3
Commentaires

"Much Loved" : présenté à Cannes, interdit au Maroc

Un film interdit par le gouvernement marocain, dont plus de trois heures de rushes se baladent sur Internet depuis quelques jours ? C'est la situation ubuesque vécue par Much Loved, présenté à Cannes et qui s'intéresse au quotidien de plusieurs femmes prostituées dans le Marrakech d'aujourd'hui. Un film que personne -ou presque- n'a vu mais qui a déclenché la colère de milliers de Marocains sur les réseaux sociaux.

Derniers commentaires

La fonction "signaler une faute" ne fonctionne pas...

les autorités marocaines ont ont décidé (un "ont" en trop)

Plus ennuyeuxt (ennuyeux) encore
en même temps , montrer des corps c est la seule rébellion du ciné , pareil pour le théâtre , les comédiens passent leur temps à poil , c est fun , mais pour les spectatrices , c est pàs forcement jubilatoire , de voir tout le temps le corps des femmes nues . on peut parler se sexe , de probleme, au Maroc les hommes , les enfants sont prostitués aussi , alors pourquoi ne pas choisir de traiter toute la prostitution , il a préféré les femmes y a plus de buzz . on sait tous que partout ou il existera des pauvres ,ils vendront se qu ils ont : leur corps . en Inde on vend ses reins ... Mais les cinéaste préfère le cul c est plus porteur , arrêtons de nous parler de débat de societe , quand ce type se sert des corps des femmes pour gagner de l argent .
Hou ! hou ! .......y'a quelqu'un...?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.