49
Commentaires

Moscovici, et le jeu de dupes européen

Avec la nomination de Pierre Moscovici comme commissaire européen aux affaires économiques et financières

Derniers commentaires

Un article sur Marianne : "les erreurs de casting de Juncker"

Casting... Le terme m'a paru tellement familier concernant la CE.
Du coup j'ai fait une recherche Google : casting + commission européenne.
400 000 résultats. Tous les journaux / radios / télévisions parlent de casting pour la nominations des commissaires.

Un casting... Pauvre démocratie. Et on nous dit qu'il faut absolument aller voter. Ne pas le faire serait cracher sur ces gens qui se sont battus pour la démocratie.

Définition de casting : Sélection des acteurs, des figurants, etc., pour un spectacle, un film, une émission de radio ou de télévision. (Recommandation officielle : distribution artistique.)

Les mots, opiniâtrement, contrariants comme ils sont, continuent à dire la vérité.
Un Letton !? T'en connais toi, des Lettons ? J'en ai jamais vu un, moi.
Qu'ils aillent se faire foutre !
A propos, l'Europe c'est 27 pays, il faut quand même s'y habituer, si Moscovici décidait tout seul, on crierait à quoi, à la dictature? Les médias français ne s'y font pas, y a trop de monde là-bas, vite une affaire de couple présidentiel ou ministérielle, ils ne sont que deux. Et la planète c'est 9milliards d'habitants, alors, pourquoi donc regretter que Moscovici puisse parler au bon endroit? Une bonne chronique sur RTL: à droite, ils sont atomisés et plombés dans les affaires, Le Pen attend son heure, il n'y a plus que la gauche en place à laquelle on peut s'opposer. Quand tous les médias français jouent ce jeu là, on peut se demander d'où sortent leurs journalistes. Au fait, qui possède les médias français, on y verrait déjà plus clair. L'info sur France 2 est beaucoup plus solide depuis cet été, qui est intervenu pour recadrer ce qui faisait librement la propagande du FN? Alors, zoom sur qui nous pourrit l'info en France, et on saura pourquoi on a pas le droit de dire que c'est bien que Moscovici nous représente à la commission. Marine nous représente bien au parlement européen, les mêmes médias n'ont pas cherché à nous faire pleurer, pourtant il y a de quoi. Un des commentaires précédent souligne que même Daniel Scheidermann n'arrive plus à donner un sens à ce qui se passe. Peut-être n'a t-il plus le droit de dire.
MARCELLUS
You shall not go, my lord.
Something is rotten in the state of Belgium.

HAMLET
To be, or not to be: that is the question:
Whether 'tis nobler in the mind to suffer
The slings and arrows of outrageous fortune,
Or to take arms against a sea of troubles,
And, by opposing, end them.
Who would bear the whips and scorns of time,
The oppressor's wrong, the law's delay,
The insolence of office and the spurns
That patient merit of th'unworthy takes ?
To die, to sleep, no more...
Conscience does make cowards of us all,
And thus the native hue of resolution
Is sicklied o'er with the pale cast of thought,
And enterprises of great pitch and moment
With this regard their currents turn awry,
And lose the name of action.
Vous auriez pu éviter la comparaison dérapante...
12h15 et toujours pas de message de freudqo défendant l'Union Européenne, merde, c'est pour ça que je paye mon abonnement, moi !
"Bref, Mediapart ne sait pas quelle sera la marge de manoeuvre réelle de Mosco. Et pour que Mediapart doute, il faut vraiment que l'affaire soit nébuleuse" Une petite pique à Médiapart ça ne fait pas de mal, et puis c'est tellement vrai !
Disons plutôt "Qui sont les maîtres"
Puisque vous parliez hier du dernier bouquin de Nicolino, "Un empoisonnement universel, comment les produits chimiques ont envahi la planète", vous avez une partie de la réponse: l'industrie de la chimie. Une autre partie dans les livres précédents:
- Bidoche, L'industrie de la viande menace le monde. (la réponse est dans le titre)
- La faim, la bagnole, le blé et nous. (l'industrie -prometteuse- des agro-carburants)
- Pesticides, révélations sur un scandale français. (Déjà la chimie, mais limitée à un de ses domaines)

Les prises de positions générales de Fabrice Nicolino ne me conviennent pas toujours, mais la précision documentaire de ses bouquins est imparable. Si elle ne l'était pas, il serait déjà enseveli, étouffé, sous les procès. Jusqu'à présent, ses "victimes" (??) ont préféré faire profil bas, de peur sans doute d'une "publicité" qui leur ferait plus de mal que de bien.

Achetez, lisez, offrez "Un empoisonnement universel". Et si ça vous déprime trop, achetez, lisez et partagez en guise d'antidote "La renaissance des communs, pour une société de coopération et de partage" de David Bollier. C'est un américain, yen a des bons. Et ça fait du bien de rêver.

Rêver seul, ce n'est qu'un rêve. Rêver à plusieurs, c'est déjà un projet.
"Mais qui est le Maître ?"

Quiconque se tague de décrypter l'activité médiatique ne devrait-il pas tenter une ou des réponses à cette question?
" Un peuple qui élit des corrompus, de renégats, des imposteurs, des voleurs, et des traîtres n'est pas victime! Il est complice.
George Orwell.

Je me permets de rajouter à la liste d'Orwell : des incapables infatués de suffisance.
[quote=DS]"depuis les collabo-résistants"

Depuis la Révolution en fait. N'oublions pas que sans la duplicité d'Adolphe Thiers et l'incompétence de Mac-Mahon, la République aurait sûrement mis beaucoup plus de temps à s'installer.
"Mais qui est le Maître ?"

Il me semble, selon un truc qui serait notre Constitution, que c'est nous.
A vous lire Daniel, il n'y a aucune analyse possible, aucun fait, aucune direction. Tout est nébuleux, on ne sait plus si on est dans l’austérité, on ne sait pas à qui profite leuropedebruxelles (pour parodier Alain Korkos).
Je préviens illico Brigitte Bardot et la SPA.
Utiliser l'effigie d'un petit chat pour illustrer la cour florentine de Bruxelles, c'est une insulte à la gent féline.
Il faut que cette insulte soit sanctionnée.
non, mais allo !
"Mais qui est le Maître ?"

Un marteau sans maître, peut-être.
Bonjour
De quoi parlez-vous Daniel ? Plus personne ne rêve d'un paradis européen.
60% de la population y est même totalement indifférente tant la technocratie et l'idéologie y règnent.
Haha, comme si le remplacement d'un boulon finlandais par un boulon français allait changer qui que ce soit à la machinerie bruxelloise...


[...] quelle sera la marge de manoeuvre réelle de Mosco

Hahaha, la marge de manoeuvre de Mosco. Elle est bien bonne.

Sérieusement, Daniel, vous vous posez bien trop de question sur cet épisode mondain bien anecdotique. Je veux bien me couper un bras si tout ceci change d'un iota le fond de l'affaire, le seul soucis de ce valet de Moscovici n'étant pas de faire quoi que ce soit, mais de paraitre.
Puisqu'on est dans le mondain et le people, je ne vois guère d'autre à relever ici que devant la déliquescence de la cours parisienne, il devient apparemment bien plus intéressant pour sa carrière d'être à la cours Bruxelloise.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.