18
Commentaires

Nombreuses condamnations, après l'enterrement par Sony de "The interview"

On n'a pas fini d'entendre parler du piratage de Sony Pictures Entertainment. Alors que plusieurs milliers de gigaoctets de données internes de la société circulent toujours sur le net, et que les révélations continuent de se multiplier, Sony a décidé d'annuler la sortie de son film "The Interview". Et voilà que le gouvernement américain accuse maintenant la Corée du Nord d'avoir "parrainé" cette attaque informatique.

Derniers commentaires

Suite au vite dit du jour (Pyongyang : Guy Delisle dit "Adieu à Hollywood"), suis-je le seul chez qui le lien vers le blog de Delisle est out ? Encore un coup des nord coréens ?

Brother Kim si tu me lis, tu pourrais pas hacker le studio qui nous pond des hunger games, avengers et autres grands films engagés ?
Il me semblait que les hacher voulaient de l'argent, dans leur premier mail ?
Bref ! On ne sait pas grand-chose?
J'espère que le film va être mis sur Youtube
Perdu pour perdu...
Ils sont bien gentils Jude, Jimmy, Bill et cie mais il faut arrêter de faire sembler de penser que les exploitants allaient soutenir ce film avec le risque financier potentiel en cas de problèmes (surtout dans un pays où on attaque en justice pour un rien). A l'opposé, annuler les projections ne leur coûte quasiment rien. C'est Sony Pictures qui perdra de l'argent, pas eux.
Les principes ouais peut-être dans un univers parallèle, mais sur Terre et plus particulièrement aux États-Unis c'est pas ça qui fait tourner l'économie.
C'est dommage, rien que la bande annonce m'a fait marrer...
Quand même Sony en matière de sécurité informatique c'est des pros...

wikipedia.fr
Les Etats-Unis ne savent plus quoi inventer... Ca en devient pathétique...

"l'ambassadeur nord-coréen auprès de l'ONU Ja Song Nam estime "qu'autoriser la production et la distribution d'un tel film sur l'assassinat d'un chef d’État en exercice doit être considéré comme un soutien flagrant au terrorisme ainsi que comme un acte de guerre".
http://www.huffingtonpost.fr/2014/07/10/kim-jong-un-the-interview-interdiction_n_5573051.html
Joyeux Noël ....
Les Américains auraient infiltré les résaux informatiques nord-coréens, ce qui leur a permis de savoir que ces méchants étaient à l'origine du piratage de Sony... mais pas d'empêcher le piratage.
Qu'est-ce que ça nous prépare ? Allons-nous apprendre prochainement que les Nord-Coréens possèdent des armes de destruction massive ?
Bizarre que La Corée du Nord s'indigne d'une adaptation de PyongYang de guy Delisle. Guy Delisle, c'est le gars ( qui travaille pour des entreprises qui sous traitent leurs prod dans les dictatures) qui va dans les pires dictatures du monde pour remarquer que tiens, le soldat, son lacet est défait. Ou que les prises électriques ne sont pas très sures. Bref, c'est le degré zéro de la dénonciation par un auteurs à la solde des esclavagistes.
Puisqu'il s'agit de ( bêrk) la Corée du Nord, je pense que Jacqu'Attali est tout désigné.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.