ionis ; -tio, -tionis).

Et pour aller avec le pastis, citons Pagnol et un extrait de Topaze : "Une paire de nichons. Je vois, à cette fenêtre, une femme qui montre sa gorge. Pas toute, rien qu'une gorge. Pour ainsi dire, un nichon, sauf le respect que je dois à madame."
Puisqu'il est question de Robert (jeu de mot, maître Capello), est ce que les nichons (de la femme) ont la même étymologie ? Est-ce que ça viendrait du fait qu'on peut avoir envie de s'y blottir, comme dans une niche ?
Horreur ! Une faute !

on a rien vu

AAAAAAH !!!!!!

Sinon, qu'est ce qui vous fait croire que les enfants mangent encore des tartines le matin? Les enfants, ca mange que des chocopops avec des jouets dedans.

Et puis, une tartine beurree... C'est parfait pour les rendre depressifs les enfants, moi je fais une sale tete si je dois avaler uniquement ca le matin.
Encre de pieuvre !

Les gros bernard-l’ermite trouveront toujours un grand coquillage pour s’y nicher.
En italien nicchia veut aussi dire coquillage, dans le même sens voir également nicchio
De fil en aiguille, en espagnol le mot coquillage (concha) évoque un tout autre genre de niche... en français cela a donné le mot "con"; ça nous ramène à ce pauv'type à qui on a dit -sans menagement - de sortir de la niche.
Du balai! Du balai!
Certes, cela fait partie du metier de gouverner et nos gouvernants l'on bien compris, quant à balayer devant leur porte...
...on peut toujours se brosser en attendant!

Merci pour votre joli papier estival et très bonne continuation.
Trop tard dans la nuit,je dois retourner dan mon lit... une erreur me fait bondir chaque fois que je la rencontre : Lagarde n'est pas prête de,etc... c'est faux, c'est Lagarde n'est pas près de...(elle n'est pas sur le point de...) ou alors elle n'est pas prête à...ce qui n'est plus pareil.;.; enfin, je vous laisse le problème sur les bras et je m'en vas retrouver les bras de Morphée...
merci pour votre chronique
les vraies paroles de cette vieille chanson - dommage anne so, ton grand père les avait un peu arrangées à la sauce de sa mémoire - sont :
quand le roi va t a la chasse
il rapporte des bécasses
il les cuit, il les fricasse
il les mêle avec du pain
il en donne à son p'tit chien
si son p(tit chien n'en veut pas
il les donne à son p'tit chat...

sur l'air déjà connu!!!

et sur cette chronique, qui sont les bécasses?
nicole laurent
Merci pour cette divertissante chronique. Pour les @sinautes mélomanes et nidicophiles, il existe une chanson à la gloire de la niche (celle ci); voici les immortelles paroles de la chanson:

Dans la ni-ni
Dans la ni-ni
Dans la ni-niche à chien-chien !

Dans la ni-niche à chien-chien, Toutou, Toutou
La ni-niche à chien-chien
Dedans la niche à chien, Toutou
Dans la ni-niche à chien-chien ! (bis)


Le groupe auteur de ces inoubliables mots devrait d'ailleurs réjouir Lagarde et tout le gouvernement (notre Guide Suprême itou), certainement bien plus que le CD de Carla Bruni évoquant le sexe, la drogue [s]et le rock n'roll[/s]. En effet, dans une autre chanson du même album, ils incitent les chiens à travailler plus pour gagner plus. Finalement, sous le règne de notre Petit Timonier, plutôt que dévôts, les français ne seraient-ils pas deschiens? Extrait des paroles:

À la campagne, à la ville
Ils se rendent très utiles
Chacun sa spécialité
À chaque chien son métier

Au boulot les toutous, les chiens, les toutous de tout partout
Au boulot les toutous, les chiens, les Médor et les Milou !
Au boulot les toutous, les chiens, les toutous de tout partout
Au boulot les toutous, les chiens, les teckels et les loulous !
La ministre nous fait les niches… et les poches !

Bon, au moins on sait maintenant où est Daniel Schneiderman : dans sa niche (de journaliste), le bandit !

Elle est vraiment redoutable d’efficacité, cette petite femme-là : elle va s’attaquer à 4 niches (sur 359, reste 355, ouf !)… Quand ?

Parce que, quand même, on a hâte de réduire notre déficit annuel de 200 millions, du coup il ne serait plus que de 49 milliards 800 millions d’€uros (à ajouter au 1200 milliards de dette avouée – en fait 2.000 milliards pour cause de provisions pas faites...)

Enfin, je dis 200 millions pour rigoler, en fait ce sera beaucoup moins parce qu’il y a ceux qui, privés de leur niche, vont aller nicher à l’étranger.

Ce qui est embêtant c’est d’avoir une ministre qui ne sait pas compter et pas davantage ce que c’est qu’un €uro, elle l’a amplement prouvé en ne réagissant pas lorsque Françoise Laborde a évoqué en plein journal de France 2… les “maisons à 15 €uros par mois”

Ou alors elle est sourde comme un pot, hypothèse que j’ai déjà évoquée à son sujet ; nous avons une autre preuve : elle n’a pas “entendu” Sarkozy la prier de laisser Tapie tranquille… Il parlait pourtant assez fort ! Tiens, Tapie c’est une bonne illustration de ce qui précède : on dit qu’il va aller s’installer dans le Valais Suisse. Avec Jojo… Tous les copains de Sarko se regroupent là-bas, je ne sais pas pourquoi.

