38
Commentaires

Darmanin au pays de l'or gris

Commentaires préférés des abonnés

Eh oui, les vieux sont une matière dont on peut extraire de la rentabilité (comme les malades, les enfants, les étudiants et tout le reste).


Ceux que cela dérange n'ont qu'à aller en Corée du Nord.

Après les jeunes qu'on baise, les vieux qu'on bise.


Olivier Besancenot aurait d'ailleurs pu aussi rappeler l'implication récente de son employeur, La Poste, dans cette opportunité de nouveau marché que représente "l'or gris", ou, plus modestement pour la Poste la "silver économie" comme le rappelle ce(...)

Derniers commentaires

Embrasser un vieux, ça le change un peu...


Une remarque: le fait qu'on puisse désormais spéculer sur "l'or gris" augmente très artificiellement le "coût" des vieux. Et après, on nous fait peur avec. Bouclons la boucle.

Avec l'ancienne formule du forum, si on voulait écrire un message en rapport avec un sujet déjà traité, on recherchait ce sujet, qu'on parvenait facilement à retrouver, quelle qu'ait été sa date de publication. On postait son message, ce qui avait pour effet de placer le fil de discussion concerné en tête du forum.

Aujourd'hui, lorsqu'on a réussi à repérer le fil qui nous intéresse, y écrire et publier son message ne le fait pas remonter. Autant dire que si le sujet ne fait pas partie des plus récents, le message a très peu de chances d'être lu.

Aucun suivi n'est possible dans ces conditions.

Comme quoi, Alzheimer, mémoire flottante, en votant  pour l'UMP puis pour Macron, les retraités récoltent le résultat de leur vote. Dur d'être déçu par ceux que l'on a élu des deux mains :

Le candidat d’En Marche a remporté le second tour de l’élection présidentielle 2017 avec une nette avance sur Marine Le Pen : 66,1%.

 Cette victoire, il la doit notamment aux seniors qui ont majoritairement voté pour lui, alors qu’ils avaient plutôt voté pour le candidat « conservateur » de Les Républicains au premier tour. 

(Chez les + 70 ans, on relève seulement 18% d’abstention et 78 % de votants pour Macron au 2nd tour de la présidentielle)

C’est parmi les cadres (82%) et les retraités (74%) qu’Emmanuel Macron a le plus recueilli de voix. S’il a obtenu un taux d’électeurs aussi important parmi les retraités, c’est grâce au report de voix de François Fillon. En effet les retraités ont été 36% à donner leur voix au candidat Les Républicains au premier tour.


Un petit tour chez Damartex qui publie sur le net : l'observatoire des seniors


Quant aux EHPAD 2 sources chiffrées et indicatives


déja en 2007   dans gérontologie et société :

Résumé

Les établissements d’hébergement de personnes âgées connaissent aujourd’hui la troisième période de leur adaptation à l’évolution des besoins exprimés par les personnes âgées et leur famille. Après le temps de l’humanisation des hospices, vint le temps de la médicalisation, s’est engagé maintenant celui de la réforme de leur tarification qui doit être également celui de leur refondation éthique; au risque dans le cas contraire de subordonner leur fonctionnement et les conditions de vie qu’ils offrent à leurs résidents aux aléas de modes de régulation et de financement inspirés davantage par une volonté de contrôle technocratique que par le souci de voir s’épanouir des projets de vie d’établissement plus respectueux des besoins et des droits des personnes âgées. Une organisation trop rigide des institutions induite par la rationalisation de la gestion des moyens humains, alliée à un souci d’écarter tout risque de mise en cause de la responsabilité des professionnels peut conduire à la négation de la liberté, du droit de prendre des risques et de conserver la possibilité d’effectuer des choix. Les personnes accueillies dans les établissements sont de plus en plus âgées, handicapées et vulnérables et proches de la fin de leur vie. Ces caractéristiques rendent plus difficiles l’expression et le recueil d’un consentement et de choix et peuvent conduire les professionnels à sombrer dans une forme de toute puissance conduisant à l’excès de pouvoir et à l’abus de faiblesse. Les institutions, si elles ne veulent pas sombrer dans la gestion rationalisée des corps de vieillards réduits au statut de simples objets de soins, doivent refonder leur projet de vie en fonction de différents modèles qui ont jalonné l’histoire plus ou moins fantasmatique des institutions sanitaires et sociales pour personnes âgées.


en juillet 2017,  publication Etudes et Résultats : Enquête  sur les 728 000 résidents en établissements pour personnes âgées en 2015 -direction des études, évaluations et statistiques du ministère de la santé

http://www.ehpad-fr.org/investir-en-ehpad/


Une petite recherche sur un EHPAD pris au hasard; 109 lits; 91 euros par jour; donc pour un mois de 30 jours: 

270 000 euros. Y-a-t-il un contrôle de la répartition de ces sommes?Où passe tout cet argent? Car les résidents paient cher, très cher pour un service sans rapport avec ce qu'ils déboursent. Qu'en pensent les Macron, Darmanin et compagnie?

