111
Commentaires

NKM, la main dans la purée

Quel plaisir, quand on peut en prendre un, ou une, en flagrant délit de mensonge et de bidonnage !

Derniers commentaires

Le ministre de l'Éducation nationale surenchérit, pas d'alternative au porc ds les cantines.
Enfumer, faire parler de soi, par des propos qui ne seront certainement pas suivis d'effet. Trop difficile de revenir en arrière après 30 ans de pratiques ds les cantines scolaires et plusieurs religions concernées, ainsi que des employeurs (Mac Do et autre restauration, entreprises de ménages...) Bref du bruit pour rien.
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2011/04/07042011Accueil.aspx
De plus on peut regretter cela, mais il est bien trop tard : cela fait partie des "traditions".
Ce sont des enfants dont nous devons parler. Où iraient-Ils manger et que pourront-ils manger ? Les solutions, retour à la maison des mamans, clef autour du cou, rien dans l'assiette.
Priver les petits lardons, même l'impie que je suis ne pourrait tolérer cela !
Qu'ils se débattent dans leur purée... le débat sur l'identité nationale a augmenté la légitimité du vote à l'extrême-droite... le nouveau débat aura les mêmes conséquences. Le seul thème craignosse qui réussit à la droite "républicaine" est le débat réactionnaire sur la sécurité... sauf que cette droite, pour cette fois, n'est pas du bon côté de la réaction... c'est d'ailleurs assez comique.

Je suis tout de même étonné que le front national ne soit pas encore plus fort...
Cette chronique tout !


Ouais c'est nul, mais c'est un cri de joie hein !
Purée !!!
[quote=DS]
Le PS publie son projet, je suppose que vous êtes au courant. Un projet ! Un vrai projet, avec plein de propositions à l'intérieur.



En lisant cela, j'ai cliqué sur le lien : il donne sur le site du PS, il y a trois propositions en entête et un beau gros bouton tout en longueur en bas intitulé "Télécharger les 30 propositions".

Je clique, cela ouvre une autre page, mais avec ce contenu que je vous laisse apprécier :

Page non trouvée
La page demandée n'a pas pu être trouvée.


Whouaaaahahahahaha !! ha ! ha ! ha ! whouaahahahahahah !!!

Aaaaah que c'est bon de rire...

(et joyeux anniversaire, M. Schneidermann).
BON ANNIVERSAIRE, DANIEL
Mardi dernier j'étais dans un bistrot tout ce qu'il y a de plus convenable dans une ville convenable, à déguster convenablement un jus d'orange BIO. A un moment donné nous apercevons au loin, un ouvrier dont la cabine télescopique refusait de descendre (à hauteur de 3 étages environ au sommet d'un toit d'immeuble) pendant que ses camarades essayaient de comprendre le problème en bas sur le camion, Inutile de préciser que nous ne pouvions voir l'origine du mec, juste une forme qui disparaissait quand il s'assaillait puis reparaissait la tête appuyée sur ses coudes sur le bord de cette maudite cabine. Les bistrotiers s'inquiétaient visiblement, depuis combien de temps est-il là ? il faut appeler les pompiers, bref réaction que je qualifierai de normale et humaine, quant un homme bien propre sur lui BCG, dégustant je ne sais quoi dit en rigolant " s'il est encore là ce soir, on pourra lui jeter un sandwich au jambon" Mon sang n'a fait qu'un tour, mais la question n'est pas là. Voilà ce qui arrive quand on veut se faire élire à tout prix en assénant jour après jour des propos racistes à la tête de l'état, jusqu'au jour où la situation ne sera plus contrôlable. Je veux dire quand il y aura de plus en plus de racistes connards qui auront peur de tout ce qui ne leur ressemble pas. Nos politiques jouent avec le feu, un jour s'allumera un grand brasier pas plus maitrisable que la centrale nucléaire au Japon.

Je suis dégoûtée, affreusement dégoûtée, foutons la paix aux musulmans.

PS. Pour ceux qui pensent que ça reviendrait trop cher de donner une autre viande aux petits musulmans des cantines que du porc, je rappelle que les oeufs font très bien l'affaire comme protéine, et sont moins chers que la viande. Et je ne veux même pas parler de ces andouilles qui refusent de manger hallal dans un Quick. La pratique de mise à mort Hallal des bestiaux n'est pas plus affreuse, que celle infligée dans les abattoirs. Faut arrêter avec ces conneries.
Un vrai hachis parmentier hallal suppose que la purée soit également hallal, c'est-à-dire préparée avec des pommes de terre coupées en morceaux et non pas cuites entières à l'étouffée.
Débarrassées d'une partie de leur amidon, les pommes de terre hallal présentent l'avantage de fournir une purée beaucoup plus légère, saine et diététique.
Reste le problème posé par leur abattage, sujet à polémique. La plupart du temps, la patate est sauvagement tranchée, après avoir été préalablement écorchée vive et énucléée.
Alors qu'un minimum de précautions s'imposent.
Lorsque vous sélectionnez vos pommes de terre destinées à la préparation de votre purée hallal, il est conseillé de ne pas les laisser en contact les unes des autres. Généralement, elles ont été entassées sans ménagement dans un sac ou un panier, ce qui n'a pas contribué à les placer dans des conditions psychologiques idéales. Les séparer diminuera leur stress.
Disposez les donc de manière espacée sur le bord de votre évier, puis nettoyez les délicatement une par une à l'eau tiède. Une fois lavées, placez les sur un support aéré et confortable, et laissez les sécher et se détendre.
L'écoute d'un best of de Georges Moustaki ou du dernier Benjamin Biolay pourra utilement accompagner leur relaxation.
Lorsqu'elles commencent à somnoler, cueillez celle qui vous semble la plus assoupie entre le pouce et l'index en essayant de ne pas éveiller l'attention de ses voisines. Puis, à l'écart de leur vue, collez lui un méchant coup derrière les yeux à l'aide d'un instrument contondant, le manche du presse-purée par exemple. Assurez vous bien qu'elle a totalement perdu conscience, et n'hésitez pas à renouveler l'opération si ce n'est pas le cas.
Vous aurez alors tout loisir de la dépouiller puis de la dépecer avant de jeter ses morceaux dans l'eau bouillante. Vous procéderez de la même manière indolore avec ses congénères et obtiendrez, après cuisson et écrasement, une savoureuse purée hallal.

NB. Si je ne vous donne pas la recette de la purée cachère, ce n'est pas du tout par ostracisme vis à vis de la religion juive, mais parce que, hormis peut-être la qualité des patates, c'est strictement la même préparation que celle de la purée hallal.
D'autre part, en bon laïque respectueux de toutes les confessions, je m'abstiendrai de tout jugement négatif sur ces rituels.
Entre ceux qui ne mangent pas les épinards, ceux qui s'interdisent le porc, ceux qui ne mélangent pas le lait mélangé à la viande, ceux qui ne mangent pas de viande, ceux qui nous vendent de la nourriture empoisonnée… et ceux qui n'ont rien à manger, on en revient vraiment aux besoins primitifs. L'homme n'est décidément qu'un tube digestif, dont la cervelle n'est qu'un appendice secondaire.
Mais une chose est sûre, c'est que tout cela finit en merde.
Ah M. Schneidermann vous n'êtes pas seul ! Merci à Rochat pour sa petite enquête, si l'ensemble des journalistes faisaient ce genre de travail élémentaire, ça ferait longtemps que les connards qui sont au pouvoir n'oseraient plus ouvrir leur boite à caca.
merci et bravo pour cet article, Daniel ; nous le savons bien, consciemment ou non, que tous ces "jean-foutre" se paient notre tête quotidiennement, mais ça va encore mieux en le disant !!!
http://www.youtube.com/watch?v=WUBNwORdR9E&feature=related
Oh, bien le lien.
Bien, la main de NKM surprise dans la purée. Criminels.
Pour que tout le monde se souviennent de toutes ces phrases assassines et xénophobes, le collectif "Les Mots Sont Importants" à fait une petite vidéo d'utilité publique:
http://vimeo.com/21891536
Daniel a mangé du hachis ce matin, ça l'a mis en rage et il a bien raison.
Tout à fait d'accord avec acryline de 11h11, c'est quand les enfants ne peuvent même pas manger que c'est grave.
Bonjour
Encore une goutte d'eau pour aider à faire déborder le vase des décisions et prises de position branquignolesques de nos gouvernants.
Concernant le projet socialiste, j'ai cru comprendre qu'une des idées avancées était de sortir du tout nucléaire. Ne seraient-ils pas en train d'enfoncer des portes ouvertes ?
Faut arrêter avec les problèmes de pauvreté en France, parce que ça fait des enfants qui ne mangent qu'un BN à midi dès l'âge de (... 2 ans ?) parce que leur parents n'ont pas de quoi acheter à manger ou qu'ils ne sont plus en mesure d'assumer le quotidien !
Il y a des raisons de s'offusquer beaucoup plus graves que le hachis parmentier.
« Ah mes amis, qu’il était beau / Le Postillon de Longjumeau ! » chante Chapelou, qui vient d’épouser Madeleine l’aubergiste hallal, devant le marquis de Corcy et Biju le maréchal-ferrand … Et déjà qu’on entend la clarinette et qu’on attend le « contre-ré ».
Bon, ça va, moi je préfère Arpajon : c’est plein de fayots. Et Offenbach à Adolphe Adam. Salut aux naturels du Sarkosistan.
Bonjour,