Peut-être parce que le climat est très sain dans ce coin ! Frédéric Dard alias San Antonio – Français en exil -, un connaisseur, disait : “J’aime beaucoup la Suisse, c’est le seul pays dans lequel les montagnes sont plus élevées que les impôts”.

Le problème de la France à cet égard est très simple à décrire et impossible à résoudre :

Le problème c’est que les gouvernants se vautrent dans la démagogie (Nous allons faire payer les riches), ils oublient de dire deux choses : les riches se délocalisent si on les emmerde trop, qui les en empêcherait, il n’y a pas de barbelés – pour l’instant – le long de nos frontières… Et un autre détail… c’est l’argent des pauvres qui intéresse le fisc, pour deux raisons d’abord les pauvres sont très nombreux (de plus en plus, malheureusement) ensuite ils ne peuvent pas partir.

Impossible à résoudre parce que les Français sont si nigauds qu’ils espèrent toujours faire payer les autres, sans réaliser que ça ne marche jamais, et si naïfs qu’ils croient qu’on fait payer les riches ! Ne parlons pas des ignares qui croient par exemple que lorsqu’on taxe les sociétés (les Mutuelles santé sont le dernier exemple en date) ce n’est pas eux qu’on rackette par l’intermédiaire de la prochaine hausse de tarif !

Le résultat est là : une baisse dramatique du pouvoir d’achat, simple conséquence des règles simples et imparables de l’arithmétique (la science que je maîtrise le mieux, craignant malheureusement d’être le seul en France)…

L’arithmétique c’est 2 + 2 = 4 – et non 3,5 ou 4,2 (petit rappel pas aussi inutile qu’on pourrait le croire !)

Et c’est surtout que si Pierre a 2 €uros et Paul 2 €uros, ils ont 4 €uros à eux deux, mais lorsque Paul pique un €uro dans la poche de Pierre, que se passe-t-il ? Très simple : Pierre n’a plus qu’un €uro tandis que Paul en a trois (ils ont toujours 4 €uros à eux deux, sauf si Pierre est parti en Suisse pour éviter qu’on lui pique aussi l’€uro qui lui reste)

Maintenant remplacez “Paul” par – au hasard – Trou de Bercy (oui ! c’est une insulte !) Emirs du pétrole (aussi !) Policier chasseur d’automobiliste (encore une !)… Et vous avez tout compris des règles intangibles de l’arithmétique : l’argent qui est dans leur poche n’est plus dans la vôtre ! Magie ? Non ! Arithmétique et loi du plus fort !

Vous avez déjà remarqué, je suppose, que j’entre dans la catégorie des CHIENS MÉCHANTS ET PERSPICACES !

Au fait, savez-vous que dénicher les petits oiseaux est une ignominie ? C’est même ce qui m’empêche d’aimer totalement les chats, tout en sachant que l’anthropomorphisme n’est pas de mise et que nos critères moraux ne sont pas en vigueur chez les félidés !

Bon ! Je reviens une seconde à [s]La Tour Prend Garde[/s] Lagarde : elle ne sait pas compter (d’ailleurs elle n’a jamais appris, son CV est très clair à cet égard, elle s’est même plantée à Sciences Po et à l’ENA, c’est dire) mais quelqu’un peut-il croire que Nicolas Sarkozy (vous avez vu comme je suis respectueux, Monsieur Princen ?) savait compter quand il se contentait d’installer des écrans plasma partout dans les appartements de fonction du Trou de Bercy pour plaire à l’exquise Cécilia, sans réduire d’un centime la dette ou le déficit (et en les augmentant, bien au contraire) – Vous ne me lisez plus, Monsieur Princen, j’espère… Vous êtes en vacances, en train de dépenser mon argent ?

Votre chronique est excellente Anne-Sophie et je vous en remercie sans toutefois comptabiliser les innombrables et subtiles niches animalières que vous y avez glissées : il y a des moments ou l’arithmétique m’emmerde !

***
[quote=Anne-Sophie Jacques]les contribuables sont dévots (comme disait de Gaulle)

Whaaaffff ! Wouaaaff !! WouaAAaaf !! Je viens de comprendre !

J'adore ! Continuez Madame Jacques !
(Et serait-ce Monsieur Korkos qui serait revenu de vacances ? Chouette ! )
Bof, pas terrible ces jeux de mots, je préfère retourner me faire bronzer les niches...
Goûté et vivement recommandé par le CANICHE, Cercle AsiNautique des Inconditionnels des Chroniques Humoristiques et Educatives.
On aurait pu également parler des "marchés de niche" bien connus de tous les marketeurs...
Une photot de MAM pour un article concernant Lagarde, c'est le relâchement estival ?
Sur le fond, il y a les niches qui, en raison de leur utilité sociale ou économique, devraient être remplacées par des subventions ou autres mesures, et les autres. On ne peut tout supprimer sans réflexion préalable.
Je suppose que les dons aux associations sont des niches. Faut-il les supprimer ?
Encore une fois Lagarde ressemble à un petit roquet qui aboie constamment pour rien et rentre à la niche quand un pitbull aboie plus fort qu’elle.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.