L'or gris : le filon est en voie de tarissement

Les chercheurs d'or gris se dépêchent avant la disparition de cette manne.

Dernière génération avant la panade


Les Ehpad, l'estocade finale : la fin des emplois aidés, la fonte du personnel

là où il y en avait six, elles ne sont plus que deux

et le renouvellement est effarant


Je me rends régulièrement au dernier étage : Station Altzheimer, Alois pour les intimes

le personnel a disparu

un·e ou deux patient·es errent dans les couloirs vérifiant chaque porte, à la recherche de leur chambre

dans la salle commune, la même absence, mais je salue tout de même et parfois un sourire en retour récompense mon entêtement à trouver l'humain

cette autre depuis quatre mois fonce en fauteuil roulant d'un bout d'une aile à l'autre (ce qui est long, d'habitude l'habitude aux lieux apaise l'angoisse)

cette autre nouvelle venue me demande d'appeler la Police car on la retient ici et elle veut retourner à son dorf (village) mais elle est incapable de me dire lequel et elle explique que sa mère l'attend (un rapide calcul mental me dit que sa mère doit au moins avoir 115 ans)

cette autre aussi s'adresse à sa maman imaginaire enfermée certainement dans la salle de douche/wc puisqu'elle lui parle devant la porte, en dialecte Alsacien

et cette autre qui gémit dans son lit et répète maman, et me hèle si jamais elle me voit passer dans le couloir - monsieur, monsieur... Je hâte le pas honteux sachant que la seule chose que je pourrais dire ce sera un mensonge : je vais vous appeler quelqu'un. Mais je ne trouverai aucun personnel dans les couloirs à cette heure de l'après midi, et il est certain que le personnel ne pourra pas calmer l'angoisse, et mes dernières tentatives pour la calmer se sont terminées en un piteux fiasco qui ne me rend pas plus fier qu'un mensonge


Aux étages inférieurs, Alois ne sévit pas mais c'est le royaume des grabataires ou des zombies en siège roulant

Les quelques personnes alertes ou à l'esprit alerte que l'on rencontre dans la grande salle commune et avec qui on échange volontiers une petite blague, un mot d'amitié pour donner vie à leur vie au milieu de cette descente lente

On leur serre la main avec une tendresse qui nous étonne nous-même et elles s'accrochent à nous, et le bien que nous leur faisons nous en fait tout autant. Parfois je me mets en retard pour leur accorder plus de temps au détriment des autres à l'extérieur, les moins vieux, qui gaspillent leur temps


Tous mes remerciements aux personnels des Ehpad, à leurs directrices et directeurs, tous chaque fois au bout du rouleau, certains même effondrés, en congé maladie, eux aussi angoissés



Ce qu’oublient aujourd’hui les fringants investisseurs dans l’or gris, c’est que dans quelques années, quand leurs impatients héritiers seront lassés de leurs radotages boursicoteurs, ils vont en tâter, de la maison de retraite médicalisée! De luxe, certes... mais ils s’apercevront alors que les nappes, bouquets de fleurs sur les tables et fauteuils Louis XV censés justifier le tarif, ne compensent pas les économies de couches et de personnel pour les changer sur lesquelles se sont bâtis leurs dividendes !

" il existe aussi des retraités à 1200 euros qui sont assujettis à l'ISF"...


Outre que l ISF n'existe plus (c'est l IFI ... Si même un ministre de Macron n'est pas au courant des réformes du patron ... Où va t'on ?) je ne vois pas en quoi cela justifierais qu'un retraité à 1200 € + IFI soit davantage "tondu" sur des retraites ???


Meme les éléments de langage de ce gouvernement n'ont aucun sens!!!

Personnellement, mourir en bonne santé, je trouve ça crétin.

De nationalité Belge, il me suffira de parcourir 330 km en 1 h 20 pour être délivré des affres de la maladie longue durée.