C'est encore moi, Zak le français de confession musulmane qui dérange tellement ses ministres qu'il commence à se poser sérieusement la question si ce dernier ne dit pas la vérité ?!

Voici le résultat de mon "auto-critico-analyse" :

Aujourd'hui, j'ai 28 ans, je ne bois pas d'alcool et ne mange pas de porc. VDM ...

Je présente donc mes excuses à M. le ministre de l'intérieur et lui promet de faire un effort les années à venir pour changer mon régime alimentaire car selon toute vraisemblance, c'est tout ce qui peut déranger dans ma façon de vivre quotidienne (N'ayant pas de femme à lapider et donc implicitement non polygame, ça restreint la liste des préjugés que l'on peut m'assigner ...) Cependant, cette promesse est assujettie à une condition : Que M. le ministre de l'intérieur prenne un peu de temps pour se pencher sérieusement (1) sur la question! en lisant par exemple des livres écrits par des chercheurs payés par l'état (CNRS par Ex...) et qui traitent sérieusement (1) de ces questions, en s'intéressant un peu plus à la réalité de la vie en France, à baisser les vitres des Citroëns ministérielles car elles sont toutes teintées et empêchent de voir le vrai visage de la France de 2011 !

Après l'agacement matinal suite aux "maximes" de notre cher gouvernement, je préfère me ranger du côté du sarcasme et d'@SI qui me permettent de tenir et de mettre ma cravate pour aller travailler !

Bonne journée

1 : La répétition du mot " Sérieusement " est volontaire car c'est ce qui manque affreusement à notre président et son gouvernement
Le dictionnaire des anecdotes imaginaires censées crédibiliser la parole politique resterait à faire.
N'oubliez pas de voter pour que l'article de Sébastien Rochat soit en consultation libre d'intérêt publique.
Ce qui arrive à NKM ? A mon avis, c'est bien simple : elle s'est fait taper sur les doigts pour avoir osé dire qu'elle "essaierai de passer" au débat à la con du moment. "On" l'a donc sommé de reconnaître publiquement sa faute et d'apporter un peu d'eau au moulin du débat sur la laïcité, afin que ses ailes tournoient encore plus vite et plus ridiculement au milieu du grand désert des idées de la politique française. Et comme elle est très courageuse, elle s'est exécutée sans broncher. Le jour où un savant trouvera le moyen de générer de l'électricité à partir de toutes les gesticulations de notre gouvernement, on aura la solution pour sortir du nucléaire ...
Content de voir votre réaction quant à la réception médiatique du projet du PS. Première info hier matin sur France Inter (il y en a peut-être eu d'autres, je n'ai pas écouté tous les journaux : Valérie Pécresse qui descend en flèche toutes les propositions. Personne pour le défendre ou le présenter (ce qui serait tout de même moindre des choses, même si je n'ai pas trop de sympathie pour ce programme), ni pour l'analyser d'un point de vue d'éditorialiste (même si je me méfie pas mal de ces gens-là). C'est seulement ce matin que Seux et Legrand s'y sont mis, avec Hollande à 8h20. Et à voir, seulement sur Inter.

De là à croire que le fond n'intéresse pas vraiment les journalistes et les éditorialistes, qui déplorent sous cesse son manque (de fond) mais nous jouent quotidiennement la farce de la course à l'échalote, il n'y a qu'un pas que je n'hésite plus trop à faire !
Madame Hachis en a rajouté une louche.Chacune de ses interventions,quel que soit le sujet peut nous faire rire. Cette espèce d'assurance,ce ton très Marie- Chantal pour affirmer des vérités qui ne tiennent pas la route ,comme celle que vous venez de démonter ,c'est sa marque de fabrique..Poussée à l'extrême c'est d'ailleurs aussi celle de ses collègues au gouvernement....Bachelot et Pécresse mais aussi Apparu etc etc...
Ô la si élégante NKM avec ses longues jambes surmontant de magnifiques talons aiguilles, sa chevelure flamboyante... bon je m'égare... NKM donc qui patauge dans le hachis des cantines, comme une vulgaire Morano Nadine ou un Frédéric Lefebvre de la grande époque (depuis qu'il est sous ministre de tout et de pas grand chose, il a pris un coup de mou, le Fredo, quant à son ex-complice Dodo, il vire au gauchiste) !
Dans le même genre, on a aussi les vilains arabo-musulmans - c'est fou comme ils deviennent plus sympa du côté de Benghazi - qui empêchent l'enseignement de l'Holocauste, sans oublier la Goutte d'Or hallalisée ou nos rues bloquées le vendredi par des hordes musulmanes entretenant leur zébida en se frottant le front sur le macadam...

PS Aphatie avait eu François Hollande devant lui, à l'honni "Grand Journal", hier soir, il lui était difficile de le réinviter le lendemain sur RTL...
Concernant "l'accroissement du nombre de musulmans", serait-il possible de savoir combien il y a de musulmans en france et comment ce chiffre évolue ? La page wikipedia sur ce sujet n'est pas très clair.
Même vous cher Daniel (je me permets) en avez marre !! :-))

Ce qui est choquant dans l’affaire NKM c’est sa colère… elle s’est emportée si je comprends bien et en plus d’avoir menti…
Une de ces phrase est :« ce problème qui se pose quotidiennement, et qui commence à casser la tête de tout le monde", autrement dit on comprend facilement « Les musulmans commencent sérieusement à nous EMM.... ».

On dit souvent que le crime commence par la calomnie (10% de vérité et 90% de mensonge). Le crime commence par le verbe acerbe...

Le crime raciste, la bavure n’est plus très loin donc… Elle est pire que Marine Le Pen, car elle paraît bien élevée, bien habillée la rouquine Nathalie K. Morizet jusqu’à cette colère soudaine qui révèle sa vraie face…Une face hideuse, affreuse, mensongère, crasse, du racisme qui pète dans la soie… cela me fait penser à la phrase célèbre de Napoléon à Taleyrand : « vous êtes de la merde dans un bas de soie »… je ne fais que citer cette phrase car elle me vient à l’esprit bien sûre…

NKM souhaite faire manger la purée avec la viande mélangée, presque de gré ou de force… ben alors, la choucroute c’est du lard mélangé avec du choux… va-t-on pour satisfaire NKM faire manger de la choucroute de force aux petits enfants de confession musulmane ??

Bien sûre c'est pour leur bien !! Mange et tais-toi... le droit du bagnard... ce même droit dont a eu droit le peuple tunisien soit dit en passant... (et proféré par Chirac).

On a commencé par :
=> « ne portez plus votre voile »
=> « ne priez plus dans les rues »
=> « ne prêchez plus en arabe »
=> « ne mangez plus halal »
=> « changez votre prénom pour trouver un travail » et toujours pour leur bien...

