15
Commentaires

Nathalie Saint-Cricq : promue ou placardisée ?

Jusqu'ici cheffe du service politique de France 2 et France 3, Nathalie Saint-Cricq va être remplacée à la rentrée par Muriel Pleynet,venue du Parisien. Derrière ce jeu de chaises musicales présenté comme une promotion, certains en interne évoquent une mise au placard, dans un contexte de crise liée à la réorganisation de France Télévisions.

Commentaires préférés des abonnés

bonnet blanc et blanc bonnet.

On comprend vite qu'elle n'est pas virée pour sa ligne éditoriale (bien au contraire) mais pour tout simplement pour manque de productivité managerial. nulle doute que sa remplaçante sera a meme d’être a la fois productiv(...)

Bon. On n'est pas encore débarrassé de Saint-Cricq, malheureusement.

Franchement, je ne pouvais rêver mieux  : Nathalie Saint-Cricq sur une voie de garage....


( elle va pousser un cric d'alarme et implorer son saint Patron)

Derniers commentaires

hu, hu, je pensais naïvement au début de l'article que c'était pour le boulot(pas très bon) qu'elle fait sur les plateaux télé et radio mais en fait c'est qu'elle n'est pas assez "agile" pour la DRH de france télé !! 

C'est utile d'avoir cette tampouille interne, ça remet en perspéctive ses éditos pendant la loi travail et le reste.

Bon bah on sait bien de quel bord est la nouvelle, et on connaît d'avance la saveur de la soupe qu'elle servira. Elle attendait Bertrand le modéré, mais Macron lui convient tout autant. Je lui souhaite une bonne continuation dans son travail de propagande.

Je crois que ça illustre les luttes de pouvoir en coulisse, qui pousse qui dans les différents clans de droite  pour les prochaines élections.

Oh, j'ai eu une fausse joie : j'ai cru un trop bref instant qu'on allait être débarrassé de cette dame !

bonnet blanc et blanc bonnet.

On comprend vite qu'elle n'est pas virée pour sa ligne éditoriale (bien au contraire) mais pour tout simplement pour manque de productivité managerial. nulle doute que sa remplaçante sera a meme d’être a la fois productive et dans le ton......


Il y a quelque chose de caustique a voir une championne du libéralisme se faire virer par les lois qui le régisse. 


Aaah enfin un peu de pluralisme au service politique de France télé, avec un tel pédigrée cette nouvelle recru fera souffler un vent de fraicheur dans ces émissions a l'esprit trop étriqué ! Ou pas..

Franchement, je ne pouvais rêver mieux  : Nathalie Saint-Cricq sur une voie de garage....


( elle va pousser un cric d'alarme et implorer son saint Patron)

Lors de l’émission concernant le documentaire sur Astrid Mezmorian, il m’était apparu très clairement qu’un poste comme celui de Nathalie Saint-Cricq était juste un maillon. Regardez l’émission de nouveau, ce que dit Astrid, je trouve que c’est flagrant (je parierais même presque qu’elle utilise le mot «maillon»).

Comme dans n’importe quelle entreprise…

Ce poste est donc interchangeable.

Dans votre article, il apparait que ce n’est pas Saint-Cricq qui est en cause, mais la réorganisation à marche forcée de l’entreprise.

C’est plus grave.


C’est notre monde d’aujourd’hui.

Bon. On n'est pas encore débarrassé de Saint-Cricq, malheureusement.

Le pedigree de la nouvelle vaut son pesant de cacahouètes !

Elle passe du "people" et fiction, à une fine limière de l'actualité politique. 

Je ne sais pas trop quoi penser du titre de son dernier ouvrage. Quelqu'un l'a lu ? Fiction ? Critique ? Récit personnel ? Philosophie ?
J'ai senti un malaise en lisant cet encart.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.