Les documents sont déjà signés.


Pour avoir pu accompagner, à domicile, pendant 10 (dix) mois ma mère et son cancer, je ne pourrais faire subir à mon fils et mes proches un tel parcourt.


Bref, fumer me fait mourir de rire.

Mes parents sont tous deux morts de rire.


" Caca - Pipi - talisme " Mouna Aguigui (Pour qui sonne le gras ?)


PS Faire du fric, du blé, de l'artiche, des pépètes, du flouze sur les dos courbatus : dégueulasse, à vomir !

Mon dieu, faites que je ne devienne pas comme le vieux de la photo. Que jamais on ne m'instrumentalise, exploitant honteusement mon gâtisme, pour me faire embrasser n'importe qui.

C'est marrant : 


En anglais " silver economy"...qu'on n'a pas pu traduire en " économie de l'argent", à cause de la polysémie de " argent" dans notre langue.


Du coup, certains parlent de " silver économie" dans un mélange de français-anglais bizarre ( voir l'extrait d'un document de La Poste cité par Sébastien Lemar dans un commentaire ci-dessous). 


Ou alors de l' "or gris" où ce qui est précieux c'est l'or, le gris n'évoquant pas l'opulence d'ordinaire.


Sur ce genre de sujets, les chroniques " il y a des mots" que faisait Anne-Sophie Jacques il y a longtemps, seraient particulièrement bien venues. 

100% d'accord. Qu'est-ce qu'on fait, alors? On part dans une ZAD et on redevient humain un temps, jusqu'à ce que la maladie nous rende impotent, ou on essaie de gagner par les urnes?

Et pendant ce temps là sur facebook, à la veille d'une manifestation des retraités et à huit jours d'une grève nationale interprofessionnelle :


Jean-Luc Mélenchon

14 mars, 14:13 ·

Inxroyable courage des combattant(e)s kurdes. Sous nos yeux le lâche abandon de nos alliés aux mains de Erdogan. Le parti médiatique préfére soutenir les Daech de la Goutta.


Ca va être un jeu d'enfant cette convergence des luttes...

@Ke-sais-je > "une place en Ehpad ".

Non: un.e plac.e en Ehpade.e.

Inclusion, camarade, inclusion!

Certains vont sans doute se demander si un ministre ne va pas exiger une " gâterie" d'un.e retraité.e  en échange d'une place en Ehpad ....

J’ai refusé de regarder cette émission, ce gars est en délicatesse avec la justice me semble-t-il, et oui, j’ai une connaissance qui a sauté le pas et investi dans une chambre EPHAD....

Après les jeunes qu'on baise, les vieux qu'on bise.


le problème ceux sont les lois de bioetique qui nous font vivre dans le passé ... si on veut être un minimum progressiste il faut autoriser toutes les formes de clonage et le soleil vert (mais pour l'occasion on pourrait le faire bleu blanc rouge)

Olivier Besancenot aurait d'ailleurs pu aussi rappeler l'implication récente de son employeur, La Poste, dans cette opportunité de nouveau marché que représente "l'or gris", ou, plus modestement pour la Poste la "silver économie" comme le rappelle cet extrait du Document de Référence 2016 (publié en 2017) du Groupe La Poste:


"L’allongement de la durée de vie entraîne une augmentation du nombre de personnes, le « bien-vieillir à domicile » représente un enjeu économique et social, et constitue, pour partie, le socle du développement de la silver économie, nouveau domaine d’activité de La Poste."


En clair: les vieux peuvent nous rapporter des thunes, faut en profiter vite fait. Parce que, faut reconnaître, c'est quand même un marché très volatil: les vieux ont quand même plus de risque de crever rapidos que les jeunes (lesquels dans le cas de la Poste, n'envoient plus de courrier papier, les salauds).


Comme quoi, OK, c'est un marché potentiel pour les investisseurs, mais quand même: c'est moins récurrent que les pompes funèbres. Encore que pour ce dernier, les deux marchés soient connexes et complémentaires. Le gouvernement devrait y regarder à deux fois avant de pomper le fric aux retraités: la source va se tarir beaucoup plus vite que les jeunes au chômage.


Un peu de pragmatisme camarades Marcheurs, un peu de pragmatisme...


Eh oui, les vieux sont une matière dont on peut extraire de la rentabilité (comme les malades, les enfants, les étudiants et tout le reste).


Ceux que cela dérange n'ont qu'à aller en Corée du Nord.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.