Et après ça sera :
=> « ne faites plus le jeune du Ramadan »
=> « ne pratiquez plus votre religion »

Moralité : quand on ne vous aime pas, on ne vous aime pas... Srébrenica 1000 ans de présence et à la fin massacre et purification ethnique.

Les Juifs d’Europe, intégration totale et pourtant, le nazisme à la fin, à décimer 75% des Juifs d’Europe…

Les Protestants, demandez-leur ce qu’ils pensent de l’Edit de Nantes(surtout aux Suisses francophones qui sont les descendants des protestants expulsés)

Les Musulmans ?? Ils feront des efforts mais je ne pense pas qu’ils seront jamais acceptés…

Quant au PS ??!! pffffffff et j’ajouterai un soupir+ un haussement d’épaule… ils font des efforts faut l'avouer mais bon, voila...

SEMIR
Pourquoi un musulman ne doit il pas manger de porc ? (question naïve hein, j'assume)

Pourquoi un musulman ne doit il pas manger de porc ? (question naïve hein, j'assume)



bonne question... pour les mêmes raisons que les juifs ?

( je crois savoir qu'il s'agit de mesures d'hygiène dans des régions et à des époques où le porc se conservait mal et était à l'origine de nombreuses maladies )

toutenbateau
Ce sont des commandemants du Levitique et du Deuteronome que les musulmans repris plus tard presque mots pout mots dans la Sourate 5, soit par manque d'imagination, soit parce que c'est le meme blagueur qui a inspire tous els textes consideres comme sacres.

Mais ce qui veut dire que c'est NKM elle meme qui devrait interdire le porc dans les ecoles pour sa progeniture : Le nouveau testament en effet IMPOSE de suivre TOUS les commandements de l'ancien testament et les chretiens ne doivent donc pas non plus manger de porc.

Bref, lorsque des millions de personnes meurent de faim ce genre de conneries de debats que provoquent les religions apparait vraiment indecent
pas par manque d'imagination, tout le monde sait que Mahomet s'est inspiré du nouveau testament et de la bible pour écrire le Coran (mais chut, faut pas le dire, puisque le Coran n'a jamais été modifié et qu'il a été livré tel quel à Mahomet par l'ange Djibril (Gabriel) mdr. :)

??? le nouveau testament impose de pas manger de Porc ? Premières nouvelles ? Le nouveau testament n'impose pas de suivre aveuglément les commandements de l'ancien testament mais de le prendre en compte; ça veut pas dire y être soumis, déjà parce que le nouveau testament apporte une notion nouvelle dans la religion, "le libre arbitre". Dieu contrairement à l'ancien testament n'est ni un dieu colère, ni un dieu jaloux, il ne revendique rien, il n'oblige à rien, et on peut revenir vers lui même si on lui a tourné le dos toute sa vie.

Par ailleurs, ne pas manger de porc a aussi une raison sanitaire (explicité plus bas), maintenant qu'on a des frigos et des fours performants , ça n'a plus de sens ce "commandements" qui ne fait d'ailleurs pas parti des 10 des tables de la lois, entre parenthèse.

"Bref, lorsque des millions de personnes meurent de faim ce genre de conneries de debats que provoquent les religions apparait vraiment indecent"

ça en revanche, je te rejoint à 100%, de toute façon, j'ai toujours trouvé ce genre de conditionnement culinaire stupide et ce d'où qu'ils viennent (poisson le vendredi en tête, j'ai toujours trouvé que le poisson ne valait pas le steack de toute façon :))

...
Dieu contrairement à l'ancien testament n'est ni un dieu colère, ni un dieu jaloux, il ne revendique rien, il n'oblige à rien, et on peut revenir vers lui même si on lui a tourné le dos toute sa vie...


Hummm... j'ai souvenir d'une histoire de figue qui c'est assez mal terminée pour un figuier...

--
Matthieu V. 17-19, c'est bien le nouveau testament non ? donc bien entendu que le porc est tout autant interdit pour les chretiens : fini pour toi le saucisson, LeVeilleur ;-)

pour le reste :

Apocalypse XIV 17-20, c'est bien le nouveau testament non ?

1 Corinthiens 10:22 ou 2 Corinthiens 11:2, c'est bien le nouveau testament non ?

et comme le mentionne Cugel vv ( * edit : en fait Cugel il est juste en haut ^^ ) : Luc XIII, , c'est bien le nouveau testament non ?
Il paraîtrait qu'un certain Jésus aurait déclaré ceci selon Matthieu (15.17-20):
"Ne comprenez vous pas que tout ce qui pénètre dans la bouche passe dans le ventre, puis s'évacue aux lieux d'aisance, tandis que ce qui sort de la bouche procède du coeur, et c'est cela qui souille l'homme.
Du coeur en effet procèdent mauvais desseins, meurtres, adultères, débauches, vols, faux témoignages, diffamations. Voilà les choses qui souillent l'homme; mais manger sans s'être lavé les mains, cela ne souille pas l'homme".

Chacun se fera son avis...ou non.

Matthieu V. 17-19, c'est bien le nouveau testament non ? donc bien entendu que le porc est tout autant interdit pour les chretiens : fini pour toi le saucisson, LeVeilleur ;-) pour le reste : Apocalypse XIV 17-20, c'est bien le nouveau testament non ? 1 Corinthiens 10:22 ou 2 Corinthiens 11:2, c'est bien le nouveau testament non ? et comme le mentionne Cugel vv ( * edit : en fait Cugel il est juste en haut ^^ ) : Luc XIII, , c'est bien le nouveau testament non ?Modifié 1 fois. Dernière modification le 19:53 le 05/04/2011 par La Petite Racaille.

tu crois que je connais la bible par coeur ? Tu me surestime là, alors si tu veux faire ton malin, donne des citations précises, et de toute façon comme je t'ai expliqué, cet interdit n'était basé avant tout que sur des problèmes de conditionnement et de conservation (et également de cuisson) de la viande de porc. Et accessoirement parce qu'il mange et vit dans ses excréments mais une fois les microbes tués, no problem.

Ce qui est bien le cas au 21ème siècle, donc grandis, évolue, et cherche à comprendre, plutôt que de te comporter comme l'antireligion moyen ( tu pourras fonder un club avec Yannick G, comme ça vous pourrez écrire un autre blog de pensée manichéenne et généraliste à deux, puis trois, puis tout ceux qui voudront te rejoindre. :) ahalala sacré LPR, tu seras ben toujours le même allez.
Oui, comme vous l'avez expliqué, ce qui n'en fait pas une vérité, c'est juste la thèse la plus simpliste et elle est depuis longtemps battue en brèche par nombre de scientifiques.

--

Oui, comme vous l'avez expliqué, ce qui n'en fait pas une vérité, c'est juste la thèse la plus simpliste et elle est depuis longtemps battue en brèche par nombre de scientifiques. --

mais oui :) c'est pas une thèse, c'est une réalité, vous avez pas du beaucoup vivre à la campagne, le cochon vit effectivement dans ses excréments, quand on est pas une fleur de bitume, on sait ce genre de chose depuis tout petit.

source ? pour ces nombreux scientifiques ?
Oui, c'est certainement une chose qu'on doit savoir dans les campagnes bretonnes, m'enfin moi je n'ai pas cette chance, sur mon bout de bitume gascon, on m'a juste apprit qu'un cochon vivait là où on le laissait vivre et que si on lui en laissait loisir, il ne rechignait pas à la boue des mares et à la saveur des glands !

Sources...? A peu près tous les archéologues qui font des recherches sérieuses sur le terrain plutôt que dans un mauvais livre d'héroïque-fantasy !


--
A peu près tous les archéologues qui font des recherches sérieuses sur le terrain plutôt que dans un mauvais livre d'héroïque-fantasy !

vous appelez les livres sur les animaux des "mauvais livre d'héroïc-fantasy" (oui héroïque ne s'écrit pas comme en français) ?

alors puisque vous savez d'où vient l'interdit de ne pas manger de porc et que ça n'a rien à voir avec des questions d'hygiène, de quoi s'agit-il ?
Tu ne dois pas lire de livre sur les animaux ecrits par des auteurs qui ont etudie les animaux :

Les cochons font partie des animaux les plus propres qui existent ... A condition qu'on leur laisse l'espace dont ils ont besoin : Par eux meme ils vont organiser leur espace en choisissant un endroit pour dormir un pour manger et un autre, eloigne ou ils vont aller faire leurs besoins.

