10
Commentaires

Non, les tabloïds anglais ne sont pas (toujours) ce qu'on pense

Le Brexit ? C'est "grâce à eux" – ou "de leur faute", c'est selon. Eux, ce sont les tabloïds britanniques: cette presse populaire qui a massivement battu campagne pour le camp du "Leave". Caisse de résonance d'un mouvement populaire que la presse "élitiste" aurait été incapable de voir venir pour les uns, relais de mensonges grossiers et d'idées nauséabondes (racistes notamment) pour les autres, @si s'est penché sur ces newspapers qui agitent le débat politique outre-Manche.

Derniers commentaires

Quelle conclusion tirer de cet article? Que tout n'est pas toujours blanc ou noir? Parce que le Mail a défendu un jeune noir assassiné faut-il accepter ses dérapages sur le Brexit? Pas clair..
Mais c'est une idée très française, de n'inviter dans ses colonnes que des gens qui pensent pareil que soi !

Y compris sur @SI?
Hehe au moins en France on a une presse pondérée et impartiale concernant le Brexit à en croire france info (on est rassuré du coup) :

http://www.franceinfo.fr/player/resource/802481-1737681

C'est un grand moment de journalisme quand même, après une campagne hystérique anti-Brexit dans toute la presse et la volée de bois vert reçu par les auditeurs, les journalistes de France info ne se démontent pas et s'auto-jugent impartiaux avec une mauvaise foi qu'on leurs connaissait pas (en fait si) au moins, ils m'ont bien fait rire !
L'avis d'Elisabeth Moutet (qui a son rond de serviette chez l'autre Elisabeth, Quin, d'Arte) est contrebalancé par celui d'un autre journaliste, anglais avec petit accent celui-là, Alex Taylor, bien connu chez nous lui aussi. Très remonté contre la presse britannique, dans son ensemble, qu'il qualifie de "dégueulasse". Et pour ce que j'en lis à chaque séjour en G.B., je serais plutôt d'accord avec lui. Ils n'ont pas besoin de nous pour être, tous seuls, des caricatures de journaux. Les leçons récurrentes que nous distille E. Moutet à chaque apparition dans 28 mn me fatiguent.
http://www.telerama.fr/radio/alex-taylor-je-depose-un-dossier-de-naturalisation-des-la-semaine-prochaine,144384.php
Moi qui croyais qu'un titre commençant par "Non, " était un attrape-clic dicté par le rédacteur en chef google, dont @SI est à l'abri par son modèle économique, voilà qu'ils pullulent ces derniers temps.

Je ne sais d'ailleurs pas à quelle question répond ce non.
De vrais journaux, quoi...
Oui super bouleau, merci !

J'aurais pas été contre une petite définition de ce qu'on appelle couramment un tabloïd, mais ça doit être trop trivial (et mon moteur de recherche préféré va maider).
Good job, Justine, comme d'hab !

Un gros reproche :

"Le Brexit ? C'est "grâce à eux" – ou "de leur faute", c'est selon."

Il va peut-être falloir un jour arrêter

- de considérer le peuple comme des moutons qui font là où on leur dit de faire
- de considérer les journaux comme fabrique de l'opinion. Ils essayent oui, ils y arrivent pour partie, mais pas à ce point !

Les grands bretons ont aussi l'internet (sisijvousjure), et savent, j'imagine, aller puiser leurs infos, et se les échanger.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.