16
Commentaires

Murdoch, l'ignominie de trop

Mais oui, il y a aussi des heureuses nouvelles

Derniers commentaires

Il passe un courant d'air frais à travers cette chronique de D.S., tout d'un coup on respire mieux: cynisme, manipulation des foules, crapulerie peuvent ne pas avoir le dernier mot !
//Par ailleurs, le groupe Murdoch a testé les réactions du marché publicitaire pour un lancement d'une édition dominicale du quotidien tabloïd The Sun qui pourrait intervenir le 7 août. Mais certains responsables du groupe sont concients qu'un lancement aussi rapide après la fermeture de News of the World "pourrait apparaître comme cynique et ternir l'image du Sun" ajoute le Guardian.Des rumeurs disent que le premier numéro dominical du Sun pourrait être gratuit, et que la resposnable de la rédaction pourrait être la réadctrice en chef adjointe de.. News of the World.//

Tiré du vite dit de G.Klein (avé lé fote ;-) sur les excuses de Murdoch.

Des excuses bidon, l’autre nom de la com' !

Quant à "ternir l'image du Sun" : hihihohohaha !
Ce que je retiens de ce Murdoch c'est comment ses journaux :
- ont vendu la Guerre en Irak
- ont disséminé l'islamophobie (via Fox News notamment)
- soutenaient les "néo-cons" (Sarko, Bush, Aznar...)
- faisaient la promotion du néo-libéralisme et de la dérégulation (et autre déréglementations)

En France, toute proportion gardée, on a Libération qui sera dirigé par l'ancienne patronne historique de Framatome qui est devenu aujourd'hui Areva (ça sonne mieux, c'est vrai).

Et vous avez raison, concernant DSK, ces socialeux ont voulu mettre en avant un milliardaire (ou multi-millionnaire) libidineux à la tête de l'Etat et représentant la gauche (quel grand écart...) en sachant pertinemment qu'il avait des problèmes de maîtrise graves de ses pulsions.

Faut vraiment être un vieux con bardé de certitudes idéologiques pour n'avoir rien vu et continuer à ne rien voir... même un enfant de CM2 le comprend.

Etre socialeux en France c'est dire qu'on aime bien Aubry ou Hollande, et qu'on aime bien les chanteurs Cali et Julien Doré... c'est vraiment comique... on ne bâtit pas un programme sur ça...

Je pense qu'il faut réguler. La régulation n'est pas une insulte. Y en a marre de ces groupes, filiales, succursales, multi-nationales

Attention, je ne dis pas réguler le métier des journalistes mais réguler cette possibilité qu'on des Dassault, Lagardère, Murdoch, Berlusconi, Vivendi ? de pouvoir jouer sur nos esprits...

Et voici ce petit lien, petit hommage à Renaud... et en lien avec le sujet.

L'aquarium... qui date de 1992 (rien n'a changé)

SEMIR
Ce qui me choque le plus dans cette Une, c'est l'obscénité du «thank you».

Le «thank you». de Murdoch est le message subliminal du dealer destiné à mouiller les millions d'accros à ses turpitudes, le clin d'oeil vulgaire du mac, «on a eu du bon temps, hein ?»

Il ne dit pas «sorry», mais «thank you», manière de dire «On a fait plein de pognon grâce à vous, et si on est allé aussi loin, c'est parce que vous en vouliez toujours plus».

Alors oui, c'est vrai que les gens achetaient, l'auraient-ils fait s'ils avaient été informés des conditions d'accès à la matière première ?

Mais avec une telle attitude, on est bien sûr que le «good bye» est loin d'être un «adieu», c'est davantage un «on s'est fait pécho, on se retrouvera bientôt».

Quand les coupables font si peu contrition, on imagine qu'il y aura de la récidive.


http://anthropia.blogg.org
Un petit "PLUS JAMAIS ÇA !" dans ce "[...]pour la presse, il y a du réglage de curseurs dans l'air." ... Qui ressemble curieusement à la pathétique et naïve antienne éternellement bêlée à propos de tout et de n'importe quoi par des gens de bonne volonté mais qui n'envisagent pas que, la nature humaine étant ce qu'elle est, tout se reproduit toujours pour cette seule et simple raison !

De plus la presse, depuis qu'elle existe, n'étant pas bien différente de tant d'activités humaines, abrite le meilleur (L'Aurore publiant le "J'accuse" de Zola ou le Canard enchaîné) et le pire (Minute - 40.000 ex hebdomadaires contre 500.000 pour le palmipède déchaîné heureusement) - ou [s]la presse[/s] le PQ trash style Murdoch)

Il était classé en 2010 13ème personnalité la plus puissante du monde et 117ème fortune mondiale par la revue Forbes.

DSK était en 7ème position au même moment. Deux petits gars bien sympathiques, assez aisés et qui ont eu de sérieux ennuis depuis : sur le plus haut trône du monde on n'est jamais assis que sur son cul... Et on court le risque de se le faire botter !
Merci pour ce billet Daniel Schneidermann!
On avait échappé à khadafi et DSK, Eva Joly et DSK, mais on n'échappe pas à Murdoch et DSK ! Dans la série "anti-social(istes) je perds mon sang-froid, on avait quand même eu des petites perfidies sur Aubry.

Après avoir évoqué tous les méfaits de la presse Murdoch, regretter en conclusion que la presse française ne l'imite pas est assez étonnant.
des empires, des régimes qui encombrent notre paysage s'écroulent sous nos yeux.
et l'horizon se dégage, devient enfin visible.

cap vers de nouvelles routes !!


toutenbateau
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.