La confusion est aussi venue du fait que les porcs ne transpirent pas ( mais comme les poules ou les poissons ), ce qui ne veut pas dire qu'ils n'eliminent pas les toxines ( ce qu'on leur reproche a un niveau pseudo hygienique ) et lorsqu'il fait trop chaud, ils ont besoin de se proteger en se vautrant dans la boue, d'ou l'idee qu'ils serainet "sales". Enfin, les cochons ne mangent evnetuellement leur besoins que s'ils ne sont pas nourris, et encore, il faut que ca soit une situation extreme.

* bon, je vais sortir et essayer moi aussi de trouver une pelouse quelquepart ...

Tu ne dois pas lire de livre sur les animaux ecrits par des auteurs qui ont etudie les animaux : Les cochons font partie des animaux les plus propres qui existent ... A condition qu'on leur laisse l'espace dont ils ont besoin : Par eux meme ils vont organiser leur espace en choisissant un endroit pour dormir un pour manger et un autre, eloigne ou ils vont aller faire leurs besoins. La confusion est aussi venue du fait que les porcs ne transpirent pas ( mais comme les poules ou les poissons ), ce qui ne veut pas dire qu'ils n'eliminent pas les toxines ( ce qu'on leur reproche a un niveau pseudo hygienique ) et lorsqu'il fait trop chaud, ils ont besoin de se proteger en se vautrant dans la boue, d'ou l'idee qu'ils serainet "sales". Enfin, les cochons ne mangent evnetuellement leur besoins que s'ils ne sont pas nourris, et encore, il faut que ca soit une situation extreme. * bon, je vais sortir et essayer moi aussi de trouver une pelouse quelquepart ...


si mais comme tout le monde je sais voir la différence entre l'utopie et la réalité :)

" A condition qu'on leur laisse l'espace dont ils ont besoin"

si ils n'ont pas d'espace, ils font ce que j'ai dis, et je le sais pour avoir longtemps vécu tout les étés de ma jeunesse à la campagne, où mon oncle élevait des cochons. Et n'ayant pas beaucoup d'argent, il n'avait pas beaucoup de place pour eux, donc ce qui se passe maintenant, s'est forcément passé dans le passé. D'où cette réputation de la viande de porc, d'où cet interdit, etc....

par ailleurs, on peut trés bien encore une fois, être croyant et manger du porc (certains musulmans le font bien sans pour autant se sentir coupable de trahison, et eux sont dans le vrai de ce que doit être la foi)

mais comme te la montré IT, tu ne sembles pas encore prêt pour cette étape là. Sur-ce, marre de perdre mon temps avec toi et ta pensée d'intégriste fanatique sur ce que doit ou ne doit pas être une religion, aussi je vais faire le sport national ici, me chercher une pelouse à tondre quelque part.
La bible... un livre zoophile...? Oui, pourquoi pas ! ;-)

Je n'ai pas souvenance de vous avoir dit que je savais d'où venait l'interdit, juste que la thèse (ou votre vérité, si vous préférez) prophylactique et hygiéniste est de plus en plus remise en cause de nos jours.
Je vous donne deux raisons qui font que, pour moi, votre vérité n'est qu'une hypothèse.
Premièrement, la découverte du parasite responsable de la trichinose ne date que du XIXème siècle, un peu tard pour l'avoir intégré dans le bouquin. Certes, les proto-israélites auraient pu faire le lien entre la trichinose et le porc de manière empirique mais il paraitrait alors étonnant que la plupart des civilisations antiques environnantes n'aient pas fait le même rapprochement.
Secondement, les interdits alimentaires visant les animaux sont nombreux dans la bible (l'autruche, le lapin, le chameau...) et ne semblent pas visés particulièrement ces espèces pour des problèmes sanitaires, donc guère de raisons de mettre le cochon dans une catégorie à part sans preuves ou textes à l'appui.

Après les raisons autres que bibliques qui ont pu faire du cochon un animal impur sont nombreuses et rien dans l'état actuel des connaissances ne permet d'en privilégier une plutôt qu'une autre.
Juste deux ou trois en passant :
Les proto-sémites semblant avoir été à l'origine un peuple nomade ou semi-nomade, il peut s'agir du rejet d'un animal personnifiant la sédentarité d'autres communautés de la région...
Ça peut être aussi un tabou lié à la personnification d'une déité issue de leurs anciennes croyances polythéistes...
Ou bien le fait qu'un des rédacteurs de la bible se soit fait courser pendant trois heures et bouffer les miches par un cochon sauvage ou un sanglier !

--
Secondement, les interdits alimentaires visant les animaux sont nombreux dans la bible (l'autruche, le lapin, le chameau...) et ne semblent pas visés particulièrement ces espèces pour des problèmes sanitaires,

En revanche ils ont généralement en commun d'être inclassables selon les catégories en cours à l'époque : ces animaux possèdent conjointement des caractéristiques attribuées à deux catégories distinctes (pour le porc : le sabot fendu et la rumination), ce qui les rend catégoriellement "impurs". Répugnants et incomestibles au même titre que, par exemple, les batraciens dans de nombreuses cultures (est-ce un animal de la terre, est-ce un animal de l'eau, euurk c'est un mélange).

C'est la théorie de Mary Douglas dans son fameux "Purity and Danger" ("De la souillure"). Je ne sais pas très bien où ça en est aujourd'hui, mais ça a pas mal tenu le haut du pavé, avec, effectivement, la théorie de la distinction identitaire sédentaires/nomades. Et la théorie médicale, quoique très populaire dans le sens commun, n'est en effet plus prise très au sérieux scientifiquement.

En revanche ils ont généralement en commun d'être inclassables selon les catégories en cours à l'époque : ces animaux possèdent conjointement des caractéristiques attribuées à deux catégories distinctes (pour le porc : le sabot fendu et la rumination), ce qui les rend catégoriellement "impurs". Répugnants et incomestibles au même titre que, par exemple, les batraciens dans de nombreuses cultures (est-ce un animal de la terre, est-ce un animal de l'eau, euurk c'est un mélange).
...


Oui, c'est aussi une des hypothèses... mais quand j'ai lu la partie du Lévitique ci-dessous... beuurk... je me suis dit que j'allais m'arrêter aux trois premières ! ;-)

11-21: De toutes ces bestioles ailées qui marchent sur quatre pattes vous ne pourrez manger que celles-ci : celles qui ont des pattes au-dessus de leurs pieds, pour sauter sur le sol.
11-22: Voici celles dont vous pourrez manger : les différentes espèces de sauterelles migratrices, de sauterelles solham, de sauterelles hargol, de sauterelles hagab.


--
ben va chercher : ca devrait te faire du bien de lire la bible un peu puisque tu es croyant

L'interdit du porc base sur des raisons d'hygiene ? hm : Cette justification est arrivee tres tard dans l'histoire des 3 religions qui interdisent explicitement de manger du porc

si tu es vraiment croyant, je ne devrais certainement pas etre aussi sacre que tu le dis...

A moins que tu te prosternes devant mon effigie tous les soirs

ben va chercher : ca devrait te faire du bien de lire la bible un peu puisque tu es croyant L'interdit du porc base sur des raisons d'hygiene ? hm : Cette justification est arrivee tres tard dans l'histoire des 3 religions qui interdisent explicitement de manger du porc si tu es vraiment croyant, je ne devrais certainement pas etre aussi sacre que tu le dis...

nan merci, déjà "va chercher" c'est pour les chiens, et deuxio j'ai déjà lu la bible de fond en comble plusieurs fois, et même si sa lecture est enrichissante à bien des égards, c'est pas la bible qui m'apporte grand chose dans ma relation à Dieu ou au concept de foi ; mais les épreuves que je traverse dans ma vie, et mon vécu, et mon passé et toutes choses qui peuvent entraver ou enrichir ma route. Bref, la grenouille de bénitier trés peu pour moi (pour aller faire l'hypocrite passé l'heure de la messe, nan nan nan, je suis droit dans mes bottes moi m'sieur).

"A moins que tu te prosternes devant mon effigie tous les soirs"

Je m'employais dans son sens laïcard ironique l'expression "sacré untel", tu dois connaitre. Par contre je suis ni idolâtre, ni musulman, donc je me prosterne pas, mais c'est marrant de voir la vision fragmenté et parcellaire que tu peux avoir de la foi et de la prière :)
"du nouveau testament ET de la bible"?
Le nouveau testament est une partie de la bible.
normalement oui, mais LeVeilleur a une conception tres speciale du christianisme selon laquelle le nouveau testament est totalement isole et n'a rien a voir avec l'ancien. Je n'ose imaginer sa reaction le jour ou quelqu'un lui apprendra que jesus etait un rabbi
Ou qu'il n'a jamais existé !!! ;-)

--
Malheureux ! fais attention ! tu vas finir par nous le tuer, Notr'Veilleur ....
Je me suis souvent dit qu'il pouvait être multiple : il y avait à l'époque de nombreux mouvements (comme les esséniens) et sans doute de nombreux "gourous". Que Jesus soit un personnage mythique regroupant plusieurs faits et paroles de ces différents mystiques n'est pas une hypothèse à exclure totalement, ce genre de choses n'est pas exceptionnel dans l'histoire.

Je me suis souvent dit qu'il pouvait être multiple : il y avait à l'époque de nombreux mouvements (comme les esséniens) et sans doute de nombreux "gourous". Que Jesus soit un personnage mythique regroupant plusieurs faits et paroles de ces différents mystiques n'est pas une hypothèse à exclure totalement, ce genre de choses n'est pas exceptionnel dans l'histoire.

oui c'est fort possible ça aussi ;) puisqu'on retrouve bon nombre des caractérisations de Jésus ou de son enseignement dans des religions et pensées qui avait cours avant lui. Enfin, de toute façon, le plus important ça n'est pas Jésus en tant qu'homme, mais le symbole qu'il véhicule, de la même manière que Gandhi le personnage physique n'a pas grand "intérêt" mais sa pensée par contre c'est tout autre chose.

"du nouveau testament ET de la bible"? Le nouveau testament est une partie de la bible.


merci je le sais trés bien mais j'ai tendance à toujours définir l'ancien testament par le mot Bible, c'est une manie que j'ai pris tout petit et qui comme toute manie est difficile à corriger. Enfin, vous aviez trés bien compris ce que je voulais dire, puisque ça n'est pas la première fois que j'écris ça.

Idem pour LPR qui comprend rien à rien ;) :)

"Ou qu'il n'a jamais existé !!! ;-)"

sauf que non, on a une preuve manifeste de l'existence de Jésus, donc là pour le coup c'est toi qui dis nawak.

Et à LPR, je suis croyant mais pas pratiquant, on a déjà essayé de t'expliquer Matleg, IT et quelques autres qu'on pouvait croire et ne pas suivre les propos d'un bouquin vieux de 2000 ans et plus mais apparemment ça te semble impensable et non conforme à ce que doit être la foi (selon des critères qui ne sont propres que pour toi comme pour les intégristes qu'il soit musulman, juif ou chrétien. Et ça semble rentrer par une oreille et sortir par l'autre.

Je suis pas créationniste non plus, je sais que ça va perturber tout tes schémas de pensées manichéens mais c'est bien le cas. Il semble aussi que tu ais un certain mal à comprendre les termes "paraboles, images, plusieurs niveaux de lecture", ne t'en fais pas, ça ne t'empêchera pas de devenir intégriste, bien au contraire :p
sauf que non, on a une preuve manifeste de l'existence de Jésus, donc là pour le coup c'est toi qui dis nawak.

Ploup, ploup.

Pour l'anecdote, je me situe selon cette classification entre "minimaliste" et "mythiste". Le fait que "le mythe a entièrement recouvert le personnage" rend caduque la question même de sa réalité historique : le Jésus n'a pas existé, même si un autre Jésus -ou une collectivité de Jésus- a existé (ce qui n'est pas pertinent dans un débat biblique, parce que ce n'est pas la -ou "les"- même/s personne/s). De la même façon que ni les personnages de Homère ni le Arthur des cycles du graal n'ont existé, indépendamment des figures historiques sur lesquelles les personnages de la fiction mythique ont été construits.

On peut parler d'histoire, on peut parler de mythes, et on peut parler des relations entre les deux. Mais en général, ces trois domaines de discussions ne se recoupent pas au niveau des implications et des pertinences à la conversation. Ce sont des vies séparées.

Citation:sauf que non, on a une preuve manifeste de l'existence de Jésus, donc là pour le coup c'est toi qui dis nawak.Ploup, ploup. Pour l'anecdote, je me situe selon cette classification entre "minimaliste" et "mythiste". Le fait que "le mythe a entièrement recouvert le personnage" rend caduque la question même de sa réalité historique : le Jésus n'a pas existé, même si un autre Jésus -ou une collectivité de Jésus- a existé (ce qui n'est pas pertinent dans un débat biblique, parce que ce n'est pas la -ou "les"- même/s personne/s). De la même façon que ni les personnages de Homère ni le Arthur des cycles du graal n'ont existé, indépendamment des figures historiques sur lesquelles les personnages de la fiction mythique ont été construits. On peut parler d'histoire, on peut parler de mythes, et on peut parler des relations entre les deux. Mais en général, ces trois domaines de discussions ne se recoupent pas au niveau des implications et des pertinences à la conversation. Ce sont des vies séparées.


non mais ça je le sais,je suis passionné de mythologies, je lis des bouquins de théologie depuis que j'ai 10-12 ans, et la figure du Christ me fascine et forcément son acception a évolué au fil de ma propre évolution (je pensais pas la même chose de lui à 10 ans et maintenant) MAIS je parlais de l'homme, pas du mythe. La preuve qu'on a c'est que les recensements romains font état d'un Jésus fils de Joseph, maintenant est-ce lui, probablement, est-ce qu'il est fils de Dieu, (Dieu lui-même) et tout ce qui s'ensuit, ça rien n'est moins sûr, du moins aucune preuve scientifique ou réelle ne peut être apporté de cela (surtout en sachant que le linceul de Turin, seul preuve tangible a été identifié comme un faux :))
les recensements romains font état d'un Jésus fils de Joseph, maintenant est-ce lui

Outre que les jésus et les josephs (ainsi que les jésus fils de josephs) étaient légions dans une société aux prénoms peu variés, le problème est précisément dans le sens du "est-ce lui", qui ne veut pas forcément dire grand chose. Et du coup "il a existé" encore moins. Lorsque tu parles la "preuve" de "l'existence" historique d'un personnage mythique, il faut être au clair sur ce que tu cherches à impliquer. Prouver qu'en 1932, il y avait un nommé Clark Kent, à Seattle, qui n'était pas journaliste mais couturier, et était d'ailleurs gros et chauve, mais avait une vague copine qui s'appelait Loïs et qui avait un appareil photo, n'est pas "prouver que Superman a existé".
il faudrait que je relise l'article que j'avais lu ya longtemps déjà mais il me semble justement que cet exemplaire d'un rencensement romain ne fait état que d'un seul Jésus fils de Joseph qui soit citoyen romain, et pas d'une multitude de cas. Mais je n'en suis pas bien sûr à vérifier.

De toute façon, comme tu le dis, l'important n'est pas l'homme mais le symbole qu'il a pu représenté (un peu comme les thésards qui avançaient l'hypothèse que Molière ou Shakespeare n'avait jamais existé en tant que tel, et que c'était un groupe d'écrivains qui écrivaient sous ce nom là. Que ce soit vrai ou pas, l'important est ce qu'a permis le "nom" Shakespeare ou le "nom" Molière pour l'avancée de la littérature ET du théâtre.
Tu devrais fournir tes preuves aux medias : Depuis qu'on les attend ces preuves, tu va devenir une celebrite plus rapidement que si tu faisait de la telerealite !

Tu serais donc croyant mais pas pratiquant ?!? Ca c'est du concept !

Allez pour une fois je vais t'eviter l'effort de devoir aller chercher dans ta bible :

Jacques 2,19 : "Tu crois qu'il y a un seul dieu ? Tu fais bien. Les demons aussi le croient"

et un peu plus loin pour expliquer ( verset 26 ) : Comme le corps sans ame est mort, de meme la foi sans les oeuvres est morte"

Tu devrais fournir tes preuves aux medias : Depuis qu'on les attend ces preuves, tu va devenir une celebrite plus rapidement que si tu faisait de la telerealite ! Tu serais donc croyant mais pas pratiquant ?!? Ca c'est du concept ! Allez pour une fois je vais t'eviter l'effort de devoir aller chercher dans ta bible : Jacques 2,19 : "Tu crois qu'il y a un seul dieu ? Tu fais bien. Les demons aussi le croient" et un peu plus loin pour expliquer ( verset 26 ) : Comme le corps sans ame est mort, de meme la foi sans les oeuvres est morte"

elle l'est déjà cette "preuve" aux médias, c'est justement dans les médias que je l'ai appris.

Et oui, je sais que ça bouscule tes schémas simplistes mais on peut être croyant et pas pratiquant, ça s'appelle l'évolution de la religion. Et avec IT et Matleg entre autre on a déjà essayé de te l'expliquer mais tu sembles comme les intégristes que tu critiques tant, obtus :)

ah oui, encore une chose prendre la bible au premier degré est aussi un acte de fanatique intégriste ;) sans rancune.
Vu le nombre de commentaires blasphematoires que tu viens de faire dans ce forum, pourquoi essayes tu tellement de te convaincre que tu es croyant ?

D'apres ce que tu dis, tu choisis de croire en ce qui t'arrange et refuses de croire en ce qui te derange, selon des criteres qui te sont propres et le refus des obligations et contraintes propres a un enseignement religieux est totalement incompatible avec la foi.
ouioui :)

vu le nombre de propos intolérants, fanatiques, et intégristes, que tu viens de faire au long de ce sujet, pourquoi essayes-tu tellement de nous (te) convaincre que tu es tolérant et intelligent (au sens premier du latin "intellego") ?

je laisse tomber, c'est peine perdue, je continue mon chemin de croyance et je te laisse sur le bas-côtés des intégristes fanatiques premier degré et de ta vision encore plus dangereuse de la croyance et de la foi.

Juste pour info, le Christ n'a apporté que deux commandements, "aime ton dieu" et "aime ton prochain comme toi-même" que je m'efforce d'accomplir chaque jour, même si c'est pas facile quand on tombe sur des énergumènes dans ton genre (oui celui de ta cour qui te suit partout dans les messages) ou dans le genre de Yannick G, deux commandements et c'est tout :) le reste n'est qu'un vain bavardage et de l'enfilage de mouche (ou de perle) selon si on est poète ou biologiste :))
pas encore trouve de pelouse, alors allons-y


je suis content de na pas avoir trouve de pelouse, j'aurais certainement rate ca que je vais encadrer :

LeVeilleur "Juste pour info, le Christ n'a apporté que deux commandements,"

le povre se serait donc decarcasse a enseigner ses disciples et ses contemporains pour ces deux seul commandements ?

Et tu me reproches de simplifier ?


* Au moins tu as fais ma journee, c'est deja ca
tu choisis de croire en ce qui t'arrange et refuses de croire en ce qui te derange, selon des criteres qui te sont propres et le refus des obligations et contraintes propres a un enseignement religieux est totalement incompatible avec la foi.

Non. Dans la réalité, c'est comme ça que fonctionnent les croyances religieuses. Il s'agit de panachages et de renégociations perpétuelles, qui redéfinissent sans cesse les interprétations religieuses et leur articulation au quotidien. Il n'y a que les fondamentalistes du religieux (athées ou croyants) pour essentialiser la religion comme une sorte de doctrine univoque et prédéfinie. Un minimum d'observation sur le quotidien ordinaire du "croyant" de base (et ce dans toutes les religions) démonte ce fantasme.
peut-etre dans la realite des deux ou trois personnes de ton entourage qui se veulent croyantes.

Discute avec n'importe quel pretre de n'importe quelle religion, et tu verras quelle est la "marge de pensee" que les religions laissent aux croyants et tu verras par toi-meme ou se trouve le fantasme.

Et lorsque tu tentes de denoncer le fanatisme, franchement tu me fais vraiment "rire" vu les reponses que tu a faites a yG sur l'autre forum
Yg est le pire fanatique anti-fanatique qui soit, et tu sembles bien parti pour lui emboiter le pas d'ailleurs.

J'ai discuté avec bon nombre de prêtre et certainement plus que toi d'ailleurs, j'ai vécu toute ma scolarité dans une école catholique (avec un bref passage au publique) de la maternelle au baccalauréat, alors je peux te dire que oui, on peut être chrétien et manger du porc, on peut être catholique et manger du porc, d'ailleurs il y avait souvent du porc à la cantine (je te parle de ya 10-20 ans de ça, quand on faisait pas cette fixette sur les musulmans et le halal)

Sur ce, je pense que je vais arrêter de discuter avec toi, tu ne discutes pas, tu cherches à avoir raison même quand tu as clairement tort (un peu comme Yannick G, finalement vous vous êtes bien trouvés).
peut-etre dans la realite des deux ou trois personnes de ton entourage qui se veulent croyantes.

Non. Cela ne porterait que sur deux ou trois personnes de mon entourage. Je te parle de décennies d'études collectives sur les représentations culturelles (dont le religieux n'est qu'une expression). Tu peux théoriser ce que tu veux sur la base de ton vécu, ou, plus probablement, des rôles que tu veux tenir dans un monde assez simple pour le permettre, mais il y a des gens qui tentent de fonder leur vision du monde sur un minimum d'empirique, ce qui implique de se baser sur des enquêtes croisées, rigoureuses et de longue haleine, et ce qui a pour conséquence de confronter le théorique au réel. Accroche-toi à ta foi aveugle en ce que la religion est censée être, cela n'empêche pas le quotidien des "croyants" de ne pas s'y conformer, ni la notion de "croyance" elle-même de dépasser tes caricatures, en termes de complexité et d'ambiguïté. Tu veux te la jouer yannickG, avec théâtre de marionettes et tire-pipe, soit, mais c'est toi qui t'enfermes dans le même circuit fermé. A l'extérieur, les gens vont de leur vraie vie, et ne se réduisent pas à ce que préconisent les idéologues à la petite semaine, laïcs ou religieux. Cela est tout simplement scientifiquement observable, mais pour tirer profit de ces données il faut un minimum de curiosité en lieu et place d'enjeux idéologico-identitaires.

Tu accuses LeVeilleur de s'enfermer dans des références essentiellement fictionnelles, et c'est globalement assez vrai. Mais tu ne fais pas grand chose d'autre, à ta manière, en coinçant ton appréhension du monde dans des "logiquement, intuitivement, ça doit ressembler à ça" sans te soucier de ce que peut révéler de contre-intuitif une connaissance des humains plus sérieuse, fondée sur l'analyse rigoureuse et méthodique d'activités et discours quotidiens plutôt que sur une représentation romanesque, confortablement abstraite et auto-légitimée.


Et lorsque tu tentes de denoncer le fanatisme, franchement tu me fais vraiment "rire" vu les reponses que tu a faites a yG sur l'autre forum

Le pauvre chéri il a pleuré ? Quelqu'un il a dit du mal de lui alors qu'il dégoisait tranquillement dans son coin au sujet de millions de personnes dont il ne connait qu'un label arbitraire et ce qu'il projette dessus ? Je suis navré, les imbéciles profonds existent, et le yg en est un. Au moins il permet de parler de lui en connaissance de cause, ce qui est assez différent des spéculations de pur principe sur les groupes humains.
Bonjour L-P R, vous êtes arrivé à faire sortir le loup du bois, non pas moi, mais IT qui résume une fois encore très bien et de lui-même, l'inconséquence de sa pensée telle que je la dénonce depuis ses premiers posts ou presque :

"Cela ne porterait que sur deux ou trois personnes de mon entourage. Je te parle de décennies d'études collectives sur les représentations culturelles (dont le religieux n'est qu'une expression). Tu peux théoriser ce que tu veux sur la base de ton vécu, ou, plus probablement, des rôles que tu veux tenir dans un monde assez simple pour le permettre, mais il y a des gens qui tentent de fonder leur vision du monde sur un minimum d'empirique, ce qui implique de se baser sur des enquêtes croisées, rigoureuses et de longue haleine, et ce qui a pour conséquence de confronter le théorique au réel. Accroche-toi à ta foi aveugle en ce que la religion est censée être, cela n'empêche pas le quotidien des "croyants" de ne pas s'y conformer, ni la notion de "croyance" elle-même de dépasser tes caricatures, en termes de complexité et d'ambiguïté. [...] A l'extérieur, les gens vont de leur vraie vie, et ne se réduisent pas à ce que préconisent les idéologues à la petite semaine, laïcs ou religieux. Cela est tout simplement scientifiquement observable, mais pour tirer profit de ces données il faut un minimum de curiosité en lieu et place d'enjeux idéologico-identitaires."

IT nous révèle une fois encore que les groupes ne sont que des constructions et que les individus, lorsqu'on s'approche d'eux suffisamment près pour ne plus avoir la moindre vision d'ensemble, ne sont que des items qui n'en font qu'à leur tête.

Merci IT, La Palice n'aurait pas dit mieux, félicitation.

Là où cela devient vraiment n'importe quoi, voire schizophrène son attitude, c'est lorsqu'il prétend que cette démarche déconstructiviste, monadique, permet de tirer un profit de ces données, voire une vision du monde qui ne soit pas une collection sans fin d'éléments.

Quel profit peut-on tirer d'une collection d'idiosyncrasies, puisqu'il faut pour cela faire une synthèse, donc un regroupement, éliminant le particularisme, pour pouvoir en extraire quelque chose de représentatif et non une simple mais infinie copie du réel à sa plus petite échelle, individuelle ?

En science, aucun, puisque ce qui ne se répète pas, ne s'apparente à rien, ne permet d'en extrapoler aucun comportement, aucun agissement.

En politique, encore moins. Comment s'adresser et mobiliser des personnes s'il faut personnaliser à ce point le discours qu'on leurs donne qu'on ne reproduit jamais deux fois le même ? En dehors d'un petit village, la tâche risque vite d'être ardue pour le candidat maire.

Grâce à IT, nous apprenons que le religieux est religieux, point barre.

Ne cherchez pas à en savoir plus, puisqu'il est vraisemblable que personne ne sera d'accord sur ce qu'est un religieux, cette construction idéologique.

Pour un frontiste, c'est plus simple,là, il y a un marqueur bien visible ou presque, il vote FN, mais à part ça... tout ce qu'on peut en dire à suivre la logique d'IT, c'est qu'il est français, majeur et qu'il conserve ses droits civiques.

Parce que comprenez, L-P R, le monde, il est complexe, tellement complexe qu'on ne peut rien en dire et encore, moins agir dessus au delà du porte à porte et du K par K (évidemment pour les fenêtres).

Alors vous en conviendrez, L-P R, que les solutions globalisantes, synthétiques, et donc nécessairement simplificatrices, consistant par exemple à bombarder un camp, soit un groupement de personne ayant chacune son propre parcours, ne peuvent qu'être stupide.

Qu'interdire un certain type de comportement quasi univoque dans l'espace public ne peut qu'être injuste, puisque toutes sortes de motivation peuvent arriver à rendre compte de l'existence de ce comportement-là, qui en lui-même et hors rare exception est systématiquement criminel...

C'est à se demander comment la médecine est même possible, puisque chaque malade est irrémédiablement et fondamentalement unique. Stop au vaccination simplificatrice, aux politiques de santé publique, il n'y a que du complexe et du particulier. Amen.

"ce que peut révéler de contre-intuitif une connaissance des humains plus sérieuse, fondée sur l'analyse rigoureuse et méthodique d'activités et discours quotidiens plutôt que sur une représentation romanesque, confortablement abstraite et auto-légitimée."

Bon là, c'est facile, IT nous rappelle encore une fois (en creux cette fois, ouf), qu'il a une grande connaissance anthropologique, argument d'autorité, dont nous ne savons que faire, hormis nous prosterner devant lui qui nous répète régulièrement que de toute façon, c'est plus complexe et que... ben rien, c'est plus complexe quoi, donc cessons immédiatement toute action collective et restons en à l'action personnalisée et encore, pourquoi agir et donc agir contre, lorsque l'autre a de bonnes raisons d'être ce qu'il est, quand on le regarde d'assez près.


"Je suis navré, les imbéciles profonds existent, et le yg en est un. Au moins il permet de parler de lui en connaissance de cause, ce qui est assez différent des spéculations de pur principe sur les groupes humains."


Et oui, ne reste dans l'approche d'IT que l'ad hominem, évidemment, logiquement, puisque je ne saurai représenter le moindre groupe, si ce n'est, étonnamment, là, IT transgresse son principe, mais ne vous ai-je pas dit qu'il était schizophrène sur cette question, celui des imbéciles profonds qu'il connait bien visiblement...

Voilà L-P R, vous avez ici tout le kit de survie au discours récurrent d'IT, qui faute de prendre des positions tranchées, donc fatalement erronées par rapport à la complexité du réel, part systématiquement en lutte contre tous ceux qui auraient l'impudence de ne pas s'arrêter avec lui et d'attendre que les choses s'arrangent d'elles-mêmes... Ce qu'étrangement, elles ne font pas, si ce n'est à un prix qu'il ne faut pas regarder de trop près, on risquerait d'y constater autre chose que des erreurs, des injustices.

yG
Souvent on avance des raisons hygiéniques et "inconsciemment réfléchi" quant aux pratiques religieuses (la circoncision, le tabou du porc, pas faire ci ou faire comme ça...) ça me semble beaucoup plus compliqué.

Par exemple, pendant l'Antiquité, à Carthage, le porc était presque tabou. Les gens en consommaient très peu et les prêtres n'avaient pas le droit d'en manger du tout (comme certains poissons et les fèves).
Mais lors d'une guerre de conquête en Sicile, l'armée carthaginoise détruit un temple de Déméter et Koré d'une extrême importance pour les siciliens (ces deux déesses sont les déesses par excellence de la Sicile). Peu de temps après, l'armée est décimée par une sorte de peste. Les carthaginois en concluent que les déesses se vengent de la destruction de leur temple et pour se réconcilier avec elles introduisent leur culte en grande pompe à Carthage.
Le porc étant l'animal sacré de Déméter, le tabou alimentaire tombe. Et pourtant ni le climat ni la conservation de la viande de porc n'ont évolué à Carthage, seule l'image du porc change. D'animal impur il passe à compagnon d'une déesse puissante (qui est de mauvaise humeur lorsqu'on lui détruit ses temples et qui a les moyens de sa colère), on peut donc l'élever, le manger et le représenter.D'après certaines études archéologiques, certains quartiers carthaginois en consommaient en grande quantité.

Tout ça pour dire que je ne crois pas vraiment aux explications "rationnelles" des tabous religieux. Y a juste des bestioles qui sont mal vues (ou sacralisées). Alors que l'impureté, la souillure et le blasphème alimentaire, ce sont tout de même les carottes cuites !
c'est aussi la version que j'avais retenu : une décision de bon sens à une époque et lieux donnés, pour éviter la propagation de maladies dues à la mauvaise conservation des viandes. Pourquoi une mesure d’hygiène devient une pratique religieuse, qui a encore cours quand la mesure d’hygiène n'a plus de sens ? au bout du compte, que respectent les juifs et les musulmans par cette pratique ? un texte ? quels sont les conséquences d'un non respect ?
Je n'ai pas de conviction religieuse donc encore moins de pratiques religieuses, ce qui fait que je n'arrive pas à me mettre à la place d'un pratiquant devant un interdit ce ce type. J'imagine que le sentiment doit être le même que si on m'imposait le canibalisme : je n'en mourrais pas mais quid de mon mental ? je suis bien content d'avoir en tout cas cette contrainte en moins.

Sur le hallal : un ancien patron m'avait raconté que dans sa jeunesse, il avait du visiter plusieurs abatoirs industriels, et il avait été frapé par le contraste entre l'industriel classique et le hallal : le calme, une forme de respect de l'animal (bon là je vais en faire hurler des que je connais), et lui, qui pour le coup était loin de toute pratique religieuse aussi, a pendant un temps mangé hallal, car il lui semblait que c'était mieux.

Pourquoi un musulman ne doit il pas manger de porc ? (question naïve hein, j'assume)


La réponse de pourquois.com :

[quote=Pourquois.com]Les musulmans ne mangent pas de porc, suivant le coran qui indique que le porc est un animal ''impur'', car mangeant des déchets.

La question des interdits alimentaires est toujours en apparence uniquement religieuse, mais en fait elle fait aussi appel au simple bon sens.

En fait, dans le cas du porc, c'est la corruption rapide de la viande de porc par grande chaleur à une époque où il n'existait pas de frigos qui serait à l'origine de ce ''conseil'' religieux...
Le porc a la particularité de demander beaucoup de cuisson à cause de sa teneur en bactéries pathogènes.
Or, dans les pays musulmans, les combustibles pour la cuisson des aliments n'étaient pas forcément faciles à trouver. Il a donc fallu l'interdire en autorisant des viandes moins pathogènes et donc moins longues à cuire.

De plus, le porc ne peut pas être égorgé parce qu’il n’a pas de cou. C'est une caractéristique physique naturelle du porc. Or, il est préférable, depuis l'antiquité, de tuer un animal par hémorragie plutôt que par blessure d’un organe vital quelconque, car dans ce cas le sang provoquerait la contamination des organes par de l’acide urique, ce qui peut être dangereux pour la consommation.

La religion au secours de l'hygiène, en quelque sorte...
D'ailleurs, la religion juive s'étant développé dans des climats similaires, les textes interdisent également de manger du porc et... la Bible aussi !
Pour ce qui est de la question hygiénique, il faudra m'expliquer le fait que la majorité des peuples ou des tribus sédentaires de l'Antiquité, élevaient et consommaient des porcs (ou plutôt élevaient des cochons et consommaient du porc). A moins de m'expliquer la supériorité des tribus pratiquant le pastoralisme en matière de prophylaxie, vous me permettrez de conserver un gros doute sur cette explication.

Et pour votre information, le cochon n'a peut-être pas de cou, mais ayant assisté il y a moins de trois semaines à une sorte de cérémonie sacrificielle, pratique barbare qui semble perdurer chez quelques peuplades non civilisées de la Gascogne profonde, il me semble que le cochon a une gorge qui se tranche très facilement.

--
C'est même le seul animal que l'on abat en l'égorgeant. Je tiens cela de mon grand-père boucher réfugié dans le Gers pendant la guerre et qui avait montré aux indigènes qu'assommer un porc avant de l'égorger rendait l'opération moins délicate, et surtout moins bruyante.
Vous avez absolument raison. Israel Finkelstein en fait la démonstration suite à ses fouilles archéologiques en pays de canaan (cf La Bible Dévoilée). Mais convenons que faire appel à la raison pour justifier des textes sacrés est une démarche absurde.

Pour l’intellect, ressentir son ignorance est pénible mais devoir apprendre l’est aussi. Aussi est-on porté à croire pour combler ce manque au moindre coût. La plupart du temps, les croyances se substituent tout à la fois à l’ignorance et au savoir, de sorte qu’il n’y a tout simplement plus de place pour la raison.

Le rôle de la raison n’est donc pas de lutter contre l’ignorance, mais contre les croyances. Alors que l’ignorance incite à la circonspection et à l’humilité, la croyance conduit aux emportements et à la vanité. Alors que l’ignorance engendre l’envie de savoir, la croyance l’étouffe. La quête des savoirs conduit l’humanité à coopérer, quand la rivalité des croyances la conduit à se déchirer.
"La religion au secours de l'hygiène, en quelque sorte... "

Comme vous le démontrez clairement, c'était vrai... autrefois. Maintenant la religion, en tout cas dans sa variante intégriste* (qui hélas tend à se développer) ne sert plus qu'à poser des interdits pour l'interdit, pour la jouissance de dominer le troupeau des ouailles. "Ouailles", mot désuet pour nommer les fidèles du catholicisme, et un synonyme de "mouton". Vous savez,cet animal sympa mais stupide qui ne vit qu'en troupeau, se laisse tondre et tint immanquablement à l'abattoir.

* Beuacoup de chrétiens pratiquants ne respectent plus l'interdit du vendredi, ne jeunent plus pendant le carême, et sont pourtant de vrais chrétiens, à savoir des gens qui appliquent le principe central de cette religion : aimez-vous les uns les autres.
Et l'étape d'encore après ce sera : ils disent qu'ils ne pratiquent plus leur religion, mais en fait ils la pratiquent en secret. Cf. les Marranes en Espagne.
Le crime raciste, la bavure n’est plus très loin donc… Elle est pire que Marine Le Pen, car elle paraît bien élevée, bien habillée la rouquine Nathalie K. Morizet jusqu’à cette colère soudaine qui révèle sa vraie face…Une face hideuse, affreuse, mensongère, crasse, du racisme qui pète dans la soie… cela me fait penser à la phrase célèbre de Napoléon à Taleyrand : « vous êtes de la merde dans un bas de soie »… je ne fais que citer cette phrase car elle me vient à l’esprit bien sûre…

+ 1

toutenbateau
La version juive serait :

=> « ne portez plus votre kippa »

=> « nous sommes envahis par les synagogues »

=> « ne prêchez plus en hébreu »

=> « ne mangez plus casher »

=> « changez votre prénom et nom de famille pour ne pas priver les autres de travail »


Durant la seconde guerre mondiale, le mileu de l'extrême droite en France n'a jamais accédé au pouvoir. C'est la droite et beaucoup de gens de gauche qui ont radicalisé à droite leurs positions. Intéressant de voir qu'en situation de stress bien moindre qu'une guerre mondiale (chômage, délocalisations…) , une société se droitise aussi aisément.
NKM montre son vrai visage dédaingeux d'aristocrate polonaise dont toute la famille est aux affaires : papa élu "qui lui a mis le pied à l'étrier"
ou dans les affaires : son frère PDG du site e-commerce "price minister".
Elle, ministre d'Etat, rien de moins , même si l'écologie , en sarkosie, "ça commence à bien faire" et qu'il serait temps de reprendre la vente des centrales nucléaires, quand on succède à borloo succédant à Juppé (ministre d'Etat) c'est comme ça, on est d'office ministre d'Etat
cette femme qui se dit chrétienne (normal car polonaise) a de la classe (c'est ce qu'on dit des gens de pouvoir habituellemet) et quand je la vois, je me sens comme une moins que rien, et ces gosses imaginaires aussi sont moins que rien. C'est ça le mépris de classe qu'elle fait ressentir à tout ce qui ne navigue pas dans son milieu : (revenons à Bourdieu "la distinction")
Dans la ville où je travaillais au moment de la "vache folle", un certain nombre de parents avaient briefé leurs enfants pour qu'ils refusent la viande à la cantine. Vous savez quoi? le maire les a tout de suite pris très au sérieux, veillant dans un premier temps à ce que ces enfants, sans viande, mangent quand même à leur faim, puis sécurisant (?) les achats de viande, faisant paraître un communiqué pour certifier que la commune fournissait de la viande saine. Normal, hein? Leur inquiétude, leur refus, ont été considérés comme légitimes. Rien à voir avec un motif religieux, considéré lui comme carrément inacceptable.

Je croyais me souvenir que la laïcité c'était le respect des opinions religieuses et de leur expression, pourvu qu'il n'y ait pas trouble à l'ordre public. Le vrai trouble à l'ordre public, c'est un gosse qui refuse la viande? ou un gosse qui sort de la cantine avec la faim au ventre? Ou encore qui reste seul chez lui, à manger comme mangent les gosses quand ils sont seuls?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.